X11R7.5 publié. Certes, mais encore ?

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
42
28
oct.
2009
Serveurs d'affichage
Récemment tiwaz nous parlait de la sortie (à venir à ce moment là) de X11R7.5. Aujourd'hui c'est chose faite et je me propose à cette occasion de revenir sur le projet X.org à travers la traduction d'un article publié par l'un de ses hackers.
La conclusion est néanmoins de mon cru et les réflexions associées n'engagent que moi.

Cette dépêche est donc une traduction intégrale, avec son aimable autorisation, d'un article de Peter Hutterer, un développeur impliqué dans le projet X.org et en particulier derrière X Input.

Xorg 7.5, xserver 1.7, xdc2009, passé, présent et avenir

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
86
14
oct.
2009
Serveurs d'affichage
La dernière dépêche sur LinuxFr.org concernant le serveur X date d'au moins un an et, malgré les nombreux journaux, il est parfois utile de faire un rappel des faits. Xorg est une partie vitale de l'infrastructure libre, et il est intéressant de noter toutes ses évolutions, parfois moins visibles que celles du noyau, mais tout aussi capitales.

Depuis la sortie de Xorg 7.4, un chemin considérable a été parcouru. Entre l'intégration de XRandR 1.3 et ses déformations de projection, en passant par MPX pour le multi-pointage, sans parler des évolutions diverses, remaniement de code et autre intégration, le travail effectué est considérable. Il est surtout intéressant de noter, pour les plus courageux et curieux d'entre vous, qu'on nous promet enfin des versions à date fixe et un cycle de développement bien encadré, permettant au plus grand nombre de tester et stabiliser les fonctionnalités de cette partie vitale de votre système libre.

Avec un peu de retard, mais en français, voici des informations sur la nouvelle version de Xorg (7.5) et du xorg-server (1.7), ainsi que quelques nouvelles sur l'avancement des pilotes et ce que l'on peut attendre, dans un futur plus ou moins proche.

Publication d'OpenGL 3.2

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
43
4
août
2009
Serveurs d'affichage
Profitant de la tenue du SIGGRAPH 2009 à la Nouvelle Orléans, le Khronos Group a annoncé la publication de OpenGL 3.2. Il s'agit là d'une interface de programmation graphique multi plate-forme spécialisée dans le rendu 3D, concurrençant l'API Direct3D de Microsoft (dont la version 11 accompagnera la sortie de Windows 7).

Il s'agit de la dixième version publiée depuis la sortie de la version 1.0 en 1992 et de la troisième en seulement 1 an (la 3.0 étant parue le 02 août 2008 et la 3.1 le 24 mars 2009).
Cette parution confirme le bien-fondé du passage de l'OpenGL ARB originel, chapeauté par SGI, à celui du Khronos Group qui visait à en accélérer le développement, et ce malgré la (relative) longue attente de la version 3.0.

Le travail sur la norme OpenGL est conjoint à :
  • OpenGL ES (API graphique destinée à l'embarqué),
  • OpenCL (API dédiée à la parallélisation des calculs, notamment via les processeurs graphiques)
  • et depuis peu à webGL (visant à permettre l'utilisation de la 3D directement au sein des navigateurs).

xbindkeys : appel à mainteneur.

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
28
17
mai
2009
Serveurs d'affichage
Il y a bientôt huit ans, xbindkeys sortait en version 1.0.

Pour rappel, xbindkeys permet d'associer une action ou un script à une touche ou un clic de bouton de souris.
À l'époque, j'avais écrit ce petit bout de code parce que je cherchais un gestionnaire de fenêtres qui me convenait et plutôt que de refaire à chaque fois l'association des touches du clavier, xbindkeys me permettait de garder les mêmes associations de touches avec différents gestionnaires de fenêtres. Il permettait également de faire ces associations avec les gestionnaires qui ne le permettaient pas.

Il a d'abord été écrit entièrement en C puis le besoin s'est fait sentir de pouvoir le modifier sans toucher au code en C ni appeler des scripts externes et un contributeur (Marcello Mathias Herreshoff) a rajouté la possibilité de le configurer en Scheme.
Au fil du temps, je me suis rendu compte que je refaisais un gestionnaire de fenêtres en rajoutant tout un tas de petits programmes appelés depuis xbindkeys (comme movemouse, xstickwin...) et quitte à faire quelque chose, je me suis lancé dans l'écriture d'un gestionnaire de fenêtres qui me convenait écrit, de manière homogène, en Common Lisp (clfswm).

Depuis, je n'utilise plus xbindkeys mais certains semblent continuer à s'en servir (voir l'annonce d'Uzbl par exemple).
Je continue à corriger les éventuels bugs, mais si quelqu'un veux reprendre le flambeau et créer un site plus moderne avec un wiki par exemple, une mailing-liste et utiliser un gestionnaire de versions, n'hésitez pas a me contacter. Dans tous les cas je continue à suivre xbindkeys mais - je le crains - d'un oeil de plus en plus distant.

Voilà, si vous avez envie de donner une nouvelle jeunesse à xbindkeys, ce sera avec plaisir que je passerai le flambeau.

E17 est annoncé.

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
25
26
avr.
2009
Serveurs d'affichage
Vous avez peut-être déjà entendu parler de Enlightenment, qui était à la base un gestionnaire de fenêtres. Notez qu'il a (certes il y a fort longtemps maintenant) été le gestionnaire de fenêtres de GNOME. La version utilisée par GNOME était « E16 » ou, plus formellement, « Enlightenment DR16 ». Si vous téléchargez cette version, vous constaterez qu'elle est assez vieille.

En effet, le développement de e17 se déroulait uniquement sur le gestionnaire de version, et l'installation de celui-ci signifiait une compilation après un checkout — bien sûr, rien n'empêche les distributions de fournir des paquets binaires de e17, et quelques unes le font.

Mais pourquoi parler de ce gestionnaire de fenêtres — ou « desktop shell » — dont la sortie semble prévue entre celle de Debian Lenny et de Duke Nukem Forever ? Eh bien, les développeurs se sont risqués à annoncer une date de sortie. En fait, une page « release schedule » classique, allant jusqu'au lundi 14 septembre, date de sortie de la version Alpha. Selon le site, si tout se passe bien, la version finale sortira aux alentours de Noël. Wait and see.

Logram, environnement de bureau totalement différent, fête ses 1 ans.

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
15
4
avr.
2009
Serveurs d'affichage
Le 4 avril 2009, Logram fête sa première année d'existence.

Logram est un projet d'environnement de bureau qui a été lancé le 4 avril 2008. Au début, Logram ne devait être qu'un mini noyau de système d'exploitation. Vers le mois d'octobre, il a radicalement changé de voie pour devenir un environnement de bureau, se basant sur une distribution GNU/Linux.

Logram est unique, et très différent de ce que vous pouvez connaître. Les autres environnements de bureau que vous connaissez sont plus ou moins semblables sur le principe : un ou plusieurs docs, un papier peint, et des applications.

Logram reprend le principe de base, mais y ajoute plein d'éléments nouveaux : un menu circulaire à plusieurs étages, des languettes sur le bord de l'écran, des widgets de bureau, et d'autres choses.

Enlightenment - Google Summer of Code

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
16
25
mar.
2009
Serveurs d'affichage
Enlightenment est un gestionnaire de fenêtres extrêmement configurable et peu gourmand en ressources. Il est basé sur un ensemble de bibliothèques nommées EFL (Enlightenment Foundation Libraries), qui elles-mêmes peuvent être utilisées à part pour créer tout type d'applications.

Pour la deuxième année consécutive, le projet Enlightenment est accepté au Google Summer of Code, permettant à des étudiants de travailler (travail rémunéré par Google) sur Enlightenment et les EFL durant l'été, avec certains de ses développeurs (quelques uns étant même français)

Spécifications OpenGL 3.1

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
46
25
mar.
2009
Serveurs d'affichage
Une nouvelle version de la spécification d'OpenGL est disponible.

OpenGL est l'interface de programmation standardisée de référence pour le rendu 3D, développée par le groupe Khronos, un consortium d'industriels ayant des intérêts dans le domaine (Intel, AMD, Apple…). Basée sur le langage C, elle a l'avantage d'être portable sur de nombreuses plate-formes, y compris sur du matériel mobile via sa mouture « ES ». Elle est en concurrence avec l'interface propriétaire de Microsoft, Direct3D, qui est au fil des ans devenue la référence dans le domaine du jeu vidéo sur ordinateur personnel.

À l'occasion de la Game Developpers Conference 2009, le groupe Khronos a donc publié les spécifications d'OpenGL 3.1, qui représente une étape importante de son développement, abandonnant finalement les reliques du passé. OpenGL 3.1, alliée à la naissante interface de calcul à hautes performances sur cartes graphiques OpenCL, se pose donc enfin comme une alternative tout à fait moderne à Direct3D. Cette version s'accompagne d'évolutions touchant GLSL, le langage d'écriture de Shader associé.

Une mise en perspective de cette nouvelle version dans l'histoire d'OpenGL est disponible dans la seconde partie de la dépêche.

Le serveur X 1.6 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
31
10
mar.
2009
Serveurs d'affichage
La version 1.6 du serveur X édité par X.org est disponible depuis ce 25 février 2009.

Au menu des nouveautés :
  • Le support du protocole DRI2 ;
  • RandR 1.3 ;
  • Xinput 1.5 avec le support des propriétés ;
  • Une meilleure gestion de l'accélération du pointeur de la souris ;
  • Une amélioration des performances de l'architecture d'accélération 2D EXA ;
  • Beaucoup de corrections de bogues divers et variés (et probablement quelques nouveaux ;) ).

Pour mémoire, un serveur X implémente la partie serveur du protocole X11, il est donc lancé sur une machine dite « cliente » (poste de travail). La version 1.5 (sortie avec la suite Xorg 7.4) avait notamment apporté une gestion du branchement à chaud des périphériques via HAL.

Xfce 4.6 : et tout va plus vite !

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags :
38
27
fév.
2009
Serveurs d'affichage
Un peu plus de deux ans après Xfce 4.4, voilà une nouvelle version majeure d'un des principaux environnements de bureau dans le riche écosystème du monde libre.

Xfce est un environnement de bureau basé sur GTK+ qui se veut léger, simple mais complet, souple, modulaire, portable (disponible sur *BSD/solaris/Macports en plus de GNU/Linux, le tout grâce au travail des packagers) et respectueux des standards portés par freedesktop (xdg, menu-spec, icon-spec, EWMH, user-dirs, trash-spec, ...)

Cette version est le résultat d'un travail acharné de la petite équipe de développeurs (une petite dizaine, aidés par de nombreux traducteurs), mais ils ne comptent pas s'arrêter en si bon chemin ! Suivez le guide pour un aperçu des nouveautés..

Avant Window Navigator 0.3.2

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
7
18
fév.
2009
Serveurs d'affichage
Avant Window Navigator est un dock, ou barre d'icônes, située généralement en bas de l'écran pour les applications en cours et lanceurs d'applications, fichiers et dossiers, ainsi que la corbeille, et éventuellement d'autres applets (« appliquettes », petites applications insérables écrites C, Vala ou Python).

Historiquement, c'est dans Arthur operating system (Acorn Computers) qu'a été introduit pour la première fois cette interface utilisateur en 1987, puis elle a été reprise par RISC OS, puis revue par NEXTSTEP et enfin Newton OS avant d'atterrir dans Mac OS X, que l'on croit l'inventeur à ce jour. Bizarrement, un brevet a été posé par Apple, Inc. en 1999 et accepté en octobre 2008.

Avant Window Navigator a donc été publié en version 0.3.2, après un an de développement.

AWN nécessite des gestionnaires de fenêtres compositing comme Metacity (GNOME), Xfwm4 (Xfce), KWin (KDE4) ou Compiz, ou bien des gestionnaires composite tels que Cairo Compositing Manager et xcompmgr.

Les autres logiciels libres du même type sous Linux sont Cairo dock et SimDock.

Les apports de 0.3.2 :
  • Le réordonnancement des icônes par cliquer-glisser ;
  • Une meilleure compatibilité avec Metacity ;
  • AWN a dorénavant une option pour se lancer au démarrage de la session ;
  • Un peu plus d'une dizaine de nouvelles applets.

AWN est découpé en deux : AWN-core et AWN-extras. La version 0.4.0 sera une réécriture complète du dock et de son API.

Fusion Compiz / Compiz-Fusion et autres nouvelles

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
15
9
fév.
2009
Serveurs d'affichage
Un message sur la liste de diffusion du projet Compiz annonce une fusion des deux projets, qui n'en étaient quasiment déjà plus qu'un depuis quelques temps... La conséquence immédiate et significative est la fusion des innombrables sites redondants et une unification du système de support. Tout cela sera réuni sous l'unique nom que nous connaissons bien : « Compiz ». Un conseil réunissant des développeurs actifs est mis en place pour assurer la direction du projet, entre autres en proposant les feuilles de route. Celle qui est proposée apparaît des plus intéressantes.

En premier lieu, une fusion est prévue entre Compiz et la branche C++ (Compiz++) du projet. Cette dernière n'est pas seulement un port vers C++ du projet, mais propose un certain nombre d'autres changements (utilisation de CMake à la place des autotools, suppression du support multidisplay et multiscreen sous leurs formes actuelles, séparation de la composition et du rendu OpenGL…)

Pour finir, le projet quitte freedesktop.org, sans en préciser les modalités et prévoit la fusion avec Nomad (NdM : bureau distant) aux alentours de la 0.9.x.

Pour plus d'informations, on pourra se référer aux messages de la liste de diffusion donnés en lien.

AMD continue l'ouverture des spécifications de GPU

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
26
4
jan.
2009
Serveurs d'affichage
On peut dire que l'année 2008 aura été fertile en publication de la part d'AMD sur les spécifications des processeurs de leurs cartes graphiques ATI. Cette année se termine avec la publication de la version 8.12 de pilotes non libres de cartes qui permettent maintenant de profiter de la puissance de calcul parallèle des GPU (AMDStream) et du SDK, partiellement libre, associé (en version bêta pour l'instant).

AMD a tout de même participé activement à la publication des pilotes libres DRM (Direct Rendering Manager) qui sont disponibles dans le dépôt git de xf86-video-radeonhd avec le support initial de EXA et de Xv pour les processeurs graphiques R600/R700.

L'année 2008 a faillit finir en apothéose avec la publication de toute la documentation pour les processeurs graphiques de la famille R600 (pour carte HD2xxx/3xxx). En fait cette publication est reportée à ce début 2009 avec en plus tout ce qu'il faut pour les processeurs R700 (HD 4850/4870).

Il ne reste plus qu'à souhaiter une bonne année à tous ceux qui œuvrent pour que les solutions libres soient les plus performantes et les plus accessibles possible.

Phoronix souhaite savoir comment vous utilisez Xorg

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
17
16
nov.
2008
Serveurs d'affichage
Le site web Phoronix, qui propose des tests de matériels et de logiciels sous des OS de type Unix, principalement libres, a publié hier un mini-sondage (11 questions) sur l'utilisation que vous avez de Xorg, de votre carte graphique, etc.

Le sondage a lieu jusqu'au 15 décembre, les résultats seront publiés peu après, et seront probablement utilisés par les développeurs de Xorg pour orienter leur travail. Le but de ce sondage est bien entendu de fournir aux développeurs de Xorg quelques indices sur la façon dont la majorité des utilisateurs utilisent Xorg, ceci afin de leur permettre de concentrer leurs efforts sur ce qui sera le plus utile.

Sortie de CLFSWM 0809.

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
10
25
sept.
2008
Serveurs d'affichage
Une nouvelle version de CLFSWM vient de voir le jour. CLFSWM (Common Lisp FullScreen Window Manager) est un gestionnaire de fenêtre écrit entièrement en Common Lisp qui a pour but de se faire oublier en présentant les fenêtres d'applications en plein écran sans décoration ni fioriture.

Il est basé sur tinywm et stumpwm et est distribué sous licence GPLv3.

CLFSWM est extrêmement dynamique : par défaut il n'y a qu'un cadre. Les autres cadres sont ajoutés au fur et à mesure suivant les besoins. Un cadre peut contenir des fenêtres ou d'autres cadres. Une fenêtre peut être présente dans plusieurs cadres. Ce qui permet différentes vue des mêmes fenêtres.

CLFSWM n'est pas à proprement parler un 'tiling window manager' puisque les fenêtres sont la plupart du temps maximisées mais la possibilité de les mettre en pavage (tiler) est présente. De plus, une fenêtre peut être flottante ou prise en charge par son cadre (maximisée, ­pavée…)

awesome 3 : premier gestionnaire de fenêtres basé sur XCB

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
31
19
sept.
2008
Serveurs d'affichage
Après 6 mois de développement et près de 1000 change-sets, la version finale de awesome 3.0 est sortie. Pour rappel, awesome est un gestionnaire de fenêtres se définissant comme un framework, et supportant le « tiling ».

Cette version majeure apporte son lot de nouvelles fonctionnalités, avec principalement la réécriture complète de la configuration utilisateur qui est maintenant exportée sous forme d'une simple API en Lua. Cela permet de personnaliser son gestionnaire de fenêtres jusque dans ses moindres recoins.

Cette version est également basé sur XCB, une bibliothèque bas niveau permettant de communiquer avec le serveur X. Cela permet à awesome de se passer totalement de la vieillissante Xlib et d'être asynchrone : il est donc plus rapide que bon nombre de gestionnaire de fenêtres. L'utilisation de Pango améliore également le rendu des textes.

Interface graphique fonctionnelle : encore un effort pour l'open source

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
8
juil.
2008
Serveurs d'affichage
Mes premiers pas avec Linux remontent à ma période d'étudiant (sur une idée de mon copain Laurent) en 1998. Il s'agissait d'installer une Red Hat afin de faire du développement Web. Malheureusement pour nous, son vieux PC de l'époque (et surtout son lecteur de CD pas-standard-pas-IDE) n'avait jamais voulu reconnaître le CD qui était dans le lecteur. Nous nous étions donc résigné à nous tourner vers un IIS sous Windows 98.

C'est au cours de l'année que je réussis à démarrer une Slackware 3.0 (fournie par mon copain Christophe, salut Christophe !) qui m'amenait à un shell en mode texte. Ici, pas de graphique, juste du texte.

Ce n'est que 6 mois plus tard que je fis connaissance de mon mentor Linuxien (salut Baptiste !). Non content d'installer mon Linux en dual-boot avec Windows - à l'époque, ça restait quand même indispensable pour mes études - je configurais également mon serveur X sur une RedHat 5.2. J'avais d'ailleurs tellement bien oeuvré pour faire fonctionner tout ceci que j'avais fait une démonstration dans un amphi lors d'une install party avec configuration d'une Matrox G200 en mode 2D 16 millions de couleurs en lieu et place du mode 16 couleurs.

Avec le recul, on prend mieux la mesure des progrès qui ont été fait. Aujourd'hui, toute distribution est au moins en mesure de démarrer le serveur X et de proposer une interface graphique fonctionnelle. Néanmoins, cette situation n'est pas encore parfaite et certains points sont toujours en cours d'amélioration.

Eet passe en 1.0 alpha

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
2
avr.
2008
Serveurs d'affichage
Rasterman, le project leader d'Enlightenment, vient d'annoncer le passage au stade alpha de la bibliothèque Eet.

Cette bibliothèque, faisant partie des EFL[0] est dédiée à l'encodage/décodage et au stockage des données. Elle est écrite afin d'être très simple pour le programmeur, déchargeant une bonne partie des routines de lecture et d'écriture.

Elle peut par exemple stocker de multiples bouts de données dans un ficher unique à accès arbitraire et rapide, encoder ou décoder des images ou tout autre type de donnée. Les fichiers ainsi produits sont compacts et rapides d'accès tout en étant portable entre différentes architectures (exemple : il est possible de produire un fichier écrit sur une architecture 32bits x86 puis de l'utiliser sur une architecture 64bits PowerPC sans autre action que celle de le déplacer).

Eet est portable sur beaucoup d'architectures et de systèmes d'exploitation (actuellement porté sur GNU/Linux, *BSD et même windows grâce au travail de Vincent Torri entres autres) et fonctionne pleinement sur les systèmes embarqués comme sur les fermes de serveur multi core/CPU.

Un point sur le projet Nouveau

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags : aucun
0
19
fév.
2008
Serveurs d'affichage
Nouveau est un projet de pilote X libre visant à supporter les cartes NVidia aussi bien en 2D qu'en 3D. Depuis la dernière dépêche sur le sujet, il y a presque un an, le projet a bien évolué.

Le présent article a pour but de faire le point sur l'avancement de Nouveau et de son pilote, ainsi que sur les évolutions attendues. C'est une traduction de celui de Linux Weekly News qui sera publié jeudi. Le site LWN.net nous a gracieusement autorisé à le traduire et publier la version française avant eux. L'article original a été collégialement écrit par les membres du projet.

Si vous souhaitez nous rencontrer, vous êtes les bienvenus au FOSDEM 2008 où une partie de l'équipe du projet Nouveau se rendra les 23 et 24 février. Stéphane Marchesin y présentera les étapes pour arriver à un pilote libre (Samedi 23, 16h30 -17H30 Xorg Devroom).

Intel livre les spécifications complètes et sans NDA des chipsets graphiques récents

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
1
fév.
2008
Serveurs d'affichage
Intel vient de faire un nouveau pas vers les utilisateurs de systèmes d'exploitations libres, en donnant un accès public aux spécifications complètes de ses cartes graphiques. Cela concerne la totalité de la carte c'est-à-dire tout ce qui concerne l'accélération 2D et 3D et les fonctionnalités d'accélération de l'encodage et du décodage multimédia, de leurs chipsets vidéos récents.

Les produits dont les caractéristiques sont dévoilées sont les chipsets 965 et G35, c'est-à-dire tout ce qui utilise les puces GMA X3*00 et plus récentes, intégrées dans les produits sur le marché actuellement. Intel devient ainsi la seule société parmi les trois plus grands constructeurs de chipsets graphiques actuels (AMD, NVIDIA, Intel) à avoir fourni sans NDA les spécifications intégrales de ses chipsets graphiques récents, en plus d'un pilote libre.

CLFSWM - Un gestionnaire de fenêtres en Common Lisp.

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
7
jan.
2008
Serveurs d'affichage
Dans le but d'avoir un gestionnaire de fenêtre simple, qui se fait oublier, est né CLFSWM. Comme son nom l'indique, CLFSWM est écrit entièrement en Common Lisp; il a comme base tinywm et s'inspire de stumpwm pour le principe des cadres. CLFSWM est distribué sous licence GPLv3.

Le principe de CLFSWM est que l'affichage est divisé en espaces de travail, groupes et fenêtres. Les fenêtres étant elle-mêmes contenues dans des groupes. Par défaut, un groupe est maximisé à l'écran sans bouton, menu ou décoration, rien d'autre que l'application en plein écran. Lorsqu'un groupe de fenêtres n'est pas maximisé, alors il peut être déplacé, redimensionné etc Les groupes et les bureaux sont créés à la volée quand on en a besoin. Il peut y avoir plusieurs fenêtres par groupe et une fenêtre peut apparaître dans plusieurs groupes ou bureaux (ce qui est pratique pour avoir différentes vues des mêmes fenêtres).

PycaWM 0.1, un gestionnaire de fenêtres en python

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
0
22
déc.
2007
Serveurs d'affichage
PycaWM est né de l'envie de faire un gestionnaire de fenêtres aussi configurable (voire plus) que fvwm, sans pour autant devoir apprendre une syntaxe absconse pour le configurer.

PycaWM est écrit en python et distribué sous GPLv3. Il s'agit en fait d'un module python. Le fichier de configuration de PycaWM importe ce module et construit le window manager en python directement.

Un des points importants dans l'architecture de PycaWM est son aspect dynamique. Pratiquement tous les ajouts dans le fichier de configuration peuvent se faire pendant l'exécution du gestionnaire de fenêtres. Toutes les méthodes de PycaWM peuvent aussi être hookées ou changées pendant l'exécution. Ces modifications peuvent être effectuées par l'utilisateur grâce à un REPL.

Awesome, gestionnaire de fenêtre en version 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
13
déc.
2007
Serveurs d'affichage
Suite au tournant pris dans le développement de ion3, beaucoup d'utilisateurs ont détourné leur chemin de son utilisation. Il ne reste que très peu d'alternative en matière de tiling window managers aussi viable que ion. Ces gestionnaires de fenêtres proposent d'organiser l'écran de façon à ce que les applications ne se recouvrent pas les unes les autres. Cela permet de maximiser l'espace utilisable de l'écran et l'ergonomie qui en résulte est très appréciée de certains utilisateurs.

Le gestionnaire de fenêtre (WM, « window manager ») awesome est né de ce constat : basé sur le code de dwm, il tente de l'améliorer en gardant les idées du concept de base de ce gestionnaire, tout en l'améliorant grandement en terme d'usabilité et d'interface (support Xft, cairo, etc.).

Après deux mois de développement, la version 2.0 de awesome est sortie le 11 décembre. Elle intègre beaucoup de fonctionnalités non présentes dans dwm, comme la gestion du multi-écran, etc.

Le développement est très actif et la taille du code a doublé depuis le début de son lancement.

radeonHD 1.0.0

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
3
déc.
2007
Serveurs d'affichage
La version 1.0.0 du pilote radeonHd est arrivée le 29 Novembre, annoncée par les développeurs de chez opensuse. Ce pilote sert pour les cartes ATI des deux dernières générations (à base R5xx et R6xx) qui n'étaient pas supportées par le pilote libre officiel livré avec Xorg.
Il fonctionne avec encore pas mal de limitations (pas encore d'accélération 2D/3D, pas de sortie TV) mais avec les quelques dernières grosses améliorations des pilotes Xorg récents (xrandr 1.2 en particulier pour la gestion des différentes sorties à chaud).

Vous pouvez suivre les derniers changements effectués sur l'arbre du dépôt GIT pour le pilote radeonhd

FluxBox 1.0.0, l'Arlésienne sort de sa boîte !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
23
oct.
2007
Serveurs d'affichage
Quatre ans et demi ! Quatre ans et demi que la précédente version stable de FluxBox est sortie. Quatre ans et demi aux cours desquels a été développée la version 0.9.x dite "instable", qui allait aboutir à la nouvelle version stable. Pratiquement un an et demi de versions RC. Et ça y est : en toute discrétion, la version estampillée 1.0.0 est enfin sortie le 8 octobre 2007.

Présentation des nouveautés :

La liste de nouveautés entre les deux versions stables est très longue. Il y a bien sûr beaucoup de corrections de bogues et d'amélioration du code. Parmi les nouveautés, nous retiendrons :
  • De très nombreux nouveaux thèmes ;
  • De nombreuses améliorations graphiques : coins arrondis, ombres, gestion de la transparence réelle, polices d'écriture, anticrénelage, finition générale, etc. ;
  • L'amélioration massive de la vitesse et de la gestion de la mémoire ;
  • La prise en charge améliorée des régionalisations ;
  • La prise en charge complète des dockapps et applications KDE et GNOME ;
  • Lors de la bascule entre fenêtres par raccourci : priorité à la plus récente (MRU) ;
  • De nombreuses nouvelles configurations, et une plus grande souplesse dans la configuration des différents éléments grâce entre autres aux expressions régulières : onglets, barre d'outils, fenêtres et slit ;
  • La gestion des couches d'affichage entre le slit, la barre d'outils et les fenêtres (toujours au dessus/en dessous, maximisation des fenêtres sur le slit ou à sa limite...) ;
  • Le rappel des configurations des fenêtres (taille, position, fixations, décorations, ombrages, espaces de travail, couches) ;
  • La gestion améliorée des actions dans les menus et via ligne de commande (organisation des fenêtres, voir le bureau...) ;
  • La meilleure gestion des raccourcis claviers et souris, avec la prise en charge de chaînes de raccourcis de type Emacs ;
  • Le rappel des associations d'applications (ouvrir avec, ouvrir dans un terminal, ouvrir en tant que...) ;
  • L'ajout de l'utilitaire fluxbox-remote, permettant l'accès par script à la plupart des commandes de FluxBox.

Captures d'écran :

Il n'y a pas encore de captures d'écran de la version stable, seule la version 0.9.x se trouve ici : mais il y a fort à parier que les prochaines captures de la version 1.0.0 seront à cette adresse :

Le site officiel de FluxBox sera bientôt complètement refait pour fêter cette naissance tant attendue après une si longue conception.