Revue de presse de l'April pour la semaine 11

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
9
24
mar.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 11

Rencontre logiciels libres et présentation du gestionnaire de contenu Plone

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
6
23
mar.
2010
Internet
L'association Toulibre organise une rencontre autour des Logiciels Libres le mercredi 31 mars, de 19h à 23h au Centre Culturel Bellegarde, 17 rue Bellegarde à Toulouse.

À 20 heures Eric Bréhault et Emmanuelle Helly (Makina Corpus) et Alexandre Guy (Euronode) présenteront le gestionnaire de contenu Plone.

Construit sur le serveur d'applications Zope écrit en langage Python, Plone est considéré comme étant l'un des meilleurs CMS open-source existants.

Revue de presse de l'April pour la semaine 10

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
11
22
mar.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 10

Nouveautés autour d'Oupsnow, Go, Lucene, Solr, Redis et Cassandra

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
24
21
mar.
2010
Internet
Une petite compilation de brèves :
  • Oupsnow : un outil de suivi de bugs en licence AGPL
    Oupsnow est un outil de suivi des bugs sous licence AGPL. La version 0.5.0 vient de sortir, proposant une interface efficace pour gérer des tickets sur plusieurs projets. Le projet est toujours dans une phase de développement actif, et toute aide est la bienvenue.

  • GO : le langage de programmation
    Le langage de programmation Go continue de progresser dans l'ombre. Une nouvelle version est publiée environ deux fois par mois, la dernière en date étant la 2010-03-15. Un wiki a été créé. Pour le moment, il semble encore bien vide, surtout quand on le compare à la page Go Programming Language Resources mais, à terme, il devrait permettre de regrouper des informations sur l'écosystème autour de Go.

  • Lucene : le moteur de recherche en java
    Lucene est un moteur de recherche libre écrit en Java qui permet d'indexer et de rechercher du texte, et Solr est un service web qui permet de profiter de toute la puissance de Lucene. Les deux projets, bien que tous deux dans la fondation Apache, n'étaient pas synchronisés. Cela devrait changer : il n'y aura plus qu'une seule liste pour les développeurs, les commiteurs seront les mêmes sur les deux projets et les nouvelles versions devraient sortir simultanément.

  • Redis : une base de données de type clé-valeur
    Redis est une base de données de type clé-valeur dont le développement a commencé il y a un peu plus d'un an. C'est une sorte de Memcached boosté, avec de la persistance et de nombreuses opérations en plus. Il est possible d'essayer ses possibilités dans un navigateur web grâce à try-redis. Son principal développeur, Salvatore Sanfilippo, vient d'être embauché par VMWare pour travailler à plein temps sur Redis.

  • Cassandra : une autre base de données du mouvement NoSQL
    Une autre base de données du mouvement NoSQL semble avoir également des auspices favorables. Cassandra (licence Apache 2.0) attire des sites web bénéficiant d'une forte réputation. Ainsi, Twitter, Digg et Reddit ont ou vont l'utiliser pour stocker leurs données et profiter de sa capacité à monter en charge.

Le portail libre Posh sort en v2.2 et s'ouvre aux GED, CMS, Blogs, Forums, ...

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
10
19
mar.
2010
Internet
Posh (Portaneo), le portail de widgets personnalisable et collaboratif open source, vient de sortir en version 2.2. Outre l'ergonomie et le design revus, ainsi qu'une meilleure gestion des groupes, et l'administration de tags, Posh peut maintenant être connecté avec les applications Typo3, Joomla, Alfresco, Google docs, phpBB, permettant ainsi une "widgetisation" de ces applications dans le portail.

Par exemple, la solution Posh + phpBB permet de créer à la demande des forums dans des widgets Posh. La solution Posh + Typo3, permet de créer des widgets à partir de chaque plugin Typo3 (plusieurs centaines sont disponibles, dont Google Maps, Guestbook, FAQ, shop, ... ) ou d'articles Typo3. Le site web de l'Université des Compétences est d'ailleurs construit sur Posh couplé avec phpBB pour les forums et Typo3 pour l'actualité, les vidéos, la gestion des membres...

Portaneo profite de cet événement pour mettre à jour son site Portaneo.org à partir de Posh. Ainsi la communauté de contributeurs peut se présenter via leur profil, échanger plus facilement, se mettre en réseau autour de sujets libres, créer leur page de widgets, tout en continuant à utiliser les anciens services du site (forum, forge...)

Google libère la bibliothèque d'expressions rationnelles RE2

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
35
16
mar.
2010
Internet
Le 11 mars Google a libéré le code source d'une bibliothèque d'expressions rationnelles appelée RE2.
RE2 a été faite pour répondre aux besoins de Google, elle est optimisée pour la rapidité, a une empreinte mémoire réduite, gère les threads et propose une alternative aux méthodes utilisées jusqu'à présent.

Cet article revisite brièvement l'histoire des expressions rationnelles, puis le problème posé par les références arrières et, enfin, l'apport de RE2 par rapport aux implémentations existantes.

Sortie de Seeks stable 0.2

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
17
9
mar.
2010
Internet
Seeks est un méta moteur de recherche libre (AGPL), sous forme de serveur mandataire (proxy) HTTP. Il est déployable aussi bien en tant que moteur public que sur machine personnelle.

La version 0.2 est la première véritable version livrée de Seeks. Elle comprend plusieurs nouveaux outils pour la recherche en ligne, comme l'analyse de similarité des résultats, le regroupement automatique des résultats, et par type.

Seeks repose sur une architecture ouverte dont le but est de permettre la reprise en main par les utilisateurs de la recherche sur le Web. Aujourd'hui il est possible à chacun de monter son propre nœud ou d'utiliser des nœuds publics pour l'anonymat de ses requêtes.

Les versions à venir mettront en place un réseau pair-à-pair permettant l'interconnexion des nœuds Seeks. Cette interconnexion permettra de regrouper en temps réel entre eux les utilisateurs effectuant des requêtes similaires.

Sur cette base Seeks permettra l'émergence d'un véritable moteur décentralisé, avec un contrôle continu et collaboratif des utilisateurs sur les résultats et leurs données. Au final, Seeks cherche à promouvoir la transparence des algorithmes et l'égalité des contenus sur le Web dans leur traitement par les moteurs de recherche.

Revue de presse de l'April pour la semaine 9

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
11
8
mar.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 9

Sylpheed 3.0 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
20
7
mar.
2010
Internet
Logiciel client de courrier électronique et de news, Sylpheed 3.0 est sorti le 24 février dernier. Cinq ans après la version 2.0, et après une série de version bêta depuis le mois d'octobre, les nouveautés suivantes sont à l'ordre du jour :
  • gestion du multi-threading
  • meilleure prise en charge du protocole IMAP
  • améliorations du carnet d'adresses (ajout d'adresses en envoi, tri...)
  • polissage de l'interface sur le fond (qui utilise maintenant GTK+ 2.4.0 minimum) et sur la forme (nouvelles icônes, messages d'information supplémentaires, personnalisation des étiquettes de couleur...)
  • l'assistant lors du premier lancement a été revu et permet le paramétrage pour un compte GMail
  • et bien sûr une correction de multiples bugs

Sylpheed reste fidèle à ses principes de bases : gestion linguistique étendu (en particulier, le japonais du fait de la nationalité de son développeur Hiroyuki Yamamoto), rapidité d'exécution et grande stabilité. À noter qu'un système de greffon a fait son apparition lors de la version 2.6, mais aucun n'est disponible actuellement à ma connaissance.

Quelques caractéristiques m'ayant fait choisir et garder ce logiciel : stockage des courriers au format maildir (un fichier par message), configuration simple, prise en charge de GPG, utilisation du logiciel de son choix comme antispam (bogofilter pour ma part) et continuité de développement. Il dispose également d'une option "debug" et d'un affichage des dialogues POP/IMAP/SMTP/NNTP forts pratiques en cas de problème.

Sortie de Blitzen 0.0.7

Posté par (page perso) . Modéré par Pascal Terjan.
Tags :
11
7
mar.
2010
Internet
Blitzen est un serveur d'application que je développe sur mon temps libre, et qui avait déjà fait l'objet d'un journal pour la version 0.0.5 sur DLFP. Pour les plus pressés d'entre vous, voici un bref rappel des faits : Blitzen est un serveur d'application libre (LGPLv2), qui a pour but de permettre l'écriture d'applications ou sites web de manière simple et rapide.

Parmi toutes les solutions visant à améliorer la productivité du développeur par rapport à la manipulation directe des technologies web (HTML, Javascript, css, etc.), deux approches se démarquent:
  • L'approche orientée page qui consiste à faciliter la vie du développeur en prenant en charge les mécanismes les plus élémentaires tout en conservant un lien fort avec les technologies sous-jacentes (c'est le cas de Ruby on Rails par exemple) ;
  • L'approche orientée composants, qui vise à unifier le développement des applications web et natives en masquant au maximum l'aspect web de l'application en présentant une API proche des toolkits natifs comprenant un modèle événementiel à callbacks ou listeners (Seaside par exemple).

Blitzen se classe résolument dans la seconde catégorie et vise à permettre le développement d'applications web sans avoir à se soucier des problématiques liées à cet environnement particulier (compatibilité des navigateurs, niveau de fonctionnalités ...). Ainsi, il présente une API proche de GTK+ et permet au développeur de se concentrer sur l'aspect fonctionnel de son application en laissant la charge au moteur de rendu de faire les choix appropriés en fonction du client qui l'interroge : utilisation de rendu asynchrone AJAX lorsque disponible, dégradation progressive lorsque javascript n'est pas disponible, etc.

Blitzen est écrit en C, et plus particulièrement en C/GObject, ce qui permet certes d'écrire des applications web directement en C, mais également et surtout en Vala via le binding fourni.

Cette nouvelle pré-version publique constitue une milestone importante. Tous les widgets HTML de base sont implémentés (au moins de manière partielle), il est désormais possible de créer un site web complet avec Blitzen. Bien entendu, comme le numéro de version l'indique il s'agit d'un projet très jeune qui nécessite et nécessitera encore beaucoup de tests avant d'être en mesure de se déclarer stable. Pour autant, j'ai n'ai pas encore eu l'occasion de le voir "segfaulter".

Comme toujours, toutes les remarques/suggestions/contributions sont les bienvenues.

HAProxy 1.4, Chef 0.8.2 et GNU Social

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
22
6
mar.
2010
Internet
HAProxy 1.4

HAProxy est une solution libre, fiable et très performante de répartition de charge, qui peut agir soit au niveau de la couche TCP, soit au niveau d'HTTP. La branche 1.4 apporte son lot de nouveautés, dont le très attendu support du keep-alive HTTP côté clients. On peut également citer la gestion du protocole RDP, l'interface en ligne de commande ou les health checks pour MySQL.

Chef 0.8.2

Chef est un outil en Ruby qui permet d'automatiser son infrastructure, sous licence Apache. Avec Chef, on peut :
  • Gérer ses serveurs en écrivant du code, les recettes, et non pas en lançant des commandes
  • S'intégrer à ses applications, bases de données, annuaires LDAP, etc.
  • Configurer facilement ses applications qui ont besoin d'une connaissance de l'infrastructure (« Quel est le serveur de base de données maître ? »)


La version 0.8.2 est la première version stable de la nouvelle branche 0.8. L'API Rest de Chef est maintenant complète. Knife était un outil en ligne de commande proposé sous la forme d'une extension non-officielle. Il a été intégré à Chef, et il couvre maintenant l'ensemble des fonctionnalités proposés par l'interface REST. Un nouveau mécanisme d'authentification a été mis en place avec des signatures par requête. Et bien d'autres fonctionnalités ont fait leur apparition.

GNU Social

GNU Social est une initiative qui vise à créer un réseau social décentralisé. Un des objectifs est de permettre aux utilisateurs d'avoir un meilleur contrôle sur les données et leur vie privée que ce que les réseaux sociaux actuels permettent. L'intégralité du code sera placé sous licence AGPLv3, mais pour le moment l'heure est plus à la discussion pour essayer de regrouper les idées sous un concept fort.

La condition humaine à l’âge numérique : Conférence

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
7
6
mar.
2010
Internet
L’espace public est le lieu de l’expression et de la confrontation des idées, des points de vues, des représentations. La participation à la grande Agora a pris, au cours de l’histoire, des formes très diverses et est aujourd’hui plus complexe que jamais. Aux anciens espaces et lieux d’expression, s’est ajoutée l’agora numérique : Internet. « Une part de ce que nous sommes et pouvons devenir se joue dans l’espace numérique. Nous le découvrons parfois à l’occasion de symptômes douloureux. Comment faire pour que l’informatique, Internet et le numérique soient le terrain de développement d’individus plus autonomes, plus capables d’agir et de coopérer avec d’autres, plus réfléchis ? », Philippe Aigrain.

Lieu de l’activité : Université Populaire de Bruxelles.

Adresse de l’activité :
Rue de la Victoire 26
1060 Bruxelles

Métro 1 A - Hôtel des Monnaies
Trams : 51 - 90 - 3 - Parvis de Saint Gilles

Date de l’activité : le 11 mars 2010

Horaire de l’activité : de 18h à 21h

Téléphone : 02/543.03.03
Email: info@bruxelles.semainenumerique.be

Revue de presse de l'April pour la semaine 8

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
9
3
mar.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 8

Les technos web cools du moment

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
33
24
fév.
2010
Internet
Dans le cadre de mon activité professionnelle, je fais de la veille autour des technologies web. Suite à un récent journal sur CouchDb, je me suis dit que les lecteurs de LinuxFr.org pourrait être intéressé par le sujet. J'ai donc regroupé un paquet de liens récents dans la seconde partie de cette dépêche. La plupart viennent du compte delicious qui me sert pour la veille. Les autres liens sont de l'auto-promotion vers des billets que j'ai écrit.

Revue de presse de l'April pour la semaine 7

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
11
23
fév.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 7

Orange se conforme aux exigences de la licence GNU GPL

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
16
18
fév.
2010
Internet
Orange a enfin décidé de se conformer aux exigences d'information des utilisateurs faites par la plupart des licences libres. Une page dédiée - et référencée dans la rubrique « Les essentiels » du portail d'assistance d'Orange - est désormais en ligne.

Par ailleurs, des abonnés d'Orange ont d'ores et déjà signalé avoir été informés par courrier électronique (cf. courrier reproduit plus bas).

Il est probable que l'assignation du FAI Free en justice par les auteurs de deux logiciels libres pour violation de la licence GNU GPL fin 2008 n'est pas étrangère à cette décision tardive d'Orange. Ce n'est en effet ni plus ni moins que cette simple information des abonnés que demandaient les auteurs à Free. Gageons que l'assignation de Free et la décision d'Orange inspireront les autres FAI.

NdM:Merci à ben_le_sphinx de nous avoir proposé une dépêche similaire

Revue de presse de l'April pour la semaine 6 de l'année 2010

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
14
17
fév.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 6

OpenDNSSEC v 1.0.0 (stable)

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
28
12
fév.
2010
Internet
OpenDNSSEC après plusieurs mois d'essais vient de sortir tout récemment sa version stable. Pour mémoire, DNSSEC une est évolution du protocole DNS permettant notamment la signature des enregistrements DNS.

Ce sujet mérite quelques explications :
  • Les projets DNSSEC ne manquent pas, même Bind supporte ce protocole, mais la procédure est manuelle, et franchement pas simple. Ce projet sécurise un DNS en DNSSEC/NSEC3 automatiquement ;
  • OpenDNSSEC est géré et même créé par des pros DNSSEC. La zone ".se" a été sécurisée grâce à eux en 2007, une dizaine de domaines ont depuis suivis. ;
  • Outre ce projet le service "classique" DNS doit impérativement se transformer en DNSSEC.
    À ce sujet le blog de S. Bortzmeyer comprend de nombreux articles sur DNSSEC, puis un domaine hautement d'actualité et non sans problème : la sécurisation des racines (DNSSEC) ;
  • La zone ".fr" doit être DNSSEC dans le 1er semestre...etc .
C'est l'avenir, voilà pourquoi j'ai voulu réaliser une documentation en français sur OpenDNSSEC.

On notera qu'un premier serveur DNS racine (L.root-servers.net) a commencé à diffuser des informations signées avec DNSSEC ce 27 janvier. Les douze autres devraient suivre d'ici juillet.
Cette migration pourrait être accompagnée d'effet de bord fâcheux. Jusqu'en 1999, la taille des paquets DNS était limitée à 512 octets, limitation levée par la RFC 2671. Jusque là, tout va bien. Sauf que depuis, tous les équipements réseaux n'ont pas forcément évolués, et certains bloquent les paquets d'une taille supérieure à 512 octets. cela avait peu de conséquences jusqu'à aujourd'hui. Le hic, c'est que tous les paquets contenant une signature auront une taille supérieur aux 512 octets fatidiques...
Plus de détails sur ce mail : http://www.mail-archive.com/frnog@frnog.org/msg08914.html

Le projet OpenDNSSEC vient de sortir en version stable (v1.0.0), c'est un sujet d'actualité et d'avenir pour le service DNS. Je ne peux que conseiller le déploiement de ce projet par sa facilité d'utilisation, pas forcément d'installation...

Creative commons France interpelle les candidats aux régionales

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
10
9
fév.
2010
Internet
À l’occasion des élections régionales de mars 2010 (14 et 21 mars 2010), le collectif Creative Commons France lance une nouvelle campagne. Tous les citoyens attachés à l’accès ouvert aux données publiques sont invités à adresser un questionnaire aux candidats pour les régionales 2010.
Ce questionnaire sur l’accès aux données publiques est un document permettant aux électeurs de savoir si leur candidat dans leur région est sensible aux enjeux de l’accès ouvert et de la réutilisation des données publiques.

Le collectif Creative Commons France souhaite que cette campagne soit l’occasion d’informer les futurs conseillers régionaux sur ces enjeux. Toutes les bonnes volontés sont bienvenues pour soumettre ce questionnaire aux candidats. Plus d’informations sur le wiki dédié à la campagne des régionales ou par mail à ccfr@ibiblio.org.

Revue de presse de l'April pour la semaine 5 de l'année 2010

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
5
8
fév.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 5

Revue de presse de l'April pour la semaine 4

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
17
2
fév.
2010
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 4

Vidéo: JT sur l'open source et les logiciels libres février 2010

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
10
2
fév.
2010
Internet
Au programme de ce nouveau JT bimensuel proposé par Intelli'N TV:
Cette vidéo est sous licence libre creative commons BY SA.
Vous retrouverez un lien vers la vidéo en OGV sur notre site.

Pendant ce temps, de l'autre côté de l'atlantique...

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
24
30
jan.
2010
Internet
Alors que de nombreux pays adoptent ou projettent d'adopter des lois organisant la répression sur Internet, le gouvernement américain prend clairement parti pour l'Internet libre.

Le 21 janvier 2010, la secrétaire d'Etat Hilary Clinton a prononcé un discours intitulé "Remarks on Internet Freedom" (Remarques sur la liberté sur Internet).

Sans basculer du côté d'un idéologisme sectaire sur la question de la liberté d'expression, le discours fait bien la part des choses sur les aspects positifs et négatifs des nouvelles technologies présentes sur Internet.

Il revendique des idées telles que la liberté de se connecter (the freedom to connect) à un web qui ne serait pas fragmenté par un accès partiel à l'information (sous forme de censure ou de filtrage de mots). Il milite également pour le respect de la vie privée des citoyens.

Enfin, on pourra noter un appel du pied du gouvernement américain sur l'encouragement aux développement d'outils permettant de contourner la censure.

Au delà des discours actuels sur le sujet, ces mots donnent un tout autre sens à l'utilisation d'Internet dans le monde.

Un autre blackout de l'Internet...

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
21
30
jan.
2010
Internet
En ces temps de débat autour de la quadrature du Net dont l'actualité est marquée par une recherche de financements et par un appel aux dons, un autre blackout d'Internet a lieu de l'autre côté de la planète, chez nos amis australiens...

Un site web explique tout ça très bien et il est nommé fort justement "The Great Australian Internet Blackout". La campagne de blackout a été lancée cette semaine (du 25 au 29 janvier)

Le problème est la mise en place de ce qu'on peut qualifier de "The Great Australian Firewall" (nommé comme son homologue chinois): le gouvernement pousse un projet de loi qui impose aux fournisseurs d'accès d'interdire l'accès à certains sites.

La démarche du blackout reprend les méthodes courantes de plaidoyer politique (advocacy) que nous connaissons un peu en France: bandeaux en noir, appels dans les blogs et les réseaux sociaux, etc.

Cette démarche a le soutien et bénéficie de la participation de l'Electronic Frontiers Australia.

Le discours très libre du président brésilien Lula

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
24
27
jan.
2010
Internet
Il est rarissime de voir les plus hauts représentants d'un État s'exprimer publiquement et ouvertement en faveur du logiciel libre. C'est pourtant ce qu'a connu le Brésil l'été dernier lorsque son président Lula est venu inaugurer le Fórum Internacional Software Livre de Porto Alegre.

« Maintenant que le plat est servi, il est très facile pour nous de manger. Mais préparer ce plat n’a pas été un jeu d’enfant [...] Car nous devions choisir : ou nous allions dans la cuisine préparer le plat que nous voulions manger, avec l’assaisonnement que nous voulions y mettre, et donner un goût brésilien à la nourriture, ou nous mangerions ce que Microsoft voulait vendre aux gens. Et, c’est tout simplement l’idée de la liberté qui l’a emporté. »

Une vidéo sous licence Creative Commons By-Sa de TV Software Livre, traduite, sous-titrée et montée par Michaël Dias, Thibaut Boyer et Johann Bulteau pour Framasoft.