En vrac spécial Ruby : JRuby, Sinatra et Goliath

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
27
20
mar.
2011
Ruby

JRuby

JRuby est une implémentation complète de Ruby au-dessus de la machine virtuelle Java. La version 1.6 récemment sortie apporte des fonctionnalités majeures :

  • compatibilité avec Ruby 1.9.2, aussi bien pour le langage que pour l'API ;
  • prise en charge expérimentale des extensions écrites en C ;
  • profiler intégré ;
  • performances améliorées ;
  • meilleure expérience utilisateur sous windows ;
  • etc.

Sinatra

Sinatra est un micro-framework en Ruby pour construire rapidement des applications web (licence MIT). La version 1.2 est sortie au début du mois avec des nouveautés intéressantes :

Goliath

Goliath est un serveur HTTP en Ruby sous licence MIT. Sa particularité est de s'appuyer sur EventMachine et les fibres de Ruby 1.9. Il peut ainsi fonctionner de manière asynchrone et performante tout en gardant le code lisible (l'exécution reste linéaire et ne repose pas sur des callbacks enchainés comme on peut le voir dans d'autres environnements).

En pratique, Goliath convient bien pour écrire des services HTTP en complément d'une application web : API de streaming, upload de fichiers volumineux, proxy HTTP adaptés, etc.

Rennes on Rails bar #14

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
1
15
fév.
2011
Ruby
Ce que vous propose Thierry pour la session #14 : du code pour tous, dans un format dōjo randori.

Les pratiques de bienséance du dōjo sont ici. La thème du dōjo proposé est celui d'un challenge nommé minisculus. Ça y ressemblera en somme, en plus simple.

Avez-vous besoin de travailler sur le challenge pour assister  ? Non. Le but du dōjo est d'apprendre.

Je veux juste assister, pas coder, c'est possible ? Non ! Au dōjo, on apprend par la pratique, pas seulement en regardant les autres faire. C'est l'assemblée entière qui fait, quand bien même il n'y a qu'un clavier actif à la fois.

Quand ? Le lundi 21 février 2011 à 18 h 30.

Où ? À la Cantine Numérique de Rennes.

ChiliProject: Redmine forké

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
20
3
fév.
2011
Ruby
Redmine, la forge-logicielle libre bâtie sur Ruby on Rails, a été forkée. Initialement lancé en 2006 par Jean-Philippe Lang, ce projet a vite trouvé sa place grâce à ses capacités multi-projets, manquant au vénérable Trac.

Le torchon a brûlé entre JP Lang et les développeurs de la communauté : « intégration sporadique des patchs, manque de réactivité » sont les arguments avancés par les fondateurs de ce fork.

En vrac : Typo 6.0, Rails Installer, Pik

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
11
20
jan.
2011
Ruby
Typo est un moteur de blog sous licence MIT. Typo 6.0 vient de sortir et tourne maintenant avec la version 3 de Ruby on Rails. Les nouveautés importantes sont la mise en place d'une interface de programmation (API) pour les greffons, la simplification de l'installation, une interface d'administration améliorée et des optimisations pour le référencement.

L'installation et l'utilisation de Ruby sous Windows a souvent été en retard par rapport à d'autres systèmes d'exploitation. Mais plusieurs initiatives visent à réduire ce retard. La première est Pik, un équivalent de Ruby Version Manager pour Windows. Il permet d'installer plusieurs interpréteurs Ruby, de passer facilement de l'un à l'autre, voir de lancer une même commande avec plusieurs interpréteurs (ça peut être pratique pour vérifier que des tests passent correctement avec plusieurs versions de Ruby). Il est distribué sous licence MIT.

Une autre initiative très récente est Rails Installer. C'est un kit sous licence MIT permettant d'installer le nécessaire pour développer des applications Rails à partir d'un Windows de base. Cela comprend notamment Ruby 1.8.7, Rails 3, Git 1.7 et SQLite 3. C'est donc une solution idéale pour permettre à vos amis d'essayer Rails sans être découragés par l'installation.

Rails bar #13 / Install party à Rennes

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
2
18
jan.
2011
Ruby
Pour le lundi 24 janvier de 18h30 à 20h00, Rennes on Rails vous propose une « install party » à la Cantine numérique de Rennes.

Voici la recette :
  • ingrédients de base : du pik pour les Windoziens et du RVM pour les autres ;

  • un peu de Ruby ;

  • un soupçon de Sinatra pour pouvoir faire quelques trucs sans Rails ;

  • et un peu de Rails en dessert.


Tous les niveaux sont les bienvenus. Il faut vraiment venir avec votre/vos machine(s), le but étant de vous installer un environnement de développement sur celle(s)-ci. Les plus expérimentés aideront les débutants. Les plus avancés pourront coder un peu.

Pensez également à amener une bouteille de boisson non alcoolisée (le bar n'a pas encore sa licence IV) et/ou quelques cacahuètes.

Gérez vos projets avec Redmine

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet.
23
10
jan.
2011
Ruby
Redmine est une forge logicielle sous licence GPL. Ses concurrents se nomment Trac, Retrospectiva, Django Projector ou encore InDefero, mais Redmine se défend très bien et offre un ensemble de fonctionnalités difficile à égaler :
  • Prise en charge de plusieurs projets ;
  • Contrôle d'accès avec un modèle flexible de rôles ;
  • Gestion avancée des tickets ;
  • Diagramme de Gantt et calendrier ;
  • Publication de news, documents et gestionnaire de fichiers ;
  • Notifications par emails et flux ATOM ;
  • Wiki et forums par projet ;
  • Outil de suivi du temps ;
  • Champs personnalisables pour les tickets, suivi de temps, projets et utilisateurs ;
  • Intégration avec plusieurs SCM : SVN, CVS, Git, Mercurial, Bazaar et Darcs ;
  • Création de tickets par email ;
  • Possibilité de se brancher sur de multiples annuaires LDAP pour l'authentification ;
  • Traduction dans 34 langues dont le français ;
  • Extensible grâce à ses greffons ;
  • Et plein d'autres choses encore...


Redmine est écrit en Ruby on Rails et vient de sortir en version 1.1. Vous pouvez l'essayer sur le site officiel ou sur la demo.

Apprendre à programmer avec Hackety Hack

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
15
29
déc.
2010
Ruby
Vous souhaitez apprendre à programmer ? Alors Hackety Hack est fait pour vous. Essayez-le !

Hackety Hack est un environnement en Ruby, sous licence MIT, pour apprendre à développer. Il s'adresse aux débutants et propose des leçons pour coder en quelques lignes des choses fun.

Le projet a été initié par Why the lucky stiff, un célèbre hacker Ruby et a été repris par une équipe menée par Steve Labnik. La version 1.0 vient de sortir pour Noël et ce fût également l'occasion de la mise en ligne du nouveau site web.

D'un point de vue technique, il fonctionne avec le framework Shoes et tourne sur les plateformes GNU/Linux, Windows et Mac OS X. Le code écrit au cours des leçons est du Ruby et utilise également Shoes.

Rubygems.org, So Nice et Rubinius

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
8
24
déc.
2010
Ruby
En juillet 2009, le site rubygems.org a été lancé par la communauté Ruby pour héberger les gems Ruby. Depuis, le site est en très grand forme et vient de fêter le 100 millionième téléchargements de gems. Il vient également de passer juste devant le CPAN pour le nombre de paquets disponibles : 19 042 gems contre 19 013 modules Perl au moment de l'écriture de ces lignes (à comparer avec les 12548 packages sur PyPI et 562 packages Pear).

So Nice est une application web pour contrôler iTunes, Rhythmbox ou MPD. Elle est développée en Ruby avec Sinatra et disponible sous licence WTFPL.

Rubinius est une implémentation du langage de programmation Ruby, sous licence BSD. La version 1.2.0 vient de sortir avec :
  • Passage à LLVM 2.8
  • Améliorations des performances
  • Vérification du bytecode (particulièrement utile avec l'arrivée d'autres projets utilisant la machine virtuelle de Rubinius)
  • Des optimisations, notamment de la consommation mémoire
  • Query Agent, un nouvel outil pour débugger et remonter des informations de bas niveaux (statistiques sur le Garbage Collector par exemple)
  • Et autres améliorations et correctifs.

Reia, un langage fortement inspiré de Ruby

Posté par (page perso) . Modéré par j.
19
18
déc.
2010
Ruby
Ruby est un langage de programmation génial (je vous assure, je suis totalement objectif quand je dis ça ;-) ), mais qui a quand même quelques petits défauts. On peut par exemple citer la mauvaise prise en charge de la concurrence ou l'absence de rechargement de code à chaud. À l'opposé, Erlang a une syntaxe parfois cryptique mais sa machine virtuelle est très avancée pour tout ce qui concerne les aspects distribués, la concurrence et la tolérance aux erreurs.

Reia est un langage de programmation qui cherche à prendre le meilleur des 2 mondes (licence MIT). Le code en reia ressemble à s'y méprendre à du code Ruby, mais il s'exécute sur la machine virtuelle d'Erlang. Voici à titre d'exemple le très classique Hello World :

"Hello world!".puts()

Pour le moment, il n'y a pas encore de version officielle de reia. Si vous souhaitez l'essayer, il vous suffit de cloner le dépôt git, d'avoir Erlang et Rake installés puis de lancer rake.

Campagne de documentation Rails, RubyDrop et Refinements

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
12
5
déc.
2010
Ruby
RubyDrop est un clone de Dropbox libre développé en Ruby. Il permet de synchroniser des fichiers entre plusieurs ordinateurs en utilisant en interne git. Rappelons que SparkleShare propose la même chose, mais en mono (ce qui avait engendré de nombreux commentaire sur la dépêche à son sujet).

Ryan Bigg est l'auteur de plusieurs guides Ruby on Rails, écrit un livre sur Rails et participe au développement de nombreux gems Ruby. Il a lancé un appel à dons pour lui permettre de passer du temps à écrire de la documentation pour Rails. Le choix des sujets se fera parmi les suggestions proposées publiquement.

À la dernière RubyConf, Shugo Maeda a parlé des Refinements, qui devraient arriver dans Ruby 2.0. En Ruby, il est possible de faire ce que l'on appelle du monkey-patching : réouvir une classe déjà définie pour lui ajouter de nouvelles méthodes, voir modifier les méthodes existantes. Cela peut être très pratique mais peut très facilement devenir une source de bugs. Par exemple, si deux bibliothèques ajoutent toutes les deux une méthode camelize sur la classe String et que ces méthodes se comportent différemment, alors une des deux bibliothèques va utiliser l'implémentation de l'autre avec un comportement qui n'est pas celui attendu. Les Refinements pourraient être une solution pour corriger ce problème en limitant la portée de ces modifications.

Je profite également de cette dépêche pour annoncer la publication de la première revue mensuelle sur Ruby France.

Le 13 décembre 2010 le Rails' Bar #12 à Rennes

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
4
24
nov.
2010
Ruby
Rennes On Rails organise le 13 décembre 2010 le Rails' Bar #12

Cela se passera à la Cantine Numérique Rennaise.

Nicolas Ledez vous présentera son retour d'expérience sur le développement en RoR. Suite à la présentation, nous pourrons échanger sur le sujet (méthodes, outils, gem, etc).

Prenez de bonnes habitudes avec Daily Stamp

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags :
13
4
sept.
2010
Ruby
Rails Rumble est une compétition qui se tient une fois par an et dont l'objectif est de faire une application Rails en moins de 48h avec une équipe de moins de quatre personnes. La prochaine édition se tiendra les 16 et 17 octobre prochain, mais je voudrais surtout vous présenter une des applications de l'édition 2009 : Daily Stamp.

Ryan Bates, aussi connu pour ses Railscasts, a développé Daily Stamp pour nous permettre de prendre de bonnes habitudes ou de casser les mauvaises. Il vient de libérer le code source sous licence MIT.

Le fonctionnement est très simple et s'inspire des Seinfeld Calendar : chaque jour, vous apposez un tampon si vous avez bien accompli votre mission et vous marquez des points au fur et à mesure que votre série de jours tamponnés grandit. Par exemple, si votre objectif est d'écrire un billet sur votre blog tous les jours, chaque fois que vous aurez écrit un billet, vous irez tamponner la case du jour sur Daily Stamp. Quand vous aurez atteint un score de 100 points (ou plus si vous le souhaitez), vous devriez avoir adopté l'habitude et pouvoir continuer sans Daily Stamp.

Daily Stamp vous permet d'avoir plusieurs objectifs en parallèle, de personnaliser vos tampons, de rendre publics vos objectifs ou de les garder privés et de suivre les tampons publics de vos amis. Bref, c'est un très bon moyen pour garder sa motivation lorsque l'on souhaite prendre une nouvelle habitude ou casser une mauvaise.

Ruby on Rails 3 est là

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
30
31
août
2010
Ruby
Ruby on Rails est un framework de développement web en Ruby, sous licence MIT. Depuis son lancement en 2004, il a permis le développement de nombreuses applications web comme Basecamp, Twitter, Github, etc.

Le 23 décembre 2008, les équipes développant Ruby on Rails et Merb, un autre framework web en Ruby, ont décidé d'unir leur effort. La fusion des deux frameworks visait à apporter le meilleur des deux dans un seul produit qui serait Rails 3.

On peut aujourd'hui affirmer que c'est une réussite. En effet, la sortie de Rails 3 a été annoncée et la liste des changements est impressionnante (cf la seconde partie de la dépêche). Remercions au passage les 1600+ personnes qui ont contribué à Ruby on Rails.

Cette nouvelle version de Rails est compatible avec Ruby 1.8.7, Ruby 1.9.2 et JRuby 1.5. Elle fonctionne également avec Rubinius 1.0 (mais sans garantie de la part de la core team Rails pour les versions 3.0.x à venir). Il ne vous reste plus qu'à lancer un gem install rails --version 3.0.0 pour l'installer.

Dernière chose, si vous appréciez Rails 3 et que vous souhaitez donner en retour, la core team de Rails vous encourage à faire un don à l'association Charity:Water.

Sortie de Bundler 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
10
30
août
2010
Ruby
Bundler permet de gérer les dépendances d'une application Ruby au cours de sa vie sur plusieurs machines de manière systématique et reproductible. Cette application sous licence MIT vient de sortie en version 1.0.

Bundler peut être utilisé conjointement à Ruby Version Manager pour les développeurs travaillant sur de nombreux projets, mais il est déjà très utile par lui-même. Je vous invite à lire la seconde partie de la dépêche pour comprendre comment bundler peut vous rendre service.

Sortie de Shoes 3.0

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
14
25
août
2010
Ruby
La version 3.0 de Shoes (nom de code Policeman) vient de sortir ! Pour ceux qui ne la connaissent pas, Shoes est une bibliothèque multiplateforme Ruby qui permet de créer des applications graphiques de manière simple et intuitive.

Là où d'autres boîtes à outils populaires (wxWidgets, Qt, Fox Toolkit, etc.) se contentent de reprendre les composants graphiques des applications modernes, Shoes s'inspire directement du Web et ne propose qu'un jeu restreint d'éléments classiques (bouton, zone de texte, barre de progression, etc.) mais offre la capacité de personnaliser au maximum son interface graphique.

Pour ne rien gâcher au plaisir, Shoes est publié sous licence MIT. La version de 3.0 de Shoes offre des nouveautés suivantes :
  • Compatibilité avec Ruby 1.9.1 ;
  • Stabilité améliorée ;
  • Mise à jour des dépendances (notamment Cairo et Pango) ;
  • Utilisation de Cocoa pour Mac OS X ;
  • Fonctionne désormais avec Windows Vista et Windows 7.

Ces trois lignes de code montrent comment construire une fenêtre avec un bouton affichant une alerte :Shoes.app do
button("Click me!") { alert("linuxfr rules !") }
end

Ruby Version Manager 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
11
24
août
2010
Ruby
Ruby Version Manager, ou RVM pour les intimes, est un outil en ligne de commande qui permet d'installer et de travailler facilement avec plusieurs environnements Ruby. Chaque environnement se compose d'un interpréteur Ruby et d'un ensemble de gems.

RVM s'installe très rapidement en tapant la ligne de commande suivante :
bash < <( curl http://rvm.beginrescueend.com/releases/rvm-install-head )

Il est ensuite possible d'installer les interpréteurs Ruby que vous souhaitez utiliser ou tester d'un simple rvm install [interpréteur], que l'interpréteur en question soit le tout récent Ruby 1.9.2, Rubinius, JRuby, IronRuby ou bien d'autres encore. Vous pouvez alors passer d'un interpréteur Ruby à un autre en tapant rvm use [interpréteur]. De même, vous pouvez choisir l'ensemble de gems qui vous intéresse grâce à la commande rvm gemset. Tout ceci peut être très pratique pour tester une bibliothèque Ruby avec plusieurs versions de Ruby ou un greffon Rails avec plusieurs versions de Rails.

RVM est publié sous licence MIT et vient d'atteindre la version 1.0.0, un an exactement après le premier commit. Cette évolution rapide a notamment été permise par le travail de Darcy Laycock, alias Sutto, dans le cadre du Ruby Summer of Code. Parmi les changements récents, nous pouvons citer :
  • RVM demande maintenant à l'utilisateur s'il a confiance dans un fichier rvmrc d'un projet avant de l'exécuter pour des raisons de sécurité
  • Une option --with-rubies a été ajoutée pour lancer une commande avec un ensemble particulier d'environnements (par exemple, rvm --with-rubies gemsets ruby [somethimg] lancera la commande ruby pour tous les gemsets de l'interpréteur Ruby courant).
  • La complétion des commandes, des rubies et des gemsets dans ZSH.

Sortie de Ruby 1.9.2

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
22
19
août
2010
Ruby
Yuki Sonoda (Yugui) a annoncé la sortie officielle de Ruby 1.9.2. Bien que le numéro de version n'en montre rien, cette version est très importante et pourrait marquer le passage de Ruby 1.8 à Ruby 1.9.

Rappelons que Ruby est un langage de programmation orienté objets, à typage dynamique et qui s'est inspiré de Lisp, Perl, Smalltalk, Eiffel, etc. Sa principale caractéristique est de mettre en avant les besoins humains avant ceux informatiques, et notamment le fun et la productivité.

Jusqu'à Ruby 1.8, l'interpréteur était écrit par Yukihiro Matsumoto (Matz), le concepteur du langage. Koichi Sasada (ko1n) a commencé une réécriture complète pour apporter les dernières avancées techniques à Ruby. Le projet a commencé sous le nom de code YARV, puis Matz en fait la version officielle de Ruby à partir de Ruby 1.9.

Le premier avantage de Ruby 1.9 est ses performances. Ruby était réputé pour n'être pas très rapide, mais les avancées de Ruby 1.9, et notamment le ramasse-miettes, lui permette d'être de 3 à 5 fois plus rapide que Ruby 1.8. Parmi les autres avancées importantes de Ruby 1.9, nous pouvons citer la gestion des encodages, de nouvelles fonctionnalités comme les fibres ou encore des améliorations de la syntaxe (en particulier, celles des Hashs).

Les versions 1.9.0 et 1.9.1 manquaient de stabilité. La communauté Ruby les a considérées comme des versions de développement et rares sont les développeurs à les avoir utilisées en production. La version 1.9.2 devrait changer la donne : cette version est bien plus solide et on devrait assister à une migration massive vers Ruby 1.9. Si jamais ce n'était pas le cas, les implémentations alternatives comme Rubinius ou JRuby pourraient fort bien attirer les foules et devenir prédominantes.

Pour installer Ruby 1.9.2, vous pouvez télécharger les sources sur http://ftp.ruby-lang.org/pub/ruby/1.9/ruby-1.9.2-p0.tar.bz2 ou, pour les utilisateurs de RVM :
rvm update --head && rvm reload && rvm install 1.9.2 && rvm 1.9.2

Mailman, Locomotive, Greenletters et re2

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
12
29
juil.
2010
Ruby
Dans le cadre du Ruby Summer of Code, un des étudiants a publié un micro-framework pour traiter des courriels entrants. Mailman est sous licence MIT et en est encore à ses balbutiements (et n'a rien à voir avec GNU Mailman logiciel libre de gestion de listes de diffusion). Pour le moment, il permet d'aller chercher des courriels en POP3 ou depuis un Maildir et d’exécuter des actions pour chaque courriel en fonction de critères sur l'émetteur, le destinataire, le titre ou le contenu.

Locomotive CMS est, comme son nom l'indique, un système de gestion de contenu et est sous licence MIT. Il est écrit en Ruby on Rails et fonctionne avec une base de données MongoDB. Il peut être déployé pour gérer un ou plusieurs sites ou être utilisé sous forme d'engine au sein d'une application Rails plus large.

Greenletters est un clone d'Expect écrit en Ruby. Il permet donc d'automatiser des interactions avec des outils en ligne de commande comme telnet, ftp, passwd, etc. Greenletters peut aussi être utilisé depuis des specs Cucumber en utilisant les raccourcis fournis.

RE2 est une bibliothèque développée par Google pour manipuler des expressions rationnelles de manière efficace. Il existe désormais des bindings pour profiter de cette bibliothèque en Ruby.

Les pouvoirs magiques d'Unicorn 1.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
19
19
juin
2010
Ruby
Unicorn est un serveur applicatif HTTP en Ruby comparable à Mongrel ou à Thin, sous licence GPLv2. Il est utilisé notamment par Twitter et Github et vient d'atteindre la version 1.0.

Unicorn est compatible avec Rack, une interface entre les serveurs applicatifs et les frameworks. Il peut ainsi être utilisé pour servir des applications Ruby, dont celles écrites en Ruby on Rails. Il tourne avec Ruby 1.8, Ruby 1.9 et bientôt Rubinius. Rappelons que Rubinius est une implémentation alternative de Ruby dont la version 1.0 est sortie récemment.

Unicorn s'appuie au maximum sur les noyaux Unix pour éviter de réinventer la roue. Par exemple, la répartition des requêtes entre les différents processus se fait grâce à une socket partagée. Il est également possible de mettre à jour Unicorn, l'application ou l'interpréteur Ruby sans perdre la moindre connexion.

De même, Unicorn est optimisé pour servir des clients rapides. Il est donc très souvent utilisé derrière un reverse-proxy, qui pourra bufferiser les requêtes des clients lents.

A l'inverse, utiliser Unicorn pour des connexions longues comme du Comet (Comet désigne un ensemble de techniques où un serveur maintient des connexions HTTP ouvertes pour pouvoir pousser des contenus vers les clients) ou des websockets serait très inefficace, je vous conseille pour cela de regarder Rainbows : c'est un projet inspiré d'Unicorn qui vise justement à répondre à cette problématique particulère.

Petites nouvelles pour rubyistes

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags : aucun
14
16
juin
2010
Ruby
Les Ruby Hero Awards sont remis une fois par an, lors de la RailsConf, et mettent en avant des personnes ayant fait avancer la communauté Ruby. Cette année, six trophées ont été remis :

Un sondage Ruby est organisé pour mieux cerner les préférences des développeurs Ruby : Rails ou Sinatra ? Textmate ou Vim ? Espaces ou tabulations ? Si vous êtes un développeur Ruby, je vous encourage à y participer (ça ne prend que deux minutes).

Pour ceux qui ont la malchance d'être sous Windows, sachez qu'il existe un moyen simple d'installer Ruby sur votre plateforme : l'installeur. Les versions de Ruby disponibles ont été mises à jour la semaine dernière et le site vient d'être refait.

Enfin, le 19 août sera l'occasion de célébrer le Why Day, en l'honneur de Why the lucky stiff. Ce hacker a très fortement influencé la communauté Ruby, par ses écrits et notamment le guide poignant de why, ses projets Ruby (Camping, Shoes, RedCloth, Try Ruby, etc.), et plus généralement par sa présence en ligne. Le 19 août de l'année dernière, il a décidé de supprimer toute son activité en ligne, probablement pour préserver son anonymat. Le Why Day sera l'occasion de lui rendre hommage et de se lancer dans des projets fous.

DataMapper 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
18
10
juin
2010
Ruby
DataMapper est une bibliothèque en Ruby qui vous permet de manipuler des données dans des bases de données sous forme d'objets Ruby (c.-à-d., c'est un ORM). Sous licence MIT, il vient de sortir en version 1.0, grâce au travail de 66 contributeurs.

Dans le monde Ruby, l'utilisation d'ORM est devenue une pratique courante sous l'influence de Ruby on Rails. ActiveRecord, l'ORM de Ruby on Rails, est ainsi très utilisé mais il ne convient pas à tout le monde. Les développeurs de Ruby on Rails ont des avis très tranchés sur certains points et, notamment, cherchent toujours à répondre aux 20% de cas d'utilisation qui couvrent 80% des besoins. Mais certaines personnes ont des besoins plus particuliers : c'est ce qui est arrivé aux développeurs de DataMapper.

L'équipe de DataMapper a ainsi voulu fournir une bibliothèque plus complète qu'ActiveRecord. On peut ainsi citer les points forts suivants :
  • Support de nombreuses bases de données, aussi bien relationnelles que NoSQL, mais également de fichiers YAML et d'interfaces REST ;
  • Migrations automatiques : on écrit les classes Ruby, puis on demande à DataMapper de créer les tables correspondantes dans la base de données ;
  • Unicité des objets : une ligne dans la base de données correspond à un objet ;
  • Approche modulaire : on choisit les fonctionnalités dont on a vraiment besoin ;
  • Réduction du nombre de requêtes : DataMapper ne fait les requêtes qu'au moment où vous avez vraiment besoin d'y accéder (Lazyness can be a virtue) et précharge les objets quand vous itérez sur des collections (Strategic eager loading) ;
  • Intégration plus souple à des projets Ruby existants.


La version 3 de Ruby on Rails devrait sortir d'ici quelques semaines et va notamment permettre de remplacer facilement ActiveRecord par un ORM dans les projets Rails.
Saluons donc l'arrivée de DataMapper 1.0 qui va permettre de couvrir des scénarios complexes pour des projets Rails ou autres.

Sortie de Phusion Passenger 2.2.12

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
13
1
juin
2010
Ruby
Phusion Passenger est un module pour Apache 2 ou Nginx qui permet de déployer simplement des applications Ruby. En particulier, il est très bien adapté aux applications Rails, d'où son surnom de mod_rails. Bien que développé et supporté commercialement par Phusion, l'intégralité du code source est placé sous licence MIT.

La version 2.2.12 est toute fraîche. Elle apporte des corrections de bogues et améliore le support de Bundler, vous permettant ainsi de gérer les dépendances de vos applications et charger les bonnes versions des gems utilisés sur vos projets.

L'installation et la mise à jour peuvent se faire en utilisant le gem passenger, puis en lançant passenger-install-apache2-module ou passenger-install-nginx-module. Brightbox fournit également des paquets pour Ubuntu.

Les développeurs de Passenger recommandent d'utiliser leur version de Ruby. Cette dernière se nomme de façon un peu pompeuse Ruby Entreprise Edition. C'est un Ruby 1.8.7 agrémenté de quelques patches pour améliorer la gestion de la mémoire et le comportement du ramasse-miettes (garbage collector). Ces patches ont été proposés à Matz, mais il les a refusés car ils peuvent dégrader incroyablement les performances dans certains cas en dehors du web.

En vrac, spécial Ruby

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
14
24
mai
2010
Ruby
Il y a en ce moment pas mal d'activité autour de Ruby. JRuby 1.5 et Rubinius 1.0 ont été annoncés sur LinuxFr il y a quelques jours, et une troisième implémentation Ruby a franchi une étape importante récemment : MacRuby a atteint la version 0.6.

MacRuby est une implémentation de Ruby 1.9 (sous licence GPL) qui repose sur les technologies core de Mac OS X telles que Objective-C, LLVM et Foundation. Les premiers benchmarks montrent que MacRuby a des performances intéressantes à ce stade de développement, bien qu'en deçà de celles de Ruby 1.9.

Du côté du Ruby Summer of Code, les 20 projets sélectionnés ont été annoncés. Ceux-ci sont très variés, allant de l'amélioration de points spécifiques dans Ruby on Rails aux extensions en C dans JRuby, en passant par la contribution à Camping et Hackety Hack, deux projets initiés par Why the Lucky Stiff. À ce sujet, Smashing Magazine a publié la légende de _Why, dont je vous recommande fortement la lecture, que vous souhaitiez découvrir le personnage ou vous remémorer ses actes les plus glorieux.

Rubygems, l'outil de gestion de paquets spécifiques à Ruby, est sorti en version 1.3.7. La principale nouveauté est que rubygems.org devient le dépôt par défaut, remplaçant gems.rubyforge.org, qui va continuer de fonctionner pendant encore un bout de temps pour assurer la migration.

Haml et Sass sont deux projets Ruby liés pour des raisons historiques qui viennent de sortir en version 3 (sous licence MIT). Le premier est un moteur de templating qui permet d'écrire des templates très concis. Le second est une extension de CSS3 pour faciliter la vie des personnes qui doivent écrire et maintenir des CSS : Sass offre des variables (c'est quand même fou que CSS ne le propose pas de base !), des sélecteurs imbriqués, des mixins (plusieurs règles CSS regroupées sous un même nom que l'on peut utiliser à plusieurs endroits dans ses feuilles de style), et plein d'autres ajouts très utiles.

Pour finir, je souhaite parler de TomDoc. C'est un document qui liste un ensemble de règles pour commenter du code en Ruby. Il va à l'encontre des règles de RDoc, mais la syntaxe proposée par TomDoc me semble être une avancée suffisante pour que cela vaille la peine de marquer cette rupture. J'espère que les développeurs Ruby qui passent dans le coin seront du même avis que moi et vont se mettre à utiliser TomDoc.

Rubinius 1.0 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
19
15
mai
2010
Ruby
Rubinius est une implémentation du langage de programmation Ruby, dont le code est placé sous licence BSD. Rubinius permet d'exécuter du code Ruby, mais vise également les objectifs suivants :
  • Rubinius est Threadsafe ;
  • Son code est propre, lisible, facile à comprendre et à étendre ;
  • Il est fiable et solide (avec l'aide de Valgrind) ;
  • Et surtout, il apporte les dernières avancées de la recherche sur les machines virtuelles, les ramasses-miettes et les compilateurs à Ruby.
Le développement de Rubinius a commencé en novembre 2006 et, aujourd'hui, une étape importante a été franchie : la sortie de la version 1.0. Celle-ci marque la compatibilité avec Ruby 1.8.7, y compris Ruby on Rails (aussi bien la version 2.3 et que la version 3), Rspec, Rubygems, les bibliothèques Ruby et même une grande partie des extensions codées en C.

D'un point de vue plus technique, Rubinius est écrit majoritairement en Ruby, et pour les parties où ce n'est pas (encore) possible en C++. Il fonctionne avec une machine virtuelle dont le bytecode est transformé en code machine à l'exécution grâce à LLVM et utilise un garbage collector générationnel, précis et compactant. Et pour ceux qui seraient d'humeur taquine, je ne résiste pas à l'envie de mettre un petit lien vers un benchmark. Vous pouvez voir que Rubinius est l'implémentation Ruby la plus rapide, ou du moins, l'était en janvier quand le benchmark a été fait.

Si vous êtes convaincus, vous pouvez installer Rubinius soit en suivant les instructions officielles, soit en utilisant Ruby Version Manager. Je recommande d'utiliser la seconde solution, car RVM vous permet d'installer plusieurs implémentations de Ruby sur la même machine, d'installer des gems pour chacun d'eux et de passer d'une implémentation à l'autre sans problème.

Petites brèves à propos de Ruby et Rails

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
14
13
mai
2010
Ruby
JRuby 1.5 JRuby est une implémentation complète de Ruby au-dessus de la machine virtuelle Java. JRuby est entièrement compatible avec Ruby 1.8.7 et en grande partie avec Ruby 1.9, offre des performances significativement meilleures que la branche 1.8 de Ruby et comparable à celles de la branche 1.9, et vous permet de faire fonctionner les principaux programmes Ruby comme Ruby on Rails, rubygems ou encore rspec. La version 1.5 de JRuby n'apporte aucun changement vraiment révolutionnaire, mais un important travail de consolidation a été fait : meilleure compatibilité avec la version officielle de Ruby, meilleures performances, meilleur support aussi bien pour Unix que pour Windows, prise en charge d'Ant, etc. Si vous souhaitez essayer JRuby 1.5, l'installation se fait très simplement, mais je vous recommande d'utiliser Ruby Version Manager qui permet d'avoir plusieurs implémentations de Ruby sur sa machine sans problème.

Teambox est un outil de gestion de projets dont le fonctionnement s'inspire de Twitter : la page principale d'un projet se présente sous la forme d'une timeline avec les dernières mises à jour sur laquelle on peut mettre à jour son statut. Vous retrouverez également toutes les fonctionnalités classiques d'un outil de gestion de projets : partage de fichiers, liste de tâches, discussions, notifications par email, gestion des utilisateurs et permissions, etc. D'un point de vue plus technique, Teambox est une application Ruby on Rails, sous licence AGPL. Le code est disponible sur github et les contributions sont les bienvenues.

Posez vos questions Ruby Ruby France a mis en place un espace où vous pouvez poser vos questions sur Ruby et Rails, en français. Fréquenté par de nombreux rubyistes confirmés, vous ne devriez pas avoir de mal à trouver une réponse. Le site tourne avec Shapado, une application web de questions/réponses sous licence AGPL. Shapado est écrit en Ruby on Rails et fonctionne avec une base de données MongoDB.