Création d'un wiki et d'un planet francophone pour vim

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
19
21
sept.
2009
Doc
Il y a quelques mois, accompagnant la création du salon IRC #vim-fr, est né Vim-fr.org, un wiki francophone destiné à recueillir articles et tutoriels sur le légendaire éditeur de texte Vim. Au fil de ces premiers mois, différents contributeurs nous ont rejoint améliorant et augmentant le contenu du site, le serveur et le site ont été migrés vers Mediawiki et nous avons agrandi notre nombre en fusionnant avec la communauté Vimiste Jabberienne.

Actuellement, vous pourrez lire une trentaine d'articles sur ce wiki traitant d'un vaste sujet, de domaines allant de l'ajout de greffons ou la personnalisation de votre éditeur de texte favori, jusqu'aux explications des principaux concepts en passant par quelques astuces. Si vous utilisez Vim, vous savez d'ores et déjà que c'est une tâche ardue que nous avons commencée. C'est pourquoi nous accueillerons avec joie votre aide pour que Vim-fr.org puisse aider le maximum d'utilisateur francophones de Vim et devenir à terme une référence.

Outre le le Wiki, nous avons également créé planet.vim-fr.org un site reprenant, à l'instar de Planet-libre, les blogs francophones proposant articles et actualités sur le monde de Vim. Si vous postez des billets de qualité concernant Vim, nous serons fort heureux de rajouter votre blog à celui-ci.

Finalement pour discuter et s'entraider, la communauté Vim-fr possède non seulement un salon sur IRC mais également un salon sur Jabber vim-fr@chat.jabberfr.org. Ces deux moyens de communication sont reliés par l'intermédiaire d'un bot afin de pouvoir toucher le plus de monde d'un coup. Une vingtaine de personnes fréquentent ce double salon presque en permanence prêtes à vous aider et à raconter moultes conneries. Si vous avez un soucis avec Vim ou que vous voulez simplement dire bonjour, n'hésitez pas à venir nous voir, nous serons très heureux de vous accueillir et de troller avec vous.

Un wiki sur l'auto-hébergement

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
35
8
juil.
2009
Doc
Internet a été conçu comme un réseau décentralisé, afin de fournir une grande résistance aux pannes. De nombreux services de l'Internet tirent parti de cette architecture. Ainsi, le courrier électronique, la messagerie instantanée et web n'appartiennent à personne en particulier, ne dépendent de personne en particulier, et chacun peut se monter le sien en le rendant accessible aux autres.

Alors que des prestataires de services déploient des solutions d'hébergement massivement centralisées, on peut décider d'héberger soi-même ses propres services. Pour un particulier ou une association, cela présente de nombreux avantages, comme l'indépendance et le contrôle des données.

Pour aider ceux qui veulent prendre ainsi leur indépendance, j'ai commencé à remplir un wiki. N'hésitez pas à y contribuer, à en parler, etc. Et surtout, libérez-vous !

Répartition de charge : axes de réflexion et quelques exemples de solutions libres

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
30
19
juin
2009
Doc
Il vous est sans doute arrivé de ne plus être en mesure de faire face aux nombres de transactions d’une application, d’avoir des impératifs de résultat vis-à-vis des pannes matérielles (réduire votre temps d'indisponibilité), de vouloir améliorer les performances de votre système ou d’en augmenter les capacités.
Nous avons souvent vu, chez des clients victimes de leur succès, une application devant faire face à des centaines de transactions par seconde alors qu’elle était prévue pour une dizaine seulement.
Dans ce cas, on améliore le système par l’adjonction de nouveaux éléments qui permettent d’augmenter sa capacité transactionnelle. Il existe également des techniques de basculement dans le cas de crash. Dans ce cas, on ne fait que des reprises automatiques d’activité sans faire appel à de la répartition de charge.

Cette solution est intéressante lorsqu’un nœud supporte le volume de transaction et que l’ajout d’un répartiteur de charge fait augmenter la charge du système.
Dans ce qui va suivre, j'essaierai de vous présenter quelques solutions applicables à différentes parties d'une chaîne applicative n-tiers classique.

Un livre pour les utilisateurs de l'EeePC

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
7
3
fév.
2009
Doc
Tout le monde connaît maintenant l'EeePC équipé de la distribution Xandros. Mais certains sont désorientés par cette distribution. Il existe bien quelques ouvrages qui expliquent comment s'en servir mais le nouveau livre de Christophe Guelff (avec la contribution de Philippe Allart) va plus loin, il permet d'utiliser pleinement cette petite machine, d'adapter l'EeePC à ses besoins et de l'optimiser pour en tirer le meilleur parti tout en conservant la distribution d'origine parfaitement adaptée au matériel.

Ce livre sera aussi utile à un habitué des distributions GNU/Linux qu'à un utilisateur venant de Windows. Ce dernier sera amené à comprendre le système et pourra pénétrer au cœur de sa machine en se familiarisant avec ligne de commande. C'était une gageure que les auteurs ont relevé avec brio. C'est ce genre de livre qui peut faire progresser la culture informatique plutôt que ceux qui se contentent de dire où il faut cliquer.

On peut espérer que ce livre enlèvera toute envie d'installer Windows sur cette machine bien qu'un chapitre soit consacré à son installation et un autre à celle d'Ubuntu. On peut juste regretter que l'on ne parle pas de l'installation de Mandriva qui s'est fait une spécialité des versions sur mémoires Flash et qui fonctionne remarquablement bien sur cette machine.

On appréciera le format de ce livre, 15x20 cm, épais de 17 mm malgré ses 300 pages, tout à fait compatible avec l'encombrement de l'EeePC dont il sera le compagnon idéal.

QCad : DAO pour tous

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
10
15
jan.
2009
Doc
QCad est un logiciel de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) qu'il ne faut pas confondre avec la CAO. On peut dire que le DAO est la planche à dessin moderne.

Le premier livre sur l'utilisation de la version libre Qcad Community vient de paraître chez Eyrolles et en plus sa version originale est en français.

Connu pour ses très nombreux articles sur les logiciels graphiques libres, André Pascual a rédigé cet ouvrage très didactique qui s'adresse aux curieux, aux néophytes comme aux habitués du DAO qui ne connaissent cependant pas QCad, aux dessinateurs occasionnels ou professionnels, aux formateurs et aux enseignants. Pour obtenir ce très large éventail de lecteurs et mettant à profit sa longue expérience de l'enseignement du dessin technique, André Pascual a conçu cet ouvrage de telle sorte qu'il permette plusieurs modes de lecture en fonction des connaissances déjà acquises.

Riche de près de 200 illustrations originales et résolument pratique, on peut espérer que cet ouvrage permettra enfin que l'Éducation Nationale daigne s'intéresser à un logiciel libre.

Nouvelle version du framabook « Simple comme Ubuntu » de Didier Roche

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
13
20
nov.
2008
Doc
Moins de trois semaines après la sortie d'Ubuntu 8.10 Intrepid Ibex, Didier Roche, administrateur chez Ubuntu-fr, nous propose la nouvelle version mise à jour de son livre « Simple comme Ubuntu » de la collection Framabook.

Vous trouverez le détail des nombreuses modifications et ajouts effectués dans le changelog du billet de présentation du Framablog. Vous y trouverez également une nouvelle et originale préface signée Erwan Cario, journaliste aux Ecrans.fr (Libération), qui tire là en cinq règles malicieuses les leçons de son Linux : Le journal d'un novice qui a tenu en haleine de nombreux internautes cet été.

Comme pour les autres framabooks, ce livre de 350 pages est à découvrir et à télécharger sur le site qui héberge le projet, mais aussi à commander au prix de 15 euros chez le partenaire éditeur InLibroVeritas (un CD d'Ubuntu 8.10 francisé vous sera offert à l'occasion). Les animateurs du projet tiennent à rappeler que la meilleure façon de le soutenir est d'acheter le livre, montrant ainsi par l'exemple que licence libre et réussite économique ne sont pas incompatibles.

PS : L'ancienne version du livre est toujours disponible à la vente puisque Ubuntu 8.04 est une version LTS Long Term Support.

Livres O'Reilly : le retour ?

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
18
13
nov.
2008
Doc
En mai 2008 O'Reilly France fermait ses portes suite à une liquidation judiciaire.

Le fond des livres des éditions O'Reilly (tout DLFPien se doit d'avoir au moins un de ces livres dans sa bibliothèque) viennent d'être rachetés par les éditions Ellipses. Les livres devraient donc être prochainement de nouveau disponibles chez tous les bons libraires.

Sur le blog immateriel.fr, Xavier Cazin parle du rachat du stock mais ne précise pas l'importance de celui-ci et indique que l'on ne sait pas si la transaction inclue la possibilité de rééditer les ouvrages.

NdM : Après un appel aux éditions Ellipses, il s'agit juste d'un rachat des livres déjà imprimés, et non encore vendus. Il n'est pas envisagé, pour le moment, de lancer de nouvelles impressions. La quantité de livres disponibles varie fortement en fonction des titres.

Un nouveau framabook sur LaTeX

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
25
15
oct.
2008
Doc
« Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur LaTeX sans jamais oser le demander » est le titre du cinquième framabook, la collection de livres libres sur le logiciel libre, coordonnée par Framasoft et matérialisée par l'éditeur In Libro Veritas.

Sous licence Art Libre (340 pages et 15 €), il est l'œuvre de Vincent Lozano, maître de conférence en informatique à l'École nationale d'ingénieurs de Saint-Étienne, qui s'en donne à cœur joie pour nous proposer un livre accessible et progressif au style sérieux mais décontracté.

Pour l'occasion le site framabook.org a subi un sérieux lifting et la Framakey propose une application portable dédiée qui aidera ceux sous Windows à être tout de suite opérationnel.

Traduction française du manuel d'Inkscape

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
15
9
sept.
2008
Doc
L'association française "Cévennes Libres", créée en début d'année pour concourir à la promotion de l'informatique libre, est heureuse de vous faire savoir que la traduction intégrale du manuel d’Inkscape est aujourd’hui achevée et accessible directement depuis l'interface du logiciel, menu Aide, item "Manuel d'Inkscape".

Grâce au travail collaboratif avec Tavmjong Bah, l’auteur anglophone de "Inkscape : Guide to a Vector Drawing Program" et développeur "agréé" d'Inkscape, l'ensemble de la communauté francophone peut ainsi aborder aisément l'un des outils libres de graphisme les plus aboutis, à l'aide de l'ouvrage le plus complet sur le sujet, à la fois didactique et technique, et en maîtriser rapidement les diverses fonctionnalités, y compris les toutes dernières évolutions apparues avec la version 0.46 (outils Ajustement, Boîtes 3D, Pot de peinture, dialogues attachables ou encore effets de chemins en temps réel...).

Squeak par l'exemple

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
0
8
mai
2008
Doc
La communauté Squeak-fr est heureuse d'annoncer la sortie du livre « Squeak par l'exemple », traduction en français de « Squeak By Example », écrit par Andrew P. Black, Stéphane Ducasse, Oscar Nierstrasz, Damien Pollet, Damien Cassou et Marcus Denker.

Squeak est un environnement de développement moderne et libre issu du langage de programmation Smalltalk-80. Bien qu'étant le premier langage et environnement purement orienté objet, Smalltalk est toujours sur de nombreux aspects en avance sur ces successeurs par son environnement entièrement modifiable à l'exécution et dans lequel tout est objet.

« Squeak par l'exemple » destiné aux étudiants et développeurs, vous guidera dans la découverte du langage Squeak et de son environnement, avec l'aide de nombreux exemples et exercices. Ce livre est disponible sous les termes de la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 licence. Vous pouvez soit télécharger gratuitement le fichier pdf, ou alors vous pouvez acheter une copie du livre sur lulu.com (Vous pouvez également acheter le fichier pdf sur lulu.com, si vous voulez faire une contribution à ce travail).

Cette traduction a été assurée par : Martial Boniou, Mathieu Chappuis, Luc Fabresse, René Mages, Nicolas Petton, Alain Plantec, Serge Stinckwich et Benoît Tuduri.

« Squeak par l'exemple » est soutenu par l'ESUG, le groupe européen des utilisateurs de Smalltalk. L'ESUG organise sa 16ième conférence internationale à du 25 au 29 août 2008 à Amsterdam. La communauté Squeak-fr sera également présente aux RMLL 2008.

Asterisk en entreprise, retour d'expérience

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
2
28
jan.
2008
Doc
Vous envisagez de remplacer le vieux PABX de votre société par un système de voix sur IP ? Vous avez déjà entendu parler d'Asterisk mais vous ne savez pas ce qu'on peut en tirer ? Vous pensez qu'un téléphone IP rendrait votre bureau plus branché ? Vous aimeriez bien déployer un IPBX à base de logiciels libres... mais vous ne savez pas si ça tient la route ?

Après un déploiement réussi d'Asterisk dans mon entreprise, j'ai rédigé un document qui raconte notre expérience, l'architecture déployée, les motivations de nos choix, le budget, les étapes du déploiement et les erreurs à ne pas faire.

Installer/configurer/exploiter Bind 9.4.x

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
26
jan.
2008
Doc
Après beaucoup de travail sur le projet, voici une documentation sur Bind, logiciel serveur de DNS, qui peut intéresser la communauté. Cette documentation est orientée sur un autre travail que je compte réaliser. Elle n'aborde pas les technologies comme : Bind + DHCP, Bind + Lwres... mais vous avez tout de même tout (à mon avis) pour faire en sorte que "votre" Bind soit à la hauteur, et sécurisé.

Pour ce sujet, je trouve dommage après X années d'existence de Bind, que le monde francophone n'est pas publié le même style de document. Les meilleurs documents récents restent en anglais, c'est dommage pour un service important que représente le DNS, et encore plus Bind.

Bon voilà, bonne lecture... et comme beaucoup toutes les critiques "positives" sont acceptées. Pour information, la licence de cette documentation est la GFDL.

Première version de 'unix-initiation'

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
21
sept.
2007
Doc
Première version du projet de documentation "unix-initiation". Ce projet consiste en la publication sous une licence libre d'une documentation d'introduction aux systèmes UNIX, réalisée dans le cadre d'un cours en école d'ingénieur.

Pour son cours à l'Esme Sudria, Sylvain Baudry a réalisé une documentation complète sur UNIX à l'intention des élèves. La documentation reprend donc tout les points essentiels à connaître dans un environnement UNIX : mécanisme d'interprétation du shell, redirections, sortie standard, commande de base, exemple de script, utilisation de sed et awk, guide de l'utilisateur vi et emacs, différence de comportements entre les différents shells... Ce texte est une parfaite introduction pour un débutant dans un tel univers.

Le texte du polycopié est rédigé en LaTeX et est désormais publié sous licence GPL, hébergé sur la forge Gna!.

AMD fournit plus de 900 pages de spécifications pour ses GPU

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
1
13
sept.
2007
Doc
Que ceux qui s'inquiétaient, lors de la publication d'AMD de fournir les spécifications de ses cartes, se rassurent. AMD n'aura en effet pas tardé à tenir ses promesses et ce sont plus de 900 pages de spécifications qui ont été données par Matthew Tippett à la fin du X Developer Summit à David Airlie.

Rappelons le, Matthew Tippett occupe le poste de Engineering Manager dans la section Linux Core Engineering chez AMD, tandis que David Airlie est impliqué dans plusieurs projets open source, dont le Direct Rendering Infrastructure (DRI).

Ce dernier a été contacté par AMD il y a plusieurs mois afin de concrétiser ce projet. Il ne s'agit pour l'instant que des spécifications 2D des cartes basées sur les chipsets M56 et rv630, mais d'autres documentations, dont des spécifications 3D, sont à venir et nous en sommes tous très impatients. De plus, ces documentations sont fournies sans qu'il soit nécessaire aux développeurs de signer un NDA (Non Disclosure Agreement).

David Airlie indique également sur son site que la société Novell est en train de développer un pilote basé sur ces documents et qu'il devrait être disponible d'ici la semaine prochaine.

Une doc intelligible et détaillée sur XKb ? Mais oui... et en français...

Posté par . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
6
août
2007
Doc
L'eXtension de X Window pour le clavier - XKb - est notoirement mal documentée, même en anglais, on appréciera donc ce tutoriel accessible, à la fois systématique et détaillé pas à pas.

Un tutoriel qui vous permettra d'utiliser XKb pour personnaliser votre clavier, ajouter des fonctions aux touches, changer leur disposition, créer plusieurs claviers personnalisés, activer les identificateurs lumineux etc. et tout ceci en vous plaçant au niveau utilisateur et donc sans mettre en péril les paramétrages par défaut de votre système, qui pourront toujours être réactivés.

Bien que conçu initialement pour Mandriva Linux, cette doc devrait être très largement utilisable pour n'importe quelle distribution.

Drupal : Installation et configuration, mode d'emploi

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
2
mai
2007
Doc
Drupal (actuellement disponible dans sa version 5.1) est un système de gestion de contenu développé en PHP.

Un guide complet, englobant l'installation et la configuration de Drupal, vient d'être publié en français sous "Licence de documentation libre GNU".

Ce mode d'emploi a été réalisé pour le service Online de la DG Communication Externe de la Chancellerie du Premier Ministre Belge.

L'auteur nous invite à lui faire part de nos remarques sur le fond mais surtout sur la forme (la version française étant la traduction de la version néerlandaise) en utilisant l'adresse courriel fournie sur la première page de la documentation.

Fidji : un standard d'échange ouvert pour les données immobilières et juridiques

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
8
mar.
2007
Doc
Comme dans beaucoup de métiers, les échanges entre les nombreux secteurs de l'immobilier (comme les sociétés de gestion ou les experts immobiliers) se sont multipliés.

De ce constat est partie l'idée de créer un standard permettant de :
  • Adopter des définitions communes (langage commun) sur les données échangées
  • Accélérer les processus d’échange
  • Éviter les ressaisies d’information
  • Limiter les retraitements informatiques « à façon »
  • Fiabiliser les données transmises (contrôles intégrés au format)
  • Disposer d’un format unique pour l’ensemble de la profession de résoudre les problèmes et le coût de transformation de ces fichiers (perte de données, ressaisies inutiles)

Une vingtaine d'acteurs du marché, toutes branches représentées, se sont alors réunis autour de vingt groupes de travail et ont mis au point FIDJI (Format d’Inter-échanges de Données Juridiques et Immobilières), dont la première version est sortie fin février 2007.

FIDJI est un format d'échange de données libre et gratuit. Techniquement, il s'agit d'échanges de fichiers XML respectant un modèle XSD.

Toute société peut utiliser ce format pour échanger de l’information avec des tiers. La première version décrit de quoi est constitué un immeuble ainsi que les domaines d'expertises nécessaires à sa valorisation, mais il est prévu que le format évolue afin d'englober davantage de métiers.

QSOS avance à grands pas !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
7
mar.
2007
Doc
Depuis la dernière dépêche sur DLFP, le projet libre de méthodologie d'évaluation et de sélection des logiciels libres QSOS (Qualification et Sélection de logiciels Open Source) a pris de l'ampleur. Notons l'arrivée de nouveaux contributeurs mais également de nouveaux outils, des nouvelles évaluations et grilles, de la documentation, ainsi qu'une meilleure internationalisation et localisation.

Le projet QSOS est un projet libre utilisant et développant des outils logiciels sous licence GPL et publiant des données sous licence FDL (il est toutefois possible d'utiliser la méthode et les outils pour produire des données internes à votre entreprise).

La méthodologie consiste à établir une grille sous forme d'arborescence de critères simples et objectifs pour une famille de logiciels donnée. Par la suite, il s'agit d'évaluer tous ces critères pour les différents logiciels de la famille (0 = non/mauvais, 1 = moyen, 2 = oui/bon). Une section générique est commune à toutes les grilles, elle contient les critères de maturité, d'industrialisation, d'exploitabilité, d'adaptabilité et de stratégie, en bref le plus grand dénominateur commun du logiciel libre.

Dans les nouveautés logicielles, on note QSOS XUL Editor 0.6, l'éditeur de fiches, qui apporte une ergonomie plus intuitive. Il est disponible sous forme d'extension Firefox ou comme application XULRunner standalone. Second outil, O3S (Open Source Selection Software) est publié en version 1.0 et permet d'effectuer des comparaisons de fiches en ajustant les poids sur les critères au niveau de granularité souhaité et en visualisant les résultats, sous forme tabulaire ou graphique. Un Wiki ouvert à tous a également été mis en place.

Nous entamons des réflexions sur les axes d'amélioration suivants :
  • le plan de route
  • le versionnement
  • le processus de relecture et de validation des grilles et des évaluations.

Le Jargon Français en wiki

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
9
jan.
2007
Doc
Après environ 18 mois d'un état plutôt comateux, le "Jargon Français", dictionnaire d'informatique, passe en version 4.0, change d'adresse et devient un wiki. Tout ça d'un seul coup. En prime, il gagne un millier de définitions supplémentaires (il compte désormais plus de 11 000 articles, pour environ 12 500 définitions), et reste sous licence FDL. Apparemment, l'évolution était attendue par beaucoup de monde...

En pratique, il s'agit d'un Médiawiki "rétromodéré", exigeant la création d'un compte pour permettre les modifications (ce qui permet de ne pas perdre trop de temps avec le vandalisme ordinaire). Il devrait en tout cas permettre de couvrir un peu mieux les quelques 120 000 termes et expressions qu'on peut réunir dans le vocabulaire "informatique et réseau", en s'y mettant à plusieurs et, de préférence, en s'intéressant surtout aux domaine du libre.

Le GILO est wikifié (guide des logiciels Opensource)

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
19
déc.
2006
Doc
Le GILO, un guide des logiciels Opensource destiné aux professionnels, édité sous licence Creative Commons by-nc-sa (Attribution-NonCommercial-ShareAlike, en français « paternité - pas d'utilisation commerciale - partage des conditions initiales à l'identique) depuis 2002, est à présent un wiki.

Créé en 2002 par IDEALX, publié sous licence CC et régulièrement mis à jour, le GILO présente des logiciels professionnels dignes d'intérêt car testés et qualifiés en production ou prometteurs.

Tout visiteur bénéficiera de la liste des mises-à-jour effectuées depuis sa dernière visite après création de son compte gratuit.

Les témoignages sont bienvenus, les éléments non-pertinents ou non-factuels ainsi que la publicité seront écartés.

C'est, compte-tenu de son lectorat, un bon moyen de promouvoir en toute objectivité un logiciel, de défendre vos projets libres professionnels préférés ou de révéler au monde incrédule l'atroce vérité à propos de ce #@\[ de code à la /@# qui fonctionne si mal.

O.S.T.D.C. une introduction au Développement en équipe

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
22
nov.
2006
Doc
O.S.T.D.C. pour Open Source Team Development Chart , autrement dit le développement open source en équipe pour les nuls.

Ce petit ouvrage devrait permettre à ceux qui souhaitent se lancer dans le développement open source de partir sur de bonnes bases.

Doxygen en 1.5.0

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
18
oct.
2006
Doc
Le générateur de documentation de code source doxygen est sorti en version 1.5.0 le 17 octobre dernier.

C'est une bonne occasion de présenter très brièvement ce qui devrait faire partie de toute boîte à outils d'un bon programmeur.

Doxygen est donc un logiciel permettant de documenter facilement son code par un système de commentaire-tags. Les utilisateurs de javadoc, par exemple, se retrouveront facilement dans la manière de procéder, cependant on dénombre près de 170 tags par défaut pour doxygen auquel s'ajoute un système permettant d'ajouter ses propres tags afin de répondre aux besoins du projet.

En plus de la documentation des sources (prototype des fonctions, des classes), on peut obtenir les informations suivantes :
  • Liste des fichiers inclus;
  • Documentation des structures de données;
  • Hiérarchie des classes;
  • Différents types de graphiques : diagrammes de classe, de collaboration, d'appels, d'inclusion, etc;
  • Un index de tous les identifiants;
  • Des fichiers sources annotés.


La documentation produite est généralement au format HTML à cause de sa facilité d'emploi, cependant il est possible d'obtenir des fichiers LATEX, PostScript, PDF, XML, man et même Word et CHM.

Doxygen a été écrit en grande partie par Dimitri van Heesch qui trouvait, à l'époque, la documentation générée pour Qt très jolie et doc++ trop limité pour réaliser un travail similaire.

Aujourd'hui doxygen supporte C/C++, Java, (Corba et Microsoft) Java, Python, IDL, C#, Objective-C et en partie D et PHP.

Doxygen est distribué sous licence GPL, un binaire est disponible pour Windows 95 à XP et pour Mac OS X mais toute bonne distribution doit le mettre à disposition (nécessite la libqt).

Veni, Vidi, Libri voit le jour

Posté par (page perso) . Modéré par j.
0
18
sept.
2006
Doc
Le projet Veni, Vidi, Libri a pour objectif de promouvoir les licences libres et de faciliter le passage d'oeuvres propriétaires - notamment logicielles - sous licence libre.

Travaillant jusqu'à peu sans grande publicité dans les soubassements de Framasoft, nous sommes heureux de pouvoir aujourd'hui prendre notre envol grâce à l'aide de ce dernier. C'est la raison pour laquelle nous sommes fiers de vous présenter notre propre site à l'adresse suivante : http://venividilibri.org.

En contactant les développeurs pour leur proposer un passage au libre et en aidant ceux qui le souhaitaient, nous avions le sentiment de répondre à une attente. Ce site permettra plus largement de diffuser les connaissances utiles pour comprendre et utiliser les licences libres.

Basé sur un wiki, le site restera interactif et ouvert aux contributions. Ainsi, les informations utiles lors des différentes phases d'un passage au libre seront expliquées. De même, un maximum de licences libres, open source et open content, pourront être détaillées ; pour toutes informations ou précisions complémentaires, n'hésitez pas à nous contacter, sur le site ou directement à info @ venividilibri.org.

Mise à jour de la documentation de Postfix en français

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags : aucun
0
26
mai
2006
Doc
Depuis 4 ans, j'entretiens (avec un léger décalage) la traduction de la documentation de Postfix en français. Depuis ce soir, les nouveautés apparues avec la version 2.3 de Postfix sont intégrées.

Au programme, le support des applications Milter (mail filter), le support IPv6, l'intégration de TLS et SASL jusque là disponibles sous forme de patch et de nombreuses améliorations concernant la sécurité et les performances.

Cette documentation contient l'équivalent PDF de 350 pages organisée en quelques documents de base convenant à la plupart des utilisateurs et de nombreux éclaircissement sur des sujets précis tels l'utilisation d'un annuaire LDAP, du chiffrement TLS, etc.

Cette traduction n'est probablement pas parfaite, alors n'hésitez pas à m'écrire pour les corrections d'erreur ou meilleures traductions que vous trouverez.

Postfix est un serveur de messagerie - un agent de transfert de messages.

Étude sur l'utilisation des logiciels libres dans l'Internet gouvernemental québécois et canadien

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
3
avr.
2006
Doc
Souvent présentés comme absents de l'Internet gouvernemental, les logiciels libres font, tout du moins ces dernières années, beaucoup parler d'eux. Cette étude a pour objectif de clarifier les choses et de présenter l'état des lieux sur l'utilisation des logiciels libres au sein de l'Internet gouvernemental québécois et canadien.

La rédaction de cette dernière a nécessité la réalisation d'une seconde étude. En effet, afin d'appuyer certains chiffres trouvés sur l'utilisation des serveurs de messagerie, il nous fallait avoir un référentiel de comparaison. Nous avons donc réalisé une étude sur les logiciels serveurs de messagerie présents sur l'Internet Mondial.

Pour finir, sachez que ces deux études sont sous licence libre GNU/FDL.