L'Air du Bois devient Open Source !

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
73
2
sept.
2016
Do It Yourself

Après 3 années de développement (et de vie), L'Air du Bois, un projet de plateforme de partage collaboratif ouvert à tous les passionnés, curieux et professionnels du travail du bois, lève la tête, déploie ses ailes et se jette dans le vide pour effectuer son tout premier vol vers la liberté en ouvrant son code sous licence GNU GPLv3 !

Internet des objets l'ESP8266 et ma porte de garage

69
11
sept.
2015
Do It Yourself

Dans ma maison, j'ai un garage dont la porte est motorisée ; avec une petite télécommande (433MHz) on peut l' ouvrir ou la fermer depuis la voiture, ce qui est bien pratique en hiver. Mais il y a deux problèmes : le premier c'est que la télécommande fonctionne aléatoirement (ce qui n'est pas pratique), le second c'est la sécurité du 433MHz.

Ayant un Arduino UNO qui traîne dans un coin, ma maison étant domotisée (serveur fait-maison tournant sur du Python, du PHP, des scripts shell et le tout reposant sur xpl-perl) je me suis dit que le serveur domotique pourrait piloter la porte.
Il peut déjà lire l'état de la porte du garage avec un capteur d'ouverture.

Le moteur de la porte fournit un contact sec. Il suffit de ponter deux fils raccordés à un bornier pour actionner la porte : ouvrir si elle est fermée ou fermer si elle est ouverte.

Avec un Arduino et un relais on peut actionner sans problème la porte du garage. Je code vite fait un petit bout de script qui me permet d'activer un relais 1.5 seconde.
Le problème : il faut donner les ordres par un câble USB à l'Arduino donc je pars en recherche d'une carte WI-FI pour l'Arduino et c'est là que je tombe sur l'ESP8266.

Un projet d’éolienne sous licences libres

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Florent Zara et Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
63
7
nov.
2012
Do It Yourself

L’association GOALL [NdM : Groupe d’organismes acteurs du Libre en Lorraine] veut aider un projet d’éolienne qui va être entièrement diffusé sous licences libres copyleftées.

La société AeroSeeD a conçu une éolienne permettant de charger des batteries et de fournir du courant alternatif en 220 V. Elle souhaite diffuser toutes ses connaissances sous licences libres pour permettre à tout le monde de construire sa propre éolienne et que la production d’énergie éolienne devienne un bien commun.
Logo AeroSeeD

Domotique libre, où en sommes‐nous ?

61
8
oct.
2012
Do It Yourself

La domotique, d’après Wikipédia, est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments et permettant de centraliser le contrôle des différents applicatifs de la maison (système de chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des fonctions de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

La domotique est également très proche de la gestion technique du bâtiment (GTB) et de la gestion technique centralisée (GTC), cet ensemble de techniques est régulièrement mis en avant pour atteindre les buts de ville intelligente et de réseau de distribution d’électricité « intelligent », et est perçu comme un moyen incontournable pour atteindre une meilleure efficacité énergétique.

Les plus curieux quant aux possibilités offertes se référeront au très bon article de Wikipédia : Domotique.

Cette dépêche est une introduction à la pratique de la domotique avec des logiciels libres pour un public ayant de bonnes connaissances en informatique et réseau. La première partie contient un résumé des protocoles couramment utilisés dans le domaine, et permettra au lecteur de prendre connaissance des principes sous‐jacents et de l’empilement protocolaire mis en œuvre. La seconde partie traite des logiciels libres qui peuvent être utilisés pour contrôler une installation domotique. Elle traite également des briques logicielles libres permettant de réaliser une telle application pour un développeur.

N.D.A. : Merci à baud123, Benoît, detail_pratique, Epy, jihele, kYc0o, Olivier Esver, patrick_g et Raoul Hecky pour leur participation à la rédaction de cette dépêche.

FaitMain.org, un magazine collaboratif sur le Do It Yourself

Posté par (page perso) . Édité par Christophe Guilloux, baud123 et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
57
1
fév.
2013
Do It Yourself

Je suis heureux de vous faire part de la naissance de « Fait Main ». « Fait Main » est un magazine trimestriel en ligne conçu par des bénévoles passionnés par la bidouille en général. C'est un magazine qui couvre plusieurs sujets, à savoir l'informatique, l'électronique, la cuisine, l'art et enfin l'écologie.

« Fait Main » a pour objectif de montrer à travers ses articles ce qu'il est possible de faire avec les outils d'aujourd'hui et sans dépenser des sommes folles (ou sans rien dépenser du tout). « Fait Main » a envie d'éveiller la créativité de chaque lectrice et lecteur, et peut-être de lui donner l'envie de se lancer dans son propre projet DIY (Do It Yourself).

Le projet est fondé et maintenu par Tarek Ziadé et le code (open source) et le contenu (CC-By-NC-SA 3.0) sont hébergés sur github et ouvert à tout contributeur. Il a pour vocation de construire une communauté de contributeurs, que ce soit pour l'écriture d'articles, les relectures ou la conception et la mise à jour du site qui est en perpétuelle évolution (code ou design).

Le voyant de dysfonctionnement n'éclaire en rien

Posté par (page perso) . Édité par patrick_g, Lebas Sébastien et neil. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
54
11
fév.
2012
Do It Yourself

Jason « Jalopnik » Torchinsky a lancé une pétition demandant aux constructeurs automobiles (du marché américain) de remplacer les voyants simples check engine par un afficheur indiquant quel est réellement le problème.

Pour lui, ce voyant basique ne fait que rendre les consommateurs ignorants du fonctionnement de leur véhicule et dépendants de constructeurs et de garagistes. Pour lui, les véhicules disposent d'un outil avancé de diagnostic, mais le réservent à des spécialistes. Alors même que les véhicules ont des afficheurs alphanumériques, ils continuent d'avoir un simple voyant, plus que d'afficher le code d'erreur et une explication.

« L'information c'est le pouvoir, et en vous refusant cette information, les constructeurs automobiles vous refusent ce pouvoir. » Sans parler des mécaniciens malhonnêtes qui peuvent vous raconter n'importe quoi (plus de détails dans la seconde partie de la dépêche).

Engine check light par Wikiuser100000 sous CC By-Sa 3.0

Création d'un multiroom audio à base de raspberry / hifiberry / max2play

54
5
août
2016
Do It Yourself

Beaucoup ont sans doute déjà rêvé d'avoir un système audio multiroom mais ont aussi vite été découragés par l'investissement nécessaire. Je vais vous présenter une solution abordable qui permet de mettre en place un système moyen de gamme.

Après pas mal de recherches et de pérégrinations, j'ai finalement trouvé une solution qui me convenait et je me suis dit que j'allais la partager avec vous, on sait jamais, ça pourrait servir à quelqu'un ;-)

Je ne prétends pas être exhaustif ni faire du pas à pas, j'expliquerai ci-dessous juste mon cheminement de pensée afin de faire gagner du temps à ceux qui seraient intéressés.

J'en profite au passage pour remercier Cédric LOCQUENEUX qui a partagé sa réalisation et les gens de Calaos qui m'ont bien aidé à résoudre mes problèmes tout en me donnant pas mal d'idées. (Je précise juste que la domotique n'est pas nécessaire et que ce que je décris fonctionne sans).

OpenEnergyMonitor : outils open-source de suivi énergétique

53
1
mai
2013
Do It Yourself

OpenEnergyMonitor est un projet visant à développer des outils open-source de suivi énergétique pour nous aider à appréhender notre utilisation de l'énergie, nos systèmes énergétiques, et le défi de l'énergie soutenable.

OpenEnergyMonitor is a project to develop open-source energy monitoring tools to help us relate to our use of energy, our energy systems and the challenge of sustainable energy.

Les applications typiques sont le suivi des consommations énergétiques d'un bâtiment ou de la production d'un système solaire (panneaux photovoltaïques, ballon d'eau chaude sanitaire). Il n'y a pas encore, sinon marginalement, de pilotage automatique du bâtiment et des systèmes.

Les principaux mainteneurs, Glyn Hudson et Trystan Lea, y travaillent à temps plein depuis le labo OpenEnergyMonitor, dans les montagnes de Snowdonia, au Pays de Galle. Le projet inclut aussi les contributions significatives d'une quinzaine de participants. Les codes source du logiciel et les spécifications du matériel sont sous GPL.

Votre blogue à la maison sur Raspberry Pi

53
9
nov.
2014
Do It Yourself

Nous verrons dans ce tutoriel comment installer un Raspberry Pi pour en faire un serveur web hebergé chez vous, derriere votre box internet.

Régulation d'un vieux chauffage sous GNU/Linux

Posté par (page perso) . Édité par Malicia, Pierre Jarillon, baud123 et Xavier Claude. Modéré par baud123.
52
2
jan.
2012
Do It Yourself

Quand on possède une ancienne demeure dont les thermostats des radiateurs ne régulent plus, le chauffage central fonctionne très mal. Il faut un peu d'ingéniosité et Linux pour restaurer à moindre frais une situation acceptable et même plutôt satisfaisante.

Cet article explique comment concevoir et réaliser une régulation en agissant sur la pompe de circulation du liquide caloporteur. Après avoir décrit les difficultés rencontrées, un dernier chapitre fait un rapide bilan de l'opération.

Vous saurez ainsi comment parvenir à cette performance au moindre coût. Le nouveau système de régulation est même très rentable !

NdM : merci à Ecran Plat pour son journal. L'équipe de LinuxFr.org est preneuse de ce genre de retours d'expérience, alliant une utilisation de logiciels libres à une application originale.

NwAvGuy O2 : l’amplificateur casque sous licence Creative Common

45
18
déc.
2013
Do It Yourself

Le monde de la haute‐fidélité a connu depuis les années 70 de grands bouleversements. L’arrivée de l’amplificateur à transistor, puis du disque compact, auraient dû être reconnues comme des progrès par tous ceux qui s’intéressent à la question (en premier lieu les « audiophiles »). L’attention aurait dû se reporter sur les vrais problèmes, tels que la qualité des enregistrements, celle des enceintes acoustiques et, par dessus tout, du traitement acoustique du local.

Hélas, il n’en est rien !

Non seulement on assiste au retour de technologies dépassées, mais de nouveaux points très discutables sont présentés comme déterminants (et souvent coûteux) : qualités supposées des câbles, des composants (actifs et passifs), de l’isolation aux vibrations, voire de phénomènes dont le statut est à vrai dire difficilement identifiable (à la différence du prix).

Dans ce cadre général, je voudrais présenter la démarche d’un ingénieur en électronique : NwAvGuy. Il tient un blog dans lequel il s’attaque à un segment particulier de la Hi‐Fi : les casques et leurs amplificateurs. Il démonte l’ensemble des mirages coûteux que la dynamique de marché dans l’électronique grand public et professionnelle a conduit à produire.

Cela l’a dirigé vers la conception d’un amplificateur : le O2 (placé sous licence Creative Common CC BY-ND 3.0). C’est à travers ce point que l’on abordera un sujet plus général : les forces contradictoires qui fragilisent les discours sur la distribution dématérialisée de la musique par les majors et les plates‐formes de distribution (iTunes, par exemple).

Sortie de Buildroot 2014.02

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Claude et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
45
2
mar.
2014
Do It Yourself

Alors que la dernière dépêche annonçant une version de Buildroot publiée sur LinuxFr.org date d'il y a 3 ans, Buildroot a continué a publier tous les trois mois une version stable. À l'occasion de la sortie de la version 2014.02 de Buildroot, cette dépêche propose un petit retour sur les récentes avancées du projet.

Pour ceux qui ne connaissent pas le projet, Buildroot est un outil qui simplifie et automatise le processus de création d'un système Linux embarqué. À partir d'une configuration, Buildroot est en mesure de générer une chaîne de compilation croisée, un système de fichiers racine avec diverses applications et bibliothèques, une image de noyau Linux et un ou plusieurs bootloaders. Buildroot supporte plus de 1000 applications ou bibliothèques, pour lesquelles leur cross-compilation se résume à cocher une option dans l'interface de configuration.

À noter que le projet Buildroot participera au Google Summer of Code 2014, et recherche donc des étudiants souhaitant travailler sur le projet tout en étant payé pendant l'été.

Voir la suite de la dépêche pour plus de détails.

Bricolage d'un Android tout libre

44
28
août
2012
Do It Yourself

Risquez-vous à un peu de bricolage pour plus de liberté sur votre smartphone. À vos risques et périls : vous risquez de « briquer » votre smartphone selon la terminologie consacrée, c'est-à-dire le rendre inutilisable car bloqué dans un état amorphe. Mais profitez du degré de liberté que vous souhaitez et contrôlez-le.

La suite de la dépêche passe en revue les solutions matérielles et logicielles pour parvenir à un téléphone le plus libre possible. Et on termine par une contribution sous forme de retour d'expérience.

NdA : un grand merci à liquidus88 pour ses contributions à cette dépêche et son témoignage.

Mais où est donc la révolution des imprimantes 3D ?

40
6
fév.
2016
Do It Yourself

Depuis quelque temps déjà on nous annonce la révolution des imprimantes 3D. Mais, dans notre vie quotidienne, toujours rien ! Mais où est donc cette révolution ?

Ceux qui possèdent une imprimante 3D ont une approche un peu différente de la consommation. Par exemple, quelqu’un de chez CKAB s’est fabriqué un autre bouton de pantalon, certains ont facilement réparé leur chasse d’eau ou un autre objet en plastique. La plupart des objets deviennent réparables. :-)

Pour les professionnels aussi c’est une approche différente, par exemple en cuisine, remplacer le plastique par une pâte, comme la pâte à pain ou une pâte de chocolat.

Et cette révolution est d’autant plus importante qu’elle est animée par l’esprit du partage et de l’open hardware.

Transformez votre Raspberry Pi en télécommande infrarouge

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, palm123, Davy Defaud, Nils Ratusznik, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
40
23
mar.
2017
Do It Yourself

ANAVI Infrared pHAT est une carte fille pour Raspberry Pi avec tout ce qu’il faut pour faire une télécommande infrarouge en émission et réception, et donc virtuellement tout contrôler via LIRC, mais aussi faire mumuse avec des capteurs I²C (température, pression, etc.) en option. Le prix de vente est en dessous des 10 € symboliques, via la plate‐forme de cofinancement IndieGoGo.
En d’autres termes, voici le kit idéal pour contrôler ses appareils domestiques (TV, Hi‐Fi, clim, etc.) et les rendre un peu plus « smarts », tout en restant libre.

IR pHAT

Envoi d'un livre sur la réforme du droit d'auteur aux députés

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
38
10
juil.
2013
Do It Yourself

Le système du droit d’auteur est aujourd’hui déphasé. Il criminalise une génération entière dans une tentative désespérée d’arrêter le progrès technologique.

Pour inciter nos députés à le reconsidérer, j'ai rassemblé dans un livre 18 mesures précises, détaillées et justifiées pour le réformer. Ce livre peut être consulté, téléchargé et modifié en ligne via un wiki ou Github. J'espère ces mesures fédératrices parmi les réformateurs.

J'ai monté un projet sur Ulule pour financer l'envoi de ce livre sous forme papier aux députés. Les soutiens pourront joindre des lettres personnalisés aux livres envoyés en leur nom pour engager la discussion et relancer les députés. Le projet est soutenu par le collectif SavoirsCom1.

Si l'opération réussit, je pourrai recueillir sur un site les échanges et les réponses des députés.

L'intérêt d'un livre est d'avoir une présence matérielle plus forte qu'un simple PDF envoyé par mail, pour un député comme pour un journaliste. Au Parlement Européen, les envois massifs de mails des citoyens ont déjà poussé le service informatique à les classer en spam. Qui plus est, les députés sont habitués à travailler avec des formats papier.

Il me semble que c'est le moment d'agir car le rapport Lescure vient d'être remis au gouvernement et le ministère de la Culture va bientôt plancher sur une réforme du droit d'auteur. Notre action les touchera donc en pleine réflexion sur le sujet. Elle servira à rééquilibrer le débat qui est pour l'instant trusté par des ayants-droits conservateurs au CSPLA.

Le projet a déjà recueilli 64% des 1200€ nécessaires ce qui fait 150 députés directement pris en charge par 41 soutiens. J'espère pouvoir dépasser légèrement la somme demandée pour être large au niveau des frais engagés et avoir le plus possible de personnes impliquées et de députés touchés. Nous viserons au minimum 400 députés. Si vous souhaitez envoyer le livre à d'autres responsables politiques qu'aux députés français, nous pouvons nous arranger.

N'hésitez pas à participer, je compte sur votre soutien !

En deuxième partie de dépêche, je donne l'introduction du livre et présente ses sources.

Mode et couture libre

38
23
jan.
2014
Do It Yourself

/* LinuxFr.org propose à ses lecteurs une section « cuisine », pourquoi pas aussi une rubrique « couture » ? */

Le Framablog a présenté le 7 janvier 2014 le logiciel libre Valentina, un logiciel libre de patronage, c’est à dire un logiciel pour dessiner des patrons de couture !

C’est l’occasion de faire un point sur les initiatives libres dans le domaine de la mode, découvrir une offre logicielle encore naissante, et réfléchir sur le concept même de mode libre.

La frénésie des imprimantes 3D

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, baud123, Yvan Munoz, Altor, Damien Szczyt, Florent Zara et patrick_g. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
35
18
déc.
2011
Do It Yourself

Vous avez sans doute entendu parler du projet RepRap et de leurs machines au nom de scientifiques (Mendel, Darwin, Huxley...). Ces machines, dont les plans sont disponibles sous licence libre GPL, ont été lancées par l'université de Bath (Angleterre) et ont rapidement fait écho dans les communautés de bricoleurs.

Elles permettent de chauffer et de faire fondre un fil de plastique qui sera alors déposé sur une plaque en plusieurs couches afin de représenter un modèle. Des exemples de modèles imprimés ou imprimables sont disponible sur le site thingiverse

Les machines créées par Reprap ont été reprises ou sont inspirées par de nombreux projets, comme "Make magazine" pour en faire leurs makerbot.

Bien que vraiment bon marché comparées aux imprimantes professionnelles, elles restent relativement coûteuses (de 800 à 1.000 €) pour le quidam. De plus, elles requièrent un niveau avancé en technique de bricolage et beaucoup de temps pour l'assemblage.

Depuis quelques temps, les projets fleurissent sur la plateforme de financement collaborative kickstarter. Un projet à récemment marqué les esprits par son succès : le Printrbot.

Recherche et bricolage : fermes de fenêtres

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Benoît, Nils Ratusznik et Xavier Claude. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
Tags :
34
30
avr.
2012
Do It Yourself

Britta Riley a présenté une conférence TED (Technology Entertainment Design, cycles de conférences sur « la science, les arts, la politique, les questions mondiales, l'architecture, la musique et plusieurs autres sphères de compétences. ») sur les windowfarms ou « fermes de fenêtres ». Il s'agit d'une communauté opensource mondiale de « recherche et bricolage » (Research and Do-It-Yourself, « R & DIY »).

À travers des méthodes et outils originaires du logiciel libre/opensource, cette communauté a développé, expérimenté et adapté à énormément de régions du globe une méthode de culture de fruits et légumes derrière les fenêtres des appartement en ville.

Concrètement, cela prend la forme de chaînes verticales de bouteilles de plastique inversées (goulot en bas), auquelles on a coupé le cul. On y place les plantes à faire pousser. Ainsi, l'eau peut couler vers le bas, de bac en bac. Une pompe est bien évidemment nécessaire. Quelques photos de telles cultures (sous licence CC By-Sa) : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9.

Schéma

Le twist est que le mécanisme se repose sur l'hydroponie, culture sur substrat neutre et inerte, alimenté par une solution contenant sels minéraux et des nutriments essentiels. C'est à fabriquer soi-même ou bien à acheter tout prêt.

NdA : merci à Benoît Sibaud pour ses contributions à la rédaction de cet article.

Ma domotique avec le système Angharad, troisième génération

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, ZeroHeure, palm123 et tuiu pol. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
33
30
sept.
2016
Do It Yourself

Angharad gère les lumières, les thermostats, les interrupteurs, les capteurs, les images des caméras, la musique.

C’est mon système domotique maison à base de C, d’API REST et de client Web avec plein de JQuery dedans. Dans sa 3e génération, c’est un ensemble de bibliothèques gérant les protocoles Z-Wave et Taulas pour créer facilement plein de modules domotiques. L’API est documentée sur GitHub. Sagremor, le client Web écrit avec AngularJS, permet de tout piloter.

Angharad web client

Fait Main Magazine nº2

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, tuiu pol, Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
32
1
mai
2013
Do It Yourself

Le deuxième numéro du magazine Fait Main vient de sortir. Fait Main Magazine est un magazine collaboratif sur le mouvement DIY (Do It Yourself).

Fait Main Magazine

Côté nouveautés, nous avons ajouté une page partenariat qui propose à des constructeurs ou revendeurs de matériel de s'associer à l'élaboration d'un article de bidouille en envoyant du matériel. Il y a aussi un calendrier qui liste les événements DIY de l'hexagone (ou autour). Plus de détails sur le n°2 dans la suite de la dépêche. Le numéro 3 est prévu pour le 1er août 2013. En attendant, bonne lecture et joyeuse bidouille !

Projet numérique du Front de Gauche

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco, baud123 et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
31
9
mar.
2012
Do It Yourself

Depuis quelques années à l'occasion d'élections (présidentielles ou autres) le site candidats.fr, porté par l'April, demande aux candidats de prendre position sur :

  1. brevetabilité (non-brevetabilité du logiciel, avenir du système de brevet)
  2. interopérabilité (télévision connectée)
  3. international (OMPI, radiodiffusion, ACTA, SOPA, PIPA)
  4. MTP/DRM et informatique déloyale
  5. consommation (vente liée, recours collectif)
  6. éducation (enseignement de l'informatique, formation des enseignants, logiciels et contenus libres dans l'Éducation, exception pédagogique)
  7. e-administration
  8. accessibilité (subvention publique de logiciels privateurs au détriment de l'accessibilité pour tous, accessibilité et droit d'auteur, volonté politique, RGAA)
  9. économie (entreprises,innovation, économie du logiciel libre, informatique en nuage)
  10. recherche

Cette année le Front de Gauche, en guise de réponse, inaugure un projet qui me paraît intéressant et pour le moins original avec la mise en ligne d'un wiki et un « appel à le rejoindre à toutes les personnes désireuses de s'impliquer dans l'écriture d'un projet numérique ambitieux en investissant son site de travail collaboratif dédié à la partie numérique du programme présidentiel et législatif ».

Plusieurs fiches ont déjà été ouvertes, concernant soit des propositions politiques (éducation, plate-forme de téléchargement publique, données ouvertes vs. données publiques) que des réflexions générales (enjeux du numérique, enseignement de l'informatique, licence globale…). On y trouvera également des argumentaires et des liens vers des manifestations (réunions, événements…).

Pour rappel le Front de Gauche défend la neutralité d'internet, est anti-Acta et promeut les logiciels libres.

NdM : le site LinuxFr.org ne prend pas position pour tel ou tel parti, et reste neutre sur le plan de la politique mandataire. Si des personnes veulent communiquer sur les initiatives d'autres partis sur les sujets du numérique, nous sommes preneurs et les invitons à rédiger une dépêche.

Petit tour d'horizon des périphériques originaux

Posté par . Édité par baud123. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
30
26
sept.
2011
Do It Yourself

Cette dépêche collaborative se propose d'établir une liste non exhaustive des périphériques originaux ou peu connus mais néanmoins exploitables sous Linux. Cette dépêche concerne donc les sondes, les afficheurs LCD et autres machines à café pilotables avec un noyau Linux...

Merci aux contributeurs de cette dépêche : TBTB, baud123, Groumph, Altor.

La voiture en open source

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, jcr83, Benoît Sibaud, Nils Ratusznik, BAud, Storm et wilk. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
30
19
mar.
2017
Do It Yourself

« Vous ne téléchargeriez pas une voiture… » disait la vidéo. Eh bien, justement, si !

Télécharger une voiture ?
Cette image (du centre) est tirée d'une parodie de la vidéo bien connue insérée dans de nombreux DVD et Blu‐ray, dans laquelle l’annonceur ose comparer le matériel et l’immatériel : on soustrait un bien matériel (don, échange, vente ou vol), là où l’on multiplie un bien immatériel (copies à loisir). Ce débat est bien évidemment volontairement faussé et donc caduque.

OSVehicle
OSvehicle est justement une tentative de voiture libre et open source. Vous pouvez enfin télécharger une voiture, et ce n’est pas voler (c’est rouler d’ailleurs).

Les ateliers du labx : 1 - l’oscilloscope numérique

30
21
nov.
2016
Do It Yourself

Cette dépêche propose de passer en revue un des ateliers du hackerspace L@Bx concernant l’oscilloscope numérique : son bon usage & son utilité. Un oscilloscope est un appareil qui mesure une tension par rapport au temps. C’est l’outil indispensable de l’électronicien, il permet de visualiser l’allure d’un signal :

  • une commande de servomoteur ;
  • une trame UART ;
  • etc.

Après quelques rappels de base en électricité, nous verrons dans cet article comment fonctionne un oscilloscope numérique et quelques cas d’utilisation de recherche d’erreurs dans une carte Arduino.