Firefox 55 est prêt pour la rentrée 2017

65
10
août
2017
Mozilla

Le 8 août dernier, Mozilla a annoncé la sortie de Firefox 55.

Les profils utilisateurs reçoivent des mises à jour incompatibles avec les anciennes versions de Firefox, ne vous précipitez donc pas sur la mise à jour et faites d’abord une sauvegarde de votre dossier .mozilla.

Logo Firefox

Mozilla indique que cette nouvelle version apporte des améliorations de performance, des technologies innovantes, telles que la réalité augmentée pour le Web (WebVR), de nouvelles options d’optimisation de gestion du matériel et des processus, plus de confidentialité et des améliorations de l’expérience utilisateur. Tous les détails sont disponibles dans la suite de la dépêche.

AlternC Camp à Lyon du 6 au 8 octobre 2017

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, Davy Defaud et Nahuel. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
16
22
sept.
2017
Internet

Cela fait un petit moment qu’on n’a pas parlé ici d’AlternC, ce projet libre dont la vocation est d’aider la gestion de l’hébergement de vos noms de domaines, courriels, sites Web, listes de diffusion, etc. L’organisation du prochain dev camp est l’occasion de corriger tout ceci.
Le principe est de se retrouver dans un même espace physique et temporel pour coder, corriger des points bloquants immédiats et préparer la suite.

Logo AlternC

Ces derniers temps les contributeurs principaux n’ont pu se focaliser comme voulu sur le suivi des versions Debian. Actuellement, peu de contributions ont permis de rattraper ce retard. C’est une des nos premières urgences.

Cartographie et images de rues : Mapillary et OpenStreetCam

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, BAud, RyDroid, Xavier Claude et Xavier Teyssier. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
49
13
sept.
2017
Technologie

Vous connaissez probablement déjà OpenStreetMap, la base de données cartographique libre. Mais vous connaissez sans doute aussi des concurrents qui proposent en plus des cartes d’autres services, comme les images aériennes, et depuis une dizaine d’années vous avez peut‐être pris l’habitude des images prises directement dans les rues : StreetView chez Google, StreetSide chez Microsoft…

Des alternatives libres se mettent en place, et c’est ce dont nous allons parler : OpenStreetCam, né en 2013, et Mapillary. Les deux initiatives sont ouvertes, tout le monde peut participer facilement via une application pour mobile.

Ces solutions permettent une alternative libre pour les utilisateurs et sont une aide très précieuse pour les contributeurs d’OpenStreetMap.

XOSAN : un SAN virtuel pour XenServer

18
22
sept.
2017
Virtualisation

XOSAN est une solution d’hyperconvergence destinée à XenServer actuellement en cours de développement par Vates, la société éditrice de Xen Orchestra. Il s’agit d’un SAN virtuel pour créer un espace de stockage partagé en utilisant vos différents espaces de stockages existants. C’est une solution orientée 100 % logicielle.

La seconde phase de la bêta est maintenant déployée et accessible à tous les utilisateurs qui veulent y participer.

N. D. M. : XOSAN n’est pas sous licence libre.

devops REX - publication du programme du 2 octobre 2017

Posté par . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, valentin.napoli et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
26
20
sept.
2017
Communauté

La conférence devops REX revient pour sa deuxième édition le lundi 2 octobre 2017, dans tout juste 10 jours !

devops REX

La conférence est 100% dédiée aux retours d'expérience devops (aucune publicité produit sur scène, que des présentations de ceux qui ont mené ou vécu des transformations devops), et toutes les sessions sont en français. L'organisation est menée par la communauté du meetup Paris Devops.

Le programme quasi complet est en ligne, dont un extrait se trouve dans cette dépêche. Une réduction sur le prix des places est offerte aux lecteurs de LinuxFr — voir ci-dessous.

On y retrouve un contenu très riche mais aussi très varié, avec les retours d’expérience de startups comme de très grands comptes, et un contenu à plusieurs niveaux — depuis la vision en direct des DSI jusqu’au focus technique plus détaillé là où c’est pertinent.

Sortie de Hubzilla 2.6

Posté par . Édité par ZeroHeure, Pierre Jarillon, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
25
21
août
2017
Internet

Né en 2012 sous le nom Redmatrix, Hubzilla renaît en 2015 comme un outil pour créer et relier des petits sites communautaires dans une grande communauté globale. Mais son histoire prend sa source dans Friendica, dans le Safeweb de Symantec, dans un CMS oublié et même dans le Collabra de Netscape.
Voilà pourquoi Hubzilla est une plate‐forme décentralisée de partage de contenu et de réseau social. Elle offre des facilités d’utilisation et d’identification et un socle très robuste pour des fonctions de réseau social (interopérable avec Diaspora, GNU-Social, Mastodon et gérant le chiffrement de bout en bout), de partage de fichiers et de photos (accessibles en WebDAV, à la Nextcloud / Owncloud), d’agenda et de serveur de calendrier CDAV, de carnet d’adresses et de serveur de contacts CardDAV et de wiki. De nombreuses extensions sont disponibles, du jeu d’échecs au partage de fichiers pair à pair via Webtorrent…

Hubzilla est publié sous licence MIT et programmé en PHP/MySQL avec prise en charge de PostgreSQL. La version 2.0 avait été publiée en décembre 2016 et n’avait pas fait l’objet d’une dépêche sur LinuxFr.org. Les principales fonctionnalités de la version 2.6 sont détaillées en seconde partie.

Outil de déploiement et de configuration d'un cluster HPC ou d'un réseau de machines : Banquise

Posté par . Édité par Xavier Claude, Davy Defaud et ZeroHeure. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
16
16
sept.
2017
Administration système

C’est avec plaisir que je vous présente Banquise, un outil libre pour déployer et maintenir une grappe de serveurs (cluster) de calcul HPC (High Performance Computing), mais aussi apte à gérer un parc de stations de travail sous GNU/Linux.

Banquise est basé sur Salt Stack, un outil de déploiement de configurations, comme Puppet ou Ansible. L’ensemble de la configuration est dynamiquement généré, appliqué, et mis à jour au cours de la vie de la grappe de machines.

Banquise est pour le moment compatible RHEL / Centos 7.2+, mais devrait intégrer les branches Debian / Ubuntu rapidement.

L’outil est encore en bêta, mais s’avère suffisamment stable pour être utilisé, moyennant un minimum de connaissances de GNU/Linux.

Revue de presse de l’April pour la semaine 37 de l’année 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
22
19
sept.
2017
Internet

La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’Association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire

Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées de l’été 2017

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud. Modéré par Yvan Munoz.
Tags : aucun
20
16
sept.
2017
LinuxFr.org

Nous continuons sur notre lancée de récompenser ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un abonnement à GNU/Linux Magazine France ou encore un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants de l’été 2017 :

Abonnement d’un an à GNU/Linux Magazine France (éditions Diamond)

Livres des éditions Eyrolles et ENI

Les livres qu’ils ont sélectionnés sont en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Owlready : un module Python pour manipuler les ontologies OWL

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Pierre Jarillon, Davy Defaud et palm123. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
36
3
sept.
2017
Python

Les ontologies formelles sont un moyen de modéliser des connaissances. Elles sont de plus en plus utilisées en intelligence artificielle. Cependant, bien qu’elles partagent de nombreux aspects avec les modèles objet, elles restent peu connues des programmeurs.

Owlready est un module sous licence LGPL permettant de faire de la programmation orientée ontologie en Python, c’est‐à‐dire de manipuler les entités d’une ontologie formelle comme s’il s’agissait d’objets Python classiques. La version 2 - 0.4 intègre un quadstore RDF optimisé et une syntaxe de haut niveau pour manipuler les ontologies, qui a fait l’objet d’un article récent de la revue Artificial Intelligence In Medicine (AIM).

Dans la suite de cet article de la série « que peut‐on faire dans le Libre quand on est maître de conférence ? », les ontologies seront rapidement présentées, puis je décrirai Owlready et la programmation orientée ontologie. Enfin, j’en profiterai pour donner mon point de vue personnel sur le libre accès aux articles scientifiques.

OpenDBViewer 1.0.1, lecteur de base de données léger SQLite & MySQL

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, ZeroHeure, Yvan Munoz, Pierre Jarillon et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
27
12
sept.
2017
Base de données

OpenDBViewer est un petit logiciel qui permet dans une interface très simple de se connecter à une base de données SQLite ou MySQL.

Je l’avais d’abord conçu en Python pour mes besoins personnels et professionnels. Ce logiciel a été ensuite converti en C++ avec Qt. Bien qu’il soit opérationnel, beaucoup de choses pourraient l’améliorer. Pour cela, les contributions des utilisateurs et des développeurs sont chaleureusement espérées.

Guide d’autodéfense numérique : deuxième parution papier

Posté par . Édité par Xavier Claude, Davy Defaud, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
Tags : aucun
31
16
sept.
2017
Sécurité

La nouvelle version du Guide d’autodéfense numérique vient de paraître ! C’est un ouvrage collectif diffusé gratuitement sur Internet et vendu en librairie. Il traite essentiellement de protection de données privées.

Cet ouvrage est pragmatiquement divisé en deux partie, la première traitant du hors ligne et la deuxième traitant du en ligne.

L’objectif du Guide d’autodéfense numérique est de donner au lecteur une base théorique des outils proposés ainsi que des guides pratiques de mise en œuvre. Les outils présentés sont nombreux et incluent la distribution Tails, les outils de chiffrements et le navigateur Tor. Les débutants devraient s’y retrouver car il n’est pas supposé que le lecteur sache comment fonctionne un terminal, un système d’exploitation ou le protocole HTTP. Les méthodes présentées sont généralement introduites par un paragraphe « Évaluer les risques » pour bien comprendre contre quoi on se défend.

Bien que les bases restent les mêmes, les outils évoluent et l’ouvrage aussi. Il s’agit donc de la cinquième édition numérique et seconde édition papier.

Il est consultable gratuitement sur le site des auteurs. La version papier vient tout juste de sortir en librairie ou peut aussi être commandée directement sur le site des éditions tahin party.

tsrc — un gestionnaire de dépôts git

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Pierre Jarillon, Benoît Sibaud et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
31
5
août
2017
Gestion de versions

Gérer du code dans plusieurs dépôts différents est toujours un peu compliqué. Chez tanker.io nous avons une petite équipe de développeurs, et chacun des membres peut être amené à coder dans plusieurs langages (C++, Go et JavaScript, principalement). Comme une grande partie du code est encore propriétaire, nous utilisons une instance GitLab hébergée dans nos locaux.

Il existe plusieurs façons de gérer la synchronisation entre dépôts : la manière qui nous convient le mieux est d’avoir la même branche (ou le même tag) sur les dépôts concernés. Ceci nous a amené à développer notre propre outil, tsrc, qui est désormais disponible sur GitHub, sous licence BSD.

tsrc-banner

Pourquoi GitHub et pas GitLab ? Simplement parce que GitHub, bien que propriétaire, assure une meilleure visibilité au projet.

Sortie de Bokeh 7.10

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Xavier Teyssier, Paul POULAIN et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
17
13
sept.
2017
Base de données

Bokeh est un portail documentaire libre (AGPL v3) initialement destiné aux réseaux de lecture publique. Il est utilisé en production par plus de 1 500 médiathèques. Son utilisation s’étend aujourd’hui aux bibliothèques privées ainsi qu’aux sites qui ne nécessitent qu’une gestion de contenu (CMS) sans aucun lien avec un SIGB.

Logo de Bokeh

Cette version comporte entre autres :

  • une nouvelle gestion des outils d’administration dans l’interface publique (boîte à outils, gestion des menus, des boîtes, des fenêtres surgissantes) ;
  • un moteur de recherche dans le gestionnaire des articles ;
  • des fonctionnalités personnalisables dans l’en‐tête des résultats ;
  • le versionnage des articles et des paramétrages des boîtes, afin de pouvoir les restaurer individuellement ;
  • de nouvelles fonctionnalités pour les Bokeh en lien avec le SIGB Nanook (mise a jour des codifications, préinscription en ligne, authentification par courriel) ;
  • des connecteurs à de nouvelles ressources numériques ou des améliorations (La souris qui raconte, Le Kiosk, BiblioonDemand, Capturator) ;
  • le partage par courriel d’une liste de résultats.

La suite de la dépêche détaille quelques‐unes de ces nouveautés.

Open Bar Microsoft/Défense : une rentrée dense en informations

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Yvan Munoz, tuiu pol et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
42
7
sept.
2017
Justice

Pour celles et ceux qui suivent le dossier Open Bar Microsoft/Défense, la rentrée est assez dense en informations : un renouvellement de contrat, l'éditeur de logiciel Nexedi qui annonce vouloir l'attaquer, divers articles de presse sur le sujet, et un responsable du contrat nommé DSI des armées.

Pour rappel, on désigne par contrat Open Bar Microsoft/Défense le contrat conclu en 2009 entre le ministère de la Défense français (devenu ministère des Armées en mai 2017) et la société Microsoft, sans appel d'offres ni mise en concurrence et contre l'avis des experts militaires. Reconduit en 2013 puis en 2017 pour des périodes de 4 ans, cet « accord » livre le ministère pieds et poings liés aux intérêts de l'entreprise monopolistique américaine.

Plus de détails dans la suite de la dépêche.