Jeudis du Libre de Bruxelles : performances des bases de données

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags : aucun
7
27
oct.
2011
Base de données

La session des Jeudis du Libre de Bruxelles du jeudi 3 novembre 2011 sera assurée par Frédéric Descamps.

Il sera question de la performance des bases de données. Quels sont les problèmes qui se posent généralement à ce propos ? Quelles méthodes et quels outils peut‐on mettre en œuvre pour y faire face ?

Postgresql 9.1

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
45
12
sept.
2011
Base de données

Postgresql, le moteur de base de données le plus avancé du monde libre vient de sortir en version 9.1. Contrairement à d'autres bases de données libres, Postgresql est développé par une communauté mondiale d'entreprises et de contributeurs indépendants.

Les nouveautés de cette version sont détaillées en seconde partie.

UnQL : all your bases are belong to us

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
31
2
sept.
2011
Base de données

Le mois dernier, Richard Hipp et Damien Katz (respectivement, les créateurs de SQLite et CouchDB) ont annoncé la création d'un groupe de travail ouvert autour d'un nouveau langage de requêtes pour les bases de données NoSQL : UnQL (Unstructured Query Language). L'objectif étant de libérer les bases de données orientés documents des interfaces spécifiques et éviter la dépendance envers un fournisseur.

Sortie de MongoDB 2.0 RC

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
19
31
août
2011
Base de données

Moins de dix mois après la sortie de sa dernière version stable, l'entreprise 10gen a sorti la nouvelle mouture de sa base de données : MongoDB 2.0. Cette version ne propose rien de révolutionnaire, mais apporte tout de même un certain nombre de fonctionnalités appréciables. On retrouvera notamment :

  • la journalisation activée par défaut ;
  • l'amélioration de l'efficacité spatiale et temporelle des index ;
  • la gestion plus fine des priorités pour la réplication ;
  • et la datacenter awereness de certaines opérations.

NdM : MongoDB est publiée sous licence AGPL v3.0.

NdM : la version 2.0 de MongoDB n'est encore qu'en release candidate.

En vrac : Drizzle, MongoDB et Webdis

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
23
20
mar.
2011
Base de données

Drizzle

Drizzle est un fork de MySQL allégé et spécialement adapté pour le web et les infrastructures Cloud. Contrairement à MySQL qui est la propriété d'Oracle, Drizzle est développé et conduit par la communauté. Parmi les autres différences avec MySQL, on peut également citer :

  • l'absence des vues, triggers et procédures stockées ;
  • la non prise en charge de Windows ;
  • un nouveau moteur, HailDB ;
  • une configuration optimisée par défaut pour 1024 connexions simultanées...

La version 2011.03.13 a été déclarée General Availability (GA), c'est-à-dire prête pour la production, et ce trois ans après l'annonce du fork.

MongoDB

MongoDB est une base de données NoSQL de type documents, sous licence GNU AGPL. La version 1.8 est sortie le 16 mars et apporte :

Webdis

Redis est une base de données de type clé-valeur, un memcached boosté aux stéroïdes. Webdis est une interface HTTP au-dessus de Redis, sous licence BSD.

Il permet d'interroger une base de données Redis en appelant un chemin de la forme /Commande/Argument1/Argument2/.../ArgumentN. Le retour sera par défaut du JSON, mais il est également possible d'utiliser du JSONP ou d'autres formats : HTML, texte brut, etc. Webdis intègre également une gestion des droits en fonction de l'adresse IP, de l'authentification HTTP ou des deux.

Sortie de Redis en version 2.2

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
34
27
fév.
2011
Base de données

Redis est une base de données de type clé-valeur, sous licence BSD. On peut voir Redis comme une sorte de Memcached boosté aux stéroïdes.

La version 2.2.0 est sortie la semaine dernière, très rapidement suivie de la version 2.2.1. Cette version apporte principalement des optimisations par rapport à Redis 2.0 :

  • importante diminution de la consommation mémoire (à ce sujet, je vous conseille la lecture des astuces pour optimiser la mémoire) ;
  • réplication non-bloquante ;
  • la commande Watch pour faire du check and set ;
  • l'Algorithme LRU pour l'éviction des données quand la mémoire consommée par Redis est limitée ;
  • nouvelles commandes : SETBIT, GETBIT, SETRANGE et GETRANGE permettant d'accéder à des valeurs de type « chaînes de caractères », comme s'il s'agissait de tableaux.

Pour la suite, antirez (le principal développeur) souhaite se concentrer sur la prise en charge des grappes de serveurs (clusters) et sur diskstore (un stockage sur disque des données pour les instances où tout faire tenir en mémoire n'est pas une option).

Conférence gratuite sur l’optimisation MySQL

Posté par (page perso) . Modéré par j. Licence CC by-sa
19
25
fév.
2011
Base de données

L’association des utilisateurs de MySQL LeMug.fr et Openday vous invitent à rencontrer Morgan Tocker, consultant chez Percona.

Au programme :

  • présentation de l’association LeMug.fr et OpenDay ;
  • présentation des ouvrages « Audit et optimisation MySQL 5 » et « MySQL 5 Administration et optimisation » par leurs auteurs ;
  • optimisation de vos bases de données MySQL par Morgan Tocker ;
  • apéro.

Infos pratiques

Date & heure : lundi 7 mars à partir de 19 h
Lieu : café Le Dune — 18 av. Claude Vellefaux, 75010 Paris
Accès : métro Goncourt / Col. Fabien
Tarif : gratuit

Inscriptions sur le site de l'organisateur d'évènements sur le logiciel libre Openday.

N.B. : il n'y a pas de sponsor sur l'évènement, si vous souhaitez vous positionner, contactez-nous sur LinuxFr. Il manque à l'association un peu de budget pour prendre en charge un apéritif à la fin de la conférence. :)

Sortie de Phraseanet en version 3.1 !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
8
fév.
2011
Base de données
Alchemy, éditeur français de logiciels, annonce la sortie de la version 3.1 de sa solution de gestion de photothèques open source Phraseanet ! Phraseanet est un logiciel permettant aux professionnels de l’image (services photo et communication d'entreprise, mairies, photographes indépendants...) de gérer et diffuser leurs fonds photo et multimédia, en ligne, à partir d'un navigateur web.

Logiciel propriétaire jusqu’en mars 2010, Phraseanet est aujourd’hui l’une des rares solutions à avoir fait l'objet d'un passage à l’open source parmi les logiciels professionnels de gestion de contenu photo et multimédia (Phraseanet gère les photos, mais aussi les vidéos, documents audio et PDF). Sous licence GPL v3, Phraseanet est téléchargeable gratuitement.

Parmi les nouveautés de cette version majeure :
  • l’interface « Phraseanet Lightbox », l’application dédiée à la validation et à la consultation de documents envoyés par d’autres utilisateurs, se voit dotée de nouvelles fonctions : possibilité d’ajouter des commentaires sur un document, compatibilité de l'interface avec l'iPhone™ et d'autres ordiphones...
  • mise en fonction d'un gestionnaire des commandes ;
  • mise en place d'une « quarantaine » lors de l'envoi de documents ;
  • ajout de nouvelles statistiques dans l’interface de statistiques « Phraseanet Report »...

Corpus Ngram Viewer de Google : évolution des termes utilisés dans la littérature

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
6
12
jan.
2011
Base de données
L'article « L’interprétation des graphiques produits par Ngram Viewer » m'a donné envie de faire quelques essais avec cet outil. « (...) mis en ligne par Google le 16 décembre dernier. Il permet de visualiser sous forme de graphiques les fréquences d'apparition de suites de mots dans les livres numérisés depuis 2003 sur Google Books. »

Bref on peut rechercher des séquences de un à cinq mots dans le corpus de livres numérisés, couvrant jusqu'à 2008. Le blog de Jean Véronis précise qu'il s'agit du « plus gros corpus linguistique de tous les temps : 500 milliards de mots (...) 4% des livres jamais publiés sur Terre ».

Ce corpus est disponible sous licence Creative Commons Attribution 3.0.

Je me suis livré à une petite recherche sur les termes pour geeks libristes, en anglais et français (liés aux lois et traités sur l'immatériel, au logiciel libre, etc.). Le plus simple est encore d'aller regarder les graphes obtenus.

PostgreSQLFr finance des projets autour de PostgreSQL

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
15
nov.
2010
Base de données
L'année 2009 fut exceptionnelle pour la communauté PostgreSQL Francophone avec notamment la conférence européenne "PG Day" qui s'est tenue à Paris et qui reste à ce jour la plus grande conférence dédiée à PostgreSQL jamais organisée en Europe. Ce succès se traduit par un net bénéfice au niveau de l'association PostgreSQLFr. En clair : l'association dispose d'assez d'argent pour fonctionner pendant plusieurs années et elle continue à recevoir plus d'argent qu'elle n'en dépense.

En 2010, les membres de l'association ont décidé de lancer un grand appel à projet pour redistribuer une partie des fonds de l'association au profit de projets de la communauté francophone de PostgreSQL. Concrètement l'association propose de financer des projets avec des bourses allant de 1000€ à 4000€, selon le besoin exprimé. Ces bourses pourront être utilisées pour rembourser des déplacements, du matériel, des frais d'impressions, de location ou tout frais nécessaire à la réalisation du projet. Les frais seront remboursés par l'association sur présentation des factures correspondantes. Il est possible de financer tout ou partie d'un stage étudiant. Des avances sur frais peuvent être accordées si elles sont justifiées.

Firebird 2.5 est là

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
16
5
oct.
2010
Base de données
Firebird est sorti ce lundi 4 octobre en version 2.5. Pour mémoire, Firebird est système de gestion de base de données relationnel sous licence IDPL. C'est la cinquième version majeure depuis la création du projet, il y a 10 ans.

La principale nouveauté est la nouvelle architecture "SuperClassic" qui permet une meilleure utilisation des ressources CPU. Les autres nouveautés importantes sont :
  • Un système de trace qui permet d'enregistrer et suivre en temps réel toute l'activité du serveur et des différentes bases ;
  • La possibilité de faire des requêtes entre différentes bases de données ;
  • La gestion des utilisateurs via des commandes SQL.
Mais aussi diverses autres fonctionnalités comme :
  • Les transactions autonomes dans le langage PSQL ;
  • Des procédures stockées et déclencheurs;
  • L'ajout de l'opérateur SIMILAR TO permettant l'utilisation des expressions régulières ;
  • La possibilité de tuer proprement via SQL des connexions ;
  • L'extension des tables de monitoring ;
  • L'amélioration du support de l'Unicode.

PostgreSQL 9.0 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
49
20
sept.
2010
Base de données
PostgreSQL est sorti ce lundi 20 septembre en version 9.0.
Pour mémoire, PostgreSQL est un système de gestion de base de données relationnel-objet qui se veut le plus performant possible tout en respectant les standards SQL au maximum, la licence du code source est de type MIT.
Cette dernière version apporte plus de 200 améliorations (nouvelles fonctions, nouvelles commandes, ajout d'options...) et permet de migrer à partir d'une base 8.3 ou 8.4.

La principale nouveauté est la réplication intégrée par défaut, qui était une demande importante de la part des utilisateurs.
Même si elle est limitée à un seul maître et plusieurs esclaves, ceci devrait réjouir beaucoup d'utilisateurs.
Les autres nouveautés importantes sont détaillées en seconde partie de dépêche.

Sortie de Redis 2.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
12
6
sept.
2010
Base de données
Redis est une base de données de type clé-valeur, sous licence BSD. On peut voir Redis comme une sorte de memcached boosté aux stéroïdes.

Les principales caractéristiques de Redis sont :

Le principal développeur de Redis, Salvatore Sanfilippo, a été embauché par VMWare pour travailler à plein temps sur Redis. Cela a conduit à la récente sortie de la version 2.0 dont quelques nouveautés seront mises en avant dans la seconde partie de la dépêche.

NoSQL : Neo4J, Riak, Kyoto Cabinet et Graylog2

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
17
3
août
2010
Base de données
Petite compilation de brèves autour de divers projets de type NoSQL :

Neo4J est une base de données de type graphes sous licence AGPLv3. La version 1.1, sortie fin juillet, apporte 7 grandes nouveautés :
  1. Un package d'algorithmes classiques pour les graphes avec, par exemple, Dijkstra et A* ;
  2. La possibilité d’exécuter du code sur des événements comme un commit ;
  3. Une bibliothèque de traversée de graphes (vous donnez des instructions comme l'ordre de parcours dans le graphe ou les types d'arcs à suivre et Neo4J vous renvoient les chemins parcourus) ;
  4. Monitoring avec JMX ;
  5. Optimisation du kernel ;
  6. Amélioration de l'indexation avec Lucene ;
  7. Inclusion de l'outil de sauvegarde à chaud.

Riak est une base de données distribuée de type clé-valeur, sous licence Apache 2. Depuis la précédente dépêche sur LinuxFr.org, deux versions sont sorties : la 0.11 et la 0.12. Bitcask est maintenant le moteur de stockage par défaut. Pour le reste, pas de grands changements, mais un bon nombre de corrections de bogues et de petites améliorations diverses.

Kyoto Cabinet est une base de données très rapide de type clé-valeur. Un nouveau type de stockage a été introduit dans la version 1.1.0 : Directory Database. Celui-ci n'est qu'une fine abstraction au-dessus des systèmes de fichiers et fonctionne particulièrement bien avec Ext3 et ReiserFS pour stocker des valeurs très grosses.

La version 1.2.0 a également été l'occasion d'introduire un nouveau type de stockage : ForestDB. Son implémentation est un B-tree au-dessus de DirDB et dont les performances sont étonnamment bonnes.

Enfin, Graylog2 est une implémentation Open Source de syslog qui enregistre les logs dans MongoDB. Il se compose d'un serveur en Java qui accepte les logs en TCP ou UDP et les enregistre dans la base de données, et d'une interface de consultation des logs écrite en Ruby on Rails. Les captures d'écran montrent les possibilités de configuration et de filtrage des messages de cet outil.

TerraStore : le dépôt JSON distribué

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
6
14
juil.
2010
Base de données
Plus besoin de les présenter, les Facebook, Twitter, etc. sont les applications qui font le web d'aujourd'hui ! Mais s'il est évident de voir les nouveaux usages qu'elles apportent, qu'en est-il côté technologie ? Cette nouvelle race d'applications se distingue des applications web plus traditionnelles par le format des données qu'elles manipulent. Fini les données fortement structurées ou les schémas fixes : les applications du web de demain veulent de la flexibilité, de l'évolutivité, de la mise à l'échelle et les outils qui vont avec. Et c'est exactement le créneau de TerraStore, un entrepôt de documents au format JSON.

TerraStore se positionne dans la même catégorie que CouchDB et Cassandra de la fondation Apache, même si ces derniers endossent plus franchement le rôle de base de données. Les fonctionnalités que TerraStore propose sont celles d'un véritable entrepôt de données textuelles accessibles directement en HTTP ce qui justifie son intérêt pour des applications massivement en ligne. On plonge là au coeur du thème très en vogue du NoSQL.

De plus, l'application est conçue sur une architecture en cluster afin d'assurer un service sous fortes charges. Deux types de composants sont présents : le serveur qui stocke directement les données ou plutôt leurs fragments et le master, responsable de la répartition des données et de la charge sur les serveurs. Une installation de TerraStore suit donc l'habituel schéma des serveurs à l'écoute du ou des maître(s) qui gère(nt) l'application en grappe. L'accent est aussi mis sur les performances réseau : les traitements sur les données sont ainsi effectués sur le serveur même qui héberge les données. Encore un point essentiel pour des applications fortement orientées web.

Le nom de TerraStore témoigne de l'utilisation sous-jacente de Terracotta, solution Open Source de clustering de JVM. Malgré cet empilement de couches, TerraStore reste d'une simplicité d'installation et d'utilisation assez déconcertante comme en témoigne ce tutoriel de quelques lignes qui met en place un master et deux serveurs via Apache Ant. Malgré sa jeunesse (version 0.4.2 en téléchargement), TerraStore présente des fonctionnalités visiblement très abouties : possibilité de monitoring via console JMX, fonctionnalités de sauvegarde des serveurs et aussi capacité de gestion orientée évènements.

Les ambitions de solutions telles que CouchDB et TerraStore ne sont peut-être pas de révolutionner le monde des bases de données, mais l'effort reste très intéressant et prometteur. Ces solutions sont donc à surveiller, car elles pourraient être une autre preuve de la théorie de l'évolution, mais cette fois-ci dans le domaine de l'informatique.

Parinux : conférence Piwigo mardi 8 juin 2010

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
5
2
juin
2010
Base de données
Piwigo est un logiciel libre de galerie photo pour le web. Le projet a démarré en 2002 sous le nom de PhpWebGallery. Bâti par d'une communauté active d'utilisateurs et de développeurs, Piwigo dispose de fonctionnalités puissantes pour publier et gérer vos photos.

La conférence sera l'occasion de découvrir l'installation et les fonctionnalités de Piwigo : ajouter de photos, organiser ses catégories, tagguer les photos, rendre les photos privées, installer un greffon et un thème, gérer ses photos par lot, personnaliser sa galerie sans coder. Il permet également l'affichage des photos sous forme de diaporama et leur tri par l'utilisation de tags.

Cette conférence sera animée par Pierrick Le Gall (développeur de PiWiGo) et a pour but de vous faire découvrir ce logiciel.
La conférence se déroulera à l' Espace Loisirs et Multimédia, 105 avenue de La Bourdonnais, 75007 Paris (Métro : École Militaire) le mardi 8 juin 2010 de 19h15 à 20h45.

Entrée libre, dans la limite des (20) places disponibles. L'inscription préalable est fortement recommandée.

Pour ceux et celles qui souhaiteraient l'installer, un atelier aura lieu le 26 juin pour lequel vous pouvez vous inscrire.

Nouvelle base de données clés-valeurs : Kyoto Cabinet 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
25
30
mai
2010
Base de données
Mikio Hirabayashi est un ingénieur qui travaille pour un réseau social japonais, mixi.jp. Pour faire face à la montée en charge, il a écrit une base de données très rapide de type clés-valeurs : Tokyo Cabinet. C'est une bibliothèque écrite en C, avec des bindings Ruby, Perl, Java et Lua, et distribuée sous licence LGPL.

Tokyo Cabinet est très rapide, mais son auteur n'était pas satisfait des performances en concurrence sur des machines avec de nombreux cores. Il a donc écrit son successeur : Kyoto Cabinet. Kyoto Cabinet est écrit en C++, et publié sous licence GPL. Des bindings Ruby, Perl, Python (2.x et 3.x) et Java sont disponibles.

Kyoto Cabinet est rapide (l'ordre de grandeur est un million de requêtes par seconde), ACID et capable de gérer un haut niveau de concurrence. Ses bases de données peuvent enregistrer jusqu'à 8 exabytes et peuvent être de différents types en fonction des caractéristiques recherchées (persistence, verrouillage par enregistrement, par page ou global, ordre de tri, algorithme de stockage).

Tokyo Cabinet bénéficie d'un service réseau, Tokyo Tyrant, et d'un moteur de recherche full-text, Tokyo Distopia. Les équivalents pour Kyoto Cabinet n'existent pas encore, mais sont prévus et devraient sortir d'ici la fin de l'année.

Note : Pour ceux qui s'intéressent aux bases de données, le NoSQL Summer est l'occasion d'en apprendre plus. Le principe est simple : se réunir régulièrement pour discuter d'un papier scientifique autour des bases de données. Le lancement se fera le 21 juin à la Cantine pour Paris, mais vous pouvez n'assister qu'à une seule rencontre si vous le souhaitez. L'entrée est libre, la seule chose que l'on vous demande est d'avoir lu le papier sélectionné avant de venir. Si vous êtes dans une ville qui n'est pas encore couverte, rien ne vous empêche de trouver 2 ou 3 volontaires et de contacter les organisateurs.

Passage de Phraseanet en Open Source

Posté par . Modéré par baud123.
Tags : aucun
9
25
mai
2010
Base de données
Phraseanet est une solution full web pour la gestion des photothèques et des médiathèques. C'est un système dédié à ceux qui ont besoin d'assurer la gestion et la diffusion de leurs contenus multimédia (photos, vidéos, sons, PDF, etc.) en ligne. La version 3.0 est sortie au mois de mars 2010 à l'occasion du salon Solutions Linux. Phraseanet est depuis peu disponible en libre téléchargement sous licence GPL 3 sur le nouveau site www.phraseanet.com.

Événement à venir : des séminaires en ligne sont organisés toutes les deux semaines, pour découvrir la solution et s'y former. Le prochain aura lieu le mardi 1er juin à 14 heures.

Ohraimeur V0.5 : Nouveau logiciel Python éditeur de BDD SQLite3

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
15
16
mai
2010
Base de données
Ohraimeur est une nouvelle application permettant l'édition de base de données SQLite3. Il est publié sous licence GPL.

Cette application est avant tous une console offrant une coloration syntaxique et une autocomplétion permettant de dialoguer interactivement avec le SGBD. Elle propose également des outils pour faciliter l'édition de requêtes :
  • Affichage du MLD/R de la base de données ;
  • Affichage du code source des tables ;
  • Affichage du code source des triggers ;
  • Éditeur de tables ;
  • Éditeur d'ORM.

Annonce de la sortie de Riak 0.10

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
18
3
mai
2010
Base de données
Dans la grande famille des bases de données NoSQL, je vous ai déjà présenté Cassandra, MongoDB, Redis et FlockDB. Laissez-moi vous présenter un nouveau membre de cette famille : Riak.

Riak est une base de données distribuée de type clé-valeur, sous licence Apache 2. Basho, la société derrière Riak, s'est inspirée de Dynamo d'Amazon pour nous offrir un stockage qui scale facilement. En particulier, sa grande force repose sur son modèle distribué où toutes les machines jouent un rôle équivalent, ce qui apporte à la fois une grande résistance aux erreurs et la capacité d'ajouter ou retirer facilement des machines à la volée.

Dans la seconde partie de la dépêche, je vais présenter plus en détails Riak, puis vous parler des nouveautés de la version 0.10 sortie récemment. J'aborderai également bitcask, un moteur de stockage clé-valeur local, qui peut être utilisé pour le stockage par noeud de Riak. Je finirais par une note très rapide à propos de ripple, le client en Ruby pour Riak.

La fondation Apache sort Cassandra 0.6

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
20
16
avr.
2010
Base de données
Le NoSQL est un mouvement qui vise à offrir des bases de données dont les caractéristiques sont différentes des bases de données relationnelles, afin de laisser aux développeurs le choix. Par exemple, une de ces caractéristiques est la "mise à l'échelle" (scalability) : certains très gros sites Internet ont besoin de gérer des bases de données conséquentes et dont la taille ne cesse de croître, sans pour autant voir leurs coûts de fonctionnement exploser. Cassandra vient justement répondre à ce besoin.

Cassandra est un stockage structuré de clés-valeurs, distribué, acceptant facilement la montée en charge et résistant aux pannes. Initialement développé par Facebook, le projet a été libéré sous licence Apache 2.0 et placé dans les mains de la fondation Apache. Il a depuis connu un succès grandissant : en plus de facebook, twitter, digg, reddit et bien d'autres ont annoncé qu'ils utilisent Cassandra.

Cassandra bénéficie de beaucoup d'activités : la version 0.6 est sortie il y a quelques jours et apporte des fonctionnalités très intéressantes (plus de détails dans la seconde partie de la dépêche). Cassandra participera aussi au Google summer of code sous le chapeau de la fondation Apache.

MongoDB 1.4, prêt pour la production

Posté par (page perso) . Modéré par j.
22
26
mar.
2010
Base de données
MongoDB est une base de données de type documents, sous licence GNU AGPL V3, et dont la version 1.4 vient de sortir. Elle s'inscrit dans le mouvement NoSQL, et propose des fonctionnalités très intéressantes :
  • Le stockage des documents se fait dans un format très proche du JSON (le BSON) et sans avoir à imposer un schéma ;
  • Les requêtes dynamiques sont d'une richesse fonctionnelle que je pense être équivalente au SQL, et de nouveaux opérateurs font apparition au fur et à mesure des versions ;
  • Il est possible d'indexer plein de choses, dont les objets internes et, nouveauté de la 1.4, des données géospatiales ;
  • Les requêtes peuvent être profilées ;
  • Il est faisable de stocker des objets binaires volumineux, comme des photos ou des vidéos, dans MongoDB grâce à GridFS ;
  • MongoDB supporte la réplication, le failover, et de manière expérimentale le sharding automatique ;
  • Des pilotes permettent de l'utiliser depuis de nombreux langages, dont le PHP, le Ruby et le Python.
Cela en fait une base de données solide, offrant des performances impressionnantes. Elle est déjà utilisée par de grands noms comme Sourceforge, EA, le New-York Time et bien d'autres. Elle me semble être particulièrement bien adapté pour le développement web (enfin, si vous visez à devenir le prochain twitter, Cassandra est probablement un meilleur choix). Certains prédisent même qu'elle pourrait prendre la place de MySQL dans ce domaine.

OpenERP reçoit 3 millions d'euros pour accélérer son développement

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
19
20
fév.
2010
Base de données
OpenERP, le logiciel libre de gestion d'entreprise, vient de recevoir 3 millions d'euros d'investisseurs français. C'est une étape très importante pour OpenERP, car cette levée de fonds donne les moyens de se concentrer principalement sur les services de maintenance et de développement, afin de faire évoluer rapidement le logiciel.

Cette opération valide le modèle économique libre de l'éditeur OpenERP : une diminution des coûts (commerciaux, marketing et de développement) grâce au logiciel libre qui compense le manque à gagner qu'est le revenu de la licence chez les concurrents propriétaires.

Sauvons MySQL !

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
9
4
jan.
2010
Base de données
En avril dernier, Oracle annonçait son intention d'acheter Sun Microsystems. Beaucoup y ont vu un moyen pour Oracle d'évincer un concurrent de taille de son logiciel phare : le SGBD MySQL.

Rappelons que MySQL est un projet dont le modèle économique a longtemps été basé sur le principe de la double licence, libre et propriétaire, et que son développement est essentiellement assuré par la société qui en est propriétaire (initialement MySQL AB, puis Sun). Ceci pousse de nombreuses personnalités du Libre, et notamment Richard Stallman (RMS), à croire que le projet ne pourrait survivre longtemps à ce rachat. La licence GPL ne suffit pas à assurer sa pérennité.

Récemment, la Commission Européenne a émis des objections à l'acquisition de Sun par Oracle. Il semblerait qu'elle ait été alertée par une lettre ouverte lui étant adressée par RMS et le K.E.I. des dangers d'un tel rachat.

Un site a été ouvert pour permettre aux utilisateurs professionnels de MySQL d'émettre leur opposition en signant une pétition qui peut être utilisée pour convaincre différentes autorités de la concurrence à l'échelle internationale. Ce site fournit de plus amples informations sur le sujet et est écrit en plusieurs langues.

Si vous faites partie de ces utilisateurs, vous êtes expressément invités à participer en vous inscrivant sur HelpMySQL.org et à transmettre le message autour de vous.

MariaDB et Drizzle : Pour repartir sur de bonnes bases !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
33
21
déc.
2009
Base de données
Alors que le paysage des logiciels libres de gestion de base de données est souvent réduit à MySQL et PostgreSQL, de nouveaux entrants innovants tentent d'émerger.
Tout en conservant le classique soubassement relationnel (à l'inverse des tentatives du mouvement NoSQL) ces nouveaux concurrents font le pari de l'ouverture et de la modernité par rapport à leurs prédécesseurs plus anciens.

Tout le monde le sait, le projet MySQL est actuellement dans l'expectative : le rachat de MySQL AB par Sun et le rachat de Sun par Oracle ont jeté un doute sur sa pérennité à long terme (voir cet article LWN et ses commentaires qui seront accessibles le jeudi 24). En outre, la qualité technique du code est remise en cause et les orientations futures sont incertaines. Comme MySQL reste toutefois le plus connu des SGBD libres, il n'est pas étonnant de constater que les nouveaux entrants, MariaDB et Drizzle, sont des rejetons de MySQL, qui cherchent à reprendre ce qu'il y a de mieux dans son code et à reconstruire un projet qui fédère une large communauté de développeurs.

Nous examinerons dans la suite de la dépêche ces deux projets et nous évaluerons leurs chance de s'imposer dans le monde très concurrentiel des gestionnaires de base de données. Place donc à MariaDB et à Drizzle.