Article du Monde Interactif sur les hackers

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
4
oct.
2001
Communauté
Le Monde Interactif propose une interview d'un sociologue dont le sujet d'étude est... les hackers. Extraits:

Le terme de "hackers" fait référence initialement à une utilisation innovante des technologies. Cela va donc plus loin que l'intrusion dans un ordinateur

Aujourd'hui, la communauté du logiciel libre, de l'open source, tend à se réapproprier la notion de hacking, au sens initial.

L'article s'intéresse principalement aux actions politiques menés par certaines groupes.

First Jeudi

Posté par (page perso) . Modéré par Val.
Tags : aucun
0
3
oct.
2001
Communauté
Demain jeudi 4 octobre sera un premier jeudi ;-) et comme à l'habitude nous nous retrouverons tous autour d'un verre pour discuter de logiciel libre et de GNU/Linux.


Pour participer il vous suffit juste de vous inscrire sur la page dont le lien figure ci-dessous. L'inscription est nécessaire pour gérer au mieux ce rendez-vous. Il n'est pas évident pour le sympathique bar qui nous accueille de prévoir la salle pour 20 ou 80, alors soyez sympa si vous venez, faire un tour par le formulaire.

A demain,

PS : les newbies découvriront le grockage sauvage !

Solution Logicielle Libre pour l'École

Posté par . Modéré par oliv.
Tags :
0
1
oct.
2001
Communauté
AbulÉdu 1.02 est maintenant dans les bacs, c'est pas une nouvelle version majeure mais pour ceux qui ont ratés l'annonce cet été, voici une nouvelle couche.
Rappel: l'objectif du projet est de permettre à une/un institutrice/instituteur d'installer et d'administrer son réseau hétérogène (PC windows et GNU/Linux, et MAC) de manière autonome !

Résultat: on a des gamins (école primaire) qui utilisent WMaker, Ted, LyX, Gnumeric, Mozilla ... tout ça sur des "vieux" 486 recyclés en Terminaux X !

Attention a ne pas slashdotter le serveur c'est qu'un ptite bestiolle sans commune mesure avec ceux de linuxfr :) Ne faites pas plus des 1000 visiteurs/jours il ne tiendra pas ! Et dacode ne passera pas en mode dégradé :o) (oups désolé pour le troll)

On cherche des contributeurs pour faire passer l'info partout, on a essayé de contacter les principaux LUGs, et également des programmeurs qui seraient intéressés pour reprendre des projets associés ou liés à AbulEdu (il y a trop de choses à faire pour nos ressources actuelles).

Licences du libre par l'ATICA

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
21
sept.
2001
Communauté
L'ATICA (Agence pour les Technologies de l'Information et de la Communication dans l'Administration), dont la mission prolonge cette de la MTIC, publie un classement et une caractérisation des licences de la galaxie du libre.

Extrait de l'introduction à ce document :
Dans son rapport « Pour une administration électronique et citoyenne » le député Thierry Carcénac recommande de « mettre l'ensemble des développements réalisés par ou pour le compte des administrations sous licence open source ou analogue ». Il convient désormais, de dénombrer, classifier et caractériser ces licences.

Pour mener à bien leur étude, ils ont eu le bon goût de mettre à contribution le (célèbre) Sébastien Blondeel (Sebastien.Blondeel@IDEALX.com), ce qui garantit la qualité de leur travaux.

Prochaine FOSDEM

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
21
sept.
2001
Communauté
Le nouvelle est tombée, la prochaine FOSDM (Free & Open source Software Developers' European Meeting), anciennement connu sous le nom d'OSDM, aura lieu à Bruxelles le samedi 16 et dimanche 17 février 2002.
Nous savons déjà qu'il y aura RMS et Vincent Rijmen avec Joan Daemen.

communauté et évolution

Posté par . Modéré par orebokech.
Tags : aucun
0
21
sept.
2001
Communauté
Cet article sur NewsForge présente les avis de quelques leaders sur la Communauté du Libre et le rôle que chacun s'y donne ou se devrait d'avoir. On y entend Linus Torvalds, ESR, Bradley Khun, Bruce Perens, Victor Yodaiken.
Les avis qui sont exprimés semblent très contrastés. La Communauté est-elle soudée ?

Traduction de "How To Ask Questions The Smart Way" de ESR

Posté par (page perso) . Modéré par Val.
Tags :
0
20
sept.
2001
Communauté
Suite à plusieurs demandes dans les commentaires de l'annonce précédente, j'ai effectué une traduction du document de Eric S. Raymond, "How To Ask Questions The Smart Way", qui est globalement une version revisitée de la netiquette, écrite de telle sorte que les W4rL0rdZ la comprennent. Les commentaires/suggestions sont les bienvenus, en attendant que ce document trouve sa place sur linux-france.org.

Université d'automne à Toulouse

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
20
sept.
2001
Communauté
Une université d'automne est organisée à Toulouse le lundi 29 octobre 2001 à l'université Rangueil. Elle est réservée aux enseignants. Le thème : les logiciels libres : point de vue philosophie, point de vue économique, point de vue pédagogique. On espère aussi y connaître la position du rectorat. Des intervenants officiels sont attendus (Aful, Abuledu...).

Les FAI, un moyen de financer les LL ?

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
19
sept.
2001
Communauté
On connaît les difficultés actuelles des sociétés qui veulent gagner de l'argent grâce aux logiciels libres.
Au Royaume Uni, un FAI, uklinux.net, propose un accès Internet sans abonnement à partir d'un numéro commercial local (environ 0,9 euro de l'heure), spécialement dédié aux utilisateurs de LL ou Open Source et en particulier de Linux. Les bénéfices de ce service sont ensuite reversés pour financer les LL/Open Source. Sur abonnement, l'hébergement de sites, commerciaux ou non, est aussi proposé. De plus, le contrat d'abonnement est très clair, ne cache pas de mauvaises surprises (sans abonnement, vous devez vous connecter une heure par mois), et inspire d'avantage confiance sur le plan de la protection des données privées que les sociétés à but purement commercial.
Peut-être est-ce là un bon moyen de financer la communauté, et qui pourrait être mis en place dans les autres pays européens ?

Al Stevens n'aime pas QT

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
17
sept.
2001
Communauté
Je viens de recevoir le numéro d'octobre du Dr Dobb's Journal et, dans sa rubrique, Al Stevens - qui est passé à Linux depuis quelques mois maintenant - finit de critiquer QT.
Le précédent article se plaignait de divers défauts supportables (pas d'utilisation des namespaces, du bricolage macroique pour implementer les slots, le moc, pas d'utilisation de STL et un style de codage assez peu 'standard'). Mais là, il assène le coup final, en critiquant la convention de QT/KDE qui consiste à déclarer les widgets à coup de new mais surtout de pas faire de delete puisque c'est fait automatiquement par QApplication.
C'est l'argument final qui le pousse à maintenant abandonner QT/KDE pour regarder Gtk-- (et Gnome--).
Il touche deux mots de Inti, qu'il désapprouve aussi, puisqu'appliquant le même concept de new sans delete de QT.

Qu'en pensez-vous ? j'ai brèvement cherché des réponses dans les ml QT/Inti/Gtk-- sans grand succès. Je trouve cet engagement assez important, puisque DDJ est quand même lu par tout informaticien sérieux qui se respecte.

Rapport des survivants du monde Open Source

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
17
sept.
2001
Communauté
Un site a été développé pour faire état des survivants de la communauté Open Source après la vague d'attentats aux Etats Unis d'Amérique. Si vous avez entendu parlé de personnes pouvant avoir été proche des lieux d'attentats, signalez les !

A noter le site propose également une multitude de liens et de numéro de téléphone pour envoyer des dons, consulter des registres, etc.

Le Modem ADSL sous Linux !

Posté par . Modéré par oliv.
Tags :
0
14
sept.
2001
Communauté
Une pétition est en cours, et il ne reste que 4 jours !

Elle concerne la demande de documentation technique sur le modem ECI ADSL Hi-Focus USB
Le Projet : développement d'un driver Linux pour ce modem
Cette pétition sera présentée à ECI Telecom le 18 Septembre 2001 au salon Networld Interop à Paris, porte de Versailles.

Note du modérateur: Il s'agit d'un rappel, on avait déjà parlé du développement de ce driver.

Da Geek Contest #3

Posté par . Modéré par oliv.
Tags : aucun
0
13
sept.
2001
Communauté
Pour la troisième fois consécutive, des développeurs ont déversé leur science, bafoué les GNU coding standards et ruiné toutes les règles de bienséance au service de notre Défi'con mensuel.
Ils sont deux cette fois à rivaliser à coup d'inodes et de binaires pour la réalisation d'un agenda *convivial*. Face à ce choix difficile, toute l'équipe du défi vous invite à élire en ligne celui qui trônera tous le mois durant aux cotés de son animal porteur de force...(i.e. le cochon)

Les scripts et solutions des deux candidats sont en ligne, vous pouvez les tester... à vos risques et périls :)

2 + 2 = résultat sous copyright

Posté par (page perso) . Modéré par oliv.
Tags : aucun
0
11
sept.
2001
Communauté
Dans le dernier courriel d'information d'ATTAC intitulé 2+2=résultat sous copyright, nous trouvons en cinquième partie : un texte de RMS

Les droits de propriété intellectuelle sont l'un des principaux objets de la libéralisation qui se discute à l'OMC. Au-delà des médicaments, les logiciels sont un autre énorme enjeu. Richard Stallman, un des piliers des logiciels libres, montre comment son mode de fonctionnement (GPL= Licence Publique Générale), illustré par exemple par Linux gène des entreprises telles Microsoft, qui tentent de le bannir. Dans la GPL, chaque élément peut être utilisé et modifié librement et sans frais à condition que son résultat soit lui-même libre.

Les points 6 et 7 sont également assez proches de nous : le droit aux médicaments même si l'on ne peut payer les royalties et l'appropriation du vivant.

Bonne lecture !

Note du modérateur : la faute dans le nom de Linus ("Thorvalds") est le fait du traducteur ou de l'ATTAC, elle n'existe pas dans le texte original en anglais de RMS (ni dans la version française de la FSF)

1ère Edition du Concours Européen du Logiciel Libre

Posté par . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
7
sept.
2001
Communauté
Soissons-Technopole envisage de lancer le Concours Européen du Logiciel Libre en Novembre 2001. Ce concours a pour but de récompenser les développeurs de logiciels libres et par conséquent de promouvoir leurs projets.

Pendant un an, les développeurs inscrits pourront finaliser leurs projets et participer, pour les meilleurs d'entre eux, à la remise des prix en Septembre 2002.

Le principe est de faire concourir des projets dans plusieurs catégories, puis de récompenser trois des meilleurs dans chaque catégorie, sachant que les développeurs ont une année pour peaufiner leurs applications.

Avant de lancer ce concours, nous aimerions avoir une idée des projets avec lesquels vous aimeriez concourir et ainsi mieux cibler les catégories à mettre en place.
Nous aimerions aussi avoir votre avis sur les récompenses à mettre en place,...

Tous vos commentaires sont précieux pour la réussite de ce concours que ce soit pour parler de votre projet, de l'organisation du concours, des récompenses ou des partenaires.
Alors n'hésitez pas à nous les envoyer à cell@soissons-technopole.org.

Great Bridge se pète la gueule !

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
7
sept.
2001
Communauté
Great Bridge, société qui aide (bien) au développement de la base de donnée Open Source PosgreSQL, cesse toute activité. 16 mois d'activité, et pas d'investisseurs désirant entrer dans la ronde lorsqu'ils en cherchaient en juillet dernier.

D'un autre côté, on (la communauté du Libre) n'a pas très bien compris quand RedHat a annoncé le support et la sortie de sa version de PostgreSQL, renommée RedHat Database...
On a su que des négocations ont eu lieu entre les deux sociétés sans en avoir le détail... Ces négociations ayant conduit à un échec et un fork. RedHat avait prévu ça ? RedHat voulait racheter GreatBridge ? En tout cas GreatBridge cherche à replacer son personnel... y compris chez RedHat. Quid de l'avenir de PostgreSQL et RHDB ?

Nouveau look pour le site MySQL

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
7
sept.
2001
Communauté
MySQL s'était choisi un nouveau logo. Son site WEB est depuis peu entièrement relooké. Moins d'orange et plus de bleu! Au passage quelques résultats du sondage mené pendant six semaines sur MySQL sont tombés. 11000 personnes ont participé à cette étude. A retenir: Deux tiers des participants ont installé MySQL sur Linux, et la moitié d'entre eux l'ont installé sur Windows...

Pour l'anecdote 94% des participants à cette étude étaient des hommes...

Mais que fout l'OSI ?

Posté par (page perso) . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
6
sept.
2001
Communauté
L'OSI (Open Source Initiative), dont les textes sont issus des Debian Free Software Guidelines, met de plus en plus de temps à certifier les licences "Open Source".
La FSF est-elle finalement l'organisation la plus compétente du "Libre Software" ? ... ou SourceForge se constitue-t-il comme alternative de fait ?
Une Licence Libre Unifiée s'impose-t-elle ? ... déjà existante ?

Linux easy Installer 1.5

Posté par . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
4
sept.
2001
Communauté
C'est la rentrée sur phpMyLinux. Pour cette rentrée, voici une nouvelle version de LinuxEasyInstaller. Celle-ci comprend les toutes dernières versions de phpMyAdmin (2.2.0) en version php3 afin de supporter le maximum de serveurs, ainsi que la version 3.23.41 du serveur MySQL. Pour compléter ce package, nous trouvons le serveur Apache en version 1.3.20, php 4.06, et la librarie GD en version 1.3.

Sourceforge devient propriétaire ?

Posté par (page perso) . Modéré par Yann Hirou.
Tags : aucun
0
30
août
2001
Communauté
Après avoir lu l'article dans la LWN.net weekly edition, je me suis penché sur la situation de VA Linux et par conséquent de sourceforge.

VA Linux n'arrive pas à joindre les deux bouts. Apparement, l'arrêt de la vente de matériel (harware) y est pour quelque chose. Du coup, VA Linux cherche une solution pour récolter des sous.

La solution trouvée, c'est de créer une version de sourceforge propriétaire, intitulée Sourceforge Enterprise Edition, sous une licence inspirée de la MPL et d'une autre licence propriétaire non précisée. VA Linux assure que celà ne changera rien pour les utilisateurs de sourceforge et que le code mis en ligne sur sourceforge reste bien entendu à ceux qui les ont mis, qu'il n'y aura point de fourberie.

La version dite "commerciale" de sourceforge, elle, sera dotée d'éléments propriétaires, et d'aide pour adapter sourceforge à certaines entreprises. Une version Open Edition sera maintenue.

Le problème de fond, c'est que cette affaire maintient courante l'idée que produire du logiciel libre n'est pas un projet économique viable à grande échelle. Pire, VA Linux mélange les termes commercial et propriétaire tout au long de leur message destiné aux utilisateurs de sourceforge : amalgame dangereux, car il oppose le commerce aux logiciels libres, alors que les logiciels libres ne sont pas pensés comme en opposition au système commercial - on peut très bien vendre des service sur du logiciel libre, démarche commerciale ; on peut aussi vendre des boites de distribution comme RH, mdk, ce qui est aussi une démarche commerciale.
Plus atroce encore, la version propriétaire est intitulée Enterprise Edition : amalgame d'autant plus dangeureux car validant l'idée des détracteurs du logiciel libre stipulant que les logiciels libres ne sont pas des solutions interessantes pour les entreprises.

Le nouveau projet économique de VA Linux n'est certes pas en faveur du logiciel libre, mais ces amalgames que l'on relève tout au long du message évoqué me paraissent encore plus inquiétants quand à la position de la firme VA Linux par rapport aux logiciels libres.

Et vous, utilisateurs de sourceforge, qu'en pensez-vous ? Allez-vous vous chercher ailleurs ou continuer à utiliser sourceforge ?

Experts du Logiciel Libre

Posté par . Modéré par Val.
Tags : aucun
0
26
août
2001
Communauté

Qui n'a pas été, au moins une fois, profondément agacé que
des financements soient attribués à des projets dits
href="http://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html">Logiciel
Libre
alors qu'ils n'en avaient que le nom ? L'Europe
financera bientôt de nouveaux projets et nous pouvons éviter
ces accidents en devenant
href="http://candidature.cordis.lu/expert-evaluators/">Experts
Externes
. Il nous sera plus difficile alors d'invoquer
l'impuissance : notre compétence est requise pour valider
les dossiers proposés.



Le Fifth
Framework Programme
(FP5) de la Commission Européenne
a
href="http://www.cordis.lu/fp5-openings/home.html">besoin
d'experts
. Parmi les candidatures qui leur ont été
transmises via
href="http://candidature.cordis.lu/expert-evaluators/">l'inscription
en ligne
, ils ne disposent pas actuellement d'un
nombre suffisant de personnes ayant une compréhension
réelle du Logiciel Libre et de sa logique. Postuler rend
la sélection possible, mais seuls un petit nombre des
personnes ayant posées leurs candidature seront
effectivement sollicités. Dans tous les cas les experts ne
représentent qu'eux-mêmes et non leur employeur ou les
organisations dont ils sont membres. Or, début Octobre
2001 un certain nombre de projets seront soumis pour
évaluation dans le cadre de
href="http://www.cordis.lu/fp5/src/t-2.htm">Creating a
user-friendly information society
.



Qui alors, indépendamment de critères techniques, sera à
même de juger si un projet dit Logiciel Libre n'est pas
simplement une utilisation abusive d'un terme à la mode ?
Les candidats savent que la Commission Européenne souhaite

href="http://www.cordis.lu/ist/ka4/tesss/impl_free.htm#2001">encourager
les projets Logiciel Libre
en raison de leurs qualités
intrinsèques de liberté, d'indépendance et de partage. La
tentation sera grande pour eux de prétendre disposer des
compétences humaines et techniques nécessaires pour animer
et faire vivre un projet Logiciel Libre même s'ils n'ont pas
la plus petite idée de ce que cela signifie. En l'absence
d'experts ayant une expérience concrète du développement de
projets Logiciel Libre, comment la Commission Européenne
pourrait-elle distinguer le bon grain de l'ivraie ?



Un exemple me frappe particulièrement. Supposons (simple
hypothèse de travail) que le projet
href="http://www.gnupki.org/fr/index.php">GnuPKI
et le
projet campware présentent
href="http://www.cordis.lu/ist/ka4/tesss/prog.htm">des
dossiers
techniquement aussi valables l'un que l'autre
bien que dans des domaines différents. Supposons encore que
la commission se demande comment les départager, en
l'absence d'experts participant activement au Logiciel
Libre. La préférence irait sans doute à GnuPKI qui fait un
meilleur effort de communication.



Or une personne connaissant le Logiciel Libre détecterait
quelques anomalies sur GnuPKI. Tout d'abord ce n'est pas un
package du projet GNU
contrairement à ce que le nom laisse penser. Lorsque l'on
sait que le projet GNU fournit des composants à la plupart
des distributions de systèmes d'exploitation Logiciel Libre
actuellement en circulation (Debian, RedHat, Mandrake etc.),
cela implique une lacune importante. Le Logiciel Libre est
une affaire de coopération entre des groupes de
développement hétérogènes, c'est donc un élément qui joue en
leur défaveur. Par ailleurs, l'expert sécurité de GnuPKI,
Mr Eduard Tric, n'a
href="http://www.google.com/search?q=%22eduard+tric%22">jamais
participé à développement Logiciel Libre
et aucune
distribution logicielle du code développé n'a été produite.
Cela démontre une méconnaissance du modèle de développement.
Les chances de succès de GnuPKI sont bien plus faibles que
celles de campware.




Il ne faut cependant pas s'attendre à ce que tous les cas
soient aussi simples à trancher. Évaluer un projet, pour la
Commission Européenne ou pour sa propre entreprise demande
souvent un jugement bien plus subtil. En matière de Logiciel
Libre il est nécessaire d'établir la protection légale avec
soin, d'autant que le nombre des partenaires et
l'utilisation de composants diffusés sous des licences
variées compliquent la tâche. L'intégration des équipes avec
les groupes de développement existant sur le réseau, leur
faculté d'établir un dialogue et leur implication présente
auront aussi de grandes conséquences. Ces deux aspects ne
sont pas techniques, n'ont pas leur équivalent dans le
développement de projets propriétaires et peuvent seulement
être jugés de façon pertinente par des personnes impliquées
dans le Logiciel Libre.