GNU gNewSense 1.0 : nouvelle distribution entièrement libre

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
2
nov.
2006
GNU
Deux développeurs irlandais, Brian Brazil et Paul O'Malley viennent de sortir la version 1.0 de gNewSense, une nouvelle distribution GNU/Linux basée sur Ubuntu et Debian. Elle a pour objectif d'offrir aux utilisateurs une distribution aussi stable qu'Ubuntu, avec la liberté en plus. En effet, cette distribution ne contient aucun blob binaire dans le noyau et aucun logiciel non libre.

Dans un communiqué de presse publié aujourd'hui, la Fondation pour le Logiciel Libre apporte son soutien à cette nouvelle distribution. Ted Teah, le mainteneur du répertoire de Logiciels Libres de la FSF a ainsi déclaré: « Avec le retrait des firmwares du noyau et des dépôts de logiciels non-libres, ainsi que la non-utilisation de l'outil propriétaire Launchpad utilisé par Ubuntu pour gérer sa distribution, cette distribution GNU/Linux est la distribution la plus avancée qui a un engagement d'être libre à 100% ». La FSF met à disposition du projet une machine puissante tournant avec un BIOS libre, de la bande passante et aide pour la réalisation des graphismes. Elle lance également un appel à des développeurs, mainteneurs de sites Web, graphistes, "vérificateurs de liberté" et des rédacteurs de documentation pour participer à ce projet;

La version 1.0 de cette distribution est d'ores et déjà téléchargeable sous la forme d'un LiveCD contenant une version de l'installateur graphique Ubiquity. D'autre part, l'équipe de gNewSense a créé un outil appelé Builder permettant de construire des versions personnalisées de cette distribution. Quelques captures d'écran sont disponibles: l'écran de connexion, le splash screen et le bureau.

GNU Publication du premier brouillon de deux licences pour la documentation

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
26
sept.
2006
GNU
La FSF vient d'annoncer la publication du premier brouillon de la nouvelle version de la Free Documentation License. Cette licence, publiée en 2000 sous la version 1.1 a été révisée en 2002 sous la version 1.2. La FSF propose maintenant de discuter publiquement de la version 2 de cette licence, au travers d'un site Web, comme pour la licence GPL.

Dans son courrier électronique d'annonce, il est indiqué que la FDL, en plus d'être la licence officielle de documentation de la FSF, est également utilisée par de nombreux autres projets de documentation, incluant Wikipédia.

D'après la FSF, la nouvelle licence GFDL, dont le brouillon est disponible ici, a une formulation qui a pour objectif d'améliorer son internationalisation, de faciliter la citation et la distribution et d'être plus claire en ce qui concerne son application à des formats autres que le texte.

Par ailleurs, la FSF publie simultanément le brouillon d'une nouvelle licence, intitulée GNU Simpler Free Documentation License (SFDL).

GNU Les vidéos de la conférence GPLv3 sont disponibles

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
15
juil.
2006
GNU
Les vidéos des deux jours de la conférence GPLv3 à Barcelone sont maintenant disponibles en téléchargement.

Il y a aussi les transcriptions des discours de Richard Stallman et Eben Moglen.

GNU 3ème Conférence Internationale sur la GPLv3: Barcelone, 22 et 23 juin

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
15
juin
2006
GNU
La conférence internationale sur la GPLv3 a pour but d'attirer l'attention sur le processus public d'écriture de la version 3 de la GNU General Public License: GPLv3. Le planning actuel vise une publication de la nouvelle version de la GPL a la fin de cette année. Cette conférence s'inscrit donc dans la phase de consultation publique sur ce projet.

Durant toute la conférence il y aura une traduction simultanée de l'anglais vers l'espagnol. Il y aura également une traduction simultanée de l'espagnol vers l'anglais le second jour lors du discours sur les brevets logiciels. Les autres présentations seront toutes en anglais.

Cette conférence se déroulera au Centre de Cultura Contemporània de Barcelona (CCCB), Aula 1.
Le CCCB est situé dans le centre-ville, près de la place de Catalogne (Plaça Catalunya) et des Las Ramblas.

GNU Entretien avec Richard Stallman au sujet des DRMs

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
9
juin
2006
GNU
À l’occasion de sa venue à Paris ce vendredi pour remettre à Matignon les 165 000 signatures de la pétition EUCD.info réunies sur une « feuille » de papier longue de quinze mètres, Richard M. Stallman a répondu lors d'un entretien avec PC INpact.

Richard Stallman explique en détail pourquoi les DRMs sont une mauvaise chose pour les logiciels libres, et plus généralement pour les citoyens. Fidèle à ses convictions, il explique pédagogiquement que les DRMs ne devraient pas exister et sont une entrave à nos libertés.

Mise à jour : le dépôt de la pétition EUCD.info ce vendredi à Matignon a tourné court. Bloqué par les services de sécurité, Richard Stallman n'a pas pu atteindre les quartiers du Premier Ministre, et ça n'est finalement que dans un caniveau qu'a pu être exposée la liste des 165 000 citoyens signataires.

GNU Sortie de GNU Classpath 0.90, dit "A La Mort Subite"

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
8
mar.
2006
GNU
La sortie d'une nouvelle version de Classpath a été annoncée lundi par l'équipe de développement. GNU Classpath est un projet visant à produire les bibliothèques essentielles pour Java en version libre, bibliothèques pouvant être utilisées par un environnement de développement, un compilateur, une machine virtuelle, etc.

Cette version intègre en version stable les classes de java 1.4, et en version de test les classes de java 1.5 (donc déconseillée aux projets libres à ce stade). Parmi les apports de cette nouvelle version, on peut noter les gros efforts apportés à la compatibilité des classes graphiques (swing), l'intégration définitive des classes de cryptographie (avec en conséquence l'arrivée des méthodes utilisant SSL et TLS), le support d'Unicode 4.0, l'ajout de bibliothèques de gestion dynamique des objets répartis et le support des expressions rationnelles POSIX.

GNU Sortie de la version 4.1 du compilateur GCC

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
1
mar.
2006
GNU
Écrit à l'origine par Richard Stallman le logiciel GCC (GNU Compiler Collection) est devenu le compilateur de référence du monde du logiciel libre.

Après le tant attendu GCC 4.0 qui a vu la refonte complète son architecture interne voici maintenant la version 4.1 qui arrive.
Comme prévu la technologie SSA (Static Single Assignement) qui est au c½ur du nouveau GCC permet maintenant d'optimiser plus facilement le code source afin d'obtenir des améliorations générales. Le SSA est (en très gros) une forme intermédiaire entre le code source et le binaire dans laquelle chacune des variables du code source n'est assignée qu'une seule fois. Cette assignation unique a de nombreux avantages :
  • Les définitions et les utilisations de chacune des variables deviennent claires et explicites.
  • La majorité des analyses statiques du code source ne propagent les informations qu'à l'endroit strictement nécessaire.
  • Un grand nombre d'optimisations sur la forme intermédiaire SSA deviennent linéaire en temps.
  • De nombreux algorithmes deviennent plus concis et plus simples dans le cadre du SSA.
Après la grande bascule vers cette toute nouvelle technologie lors de la version précédente, l'équipe de développement de GCC s'est maintenant consacrée à l'amélioration poussée du code binaire produit par le compilateur. C'est donc le début des vrais bénéfices pour les utilisateurs !

GNU Première ébauche de la GPLv3

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
17
jan.
2006
GNU
La première ébauche de la version 3 de la GPL a été dévoilée au public. Les principaux changements dont fait l'objet cette version concernent les problèmes que font peser les brevets logiciels ou les DRM sur le logiciel libre. Cette version devrait être « plus compatible » avec les autres licences libres.

En attendant une traduction officielle de cette ébauche et les premiers débats sur les sites francophones, les adeptes de la langue de Shakespeare pourront se rabattre sur les sites spécialisés anglophones, parmi eux celui de la FSF et de Slashdot.

Il est possible de laisser des commentaires concernant ce texte sur le site de la FSF.

GNU Install-Party calvadosienne !

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
17
oct.
2005
GNU
L'association CaLviX organise, le samedi 22 octobre à partir de 08h00 jusqu'à 18h00, une Install-Party au Centre d'animation «La Prairie» (à côté de la bibliothèque municipale de Caen), salle «Descartes».

Venez installer GNU/Linux et/ou découvrir les logiciels libres ! OpenOffice.org, Firefox, Thunderbird, The Gimp... etc.

GNU Interview de Richard Stallman

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
1
oct.
2005
GNU
Federico Biancuzzi s'est récemment entretenu avec Richard Stallman sur ONLamp. Beaucoup de thèmes ont été abordé; voici ici un cours résumé.

En premier lieu, RMS revient sur le concept du logiciel libre. Il rappelle le rôle important de la licence GNU GPL, qui garantit à tous les utilisateurs la liberté de pouvoir toujours partager et modifier les logiciels. En bon libriste, il explique que la volonté de liberté devrait prévaloir sur tout le reste.

Ensuite, probablement la partie la plus intéressante, le président de la FSF nous parle de la licence GNU GPL version 3, qui est en cours de réalisation. Plusieurs points sont abordés concernant la compatibilité entre la GPL v2 et la GPL v3. Il recommande vivement à tout le monde de mettre ses logiciels sous licence "GPL version 2 or later" (ce qui n'est pas le cas actuellement du noyau Linux par exemple), afin qu'on puisse ajouter des patches sous GPL v3 à notre logiciel.

GNU GNUnet 0.7.0 est publié

Posté par . Modéré par jerome.
Tags : aucun
0
2
sept.
2005
GNU
GNUnet est une infrastructure de réseau pair à pair sécurisé qui n’utilise aucun service centralisé ou de confiance.
Il s'agit dans les faits d'une alternative aux réseaux P2P existants (Freenet, Gnutella, Mnet, etc.) créée par le projet GNU et donc entièrement libre.

Les particularités de GNUnet sont :
  • une sécurisation totale : tous les noeuds sont identifiés et toutes les communications chiffrées de lien à lien (cela existait déjà avec Freenet)

  • un système économique original pour gérer les ressources : plus un noeud participe au réseau, plus il a le droit d'en profiter (cela permet d'éviter les attaques)

  • pour les développeurs, un fonctionnement avec tous les protocoles réseau, GNUnet fournissant un framework permettant de s'abstraire relativement des couches basses du réseau

La version 0.7 a été créée à partir d'une idée d'architecture totalement nouvelle, spécifiée en 2004 suite à la mise à l'épreuve des versions précédentes (basées sur une idée datant de 2001) et aux nouvelles recherches menées par GNU. Outre les améliorations (support d'IPv6, amélioration des performances processeur et E/S, modification des algorithmes d'encodage), on peut noter quelques nouveautés :
  • une topologie alternative d'ami-à-ami qui permet de restreindre les connexions aux amis

  • l'outil gnunet-setup pour une configuration interactive de GNUnet

  • l'outil gnunet-update afin de migrer simplement depuis les anciennes versions

  • une clarification de l'ensemble au niveau du code (destinée à encourager l'arrivée de nouveaux développeurs) permet en outre d'espérer l'arrivée rapide de nouveautés

GNU L'École Ouverte Francophone ouvre ses portes

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
0
11
juil.
2005
GNU
L'ÉOF première école sur le Libre ouvre ses portes en fin d'année 2005. Le projet s'inscrit dans un programme d'action pour le développement de la société de l'information et pour la promotion de l'innovation. Il bénéficie du soutien de la Commission européenne et de la région Limousin.

Après deux ans de travail, ce projet à but non lucratif et porté par des acteurs du logiciel libre, arrive enfin à terme. Les cours sont totalement dispensés à distance via Internet.

La formation comprend un référentiel de 300 heures fondé uniquement sur des technologies libres et des standards ouverts. Au terme de ce cursus sera délivrée une certification de compétence professionnelle sur les logiciels libres.

Au cours de la formation vous serez placé dans des conditions de travail identiques à celles de la communauté des utilisateurs de logiciels libres. Vous apprendrez à maîtriser leurs outils et serez initiés à leurs méthodes de travail.

Les inscriptions sont ouvertes à partir de Juillet 2005.

GNU ESR : «Nous n'avons plus besoin de la GPL.»

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
1
juil.
2005
GNU
C'est du moins ce qu'affirme Eric S. Raymond, hacker bien connu de la communauté, dans une interview récemment publiée sur le site OnLamp. Il s'en explique ainsi :
Nous sommes en 2005, et plus en 1985. Nous avons beaucoup appris ces 20 dernières années. Les craintes qui ont engendré les clauses de réciprocité de la GPL n'ont plus lieu d'être aujourd'hui, à mon avis. Ceux qui commettent des actes prohibés par la GPL (comme des forks propriétaires de projets open source) ne causent du tort qu'à eux-mêmes : la compétition entre leur petite équipe de développeurs interne et celle bien plus importante du projet open-source initial les mène à l'échec.

GNU LilyPond 2.6 est arrivé !

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
27
juin
2005
GNU
La nouvelle version stable du fameux logiciel d'édition de partitions musicales est disponible depuis peu.

En plus de corrections de bogues et d'améliorations de fonctionnalités déjà présentes, de nouvelles possibilités sont offertes (signes de séparation de systèmes, entourage de textes, notation des numéros de cordes, sorties directes aux formats PostScript et SVG...).

Un installeur existe désormais pour Linux (toutes distributions confondues) et les non-linuxiens seront également heureux d'apprendre que des installeurs natifs sont disponibles pour Windows et MacOS X.

En plus de tout çà, le site est maintenant accessible en français et néerlandais (en plus de l'anglais).

GNU Version 3 de la GPL : les coulisses de l'adoption

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
22
juin
2005
GNU
Dans un article intitulé GPL Version 3: Background to adoption, Richard Stallman et Eben Moglen proposent un court historique de la GPL et donnent quelques informations sur le processus de rédaction de la version 3 de cette licence.

Tout d'abord, l'article revient sur le processus du passage de la version 1 à la version 2 de la licence en 1991, effectué sans débat public formel et avec une courte période de transition. Richard Stallman et Eben Moglen précisent que le processus de passage à la version 3 est bien différent aujourd'hui, puisque des dizaines de milliers de logiciels utilisent la GPL et pas seulement des composants du projet GNU.

Ensuite, ils rappellent que la GPL est une licence de droit d'auteur mondiale : il n'existe pas de version spécifique à chaque pays. La version 3 de la GPL devrait aller encore plus dans cette direction, en s'approchant au plus de l'idéale et inaccessible licence de droit d'auteur mondiale.

Richard Stallman et Eben Moglen présentent ensuite la GPL comme un code de conduite pour les distributeurs de logiciels libres puis comme une Constitution pour le Mouvement du logiciel libre.

Les deux responsables de la Free Software Foundation discutent ensuite le processus de rédaction de la version 3. Ils précisent qu'ils n'ont pas cessé d'envisager des modifications et ont consulté, de manière formelle ou informelle, de nombreux participants de la communauté du Logiciel Libre et de l'industrie, du milieu académique et du garage. La Fondation publiera un brouillon de discussion de la version 3, mais avant cela, elle précisera le processus qui permettra de rassembler les opinions et les suggestions.

Pour terminer, l'article précise que la FSF reconnaît que le changement de version de la GPL est un moment crucial dans l'évolution de la communauté du Logiciel Libre et la Fondation entend remplir ses engagements vis-à-vis des fabricants, des distributeurs et des utilisateurs de Logiciels Libres. Toutefois, Richard Stallman et Eben Moglen rappellent que leur premier souci demeure, comme c'est le cas depuis le début, la création et la protection de la liberté.

Une traduction française de l'article a été réalisée par Cédric Corazza et est disponible sur le site de la FSF.

GNU Nouvelle avancée du port du Hurd sur L4

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
19
mai
2005
GNU
Pour rappel, GNU/Hurd est en train de subir une grosse mutation : l'ancien micronoyau GNU Mach va être à terme remplacé par L4, un micro-noyau plus moderne. L4 relègue notamment toute la gestion de la mémoire virtuelle (partiellement fournie par Mach) et les pilotes de périphériques à l'espace utilisateur : il faut donc les implémenter. Neal H. Walfield avait déjà réalisé le premier pas en janvier, en écrivant un serveur, `physmem', permettant l'allocation (et la déallocation), le partage et le mappage de mémoire physique.

Depuis, il n'a pas chômé car il vient de rajouter la pièce manquante à `physmem' : la copie logique de mémoire physique (copy-on-write et mémoire partagée). Comme ce sont les applications elles-mêmes qui s'occupent de la gestion de leur mémoire virtuelle (décider quelles parties vont en 'swap' et où), il a également amélioré la bibliothèque de gestion de mémoire par défaut, `libhurd-mm' pour permettre aux applications de spécifier de façon simple quelles parties doivent aller dans tel forme de swap (partitions de swap, réseau, mémoire externe dédiée, ...).

Ces avancées concluent le travail initial sur la gestion de la mémoire. Cela permet d'envisager le développement de pilotes de périphériques, qui utilisent intensivement la copie de mémoire : dans un premier temps, un pilote IDE d'un autre système pourrait être porté pour permettre d'avoir un système de fichiers, et dans un second il faudra se concentrer sur Fabrica, le framework de pilotes de périphérique.

Par ailleurs, la version K9 des CDs de Debian GNU/Hurd vient de sortir. Au programme, principalement des paquets mis à jour et quelques bugs embêtants corrigés (une résolution de noms défectueuse dans certains cas, par exemple). Debian GNU/Hurd remplit maintenant 9 CDs, mais seules les quatre premières ISOs sont proposées au téléchargement. Une image DVD sera disponible prochainement.
Toujours sur le front Debian GNU/Hurd, Michael Banck a réussi à faire fonctionner Gnome presque entièrement, témoignant du grand travail mené par l'équipe de Debian GNU/Hurd ces derniers temps.

NdM : Merci à Sebastien Binet d'avoir également proposé une dépêche sur le sujet.

GNU La réaction de Richard Stallman aux récents évènements autour de BitKeeper

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
25
avr.
2005
GNU
Comme plusieurs dépêches l'ont déjà mentionné durant les dernières semaines, les développeurs du noyau Linux n'utilisent plus BitKeeper pour gérer leur code source, mais un outil libre développé spécifiquement pour cette tâche. Ce changement fait suite à l'arrêt de la distribution gratuite du client BitKeeper par l'entreprise BitMover.

Jusqu'à alors, Richard Stallman n'avait pas réagi à ces évènements et c'est dans un article de NewsForge que paraît sa première réaction. Il est satisfait de ce changement et précise que « pour la première fois de sa vie, il voudrait remercier Larry McVoy », le principal interlocuteur de BitMover auprès des développeurs du noyau.

Il rappelle que le mouvement du Logiciel Libre agit depuis 15 ans pour promouvoir la Liberté et non la gratuité, « Think of free speech, not free beer ». Selon lui, McVoy faisait le contraire : « il proposait aux développeurs de se concentrer sur la gratuité et non sur la liberté ». RMS pense que des « activistes du Logiciel Libre » aurait rejeté cette proposition, mais « ceux qui dans la communauté placent les avantages techniques au dessus de la Liberté » y ont été réceptifs.

Il profite de l'article pour réaffirmer que le système s'appelle GNU/Linux et non Linux, et pour parler de la nécessité de disposer de pilotes de périphériques libres, de BIOS libres et bien sûr de programmes libres.

Il conclut : « Nous ne devons pas oublier la leçon que nous avons apprise : les programmes non-libres sont dangereux pour vous et votre communauté. Ne les laissez pas prendre une place dans votre vie ».

GNU Fortinet réagit suite aux accusations de violation de la GPL

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
21
avr.
2005
GNU
Suite à l'injonction préliminaire obtenue par Harald Welte au tribunal de Munich à l'encontre de la société Fortinet pour violation de la GPL, l'entreprise a récemment réagi en faisant parvenir à ses revendeurs et intégrateurs un document présentant leur position sur le sujet.

Le document, une présentation de 7 pages dont 3 inutiles, montre que l'entreprise ne comprend pas ce qu'est la GPL. Dans le troisième transparent, il est question de «l'organisation "projet Open Source GPL"» et de «politique GPL». Le quatrième transparent précise que seule «une toute petite partie du firmware FortiOS contenait du code GPL», et en même temps, accuse plus ou moins Harald Welte de racket auprès des sociétés utilisant des logiciels sous GPL.

Dans le sixième transparent l'entreprise parle « d'équipe GPL » qui a «pris la mauvaise habitude de poursuivre les entreprises en forte croissance et ayant le vent en poupe, comme Fortinet, afin de servir leurs propres intérêts et pas nécessairement ceux du secteur». Elle évoque également l'action d'Harald Welte annoncée au CeBit, en nommant Harald Welte «le GPL».

Toutefois, Fortinet semble avoir compris qu'il était nécessaire de distribuer les codes sources. Elle précise dans le cinquième transparent qu'elle va modifier son «End User Licence Agreement» pour se mettre en conformité avec la GPL.

La source du document souhaite rester anonyme.

GNU Le tribunal de Munich confirme de nouveau la validité de la GPL

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
16
avr.
2005
GNU
Il y a environ un an, en avril 2004, le tribunal de Munich avait condamné la société Sitecom à se mettre en conformité avec la loi. Sitecom utilisait des logiciels sous licence GPL dans ses produits sans en diffuser le code source. En obligeant l'entreprise à distribuer ces codes source, le tribunal de Munich était le premier tribunal reconnaissant la licence GPL.

Dans une autre affaire, le même Harald Welte, responsable du projet gpl-violations.org, vient d'obtenir une injonction préliminaire à l'encontre de la société Fortinet Ltd, basée en Angleterre. Cette injonction interdit à la société de poursuivre la distribution de ses produits tant qu'elle ne se met pas en conformité avec la licence GPL.

L'entreprise Fortinet propose différents produits de firewall et d'antivirus, FortiGate et FortiWifi, sur lesquels l'entreprise déclare utiliser FortiOS. Le projet gpl-violations.org a découvert que FortiOs utilise le noyau Linux et de nombreux autres logiciels distribués uniquement sous licence GPL.

Harald Welte a déclaré que « cette violation par Fortinet est particulièrement étonnante puisque l'entreprise n'a pas seulement violé la GPL, mais a activement essayé de cacher cette violation ». L'entreprise aurait en effet essayé de cacher l'utilisation de logiciels sous licence GPL en utilisant des moyens cryptographiques.

GNU [débat] Pourquoi Sun rejette la GPL

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
15
avr.
2005
GNU
Sun a rejeté dernièrement la GPL, ne comptant pas l'appliquer à la diffusion des composants logiciels que la firme souhaite ouvrir.

Selon Jonathan Shwartz, président de Sun, elle ne permettrait pas de toucher un public assez large, et garderait un aspect viral très gênant. Il va même jusqu'à dire que la GPL sert les États-Unis, ces derniers souhaitant s'accaparer la totalité de la propriété intellectuelle. Il ajoute également que les pays en voie de développement nécessitent d'autres mécanismes de protection de leurs découvertes, afin de pouvoir se développer par leurs propres moyens.

La CDDL (Community Developement and Distribution Licence) répond selon lui aux besoins des entreprises, des institutions et des pays en voie de développement, car aucun aspect de viralité n'y est présent.
Elle est tout à fait comparable à une LGPL, ou à un dérivé BSD.

Jonathan Shwartz affirme également que, ayant discuté avec des chefs d'entreprises et autres, il se serait aperçu qu'un grand nombre d'entre eux ont eu des problèmes avec la GPL : apparemment, ces derniers ont eu la malchance d'utiliser des composants ou des segments logiciels GPL, obligeant leurs produits à passer sous GPL.

La question est : la GPL est-elle inadaptée ou plutôt les personnes l'utilisant n'en font pas un bon usage ? La GPL n'est-elle pas réservée à un certain type de développement ?

GNU Interview de Marcus Brinkmann, développeur du Hurd

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
0
20
mar.
2005
GNU
Suite aux récentes avancées du port du Hurd sur L4, Nikolao Karastathis, de WikiNerds a mené une longue interview de Marcus Brinkmann, mainteneur du Hurd et un des deux responsable du port sur L4.

Marcus Brinkmann revient sur la conception du Hurd et son port sur L4, les problèmes rencontrés, l'avenir et le passé de ceux deux projets. Il donne également son opinion sur des sujets aussi divers que les brevets logiciels, le logiciel libre, la façon de devenir un bon hacker. On y découvre également l'itinéraire, à travers l'informatique et le libre, d'un hacker de talent et engagé.

L'interview est assez longue, mais particulièrement intéressante. Manuel Menal et l'équipe de HurdFR ont traduit cette interview, et l'ont mise à disposition sur le Wiki de l'association, avec l'aimable permission de l'intervieweur et de l'interviewé.

Dans le cadre du FOSDEM a eu lieu un mini-symposium sur le Hurd, où de nombreux développeurs ont pu présenter leurs projets au grand public. Si vous n'avez pas eu la chance d'être présent, la plupart des présentations sont maintenant disponibles sur le Web ! Par ailleurs, dans le cadre du Libr'east, HurdFR tiendra une conférence de présentation au Hurd le samedi 23 avril prochain. Nous tiendrons également un stand pendant tout le week-end : n'hésitez pas à venir découvrir le Hurd et nous rejoindre !

NdMeR : le site Wikinerds est actuellement /.é.

GNU Brave GNU World recherche des relecteurs

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
0
14
fév.
2005
GNU
Le groupe francophone de traduction de Brave GNU World est toujours la recherche de traducteurs et de relecteurs.

Brave GNU World est une chronique d'information mensuelle à propos du projet GNU et des logiciels libres, qui vise à informer l'utilisateur des derniers développements du projet GNU tout en améliorant la compréhension de la philosophie GNU.

Brave GNU World est écrit en allemand par Georg C. F. Greve qui le traduit en anglais dans la foulée. Des groupes prennent ensuite en charge la traduction en une dizaine d'autres langues : espagnol, japonais, ... et français !

Quelque soit le temps dont vous disposez vous pouvez aider à la traduction ou à la relecture. En effet le texte à traduire est découpé en petits paragraphes de quelques lignes. Cinq minutes suffisent pour en traduire ou en relire un.

N'hésitez pas venir nous apporter votre aide en venant nous aider à mieux faire connaître les logiciels GNU !

GNU Hurd : nouvelle version de Debian GNU/Hurd et avancée du port sur L4

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
5
fév.
2005
GNU
Philip Charles, qui s'occupe de la génération des ISOs de Debian GNU/Hurd, a annoncé le 30 décembre 2004 la disponibilité de la version K8 de ces CDs. Ils permettent d'installer un système complet et utilisable basé sur le Hurd.

Une des améliorations majeures qu'apporte cette version de Debian est le fameux support des partitions de plus de 2 Go. Globalement, Philip Charles considère K8 au moins d'aussi bonne qualité que K7, la meilleure version jamais produite. Bien entendu, en plus de ce support des grandes partitions, K8 apporte de nouvelles versions de tous les logiciels de la Debian.

La version du Hurd utilisée pour l'instant dans Debian GNU/Hurd est basée sur le micro-noyau Mach. Les développeurs de Hurd travaillent actuellement au portage de Hurd sur un autre micro-noyau, L4. Celui-ci, plus petit et plus efficace, doit permettre à terme d'améliorer la conception du Hurd et ses performances.

Le 11 janvier, Neal Walfield ajoutait au port Hurd sur L4 la gestion de la mémoire physique et virtuelle. Le 1er février, Marcus Brinkmann parvenait à exécuter la première application utilisateur sous Hurd/L4 : banner. Cette étape constitue une avancée majeure dans le développement.

GNU L'entreprise.com : article sur l'informatique libre - comment vont le prendre les dirigeants d'entreprise ?

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
25
jan.
2005
GNU
Pour que Linux prenne le dessus sur Windows, un des paramètres se situe dans les chefs d'entreprises PME ou non : ils doivent être intéressés par le produit. Ces chefs lisent souvent des journaux d'informations financières ou économiques.

Aussi il y a deux jours est paru un article sur l'entreprise.com (filiale du groupe l'expansion), "analysant" 8 affirmations sur l'informatique libre.