Adeos, des noyaux dans le noyau

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
11
oct.
2004
Noyau
Vous avez probablement entendu parler de RTAI, alias "Linux Temps Réel"; mais saviez-vous qu'un noyau peut en cacher un autre ? Adeos permet d'héberger plusieurs noyaux sur un seul CPU et les faire coopérer : en général un noyau "temps réel dur" conçu sur mesure, et un noyau générique pour les tâches classiques (fichiers, réseau, etc). Mais ce que vous pouvez faire d'Adeos n'est limité que par votre imagination...

Une interview (en anglais) d'un développeur d'Adeos - Phlippe Gerum (francophone) - nous explique les tenants et aboutissants de son projet, tant du point de vue technique que politique.

Netconsole, log de messages noyaux via UDP

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
30
sept.
2004
Noyau
Un pseudo driver réseau a fait son apparition dans le noyau 2.6 il y a neuf mois, et n'a pas été remarqué malgré son utilité plutôt importante dans certains cas.

Il s'agit de netconsole, écrit par Ingo Molnar et Matt Mackal, qui permet de logger les messages du noyau via réseau (UDP). Cela présente les mêmes avantages qu'une console série, c'est-à-dire que c'est bien pratique pour débugguer un noyau sans écran, ou dont le pilote graphique est cassé pour une raison X ou Y. L'avantage supplémentaire est que ça fonctionne sans port série, port qui n'existe plus sur bon nombre de portables ou architectures (PPC, Sparc, ...).

Support des webcams Philips: pilotes en GPL

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
16
sept.
2004
Noyau
Luc Saillard a posté il y a deux jours dans la liste de diffusion du noyau Linux un patch LIBRE réintroduisant le support des webcams Philips.

Ce nouveau pilote est un fork du pilote pwc récemment retiré du noyau (voir dépêche précédente). Il ajoute des fonctionnalités issues d'une ingénierie inverse (reverse-engeenering) du pilote binaire pwcx de Nemosoft. Tout n'est pas complet mais il est d'ores et déjà utilisable.

Il est intéressant encore une fois de noter la réactivité de la communauté.

Par contre, je trouve surprenant le peu de réaction à ce sujet (sur la lkml par exemple) comparé aux énormes "flamewars" que la suppression du pilote avait engendrées.

Fin du support Linux des webcams Philips

Posté par . Modéré par Amaury.
0
26
août
2004
Noyau
Suite à la décision des mainteneurs du noyau d'exclure la possibilité d'utiliser un module binaire conjointement au module GPL pwc (philips webcam), le mainteneur du module pwc-pwcx a décidé d'arrêter définitivement le support de ce module, et a fermé son site web et retiré les fichiers en téléchargement.

Comme la quasi-totalité des webcams sur le marché utilisent ce module, elles ne sont donc plus supportées par Linux. C'est un coup dur pour Linux sur le poste client... En attendant une autre solution ?

Sortie de la version 4 de ReiserFS

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
0
24
août
2004
Noyau
La version 4 du système de fichiers Reiserfs vient de sortir.

Reiserfs est un système de fichiers journalisé, c'est à dire qu'il apporte un gain de sécurité en terme d'intégrité des données par rapport à un système de fichiers classique. Cette version a été écrite sans utiliser le code de la version précédente, qui sera toujours maintenu pour corriger les bugs le cas échéant. Les développeurs affirment avoir conçu cette nouvelle mouture en portant une attention particulière à la qualité du code.

Reiserfs supporte les transactions atomiques : une modification sur le disque est effectuée ou non, mais elle n'est jamais effectuée "à moitié". Cela permet de s'assurer en permanence de l'intégrité du système de fichiers. Cette atomicité ne s'effectue pas au dépend des performances grâce à un algorithme assez sophistiqué.
Au menu également les "dancing trees", qui rendent obsolètes les "B-trees" utilisés auparavant. Cette technologie permet de gérer des systèmes de fichiers d'une taille importante. Reiserfs 4 intègre maintenant un système de plugins afin de faciliter le développement de fonctionnalités supplémentaires. Toutes ces fonctionnalités permettent d'envisager de nouvelles applications, ainsi sa très grande facilité de gestion de nombreux petits fichiers lui permettrait de remplacer avantageusement une base de données dans certains cas.

Au final Reiserfs met la barre assez haut et n'a pas à rougir face à ses principaux rivaux (ext3 notamment).

NdM : merci à Dario Spagnolo et à Mark Havel pour avoir également proposé des dépêches sur le sujet.

Linux 2.6.8, suivi de près par Linux 2.6.8.1

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
0
14
août
2004
Noyau
Linux 2.6.8 vient de sortir. Il apporte son lot de mises à jour, corrections, nouvelles fonctionnalités. Quelques heures plus tard, il a été suivi du 2.6.8.1, qui corrige un gros problème avec NFS et qui causait des «Oopses».
Le 2.6.8.1 n'est pas encore arrivé sur kernel.org, mais ne va pas tarder.

Mise à jour : Colin rajoute « attention, Linux 2.6.8 a un gros problème de fuite mémoire lors de la gravure de CD audios. Les utilisateurs de graveurs devraient attendre un 2.6.8.2. Alternativement, le dernier noyau exempt de ces problèmes est le 2.6.8-rc2.

Faille de sécurité critique dans les noyaux 2.4 et 2.6

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
0
7
août
2004
Noyau
Une faille de sécurité vient d'être découverte par l'organisation non-commerciale iSEC Security Research dans les noyaux <=2.4.26 et <=2.6.7.
La vulnérabilité se trouve dans le code gérant les pointeurs de position dans les fichiers 64bit. Ainsi n'importe quel processus utilisant ce bug pourrait lire des pages entières de la mémoire du noyau.

Les correctifs pour la RedHat Enterprise Linux sont déjà en ligne.
Pour la branche 2.4, la version 2.4.27-rc5 (qui devrait dans quelques jours être stable) corrige déjà le problème.
Mise à jour : le 2.4.27 est sorti. Voici le changelog.

Nouveau modèle de développement pour Linux

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
0
30
juil.
2004
Noyau
Parmi les nouveautés apportées par la série 2.6, il en est une qui mérite d'être signalée : le changement du processus de développement.
Le modèle classique (deux versions concurrentes, une « stable » et une « de développement ») souffrait de quelques défauts, et depuis quelques temps un processus différent s'est installé. (NdM : il a été officialisé lors du dernier Kernel Developers Summit.)
Le nouveau modèle n'est en fait pas vraiment nouveau. Les patchs sont testés dans la série -mm maintenue par Andrew Morton, ce qui rappelle la branche -ac d'Alan Cox sur les noyaux 2.4. L'avantage est double : les nouveautés sont ajoutées plus rapidement à la série "stable", et les corrections de bogues peuvent être immédiatement appliqués à la série de développement.

NdM : la traditionnelle branche de développement (qui devrait être numérotée 2.7) n'apparaîtra quant à elle que bien plus tard, quand le besoin d'effectuer sur le noyau des modifications trop fondamentales pour la branche 2.6 se fera sentir.

Linux devient massivement multiprocesseurs

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
19
juil.
2004
Noyau
Après être devenu incontournable dans le domaine des gros clusters (plusieurs centaines de noeuds), voici que Linux devient une référence sur les systèmes massivement multi-processeurs.

En effet, SGI construit un super-ordinateur de 1024 Itanium 2 avec 3 To de mémoire partagée pour le NCSA (National Center for Supercomputing Applications) qui sera exploité par Linux.

Dans un premier temps il y aura 2 noyaux gérant chacun 512 CPU puis rapidement 1 seul noyau pour gérer les 1024 CPU.

Toutes les améliorations apportées au noyau 2.6 concernant le support des architectures NUMA et multi-processeurs dépassent finalement toutes les espérances et sont adoptées très rapidement par les constructeurs.

Il se pourrait que la virtualisation, le futur chantier planifié pour le noyau 2.8, fasse son apparition bien plus vite que prévu. Le Kernel Summit, le Congrès des développeurs du noyau, qui commence demain devrait nous apporter des réponses et planifier les axes de développement pour l'année à venir...

Vulnérabilité de tous les noyaux 2.4.x / 2.6.x

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
0
15
juin
2004
Noyau
Une nouvelle vulnérabilité a été découverte le 09 juin 2004 concernant tous les noyaux 2.4.x et 2.6.x (détails des noyaux non vulnérables dans l'annonce en anglais).

Cette faille nécessite un accès local à la machine et peut s'exécuter par la compilation d'un simple programme en C. Le bug a été également reporté dans le bugzilla de GCC (versions affectées 2.96, 3.0, 3.1, 3.2, 3.3 et 3.3.2).

Le patch concerne un simple changement de ligne sur la fonction clear_fpu() changeant l'appel asm volatile de ("fwait") vers ("fnclex ; fwait").

Le lien comporte un patch pour 2.4.x, 2.6.x et le test permettant de tester votre système, il est recommandé de synchroniser les systèmes de fichiers avant de tenter l'exploit.

Vers un noyau Linux d'origine contrôlée ?

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
26
mai
2004
Noyau
Décidemment, la traçabilité est à la mode ! Suite à l'affaire SCO et à la récente polémique sur la paternité de Linux, Linus Torvalds a décidé de créer un certificat d'origine afin de protéger Linux de toute contestation sur l'origine et les auteurs des lignes de code du noyau Linux : les contributeurs du noyau Linux devront désormais signer leur code et garantir son origine via un certificat ad hoc, prénommé Developer's Certificate of Origin.
Le but est de renforcer le suivi et le contrôle de qui fait quoi et de pouvoir dire rapidement qui a fourni tel patch et dans quelles conditions, sans avoir à rechercher dans les listes de diffusion comme l'a fait Linus pour l'affaire SCO.

Ndm : Merci également à Mark Havel, Colin Leroy et Pireer Mtora

Le système de fichiers InterMezzo est en train de mourir

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
13
mai
2004
Noyau
InterMezzo est un système de fichiers distribué sous licence GPL, très pratique pour les systèmes mobiles, la réplication entre les serveurs et les clusters. Ce système de fichiers gère les opérations en mode déconnecté : vous pouvez allez au travail avec votre portable et revenir et tout synchroniser "facilement" à la maison.

Ce système de fichiers était disponible dans le noyau Linux depuis la version 2.4.15. Mais par manque de support, il a été enlevé du noyau dans la version 2.6.6-bk1. Il ne sera disponible à l'avenir que sous forme d'un module extérieur au noyau.

La raison principale est le manque de développeurs d'utilisateurs.
Les développeurs du noyau envisagent de remplacer InterMezzo par Lustre 2 qui disposera des même fonctionnalités.

Si vous voulez exprimer votre intérêt pour ce projet ou bien si vous pouvez contribuer au développement, c'est le moment de le faire savoir.

Linux 2.6.6 est sorti

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco.
0
12
mai
2004
Noyau
La version 2.6.6 du noyau Linux est sortie lundi.
Cette nouvelle version apporte son lot de corrections et de nouvelles fonctionnalités, comme toutes les versions 2.6 jusqu'ici. Les choses semblent commencer à se stabiliser, malgré un patch de 2.4 Mo.

Parmi les nouveautés on notera :
- modifications des systèmes de fichiers ;
- mise à jour de pilotes de périphériques ;
- intégration du patch "laptop mode" ;
- nouvel algorithme de congestion TCP ;
- intégration du patch de non exécution de la pile.

NdM: Merci également à Maherb.

Modules non GPL et tours de passe-passe

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
29
avr.
2004
Noyau
Carl-Daniel Hailfinger a découvert un tour de passe-passe assez flagrant, de la part de Linuxant, permettant à leur module non-GPL de ne pas teintercorrompre/souiller le noyau (NdM: avec un module propriétaire).
Ils utilisent pour ça un simple terminateur de chaine C, \0, dans la macro de définition de module :
MODULE_LICENSE("GPL\0for files in the \"GPL\" directory; for others, only LICENSE file applies");

Ceci a provoqué un long fil de discussion sur lkml.

Alerte de sécurité dans le noyau Linux

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
0
20
avr.
2004
Noyau
Une vulnérabilité critique a été identifiée dans le noyau Linux, elle pourrait être exploitée par un attaquant local afin d'obtenir les privilèges "root". Ce problème de type "integer overflow" résulte d'une erreur présente au niveau de la fonction ip_setsockopt() combinée à l'option MCAST_MSFILTER (fichier net/ipv4/ip_sockglue.c) qui ne calcule pas correctement l'espace mémoire noyau (IP_MSFILTER_SIZE), ce qui pourrait permettre à un utilisateur local l'augmentation de ses privilèges.

NdM : a été proposé par jaune également.
NdM2 : les noyaux 2.4.26 et 2.6.4, déjà disponibles, ne sont pas concernés.

Le noyau 2.4.26 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
15
avr.
2004
Noyau
Alors que le 2.6 fait beaucoup parler de lui, le 2.4 continue son avancée avec le 2.4.26, il contient de nombreux changements dont :

- Correction de débordement de mémoire sur la fonction do_fork()
- Correction d'un débordement potentiel de lien symbolique sur iso9660
- Corrections ACPI, USB et IPV6
- Nombreuses corrections XFS
- Correctifs PPC 32

À noter enfin que la rc4 est devenue la version finale sans changement.

NdM: Merci à BokLM pour avoir proposé la dépêche

Linux 2.6.5 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
0
5
avr.
2004
Noyau
Linux 2.6.5 est sorti il y a quelques heures.
La liste des dernières nouveautés est bien remplie (367.6 Ko), avec beaucoup de corrections de bugs (plus de 40 patchs), une assez grosse mise à jour d'ALSA, de l'USB, ia64, ppc, et pas mal d'autres choses sympathiques, comme le support du DMA sur l'ioctl CDROMREADAUDIO (ce qui permet d'extraire les CD audio plus vite et en chargeant moins le processeur), système de fichiers intermezzo.

NdM : dépêche proposée également par piem et bigben

Comparaison entre les noyaux 2.4.25 et 2.6.4

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
0
29
mar.
2004
Noyau
Le site www.2cpu.com nous propose un article comparant les performances des noyaux 2.4.25 et 2.6.4 sur une machine SMP.

Y sont comparés entre autres l'utilisation d'un point de vue station de travail et serveur. On y trouve notamment une comparaison portant sur :
. le couple apache/mysql en tant que serveur web ;
. Samba en tant que serveur de fichiers ;
. d'autres logiciels pour des activités comme la compression mp3 en tant que station de travail.

L'article tient en 5 pages et est vraiment intéressant à lire, puisqu'il aborde la comparaison d'un point de vue station de travail et serveur, et permettra à chacun de trancher entre le passage au 2.6.4 et rester en 2.4.25 selon l'utilisation de la machine.
Bonne lecture !

Sortie du noyau 2.6.4

Posté par . Modéré par jerome.
0
16
mar.
2004
Noyau
LWN annonce la sortie de la version 2.6.4 du noyau linux.

Le Changelog est plutôt long c'est pourquoi je me contente de récupérer ce qui est dit sur LWN.

NdM : Merci également à Yorick. Le patch mm1 est déjà disponible pour le 2.6.4.

Linux VServer, pour ceux qui ne connaissent pas...

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
0
2
mar.
2004
Noyau
Linux-VServer, à ne pas confondre avec le Linux Virtual Server Project, est un projet lancé à l'origine par Jacques Gélinas (le patch CTX).

Le projet consiste en deux parties. La première est un patch pour le noyau (actuellement vs1.26 stable pour 2.4.25 et vs0.09.8 pour 2.6.3) qui permet, en résumé, de faire tourner plusieurs machines virtuelles sur une même machine physique. La seconde partie ajoute un ensemble d'outils pour installer/gérer ces serveurs virtuels. Ce projet permet, entre autre, de créer des serveurs mutualisés, une alternative très sérieuse au simple chroot, de tester une infrastructure N-tiers sur une même machine, etc.

Pour information le site LinuxFR.org tourne dans un vserver depuis maintenant plus de six mois, d'autres projets comme UUCPSSH.org tournent aussi sous serveurs virtuels. À ce titre la team de LinuxFR remercie Herbert Pötzl pour son support averti ainsi que tous les contributeurs au projet.

Sortie du noyau 2.2.26

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
0
27
fév.
2004
Noyau
Vous ne l'attendiez pas tous, Il n'avait plus bougé depuis longtemps (mars 2003..), mais le voici quand même, le dernier né de la lignée des noyaux 2.2.x, le 2.2.26.

Cette version apporte peu de nouveautés (étonnant non ?), elle corrige surtout quelques problèmes de securité, donc pour les quelques utilisateurs de cette branche, (je sais qu'il y en a encore), patchez !

NdM : le 2.4.26 est seulement en pre1 depuis la même date.

Noyau 2.6.3 dans les bacs

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
0
19
fév.
2004
Noyau
Le dernier noyau de la série stable des 2.6 est disponible depuis la nuit dernière. Il comporte un nombre assez impressionnant de changements parmi lesquels des corrections pour SPARC64, USB, ACPI, ALSA, I2C, compilation compatible gcc 3.5, overflow sur iptables(6).

La rc4 contenait encore quelques corrections mineures à effectuer avant cette version.

Merci à LinuxToday pour l'info.

NdM: D'après Linus Torvalds, la nouvelle vulnérabilité concernant mremap() n'est pas présente dans le 2.6.3 (pas plus que dans le 2.4.25). Il est donc important de passer à un de ces deux noyaux.

Le noyau 2.6.2 est là !

Posté par . Modéré par Nÿco.
0
4
fév.
2004
Noyau
La dernière version stable du noyau 2.6 est sortie.
Avec au programme pas mal de travail sur l'ACPI, Bluetooth, XFS, le PCI Hotplug et le support SATA.
Et bien d'autres choses encore...

Cette version est aussi connue sous le nom "[en] Feisty Dunnart" ou "gerboise surexcitée"

coLinux : Noyau Linux sous Windows

Posté par . Modéré par Xavier Antoviaque.
Tags :
0
27
jan.
2004
Noyau
Le projet coLinux a porté le noyau Linux sous Windows. Le fonctionnement est différent de celui d'un émulateur comme Bochs ou VMWare puisque chaque appel au noyau Linux est délégué à Windows, ce qui améliore la rapidité en supprimant l'émulation. Un système de fichier complet est stocké dans un fichier.

Pour l'instant, seule une Knoppix en japonais est supportée, mais cela devrait rapidement évoluer.

Linux 2.6.1 est stable

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
0
13
jan.
2004
Noyau
Trois semaines après la sortie du 2.6.0, et après trois release candidates, voici une nouvelle version mineure du noyau Linux : la 2.6.1 est sortie le 09/01/2004.

Après les 2.4, c'est au tour du 2.6 de se voir corriger la vulnérabilité "mremap".

Le travail des développeurs s'est concentré sur le support de l'USB et de l'I2C, ainsi que sur le port sur IA64. On retrouve également corrections de bugs, mises à jour de sécurité et autres intégrations de patchs.

Rendez-vous sur ftp.kernel.org/pub/linux/kernel/v2.6 ; ou plutôt sur l'un des miroirs disponibles sur le système de miroirs du noyau Linux (troisième lien).