Assises "Liberté, création et Internet", organisées par Libre Accès le 12 fevrier

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
12
31
jan.
2009
Internet

En résonance avec les assises du piratage organisée le 16 janvier à l'Assemblée Nationale, Libre Accès, dont InLibroVeritas fait partie des membres fondateurs, a décidé d'organiser des assises « Liberté, Création et Internet » le 12 février prochain, dans le but de débattre autour de certains enjeux de l'internet d'aujourd'hui.

Deux conceptions du rapport d'internet à la culture s'opposent. Selon la première, il faudrait imposer à internet des règles favorables aux modèles commerciaux d'édition centralisée pour qu'il devienne "un nouveau canal de distribution des oeuvres culturelles". Selon la seconde, Internet est un espace de libertés, de diversité culturelle et d'échanges entre individus susceptible de rémunérer les artistes par de nouveaux mécanismes. Pour que chacun y voit plus clair, Libre Accès organise le 12 février 2009 des assises « Liberté, Création et Internet »

Une première table ronde « Europe : état des lieux de la culture et des libertés sur Internet » traitera des problématiques liées aux échanges sur Internet dans la Communauté Européenne.

La deuxième table « Création et Internet, le partage de la culture est-il incompatible avec la rémunération la création artistique ? » confrontera diverses approches des droits des usagers et des créateurs, en comparant les propositions de la loi HADOPI, les pratiques émergentes et diverses propositions de sortie par le haut du débat actuel.

Avec la présence de Daniel Cohn-Bendit, député européen, Franck Riester, député UMP de Seine-et-Marne (sous réserve), un représentant du PS, Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement de Paris.

Seront également présents Eric Aouanès co-fondateur de Dogmazic, Philippe Aigrain auteur du livre « internet & création », Jérémie Zimmermann co-fondateur de la Quadrature du Net, Mathieu Pasquini gérant et fondateur de la maison d'édition InLibroVeritas, Gérald Guibot président du label CC We are unique records et Imagho nommé aux Qwartz 2009, guitariste et ancien sociétaire de la Sacem, ainsi que de nombreux intervenants acteurs d'Internet et de la création.

Inscription souhaitée : inscription@libreacces.org
Lieu : salle Jean Dame, 17 rue Léopold Bellan 75002 Paris Métro Sentier
Date : 12 février 2009 18h45
Contact presse : presse@libreacces.org

Sortie d'Amaya 11

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
24
30
jan.
2009
Internet
L'équipe WAM de l'INRIA vient d'annoncer une nouvelle version d'Amaya.

Amaya est l'éditeur officiel du W3C, qui sert aussi de démonstrateur pour les technologies Web. Il permet de réaliser des pages en utilisant plusieurs langages parmi lesquels XHTML (structure du document), CSS (mise en page), SVG (dessin vectoriel) ou MathML (formules mathématiques). Les principales nouveautés depuis la version 10 sont :
  • Intégration d'un éditeur SVG
  • Possibilité de créer des templates XTiger
  • Support de RDFa pour les documents XHTML
  • Amélioration de l'interface utilisateur

Revue de presse de l'April pour la semaine 4

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
3
26
jan.
2009
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.

  • [silicon.fr] 55.000 collégiens équipés d’un ordinateur portable dans l'Oise
  • [ecrans.fr] La retraite des vieux chanteurs connus mobilise l’Europe
  • [numerama.com] Filtrage du P2P au Canada : "cette vision d’Internet est inacceptable"
  • [lefigaro.fr] Informatique : offrez-vous du gratuit
  • [lobservateur.ma] La philosophie du «libre» non partagée au Maroc
  • [pcinpact.com] Loi anti-piratage : interview d'Édouard Barreiro (UFC-Que Choisir)
  • [zdnet.fr] Wizzgo demande à Nicolas Sarkozy un droit à la copie privée en ligne
  • [LMI.fr] Microsoft livre du code à un projet SOA de la fondation Apache
  • [neteco.com] "Sept prévisions pour l’open source en 2009", une tribune de Roger Burkhardt
  • [lemagit.fr] Les développeurs Open Source séduits par le Cloud Computing, même fermé
  • [pcinpact.com] Les FAI refusent d’anticiper le projet Création et Internet
  • [lemagit.fr] Adobe ouvre le protocole de streaming de Flash
  • [numerama.com] Riposte graduée : l'Italie signe un accord avec la France
  • [ecrans.fr] Europe : Inquiétudes autour de la protection de la vie privée
  • [numerama.com] Filtrage : tous les gros FAI brident le P2P au Canada
  • [pcinpact.com] Une étude estime que le P2P est un bienfait pour la société
  • [framasoft.org] Logiciel libre et éducation : quand le Royaume-Uni montre le chemin...
  • [atelier.fr] Malgré la crise, l'open source tire son épingle du jeu
  • [pcinpact.com] Patrick Bloche :« Le projet Hadopi est un pari perdu d’avance »
  • [lemagit.fr] Réactions : Nathalie Kosciusko-Morizet bien accueillie et attendue sur des faits
  • [Écrans.fr] L’Europe tacle la position dominante d’Internet Explorer
  • [numerama.com] Albanel veut que la loi sur la riposte graduée soit anticipée par les FAI
  • [belgiquemobile.be] Framasoft et la FSF ont trouvé 5 raisons d’éviter l'iPhone 3G

L'IPv6 débarque chez FDN

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
30
22
jan.
2009
Internet
Depuis le temps qu'on l'attendait, il arrive enfin : un accès « natif » en IPv6, avec un préfixe /48 par utilisateur, pour les abonnés ADSL de chez FDN !

Pour ceux qui ne le connaissent pas encore, French Data Network est une association de loi 1901 qui a pour but la promotion, l'utilisation et le développement des réseaux Internet et Usenet. Il a été créé en 1992 et offrait à l'époque différents services liés à ces réseaux informatiques. Plus tard est arrivé un service de connexion à Internet par réseau RTC, et depuis septembre 2005 par ADSL.

Le service de FDN est différent des autres fournisseurs d'accès à Internet car ses « abonnés » ne sont pas des clients, mais des membres à part entière de l'association. Elle se base sur l'entraide et l'engagement de ses membres dans le fonctionnement de l'association et de son infrastructure. FDN n'a pas de visées commerciales, et ses membres ne sont pas des numéros !

L'accès ADSL fonctionne depuis le début en IPv4, mais depuis quelques temps il était question d'y adjoindre l'IPv6 car le fournisseur de FDN, Gitoyen, dispose depuis l'année dernière d'un fournisseur de transit IPv6. Après un petit temps de mise en place, l'accès fonctionne aujourd'hui pour tous ceux qui le souhaitent (une demande d'activation est nécessaire pour l'instant).

Contrairement à la mise en œuvre actuelle de l'IPv6 chez Free, utilisant 6rd, FDN offre à ses abonnés une connexion native. Cela veut dire que l'abonné route son trafic directement en IPv6 à travers PPP, et que les serveurs de FDN sont connectés à un fournisseur de transit IPv6. Chez Free, la Freebox crée une sorte de tunnel 6to4 pour traverser son infrastructure qui est seulement en IPv4, jusqu'au POP qui fera ressortir le trafic en v6.

Reprise de Dspam par la communauté

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
23
21
jan.
2009
Internet
Le 12 janvier 2009, la totalité du projet antispam Dspam a été cédé à sa communauté de développeurs et d'utilisateurs, ce qui inclut bien entendu les sources mais aussi le copyright, le logo ainsi que le contenu de l'ancien site internet.

Mais je vois poindre la question essentielle : qu'est-ce-que Dspam au juste ?

Dspam est, à l'instar de spamassassin, un logiciel antispam. Sa licence est la GNU GPL v2. Mais c'est ici que s'arrête la comparaison.

En effet Dspam est écrit en C (ce qui rend son filtrage très rapide), il base son filtrage sur des signatures et les statistiques tirées de celles-ci, ce qui lui permet d'"apprendre" et de s'adapter au type de spam que l'on reçoit. Il est bien sûr principalement destiné à se greffer sur un Mail Transfer Agent en tant que filtre de contenu, et nécessite un moteur de base de données telle que PostgreSQL, MySQL ou même SQLite (pour de très petites installations seulement). Dspam propose aussi une interface Web en CGI, et dispose d'un greffon ClamAV pour l'anti-virus.

Revue de presse de l'April pour la semaine 3

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
3
20
jan.
2009
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par Lionel Allorge et d'autres membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre.



Retrouvez la revue de presse au format Web sur cette page : http://www.april.org/fr/revue-de-presse

Revue de presse de l'April pour la semaine 2

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
5
14
jan.
2009
Internet
La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par Lionel Allorge avec quelques contributeurs, elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre. Cette revue de presse sera dorénavant régulièrement publiée sur LinuxFr.org.

Sommaire de la revue de presse de l'April pour la semaine 2 :

Concours d'applications innovantes sur IPv6

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
5
19
déc.
2008
Internet
L'association G6, avec le soutien de SFR, l'AFNIC, TELECOM Bretagne et RENATER, organise un concours d'applications innovantes utilisant IPv6, la nouvelle version du protocole Internet. Le concours est ouvert aux étudiants inscrits dans les établissements d'enseignement supérieur français.

L'objectif est de développer une application exploitant les nouvelles fonctionnalités d'IPv6 (auto-configuration, mobilité, etc.). Les participants aux projets pourront profiter d'outils pour se connecter au réseau IPv6 (solution de tunnel, téléphones 3G). 6.000€ de prix seront distribués aux 3 projets les plus innovants. L'inscription est ouverte jusqu'au 31 mai 2009.

NdM :
À la lecture de la FAQ du concours, il semble préférable de participer dans le cadre d'un projet existant, la création d'un nouveau projet basé sur ce développement nécessitant l'accord de SFR :

# A la suite du projet, je souhaite créer un projet "open source" pour en continuer le développement. Est-ce envisageable ?
Oui, cela est possible, mais avec l'accord préalable de SFR.
# Parallèlement à mes études, je suis développeur dans un projet "open source" existant. Ce projet met en avant IPv6. Puis-je le proposer ?
Oui.


Mise à jour: Le règlement à été mis à jour en ce qui concerne la propriété intellectuelle, il n'y a donc plus besoin d'accord de SFR pour continuer un projet libre :
La participation au concours implique pour le participant que son projet puisse faire l'objet d'une communication dans le cadre du concours. SFR pourra faire référence et présenter les différents projets sur tous supports de presse écris ou électroniques et par tous moyens de communication au public.
Le Participant consent à SFR un droit de préférence pour l'acquisition des droits de propriété intellectuels attachés au Projet.

Faire part de naissance : SPIP 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
25
13
déc.
2008
Internet
Nous avons le plaisir de vous annoncer la naissance d'un magnifique bébé (18 mois de gestation) nommé SPIP 2.0, d'un poids de 15,56 Mo (dont 8,39Mo de traductions - 80 langues dont 30 finalisées).

Cet enfant extrêmement bien conçu, comme tout SPIP qui se respecte, propose de publier du contenu pour Internet et de créer des sites avec une grande facilité. Son apprentissage est très souple et les améliorations permettent de l'utiliser comme plate-forme de développement.

Un article complet explique en détail l'évolution (cf. 1er lien).

Barack Obama et l'Open Source

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
8
12
déc.
2008
Internet
La campagne de futur président des États-Unis a impressionné par son usage massif d'internet et des nouvelles technologies. Les différents sites mis en place auront en effet permis de créer une dynamique, communiquer, échanger, faire adhérer au projet, coordonner les manifestations locales, etc. sans oublier lever des fonds.

Certains n'hésitent pas, comme le journaliste Alex Castellanos sur CNN, à évoquer une stratégie bottom-up sur le mode bazar en référence au livre d'Eric Raymond La Cathédrale et le Bazar. D'autres évoquent la dynamique Open Source de la campagne, comme Doc Searls (Linux Journal) qui, partant de la précédente campagne d'Howard Dean, nous gratifie d'un long article à l'intérieur des équipes techniques de la campagne d'Obama.

On notera enfin que le site de transition d'Obama, change.gov, est récemment passé sous licence Creative Commons By et qu'un texte signé par de grandes figures d'Internet (dont Lawrence Lessig, la Mozilla Foundation, Jimmy Wales, Tim O'Reilly, Cory Doctorow ou encore Mitch Kapor) invite Barack Obama à aller encore plus loin en adoptant trois grands principes pour assurer un gouvernement ouvert : l'absence d'obstacles légaux au partage, l'absence d'obstacles technologiques au partage et la libre concurrence.

Cooperation-iws 0.7.0 est disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
3
9
déc.
2008
Internet
Cooperation-iws, projet de serveur web intranet nomade libre (GPLv2), vient de sortir en version 0.7.0.

Un serveur web intranet nomade est un système d'exploitation qui propose les services d'applications web tels que les blogs, wiki, portail eLearning, portail de gestion de données, gestion du code source, vidéo conférence, messagerie instantanée, serveur de courriels et de groupware...

Intranet signifie également que vous pouvez utiliser le serveur à des fins privées et que vous pouvez stocker du contenu sous un format web et ne le diffuser que si vous le souhaitez. Cooperation-iws est destiné aux Intranet familiaux, associatifs ou des petites entreprises.

Nomade signifie que vous pouvez emmener votre serveur dans votre poche sur un disque ou une clef USB et utiliser n'importe quelle machine à votre disposition pour amorcer votre serveur.

Cooperation-iws est un Live CD installable sur une clef ou un disque dur USB et qui sauvegarde les changements des applications web. Il est destiné à toute personne sachant naviguer sur le web et administrer une application web ; pas besoin d'être un Geek ou un Gourou Linux. Marche / Arrêt c'est suffisant !

Cooperation-iws est un système d'applications libres et essaie de référencer les meilleures applications web libres.

MindTouch Deki, une plate-forme collaborative

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
2
24
nov.
2008
Internet
MindTouch Deki est une plate-forme collaborative libre pour les communautés et les entreprises. MindTouch Deki est simple à utiliser tout en étant un wiki évolué facilitant l‘édition, l'agrégation, l’organisation et le partage de contenu. Deki est de plus une plate-forme permettant la création d’applications collaboratives, ou bien l’ajout de fonctionnalités de type “wiki” dans des applications existantes.

La version actuelle 8.08 (nom de code Kilen Woods) apporte notamment :
  • Une refonte complète du panneau de configuration ;
  • L'intégration de l'éditeur WYSIWYG "FCKeditor" par défaut ;
  • Le support de PrinceXML pour un export des pages en PDF de meilleure qualité ;
  • Des possibilités encore étendues pour le langage intégré DekiScript.

En plus de la distribution source, MindTouch Deki est désormais disponible sous forme de paquetages Linux, machine virtuelle VMware ou encore image pour Amazon EC2. Il est également possible de créer votre Wiki gratuitement sur wik.is.

NdM : MindTouch est la société qui sponsorise le développement de Deki.

Campagne CPCA/April Associations et pratiques informatiques

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
5
6
nov.
2008
Internet
La CPCA (Conférence Permanente des Coordinations Associatives) et l'April (Association de Promotion et de défense du logiciel libre) ont lancé le 16 octobre 2008 une enquête pour connaître les usages informatiques des associations, leurs besoins et leurs connaissances des logiciels libres. À ce jour, plus de 150 associations ont déjà répondu au questionnaire.

Dans le cadre d'un partenariat CPCA-April, les associations sont invitées depuis le 16 octobre 2008 à remplir un questionnaire intitulé « Associations, informatique et logiciels libres ».
Cette enquête sur les pratiques actuelles des associations dans le domaine informatique a plusieurs objectifs : identifier les besoins, repérer les principaux manques, estimer la pénétration des logiciels libres (notoriété et usage) et permettre ainsi de proposer des pistes d'actions (kit pédagogique, adaptation de logiciels existants, lancement de projets).
« Cette initiative fait partie des actions du groupe de travail "Libre Association" de l'April dont l'objectif est de renforcer les liens entre le logiciel libre et le monde associatif. Le partenariat avec la CPCA permet de montrer l'intérêt réciproque de ce rapprochement qui s'est naturellement imposé par la valeur de partage que l'on retrouve dans le monde associatif en général et dans la logique des logiciels libres.  » a déclaré Laurent Costy, conseiller bénévole sur les questions associatives pour l'April.

Le questionnaire est à destination de toutes les associations. Il est destiné à être rempli par le responsable informatique (salarié ou bénévole) ou, à défaut, par la personne la plus à même de répondre aux questions informatiques au sein de l'association considérée. Une quinzaine de minutes suffisent pour répondre à la trentaine de questions.
Ce questionnaire est découpé en trois parties : questions sur l'association pour permettre d'en cerner le périmètre ; questions sur les pratiques informatiques actuelles ; questions sur la connaissance des logiciels libres. Le questionnaire est accessible en ligne et les réponses sont anonymes.

Trois semaines après le lancement du questionnaire, plus de 150 associations ont déjà répondu. L'objectif est d'atteindre au 20 décembre 2008, date de clôture de la campagne, 500 questionnaires remplis ; ce qui permettra au groupe de travail d'avoir un panel représentatif. Aussi, faites-vous le porte-parole de ce questionnaire et n'hésitez pas à transmettre le lien du questionnaire à tous les membres d'associations que vous connaissez !
Les résultats du questionnaire seront diffusés durant le premier trimestre 2009.

DotClear 2.1, le blog qui monte, qui monte...

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
9
5
nov.
2008
Internet
La version « Námestí Republiky » numérotée 2.1 du désormais célèbre moteur libre de blog DotClear a été publiée à l'occasion de la fête païenne d'Halloween.

Publié sous licence GPLv2, DotClear est développé par une communauté active en langage PHP. Utilisé notamment par le StandBlog de Tristan Nitot, France 2, RTL et le parti communiste français, il propose tout un écosystème d'extensions fonctionnelles.

La toute nouvelle version accélère énormément le cycle de publication, puisque la version 2.0 publiée en août 2008 avait pris 1040 jours de développement.

Les fonctionnalités offertes par cet incrément sont :
  • Des thèmes et des templates plus souples ;
  • Les sous-catégories ;
  • Améliorations de l'interface XML-RPC ;
  • Des vidéos en HD ;
  • Et d'autres encore...

Dillo 2.0 : Le Web en toute légèreté

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
34
17
oct.
2008
Internet
Dillo est un navigateur internet multi plate-forme sous licence libre (GPLv3) ayant pour but principal la vitesse et la légèreté. C'est une solution attractive pour les utilisateurs d'ordinateurs anciens n'ayant que peu de mémoire et un processeur peu puissant.

Les distributions Linux qui visent ce segment (comme par exemple Damn Small Linux) choisissent souvent Dillo comme navigateur par défaut.
Alors que le développement de Dillo avait stagné depuis deux ans et qu'il devenait de plus en plus difficile de conseiller son utilisation, cette nouvelle version du projet fait le plein de nouveautés et marque le renouveau du navigateur léger.

Les standards du Web et l'étude MAMA

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags : aucun
26
17
oct.
2008
Internet
La firme a l'origine du navigateur Opera a conduit une très intéressante enquête sur le respect des standards du Web à travers un échantillon de plus de trois millions de pages.
Cette étude est intitulé MAMA (Metadata Analysis and Mining Application) et elle révèle un tableau assez sombre de l'état actuel du respect des standards du Web.

Action internationale "Freedom not fear" le 11 octobre

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
14
10
oct.
2008
Internet
Ce 11 octobre, des organisations d'une vingtaine de pays d'Europe, d'Amérique latine, et d'Amérique du Nord coordonnent des actions de défense de la vie privée et de la liberté d'expression, actuellement gravement menacées, à la fois par les politiques sécuritaristes post 11 septembre, et sous la pression d'intérêts économiques aussi puissants que peu respectueux des libertés fondamentales.

Ovidentia 6.7.1 est disponible en téléchargement.

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
7
9
oct.
2008
Internet
La version 6.7.1 d'Ovidentia est maintenant disponible sur le site communautaire de celui-ci

Ovidentia est un outil de gestion de publication de contenu libre (GPL) et une plate-forme collaborative. Ovidentia vous permet d’intégrer simplement et facilement un environnement de publication sur Internet ou un portail collaboratif (Internet, extranet, intranet) pour une entreprise, organisation, communauté, etc.

Sortie de Posh 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
8
8
oct.
2008
Internet
Posh (portaneo open source homepage) sort en version 2.0 ! Pour ceux qui ne connaissent pas encore, Posh est un portail personnalisable, "à la Netvibes" ou iGoogle, publié sous licence GPLv3.

Il offre les fonctionnalités suivantes :
  • Déplacement, ajout, suppression et configuration de widgets dans ses pages personnalisables ;
  • API pour réaliser ses propres widgets ;
  • Possibilité d'importer des widgets Netvibes ou iGoogle ;
  • Gestion des pages personnalisables par onglets déplaçables et supprimables ;
  • Intégration de pages HTML dans certains onglets ;
  • Prédéfinition de pages en fonction des profils utilisateurs ;
  • Gestion des thèmes graphiques, des greffons, des utilisateurs.
Posh est développé en PHP et Javascript/AJAX et fonctionne sur MySQL. Posh accueille toute contribution. Il est utilisé entre autre par actuf1.com et myfoot.fr.

Vision2Pixels: un moteur de critique photographique libre

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
19
28
sept.
2008
Internet
Beaucoup de photographes francophones se retrouvaient autour d'un site pour échanger des critiques sur leurs photographies. C'était un bon moyen de progresser. Ce site SansPretention a tiré sa révérence il y a quelques temps maintenant. Étant bâti autour de code 100% propriétaire, il ne restait rien (photographies, commentaires et code de l'application étaient perdus).

Deux anciens participants ont alors décidé de créer un moteur libre orienté pour la critique photographique. Le moteur Vision2Pixels est alors né. Il est développé en Ada 2005 avec GNAT GPL et utilise le serveur Web AWS ainsi qu'ImageMagick pour le traitement des images (avec le binding g2f pour Ada).

Une réalisation de ce moteur est disponible, voir le site v2p.

Parinux conférence : la netiquette : communication courtoise en ligne

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
5
25
sept.
2008
Internet
Comment se parle-t-on sur le net ? Il y existe des façons courtoises de s'exprimer, des manières élusives, des paroles courroucées… et l'on est parfois surpris par des réponses cinglantes à des questions naïves provenant de débutants plus ou moins au fait des usages sur Internet.

Découvrons ensemble les règles de conduite et de politesse à adopter par le biais des moyens de communication mis à disposition sur Internet. Le document officiel définissant les règles de la nétiquette est la RFC 1855.

Véronique Lefiot-Fritière nous parlera de ces usages polis lors d'une conférence organisée par PARINUX, LUG (Groupe d'utilisateurs Linux et logiciels libres) de Paris . Véronique Lefiot, membre actif d'associations promouvant l'Open Source, les logiciels libres et la distribution Kaella. Ex-Présidente et toujours membre du LUG Linux Azur, elle est aussi membre de la FNILL, de l'AFUL, de l'APRIL et du LUG Parinux.

Ekiga 3.00 disponible !

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
39
24
sept.
2008
Internet
Après pas loin de 3 années de développement, la version 3.00 d'Ekiga, aussi nommée « Schéhérazade » est disponible.

Pour rappel, Ekiga est un client libre de voix et vidéo sur IP, qui respecte les standards du marché. Cette nouvelle mouture apporte son lot de nouvelles fonctionnalités. Citons par exemple :
  • La gestion des normes vidéo Theora, H.263+, H.264, MPEG-4 avec, soulignons-le, car c'est exceptionnel, y compris dans le monde professionnel, une négociation complète des possibilités des codecs et de leurs paramètres entre les deux appelants ;
  • Un support vidéo accéléré ;
  • Une nouvelle interface graphique, centrée sur le contact, avec indication de présence de ses contacts ;
  • La possibilité de surveiller les lignes (occupé / libre) de ses collègues avec les centraux téléphoniques IP ;
  • La prise en charge du branchement à chaud des périphériques et cartes réseau ;
  • Et le fameux « Ekiga Engine » réutilisable dans tous les projets VoIP.
De nombreuses autres fonctionnalités ont été ajoutées. Ekiga constitue ainsi le client VoIP le plus complet sur plate-forme libre.

Entretien avec La Quadrature du Net

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
24
22
sept.
2008
Internet
Dans le cadre des entretiens de LinuxFr.org, nous avons contacté La Quadrature du net pour un entretien. Jérémie Zimmermann a eu la gentillesse de répondre aux dix questions que nous avions sélectionnées parmi les propositions des lecteurs de LinuxFr.org.

Vous pouvez lire cet entretien dans la seconde partie de cette dépêche. Il est placé sous triple licence : GNU Free Documentation License (sans section invariante), Art Libre et Creative Commons By-Sa.

La Quadrature du Net se définit comme « un collectif de citoyens qui informe sur des projets législatifs menaçant les libertés individuelles, les droits fondamentaux et le développement économique et social à l'ère du numérique ». Elle « sensibilise les citoyens, les pouvoirs publics, les associations, les entreprises. Elle travaille sans exclusive à l'élaboration de solutions alternatives équilibrées » et « est soutenue par des organisations non gouvernementales françaises, européennes et internationales, dont l'Electronic Frontier Foundation, l'Open Society Institute et Privacy International. »

Elgg, le réseau social opensource atteint la version 1.0

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
9
19
sept.
2008
Internet
Elgg est un moteur libre (GPL) pour sites « sociaux ». Installable en quelques minutes, remarquablement extensible, il permet de proposer au sein de votre structure (à prendre au sens large : école, entreprise, groupe d'amis, association, collectivité territoriale...) des fonctionnalités de partage et de mise en relation.

Disponible sous licence GPL, cette nouvelle version (1.0, sortie au mois d'août) est une réécriture complète visant plus ou moins explicitement à transformer Elgg en un véritable « framework » dédié au web social. Toutefois, et contrairement à certains concurrents, l'outil reste utilisable « tel quel », sans développement supplémentaire.

Le parlement européen continue d'ignorer les citoyens

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
18
17
sept.
2008
Internet
Le 23 septembre, le Parlement européen votera sur le « Paquet Télécom ». Actuellement, des amendements de compromis sont déposés par les principaux groupes politique du Parlement. Malgré les propositions du Contrôleur européen de la protection des données, ceux-ci ne protègent que les communications privées et n'interdisent pas le balayage des réseaux publics d'échange.

Cette collecte d'adresses IP, qui restent pour l'instant des informations à caractère personnel, ne sera plus sous le contrôle d'une autorité judiciaire, mais pourra être menée directement par des « polices privées ».

Il existe encore un certain nombre d'arbitrages qui n'ont pas été rendus, en particulier ceux de la commission parlementaire dont Catherine Trautmann est rapporteuse. Il est encore temps de contacter les députés européens, pour les alerter sur les dangers que représentent ces amendements et les modifications apportés au « Paquet Télécom ».

NdM : vous pouvez aussi poser vos questions à La Quadrature du Net via la proposition d'entretien en cours.