Android Xposed, framework opensource pour modifier les ROM

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, NeoX, Florent Zara, Xavier Claude, Sclarckone, netchaiev, Benoît et hermenegilde. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
32
11
fév.
2014
Android

Xposed fait fureur ces temps‐ci ! Et pour cause, il s’agit d’un framework qui permet de modifier les distributions Android (ou abusivement « ROM »), sans avoir à modifier les applications par du développement ou bien « flasher » l’appareil. Bien évidemment, ce n’est pas disponible sur le Play Store. Cela présente certains risques que seuls les plus aguerris prendront. En général, il est de bon aloi de faire des sauvegardes. Il est également bon de noter que les mises à jour opérateur (OTA) ne seront plus utilisables, sous peine de revenir à une « stock ROM ».

logo xposed

L’installateur Xposed est le cœur du framework. Il nécessite un accès root, s’installe simplement via un paquet APK et nécessite un redémarrage. Après cela, une foultitude de modules existe déjà. Il s’agit d’installer un APK par module et d’activer chacun de ces modules dans l’installateur Xposed (généralement suivi d’un redémarrage). Chaque module installé va alors pouvoir modifier certaines interfaces de programation (API) des applications pour modifier une apparence, un fonctionnement particulier.

Android OmniROM, la p'tite distro Android qui monte

28
11
fév.
2014
Android

OmniROM est une distribution Android (pas androïde). En d'autres termes, c'est une « ROM alternative ». On peut l'installer sur un smartphone en lieu de place de l'OS livré à l'origine. OmniROM peut être comparée à CyanogenMod ou AOKP.

Le logo de OmniROM

LinuxFr.org a testé pour vous. Petite présentation ci-dessous, avec retour d'expérience.

Sécurité Le jour de la riposte (« The Day We Fight Back ») contre la surveillance généralisée

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Florent Zara. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
26
11
fév.
2014
Sécurité

En hommage à Aaron Swartz, qui s’est suicidé le 11 janvier 2013, de nombreuses organisations de défense des libertés numériques ont décidé, il y a un mois, de faire de ce 11 février le « jour de la résistance » contre la société de surveillance généralisée, « The Day We Fight Back ».

Bannière

Vous êtes invité ce jour à afficher (via 3 lignes de JavaScript, ou tout autre procédé) une bannière sur votre site (je l’ai faite en 30 secondes sur http://fermigier.com/), à signer la pétition, et à aller manifester devant l’ambassade des États‐Unis en fin de journée (OK, rien n’a encore été organisé à ce sujet, mais ça serait une bonne idée pour les Parisiens).

La liste des organisations qui soutiennent cette initiative en France inclut : Agoravox, L’April, le CCLS, La Quadrature du Net, /tmp/lab et Vecam.

Communauté PGP Key signing party à Paris le 1ᵉʳ avril 2014

Posté par ludovic Hirlimann . Édité par Florent Zara, Davy Defaud, Nÿco, ZeroHeure, palm123 et Ontologia. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
14
11
fév.
2014
Communauté

GnuPG / PGP key signing party le 1er avril 2014 dans les locaux parisiens de Mozilla, afin de créer un bon « web of trust » (réseau de confiance) sur Paris et ses alentours. Les locaux de Mozilla sont situés au 16 bis boulevard Montmartre à Paris, station de métro Grands Boulevards, juste entre le Hard Rock Café et l’Indiana.

logo GnuPG

Pour participer il faut :

  • une clef GPG / PGP (c’est le minimum !). L’idée est, avant de venir, de mettre à jour vos clefs avec des clefs plus fortes (voir le bon article de Stéphane Bortzmeyer sur le sujet) ;
  • s’inscrire sur Eventbrite pour ne pas exploser les capacités de la salle ;
  • avoir des empreintes de sa clef imprimées (le maximum de participants est de 100 — prévoir en conséquence) ;
  • venir avec une pièce d’identité officielle.

Ubuntu Atelier HYBRYDE - FUSION sous Ubuntu le 15 mars à Paris

Posté par . Édité par Florent Zara et tuiu pol. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
6
11
fév.
2014
Ubuntu

Dans le cadre de ses ateliers bi-mensuelles, l'association StarinuX vous convie à l'atelier : HYBRYDE - FUSION sous UBUNTU.

Hybryde Fusion Linux est un concept intégré à la distribution GNU/Linux Ubuntu. Il permet de tester plusieurs environnements de bureau sans redémarrer l'ordinateur ou votre gestionnaire de session. Il propose les environnements de bureau suivants : Cinnamon, Enlightenment, FVWM, GNOME, KDE, LXDE, MATE, Openbox, Unity, Xfce… Venez vous familiariser avec Hybryde-fusion ainsi qu'avec la dernière version d'Ubuntu !

  • Quand: le samedi 15 mars de 9h30 à 18h
  • Où : centre MAS 10 rue des terres au curé 75013 Paris
  • Formateur : Jean-Luc Chopin, réalisateur de nombreux ateliers et conférences aux logiciels libres
  • Contact email : events@starinux.org

Comme à l'accoutumée, une participation annuelle est demandée (15 Euro, 7,5 Euro demandeurs d'emploi /AN) valable pour plus de ~12 ateliers (soit ~1,25 Euro par formation).

Technologie Accès libre à la bibliothèque numérique d’ENI pendant 3 jours

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
27
10
fév.
2014
Technologie

Vous le savez sûrement, les éditions ENI font partie des amis de LinuxFr.org qui permettent de motiver et récompenser chaque mois les meilleurs contributeurs du site, accompagnés en cela par les éditions Eyrolles et Diamond (GNU/Linux Mag, aka GLMF). D’ailleurs, chacun de ces éditeurs a déjà mis en place des solutions d’accès numérique à ses livres et/ou revues, que ce soient des livres électroniques au format EPUB, HTML, PDF ou des bases documentaires accessibles en ligne sous forme d’abonnement pour essayer de s’adapter aux nouveaux usages et nouveaux supports.

Logo éditions ENI

Afin de mieux faire connaître leur bibliothèque numérique, les éditions ENI mettent en libre accès pendant trois jours l’ensemble de leur catalogue de livres numériques, au format HTML, du 11 février à minuit au 13 février à 23 h 59. Comme il y en a pour tous les goûts (ou presque), vous devriez trouver votre bonheur, même si vous êtes contre votre gré dans un environnement propriétaire. On rappelle que parmi les auteurs, certains sont des lecteurs ou contributeurs de LinuxFr.org, comme Sébastien Rohaut, par exemple. Ce qui fait que leur catalogue ne manque pas d’ouvrages sur les technologies libres et open source, que ce soit, en vrac, sur :

  • GNU/Linux, principalement Debian, Ubuntu et Red Hat ;
  • les environnement LAMP et les SGC / CMS qui tournent dessus : WordPress, Joomla, Drupal, etc. ;
  • les bases de données relationnelles (MySQL, PostgreSQL, etc.) ;
  • le courriel : Zimbra, Postfix, Amavis, etc. ;
  • ou encore des outils dédiés : Alfresco, Talend, Squid, Piwik, Nagios (à quand un ouvrage sur Shinken ? ;-)).

ENI 1

Bref, vous avez trois jours (sur vos pauses de boulot !) pour vous faire une idée sur le fond de leurs ouvrages, la forme de la bibliothèque numérique, voire choisir votre récompense pour votre prochaine contribution sur LinuxFr.org !

Communauté L'April lance une campagne d'adhésion « Donnons la priorité au logiciel libre »

Posté par . Édité par Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
27
10
fév.
2014
Communauté

L'April lance une campagne d'adhésion. Elle trouve dans ses nombreux adhérents à la fois les moyens de ses actions et la légitimité nécessaire pour mener le travail institutionnel qui est le sien. La formidable mobilisation de la campagne d'adhésion de 2008 a permis à l'April de mener un important travail de défense et de promotion, particulièrement au niveau institutionnel.

bannière April

Éducation GCompris change de moteur

Posté par (page perso) . Édité par tuiu pol. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
64
9
fév.
2014
Éducation

GCompris est un logiciel éducatif pour les enfants de 2 à 10 ans. Il est basé sur la technologie Gtk+, on le trouve sur les plate-forme PC, GNU/Linux, Windows et MacOSX.

Comme vous l'imaginez, de nombreux utilisateurs nous demandent une version tablette de GCompris et j'ai essayé d'évaluer les différentes possibilités techniques nous permettant d'y arriver. Malheureusement, Gtk+ la technologie de base sur laquelle nous sommes basés n'offre pas de moyen simple de faire une version tablette.

Internet Revue de presse de l'April pour la semaine 6 de l'année 2014

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
19
10
fév.
2014
Internet

La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Communauté Mons, le 20 février : Comprendre les licences de logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
10
10
fév.
2014
Communauté

Ce jeudi 20 février 2014 à 19h se déroulera la 26ème séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Le sujet de cette séance : Comprendre les licences de logiciels libres

Thématique : Licences logicielles

Public : Project managers|entreprises|développeurs|étudiants

L’animateur conférencier : Robert Viseur est Docteur en Sciences Appliquées, Assistant dans le service d’Économie et de Management de l’Innovation à la Faculté Polytechnique de l’Université de Mons (UMONS) et Ingénieur de recherche Expert au Centre d’Excellence en Technologie de l’Information et de la Communication (CETIC) à Charleroi. Ses domaines d’expertise sont le management de l’Innovation, le logiciel libre et les technologies d’indexation (moteurs de recherche).

Description : Les logiciels libres sont progressivement devenus d’utilisation courante dans les développements de logiciels. Les utilisateurs ne disposent cependant pas toujours de la connaissance des droits et des obligations découlant de l’utilisation de logiciels couverts par des licences libres et open source. Nous proposons, à l’occasion de cette conférence, d’aborder:

  • les différents types de licences libres et open source,
  • les risques et bénéfices associés à l’utilisation de ces licences,
  • les effets de ces licences dans le contexte du cloud computing et du Web mobile,
  • les outils pour l’audit juridique de codes sources,
  • l’impact de ces licences sur les modèles d’affaires des entreprises.

Par ailleurs, le modèle juridique élaboré pour les logiciels tend aujourd’hui à essaimer dans d’autres domaines. Les données, les œuvres culturelles ou le matériel peuvent aujourd’hui être couverts par des licences inspirées par celles des logiciels libres et open source. Un rapide panorama de ces licences sera dès lors présenté.

X Wayland et Weston 1.4

103
7
fév.
2014
X

Wayland et Weston sont sortis en version 1.4 le jeudi 24 janvier. Sous GNU/Linux et BSD (et d’autres…), lorsqu’une application veut afficher quelque chose à l’écran, elle doit utiliser le protocole X11 pour communiquer avec X.Org, qui se charge de faire l’affichage. Or, ces derniers sont très vieux et ne sont pas adaptés au matériel moderne.

X.Org a été conçu à une époque où l’on utilisait peu la carte graphique. Aujourd’hui, nos navigateurs Web (rendu HTML, CSS, JavaScript…) et nos interfaces graphiques (Qt, Cairo…) ont de nombreuses occasions de solliciter celle‐ci, sans compter que l’arrivée de Steam a permis l’arrivée de nombreux titres pour notre système d’exploitation favori.

Côté sécurité, X.Org est une vraie passoire : écrire un enregistreur de clavier est un jeu d’enfant… Wayland devrait changer ça, mais cela ne signifie pas la fin des failles. Par exemple, l’arrivée de WebGL (et bientôt de WebGL 2 ! cf. ici et ) dans nos navigateurs Web ouvre potentiellement de nouvelles failles dans nos systèmes, d’autant plus que les pilotes graphiques eux‐mêmes n’ont souvent pas été conçus dans une optique principale de sécurité, mais c’est un autre problème.

Mais alors, que sont Wayland et Weston ?

Éducation Campagne d'un enseignant pour libérer la clause NC de ses ressources sous Creative Commons

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure et Benoît Sibaud. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
17
9
fév.
2014
Éducation

Lorsque sur Linuxfr une personne évoque un projet « libre puisque sous licence Creative Commons », il trouvera toujours quelqu'un pour lui demander de préciser à quelle licence exacte des Creative Commons il fait allusion. Et si la réponse est une licence avec clause NC et/ou ND alors le débat risque de se poursuivre car nombreux sont ici ceux qui pensent qu'on ne peut qualifier ces licences de libres puisqu'elles ne respectent pas les quatre libertés du logiciel libre.

Le professeur de français Yann Houry s'est lui-même retrouvé à devoir faire face à ce problème puisque son site Ralentir Travaux et ses manuels scolaires sont sous licence Creative Commons By-NC-SA. Or la question est plus sensible encore dans l'éducation où beaucoup pensent que l'utilisation de la clause NC est contre-productive. Richard Stallman affirme même qu'elle est défectueuse et exhorte l'organisation des Creative Commons à prendre position et déclarer que les ressources éducatives doivent, comme les logiciels, être uniquement diffusées sous des licences libres, en évitant donc les licences Creative Commons By-NC et Creative Commons By-NC-SA.

Mais peut-être que demain Yann Houry lèvera cette fameuse clause NC puisqu'il propose actuellement un crowdfunding original sur Ulule à cet effet. « J'ai fait mes calculs. J'aurais besoin de 2000 € pour acheter diverses choses (nouvel ordinateur, un micro, quelques logiciels, etc.). Une telle somme est donc la condition du changement de licence. Cela en vaut-il la peine ? J'avoue que je suis assez curieux de le découvrir. Peut-être cette demande fera-t-elle un joli flop. En ce cas, la question de la licence ne taraude que moi ». À un peu moins de deux semaines de l'échéance, la moitié de la somme a été atteinte.

Sur le même sujet, on pourra également lire la politique du projet d'édition Framabook du site Framasoft qui explique dans le détail pourquoi il est fait le choix de licences uniquement libres pour leurs livres, en écartant sciemment les clauses NC et ND. Quant au financement participatif, très à la mode actuellement, il n'échappe pas non plus à la question des licences des projets soumis à souscription. « Le crowdfundig sans licences libres est-il un piège à gogos ? » s'interroge ainsi Calimaq sur son blog.

Lug Install Party GNU/Linux le 22 février 2014 à Marseille

Posté par . Édité par ZeroHeure et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
8
9
fév.
2014
Lug

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party GNU/Linux, le samedi 22 février 2014 de 14h30 à 19h30, dans la salle de la Fabulerie au 4 rue de la Bibliothèque à Marseille (près du Conservatoire).

Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé? Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur?

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de GNU/ Linux.

Au programme :

  • Découverte de l’univers des logiciels libres.
  • Installation d’un environnement GNU/Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.
  • Démonstration de jeux vidéo sous Linux.

Venez avec votre ordinateur nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de logiciels libres et gratuits pour une utilisation quotidienne.

Entrée libreaccessible aux débutant-e-s.

Inscription à l’événement : http://lafabulerie.com/evenement/bac-a-sable-install-party/

Éducation InterTICE : table-ronde "Appliquer la circulaire sur le libre dans les établissements scolaires"

Posté par (page perso) . Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
10
9
fév.
2014
Éducation

Intertice est un temps fort de réflexion et de bilan pour rendre compte de l’impact des Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) sur l’évolution de l’enseignement et sur l’activité des élèves.

C'est un événement important pour la communauté éducative qui aura lieu à l’Espace Grande Arche de la Défense les 11, 12 et 13 février 2014. Sur plus de 2 500 m2, classes numériques, groupes d’expérimentation pédagogique, conférences, ateliers et partenaires seront présents pour présenter les usages "numériques" d’aujourd’hui.

InterTICE est organisé par le CRDP de l’académie de Versailles, la Mission Académique pour le Numérique Éducatif qui a déjà une activité importante sur le libre éducatif avec notamment un site dédié aux logiciels libres pour l'enseignement, des formations et des ressources.

Cette année, InterTICE proposera une table ronde intitulée : "Comment appliquer la circulaire du premier ministre Jean-Marc Ayrault sur le logiciel libre ? Comment appliquer les recommandations sur le bon usage du logiciel libre au sein des EPLE ?"

Le groupe Éducation de l'April avait déjà salué cette circulaire et appelé à sa transposition dans l'Éducation nationale.

Les intervenants seront :
- Isabelle Attard (députée)
- Guy Daroles (chef de projet de l’OpenENT de la Région Ile-de-France)
- Olivier Pla (chef d’établissement)
- Pierre-Emmanuel Morant (IA-IPR)
- Geoffrey Gekiere (enseignant)
- Rémi Boulle (enseignant et vice-président de l'April chargé des questions d’éducation)

Cette table-ronde aura lieu le mercredi 12 février de 15h00 à 16h00 en Salle D

Venez nombreuses et nombreuses échanger avec nous sur les problématiques du libre dans l'éducation.
Profitons aussi de cette dépêche pour lancer la discussion !

Technologie Cloud Kee Pass - version « même pas encore alpha »

Posté par . Édité par Jarvis, Ontologia, palm123, jcr83 et Nicolas Casanova. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
13
8
fév.
2014
Technologie

Tout le monde a un jour eu quelques difficultés de se souvenir d'un de ses mots de passe. Cloud Kee Pass est un nouveau projet personnel permettant de stocker ceux-ci de manière sécurisée.

NdM : merci à ondex2 pour son journal.