S2TC fait la pige à S3 pour la gestion libre des textures !

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123 et Nÿco. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags : aucun
43
13
oct.
2012
Serveurs d'affichage

Les jeux en 3D texturée OpenGL, OpenGL ES et maintenant WebGL utilisent la compression de textures pour permettre des performances décentes.

Malheureusement, le format qui s’est imposé de fait sur le desktop (il est inclus dans Direct3D pour Windows) est soumis à redevance dans les pays qui, malheureusement, reconnaissent les brevets logiciels. Il s’agit du format S3TC de la société S3 Graphics.

Le point avait été abordé dans cette dépêche du mois d’août, qui portait d’ailleurs de très bonnes nouvelles : le lancement de nouveaux formats de compression de textures libres de redevance, équivalents (ETC) ou supérieurs (ASTC) au S3TC. Ça, c’est pour l’avenir. Mais, pour le présent ?

Mesa 9.0 est sorti : OpenGL 3.1, OpenCL, VDPAU…

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Thomas DEBESSE et Nÿco. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
61
9
oct.
2012
Serveurs d'affichage

Nous avions relayé au mois d’août la publication des spécifications OpenGL 4.3 et OpenGL ES 3.0 par le Groupe Khronos.

Mesa, une implémentation libre de la spécification pour plates‐formes de type Unix, comme GNU/Linux, vient de sortir en version 9.0, offrant notamment la prise en charge de la version 3.1 d’OpenGL datant du 24 mars 2009. Du fait de cette importante mise à jour, Mesa 8.1 sort finalement sous le nom de Mesa 9.0.

Quoi de neuf du côté d'OpenGL et Linux ?

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags : aucun
44
13
août
2012
Serveurs d'affichage

Le SIGGRAPH (célèbre conférence américaine annuelle sur l'infographie et la programmation graphique) qui vient de se dérouler du 7 au 9 août dernier à Los Angeles a été l'occasion de quelques annonces intéressant le monde du logiciel libre, s'agissant des API OpenGL / OpenGL ES et de leur support par les systèmes GNU/Linux.

Enlightenment 0.17 a un release manager

Posté par . Édité par baud123 et Nÿco. Modéré par j.
64
9
juil.
2012
Serveurs d'affichage

L'utilisation des EFL et d'Enlightenment 0.17 (aka e17) dans Tizen a apporté au projet le soutien de Samsung et d'Intel. D'autres entreprises ont contribué à la sortie : Ordissimo, OpenWide, Profusion… Outre les récentes sortie des EFL (en version 1.2.1 pour la dernière), e17 a un release manager : Michael Blumenkrantz. Outre ce développeur du projet, payé par Samsung, trois autres développeurs participent à cette sortie. Le principal travail est de corriger les rapports d'erreurs les plus importants et de stabiliser e17.

La sortie de e17 dépend néanmoins de la prochaine sortie des EFL en 1.7 (uniformisation du numéro de version pour toutes les EFL, d'où un passage pour certaines de 1.2, voire 1.1, vers directement 1.7). En effet, e17 dépend de fonctionnalités du code qui ont été ajoutées récemment dans les bibliothèques. Les EFL sont en phase de gel (freeze) aujourd'hui même, avec une sortie prévue à la fin du mois.

Nouveautés majeures pour les EFL 1.7 :

  • Evas : rendu de texte plus rapide, amélioration de la vitesse, ajout d'un objet "textgrid" utilisé dans un terminal (voir une prochaine nouvelle), utilisation d'une nouvelle bibliothèque de rendu SVG, prise en charge de Wayland.
  • Ecore : meilleure gestion des threads, prise en charge de Wayland.
  • Edje : recompilation à la volée d'un thème qui est modifié sur le disque dur, compilation des thèmes plus rapide.
  • Efreet : chargement des mime types plus rapide, internationalisation.
  • Elementary : accessibilité, prise en charge de Wayland, accélération pour les "map"

Du côté d'E17, le gestionnaire de fichier a été corrigé grandement, et un nouveau module, basé sur la nouvelle bibliothèque Ephysics (moteur physique), permet de faire joujou avec les fenêtres et la gravité.

Évidemment, tout rapport d'erreur est le bienvenu, pour faire en sorte que e17 soit le plus stable possible et exempt de tout bug majeur.

Sortie des EFL 1.2.0 et autres illuminations

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et NeoX. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags : aucun
60
30
avr.
2012
Serveurs d'affichage

Rasterman a annoncé le 26 avril dernier la sortie des Enlightenment Foundation Libraries (EFL) en version 1.2.0.

E17

#include <vaporware.h>

Alors normalement dans une dépêche Enlightenment, c'est à ce moment qu'on écrit que Enlightenment DR17, E17 pour les intimes, est vraiment révolutionnaire et devrait sortir bientôt, ce qui a le bon goût de déclencher l'hilarité bon enfant d'une grande partie de l'auditoire.

Il faut dire qu'il est plutôt ingrat d'écrire une actu sur E17, car c'est vraiment l'arlésienne du gestionnaire de fenêtres libre. Pensez donc, le dépôt subversion est actif depuis 1999 (NdM : le logiciel subversion datant de 2000, ça devait être initialement du CVS) ! Heureusement, les développeurs ont le sens de l'humour et n'hésitent pas à se moquer d'eux-même. Ce qui n'empêche pas le travail d'avancer, le dépôt en est à la révision 70536 quand j'écris ces lignes. Des entreprises comme Samsung et Profusion travaillent activement dessus.

Xfce 4.10 est disponible !

Posté par (page perso) . Édité par Jiehong, baud123, Nÿco, Xavier Claude et patrick_g. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
42
29
avr.
2012
Serveurs d'affichage

Xfce est un environnement de bureau basé sur GTK+ qui se veut léger, simple, mais complet, souple, modulaire, portable et respectueux des standards portés par freedesktop. Ce 28 avril est sortie la version 4.10 de Xfce, après un peu plus d'un an de développement et 2 pré-versions.

Pour rappel, la version 4.8 était sortie en janvier 2011, ce qui fait que la 4.10 est sortie assez rapidement, la moyenne étant de 2 ans entre chaque version. Celle-ci a vu apparaître quelques nouveaux contributeurs (peut-être l'effet Gnome3 ?), mais l'équipe reste tout de même assez réduite, les développeurs principaux étant au nombre de 3 ou 4. Cette version est surtout une amélioration de l'existant et un perfectionnement de l’expérience utilisateur.

Intel Ivy Bridge et Linux : ça juste marche

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Claude, Benoît Sibaud et Christophe Guilloux. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
52
16
avr.
2012
Serveurs d'affichage

Cette dépêche n'a pas vocation à présenter l’ensemble des nouveautés techniques de la dernière génération de processeurs que s'apprête à lancer Intel sous le nom de code « Ivy Bridge » (nous vous renvoyons à vos sites habituels spécialisés dans le matériel pour cela), mais plutôt à s’attarder sur la prise en charge de ces processeurs par Linux.

À l'instar des processeurs « Sandy Bridge » que nous avions examinés l'an passé et auxquels ils succèdent, les processeurs Ivy Bridge sont des processeurs hybrides mêlant cœurs traditionnels (CPU) et cœurs graphiques (GPU).

La partie CPU des processeurs Ivy Bridge perfectionne à la marge celle des processeurs Sandy Bridge.

La partie GPU, en revanche, étrenne une toute nouvelle architecture, dite de septième génération.

Pourquoi Wayland veut remplacer X

Posté par (page perso) . Édité par Jarvis, reno, Nÿco, baud123, NeoX, Benoît, Yves Bourguignon et Laurent Pointecouteau. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
88
21
fév.
2012
Serveurs d'affichage

Voici une dépêche pour expliquer le fonctionnement de Wayland et pourquoi les développeurs pensent que le X Window System, l'environnement graphique historique du monde Linux, n'est plus adapté à l'utilisation actuelle. Elle est basée, entre autres, sur la présentation de Kristian Høgsberg, le créateur de Wayland, au Fosdem dont la vidéo est disponible.

NdA : merci à Nÿco, reno, baud123, Yves Bourguignon, Jarvis, Hell Pé, Stéphane Aulery et Benoît pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Logo Wayland

Quatre actualités concernant la pile graphique de Linux

Posté par (page perso) . Édité par patrick_g, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
61
12
fév.
2012
Serveurs d'affichage

Dans le prolongement du récent FOSDEM, voici une sélection de quatre actualités concernant la pile graphique de Linux :

WMFS 2 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
26
18
jan.
2012
Serveurs d'affichage

Extrait de journal de discussion sur IRC :

 19:06 <xorg62_> WMFS2 dans le master \o/

Traduction : la version 2 de WMFS est sortie, c'est par conséquent une joie intense palpable qui s'exprime aujourd'hui dans l'atmosphère.

Non ce n'est pas une fausse annonce, la nouvelle version tant attendue de WMFS2 est bien sortie ce lundi 16 janvier ! Qu'apporte-t-elle ? Pourquoi une nouvelle version ?

Pour information ou rappel, WMFS est l'acronyme de Window Manager From Scratch. Il s'agit d'un gestionnaire de fenêtres libre (licence BSD) pour X11, du type « tiling », comme Ion et Awesome par exemple.

Sortie des EFL 1.1.0

Posté par . Édité par Nÿco et Lucas Bonnet. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
34
6
déc.
2011
Serveurs d'affichage

Les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sont sorties en version 1.1.0. Par rapport à la version 1.0.1, beaucoup d'erreurs sont corrigées, des améliorations en vitesse, en qualité de rendu graphique, en support de plateforme on été faites, ainsi que l'ajout d'API.

Pour rappel, les EFL sont un ensemble de bibliothèques écrites en C sous licence BSD (sauf la bibliothèque Eina qui est sous LGPL 2.1), principalement orientées vers le graphisme, mais intégrant aussi une boucle principale, support du réseau, etc. Elle se veulent extrêmement optimisées (en empreinte mémoire et vitesse dans le rendu graphique), et donc sont adaptées aussi bien aux desktops (fonctionnant bien sur un 486 par exemple) qu'à l'embarqué (téléphones portables, tablettes).

Intel Sandy Bridge et Linux : état des lieux

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
46
3
oct.
2011
Serveurs d'affichage

Le but de cette dépêche n’est pas de présenter l’ensemble des nouveautés de la dernière architecture de processeurs lancée par Intel sous le nom de code « Sandy Bridge » (nous vous renvoyons à vos sites habituels spécialisés dans le matériel pour cela), mais plutôt de s’attarder sur les nouveautés internes qui demandent une prise en charge logicielle.

AMD s’investit dans ses pilotes libres.

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
73
6
juil.
2011
Serveurs d'affichage

Selon le site TechEye.net, AMD vient d’embaucher deux développeurs connus pour leurs contributions à X et à la pile graphique.

Cette embauche serait en fait la première étape vers un changement de stratégie de cette compagnie qui s’apprête à offrir un véritable support officiel de ses pilotes libres. Toujours d’après cette même source, l’une des raisons évoquées est que le support Linux est très complexe sous forme binaire en raison des évolutions rapides et des incompatibilités binaires entre les versions du noyau. À l’inverse, un développement libre permet une meilleure collaboration avec les développeurs amont et simplifie la tâche… À quand une telle prise de conscience chez NVidia ?

Interview de l’équipe Enlightenment France

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
59
6
mai
2011
Serveurs d'affichage

Il y a de cela quelques jours, l’un des membres de l’équipe française d’Enlightenment, Jonathan Atton, a lancé dans les journaux de LinuxFr l’idée d’une interview des membres français du projet Enlightenment.

Pour répondre à cette série de questions, nous nous sommes concertés, Cédric Bail (développeur EFL), Philippe Caseiro (président de l’association e.fr) et Jonathan Atton (développeur d’applications utilisant les EFL), pour vous faire une réponse unique qui révèle notre point de vue en tant qu’équipe.

Certaines questions auraient mérité une réponse bien plus longue, mais nous ne voulions pas nous attarder trop dans des détails. Mais si vous voulez des précisions ou avez d’autres questions, n’hésitez pas à les poster en commentaire, nous y répondrons avec plaisir ! Et nous vous rappelons que nous organisons ce samedi une journée de présentation des EFL en région parisienne (à Montrouge) ; si vous êtes intéressé, il reste encore un peu de place !

WMFS, Window Manager From Scratch

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
45
12
avr.
2011
Serveurs d'affichage

WMFS, Window Manager From Scratch

WMFS est un gestionnaire de fenêtres dit tiling. Développé par xorg62 (et quelques utilisateurs du logiciel) en C à l’aide de la XLib. WMFS se distingue des autres tiling window managers sur de nombreux points.

Il intègre notamment pas mal d’agencements (layouts), de belles fonctionnalités sur les tags et possède une configuration très simple à prendre en main. C’est un WM souple et tout autant léger.

Effervescence autour de la pile graphique libre

Posté par . Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
125
2
avr.
2011
Serveurs d'affichage

Ces derniers temps ont été très riches en événements dans le monde graphique libre.

Une première phase du remodelage intégral de la pile graphique de nos systèmes libres avait commencé par DRI2, apportant notamment la possibilité à un compositeur tel que Compiz de rediriger le rendu OpenGL d’une fenêtre (Redirected Direct Rendering), puis le Kernel Mode Setting (KMS) permettant de transférer la gestion des modes vidéo et de la mémoire vidéo du pilote graphique Xorg (DDX) vers le noyau, et enfin, Gallium3D, le framework de Tungsten Graphics, permettant la mise en commun de nombreuses fonctionnalités auparavant implémentées dans chaque pilote graphique.

Très récemment, le noyau 2.6.38 a apporté le kernel page flipping, permettant l’arrivée du futur serveur d’affichage Wayland développé par Kristian Høgsberg (également auteur de DRI2 et de AIGLX) et popularisé par Mark Shuttleworth (qui souhaite son adoption dans Ubuntu dès l’année prochaine). Les bibliothèques graphiques GTK+ 3 et Qt 4 ont déjà des back-ends permettant le fonctionnement expérimental des applications GNOME 3 ou KDE 4 sous Wayland…

Parmi les plus récents événements, de nombreux étudiants ont proposé des projets en lien avec la pile graphique libre utilisée par GNU/Linux à l’occasion de l’édition 2011 du Google Summer of Code (GSoC). Ces projets sont plus précisément des « state trackers » pour Gallium3D :

  • un étudiant belge du nom de Denis Steckelmacher (alias steckdenis), a proposé rien de moins qu’un state tracker OpenGL 4.1, entièrement récrit. Ce projet ayant été jugé bien trop ambitieux par les développeurs Mesa / Gallium3D dans le cadre du GSoC, ces derniers lui ont proposé de travailler sur le remplacement des représentations intermédiaires propres à Gallium3D (Mesa IR) par une sémantique GLSL (GL Shading Language) plus standard. Après coup, cette idée n’a pas fait non plus l’unanimité au sein des développeurs, avec notamment deux sociétés, Intel et LunarG travaillant actuellement sur ces fameuses représentations intermédiaires. Denis Steckelmacher a finalement décidé de travailler sur Clover, le state tracker OpenCL, permettant d’exploiter la puissance des GPU pour le calcul intensif, avec pour objectif obtenir un state tracker fonctionnel réalisant, dans un premier temps, les calculs OpenCL sur le CPU en utilisant LLVMpipe, un moteur de « rendu OpenGL » logiciel basé sur LLVM (Low Level Virtual Machine).

  • un étudiant français, Emeric Grange (alias Emeric_), participerait également au GSoC 2011, avec pour projet le développement d’un décodeur vidéo WebM / VP8 accéléré via les shaders des processeurs graphiques. Tout cela serait placé dans un state tracker Gallium3D, qui exposerait ses fonctions aux lecteurs multimédias comme VLC, MPlayer et Totem (via un greffon GStreamer) à travers l’API VDPAU de nVidia. Ce state tracker pourrait constituer un bon point de départ pour la prise en charge générique du décodage matériel d’autres formats vidéo, tels que le MPEG 4 ASP (DIVX < 7) et MPEG 4 AVC (H264) ou le MPEG 2 (déjà pris en charge par le state tracker XvMC). À noter que, comme pour la gestion des textures compressées S3TC, la gestion de ces formats devra faire l’objet d’une analyse des brevets / licences impliqués.

Certes, tout n’est pas rose du côté de la pile graphique Linux, mais au moins ça bouge et ça avance plutôt dans le bon sens. Voir ci-dessous pour les détails.

Conférence Parinux : les Enlightenment Foundation Libraries (EFL)

Posté par . Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
37
28
fév.
2011
Serveurs d'affichage

La mise à jour des Enlightenment Foundation Libraries en version 1.0 est un moment important pour le projet, car les développeurs veulent, et pensent pouvoir maintenant garantir, une stabilité complète de l'API et de l'ABI des EFL pour plusieurs années.

Cela devrait faciliter l'utilisation par les professionnels, les amateurs et les empaqueteurs, en leur donnant accès à un ensemble de bibliothèques optimisées pour donner le maximum de tous les matériels possibles, en donnant une flexibilité et des possibilités graphiques hors du commun.

Les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sont sorties en version 1.0.0

Posté par . Modéré par patrick_g.
35
30
jan.
2011
Serveurs d'affichage
Après plusieurs réécritures et 10 années de développement, les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sortent en version 1.0 un peu moins de trois mois après la sortie de la version bêta. Cette phase de bêta ayant été mise à profit pour supprimer un maximum de bogues et s'assurer au mieux de la portabilité des EFL.

C'est ainsi que la première version stable de ces Enlightenment Foundation Libraries, les bibliothèques logicielles utilisées par le très attendu E17, est enfin arrivée. Ces bibliothèques se veulent très optimisées afin de fonctionner même sur des appareils peu performants.

Les bibliothèques sont écrites en C et sous licence BSD (sauf la bibliothèque Eina qui est sous LGPL 2.1).

Cette sortie arrive une semaine avant le FOSDEM 2011 où il y aura un stand de l'association francophone et 2 discussions concernant Enlightenment et les EFL :

  • Modularité d'Enlightenment, par Michael Bouchaud, un des développeurs d'Ordissimo, qui montre qu'Enlightenment peut être utilisé autrement que comme un gestionnaire de fenêtres classique ;

  • Utilisation des EFL dans l'embarqué, par Cédric Bail, développeur chez Free, créateur d'Elixir, bibliothèque utilisant les EFL et permettant d'écrire en JavaScript des jeux pour la Freebox.

NdM : Merci à Xavier Claude qui a proposé une autre dépêche qui est venue compléter celle-ci.

Xfce 4.8 est là !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
41
18
jan.
2011
Serveurs d'affichage
Xfce est un environnement de bureau basé sur GTK+ qui se veut léger, simple, mais complet, souple, modulaire, portable et respectueux des standards portés par freedesktop. Ce dimanche 16 Janvier est sortie la version 4.8 de Xfce, après deux ans de développement et trois versions bêta. Pour rappel, la version 4.6 était sortie en février 2009.

Plusieurs nouveautés :
  • Un nouveau tableau de bord, réécrit de zéro, avec gestion de la transparence, du double écran, configuration plus facile, mais toujours compatible avec les anciens greffons ;
  • Le portage de thunar, xfdesktop et thunar-volman vers gio, permettant notamment l'utilisation des partages réseau dans thunar ;
  • Utilisation de consolekit, udisk, upower ;
  • Expulsion de HAL ;
  • Apparition de libxfce4ui (remplacement de libxfcegui4), garcon (gestion des menus, remplacement de libxfce4menu), tumbler (thumbnailer) ;
  • Support multi-écran amélioré, avec une meilleure interface de configuration ;
  • Et bien sûr, des corrections de bogues à la pelle.
L'installeur « automatisé » devrait bientôt sortir. Il permet d'installer simplement Xfce 4.8, si votre distribution ne le propose pas.

Enlightenment Foundation Libraries 1.0.0 Bêta

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
50
10
oct.
2010
Serveurs d'affichage
Les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sont un ensemble de bibliothèques dédiées au graphisme, très optimisées et utilisées entre autres pour l'écriture du gestionnaire de fenêtre Enlightenment, du media player Enna, ainsi que d'autres applications : Un mois et demi après la sortie en version 1.0.0 Alpha, les EFL sortent en version Bêta. L'API ne changera plus jusqu'à la version 1.0.0 finale (en particulier, tout ajout de fonctionnalité est interdit). La priorité est la correction des erreurs et l'amélioration de la documentation, avec comme but la sortie en version 1.0.0 finale à la fin du mois d'octobre (avec peut-être des Release Candidate entretemps).

Présentation de Peter Hutterer, mardi 14 septembre, sur la gestion du "multi-user input" sous X.Org

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
22
7
sept.
2010
Serveurs d'affichage
Le SIGCHI de Toulouse, avec la participation de Toulibre, organisent la venue de Peter Hutterer qui fera une présentation (en anglais) sur le support des entrées utilisateur multiples et du multi-touch sous X.org le mardi 14 septembre à 19h00 à l'ENAC.

La présentation est intitulée The multi-user desktop evolution : Increasing input bandwidth from one to many et se tiendra en salle B07 sur le campus de l'ENAC. L'entrée est libre.

Peter Hutterer est développeur chez Red Hat à Brisbane, en Australie. Il travaille sur X Window depuis 2006. Il en maintient la plupart des pilotes de périphériques d'entrée ainsi que l'ensemble du sous-système d'entrée du serveur X.Org. Avant de rejoindre Red Hat, il a obtenu un doctorat de l'Université d'Australie du Sud dans le domaine des interfaces multi-utilisateurs.

Enlightenment Foundation Libraries 1.0.0 Alpha

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
26
21
août
2010
Serveurs d'affichage
Les EFL (Enlightenment Foundation Libraries) sont un ensemble de bibliothèques dédiées au graphisme, très optimisées, et utilisées entre autres pour l'écriture du gestionnaire de fenêtre Enlightenment, du media player Enna, ainsi que d'autres applications : Enki (gestionnaire de photos), Eyelight (outil de présentation). En développement depuis plusieurs années, elles viennent de sortir en version 1.0.0 Alpha. L'API est donc considérée comme stable. La priorité est la correction des erreurs, avec comme but la sortie en version 1.0.0 finale.

X.Org, Summer of Code et Vacation of Code

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
23
28
mar.
2010
Serveurs d'affichage
Comme tous les ans depuis 2006, X.Org participe au Google Summer of Code. Si vous êtes un étudiant et que vous vous ennuyez pendant les vacances, plutôt que de réviser pour la session de septembre vous avez une occasion d'écrire du code plein de poils dans X.Org !

L'avantage de X.Org sur beaucoup d'autres organisations est de disposer de fonds qui lui permettent de financer les étudiants brillants mais qui n'ont pas pu obtenir une bourse par Google. Ces étudiants participent alors au programme "X.Org Vacation of Code" qui marche de la même façon que le Summer of Code (autant sur le plan de l'interaction avec les dévelopeurs que sur le plan financier), sauf pour le t-shirt (X.Org ne fait pas encore de t-shirts).

D'autre part, X.Org a récemment étendu le "X.Org Vacation of Code" en "X.Org Endless Vacation of Code". Ce mot supplémentaire et qui change tout signifie qu'au lieu de se limiter à la période estivale, ce programme propose aux étudiants de devenir développeurs X.Org à tout moment de l'année qui leur semble opportun. Si vous êtes intéressés contactez X.Org !

Du côté de chez Xorg

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags :
53
6
mar.
2010
Serveurs d'affichage
L'actualité de l'affichage sous Linux est riche de diverses annonces, autour des pilotes, des bibliothèques, de Xorg.

C'est l'occasion de faire un peu le point, dans la seconde partie de la dépêche, sur ces annonces et nouveautés :
  • la bascule de processeur graphique ;
  • les versions des pilotes AMD/ATI ;
  • le futur processeur graphique Intel ;
  • le pilote Nouveau et le développement du noyau ;
  • la bibliothèque Clutter.