Sortie de Videoporama version 0.6

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
11
12
sept.
2008
Audiovisuel
Videoporama est une application permettant de faire des diaporamas de photos, exportés en vidéo. Elle est maintenant disponible en version 0.6, distribuée sous licence GPL version 2 ou supérieure, comme pour les versions précédentes. À titre de comparaison, c'est plus ou moins similaire à manslide (réécrit et renommé récemment en SMILE) mais sans doute moins complet.

Vous me demanderez, donc, pourquoi avoir codé ce logiciel vu qu'il en existe au moins un autre qui fait la même chose ?

Simplement pour mon bon plaisir :-), pour apprendre à programmer (Python, Qt, PyQt...), et puis aussi parce que Videoporama permet d'exporter au format DV en natif, ce qui n'est, à ma connaissance, pas le cas des autres. Les vidéos ainsi créées peuvent être directement intégrées à un montage vidéo effectué avec Kino ou Cinelerra.

Au menu des nouveautés pour cette version :
  • Passage à QT4… et refonte complète des interfaces utilisateurs.
  • Ajout du format 16:9 (en plus du 4:3) dans l'export.
  • Ajout de la possibilité de mettre du(es) texte(s) sur les images du montage.
  • Amélioration des performances (grâce à ma meilleure compréhension des pipes :-) )
  • Corrections de bogues.
Cette version a demandé beaucoup de temps car le logiciel a pratiquement été réécrit. Le développement s'est sensiblement accéléré depuis que j'ai mon ASUS EeePC 900 ! Autant dire que 80% du code a été fait sur cette formidable petite machine… dans le tram sur le trajet "maison - boulot"… Merci ASUS !

Vous retrouverez ci-dessous le lien vers le site web (informations + téléchargement) ainsi que les incontournables captures d'écran.

Cinelerra 4 est sorti

Posté par . Modéré par Nÿco.
38
28
août
2008
Audiovisuel
Attendue depuis longtemps par tous les cinéastes amateurs sous Linux, Cinelerra est désormais disponible en version 4. C'est un logiciel libre d'édition et de montage vidéo non-linéaire pour Linux, développé par Adam Williams (alias Heroine Virtual Ltd.). C'est actuellement le logiciel libre le plus puissant de sa catégorie.

La fonctionnalité majeure de cette version est le support des shaders OpenGL pour accélérer la pré-visualisation des effets vidéos (pour les cartes graphiques Nvidia uniquement).

Si Kino (http://www.kinodv.org/) reste le logiciel le plus connu et le plus facile à utiliser pour faire du montage vidéo sous Linux à partir d'un caméscope DV, Cinelerra est nettement plus polyvalent et plus puissant. En effet, il travaille uniquement en mode pré-visualisation : tout le montage, tous les effets sont calculés en temps réel, et peuvent donc être modifiés à n'importe quel moment. Ce n'est qu'à la fin du montage que le film final est généré, lors du rendu.

Cinelerra passe donc la plupart de son temps à calculer une pré-visualisation en temps réel du film ; c'est pourquoi l'utilisation d'OpenGL pour accélérer l'affichage est une très bonne nouvelle. Certains effets (par exemple le nouveau effet "Lens") qui s'affichent de manière saccadée en X11-Xv, sont très fluides en mode X11-OpenGL.

G'MIC : Un nouvel outil libre de manipulation d'images.

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
4
18
août
2008
Audiovisuel
G'MIC est un nouveau venu dans le paysage de la manipulation d'image par outils en ligne de commande : Il permet de charger/sauver, manipuler, traiter et visualiser des images ou des groupes d'images qui peuvent être 1D, 2D ou 3D et multi-spectrales, ce qui comprend les images couleurs classiques bien sûr, mais aussi les images volumiques avec plus de 3 composantes par pixel.

En ce sens, il vient compléter les outils disponibles comme ImageMagick ou GraphicsMagick. Mais là où ces deux programmes se focalisent sur la prise en charge de nombreux formats de fichiers différents (principalement pour les images 2D), G'MIC s'intéresse plutôt à la manipulation proprement dite, avec la définition d'un certain nombre de commandes qui peuvent s'enchaîner pour définir des filtres personnalisés. Le site du projet en montre quelques possibilités. G'MIC possède également des modules simples de visualisation d'images et d'objets 3D (pour visualiser des isophotes/isosurfaces ou des cartes d'élévations), très pratiques pour explorer des données images 2D ou 3D.

Cela en fait un compagnon idéal pour les traiteurs d'images de tout poil. G'MIC a été développé dans l'équipe IMAGE du laboratoire GREYC, et est distribué sous licence libre CeCILL 2.0.

Le nouveau EKD est arrivé !

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
16
juin
2008
Audiovisuel
EKD est un logiciel de post-production pour les vidéos et les images. Il fonctionne à partir de Python, PyQt4, Python Imaging Library, Numpy, ImageMagick, Mplayer-Mencoder et ffmpeg2theora (ces applications doivent donc être au préalable installées sur la machine hôte). EKD est sous licence GPL version 3.

Une grosse refonte du logiciel vient d'être réalisée :
  • L'application utilise maintenant la bibliothèque graphique PyQt4 (EKD gagne en ergonomie tout en restant très simple d'utilisation) ;
  • Le développeur originel a vu deux autres personnes rejoindre le projet (il s'agit maintenant d'une petite équipe de développement) ;
  • De nouvelles fonctionnalités ont vus le jour (et celles qui existaient déjà ont été améliorées) ;
  • Le projet a un nouveau site web (et forum), il dispose aussi maintenant de son propre dépôt Apt.
EKD sera représenté aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Mont-de-Marsan du 1er au 5 juillet 2008 sur le stand de lprod.

Vous pouvez suivre le développement du projet par le dépôt subversion.

Publication des sous-titres en français du documentaire « The CodeBreakers »

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
0
8
mai
2008
Audiovisuel
À l'occasion du Libre en Fête, l'association Toulibre organisait en partenariat avec les cinémas Utopia des évènements de découverte du Logiciel Libre : projection du film RevolutionOS, projection du documentaire «The CodeBreakers» et install-party (voir l'annonce et le compte-rendu).

L'organisation de la projection de «TheCodeBreakers» a été l'occasion de réaliser la traduction en français des sous-titres de ce documentaire, que nous publions aujourd'hui à l'adresse http://www.toulibre.org/TheCodeBreakers afin de permettre à d'autres d'organiser des projections similaires. Ces sous-titres sont le fruit d'un travail collaboratif entre Christian Gagneraud, Jonathan Le Lous, Hugo Mercier, Thomas Petazzoni, Michel Renon et Rémi Sanchez.

The CodeBreakers est un documentaire de quarante minutes sur le Logiciel Libre réalisé par la BBC, diffusé en mai 2006 sur BBC World TV, puis publié sous licence libre (CC-by, Creative Commons Attribution 2.5 license). Il rappelle les fondamentaux du Logiciel Libre (avec Stallman, les quatre libertés, etc.), puis détaille différents utilisations pertinentes du Logiciel Libre, notamment dans les pays en voie de développement : projet One Laptop Per Child (même si les récentes annonces risquent malheureusement de rendre cette partie du documentaire obsolète), le logiciel de gestion de désastres Sahana, la gestion de l'occupation touristique aux Galapagos, les bus scolaires équipés d'ordinateurs en Inde, etc. Le documentaire se focalise donc sur l'intérêt des Logiciels Libres pour ce type d'utilisation.

Le documentaire est disponible en qualité DVD, ce qui permet d'envisager des projections sur grand écran avec une qualité raisonnable.

Install Party MythTV à Paris

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
15
avr.
2008
Audiovisuel
Les associations Parinux et Starinux organisent le samedi 19 avril une install-party dédié au multimédia sous GNU/Linux à la Cité des Sciences et de l'Industrie, à Paris, plus précisément dans l'espace appelé "Carrefour Numérique" (au premier sous-sol de la Cité, niveau -1). Elle commence à 12h00, et s'achève à 18h00.

Au sein du Carrefour Numérique de la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris, pendant toute une demi-journée, plusieurs associations d'utilisateurs de logiciels GNU/Linux se mettent à votre disposition, pour vous montrer comment ça marche.

Apportez votre ordinateur, et en quelques heures dans l'après-midi, vous pourrez :
  • Installer sur votre machine personnelle MythTV, application phare dédiée à la sélection des programmes télévisés et à l'enregistrement des meilleurs d'entre eux ;
  • Regarder comment MythTV fonctionne ;
  • Participer aux conférences sur la manière de faire.

Plusieurs distributions GNU/Linux dédiées au logiciel MythTV, disponibles sous la forme de CD d'installation, seront mises à disposition des participants :
  • KnoppMyth, basée sur GNU/Linux Debian ;
  • Mythdora, basée sur GNU/Linux Fedora ;
  • Mythbuntu, basée sur GNU/Linux Ubuntu.

Émission Symbiose du 6 avril

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
5
avr.
2008
Audiovisuel
Dimanche 6 avril 2008 à 14H, Symbiose recevra Philippe Aigrain chercheur, informaticien, dont les idées sur les biens communs et les abus de la propriété intellectuelle (NdM : droit d'auteur, brevets, droits des marques) sont bien connues. L’auteur de "Cause commune" abordera à l’occasion de l’émission l’un de ses sujets du moment, à savoir :

Les nouveaux mécanismes de mutualisation de ressources pour le financement de la création ou de l’innovation : de la licence globale aux mécanismes de prix pour la R&D médicale en passant par la reconnaissance (fiscale) des contributions aux biens communs

Symbiose est diffusée sur radio libertaire 89.4 en région parisienne, audible également en streaming :
MP3 qualité ADSL : http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib.m3u
MP3 qualité modem : http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib-modem.m3u
OGG qualité ADSL : http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib.ogg.m3u
OGG qualité modem : http://ecoutez.radio-libertaire.org:8080/radiolib-low.ogg.m3(...)

Mythtv 0.21

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
12
mar.
2008
Audiovisuel
MythTV est logiciel libre distribué sous la GPLv2 pour Linux, qui permet de transformer un ordinateur personnel en magnétoscope numérique et en centre de divertissement multimédia. Cela fait maintenant plus d'un an que la dernière version majeure 0.20 est sortie. Depuis, de nombreuses nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées. L'équipe de développement nous a fait des merveilles :
  • ajout de l'enregistrement multiple sur un transpondeur DVB ;
  • mécanisme de zeroconf / découverte automatique pour les frontends ;
  • ajout de la prise en compte de plusieurs répertoires de stockage ;
  • amélioration et enrichissement de l'UPNP.

Schrödinger 1.0 : le codec Dirac est prêt

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
7
mar.
2008
Audiovisuel
En janvier 2003, la BBC (British Broadcasting Corporation), la radio et télévision publique britanique, célèbre pour ses programmes de qualité, a commencé des travaux sur un codec vidéo nommé Dirac, puis diffusé le tout sous licence libre sur SourceForge en mars 2004.

Le codec Dirac est basé sur les ondelettes (wavelets en anglais), sans brevet, permet des résolutions allant de 176x144 (QCIF) à 1920x1080 (HDTV), en progressif ou entrelacé, une compression double et une meilleure qualité (presque sans perte) par rapport au MPEG2.

Le samedi 23 février 2008, c'est la version 1.0 des bibliothèques Schrödinger qui ont été publiées, implémentation de Dirac basée sur les spécifications finalisées les 21 (DiracPro 1.0) et 24 (2.1) janvier 2008.

Les bibliothèques Schrödinger sont des composants de codage et décodage (dépendants de la bibliothèque libre liboil), développés en C par David Schleef, BBC Research and Development et Fluendo, comportant des optimisations en assembleur, un plugin GStreamer, un mapping pour conteneur au format Ogg à l'aide de la fondation Xiph et une proposition de mapping pour conteneur MPEG-TS.

Schrödinger est publié sous quadruple licence : MPL 1.1, LGPLv2, GPLv2 et MIT. La standardisation complète de Dirac par SMPTE (Society of Motion Picture and Television Engineers) est prévue pour cette année, en tant que VC-2. Les codecs audio conseillés pour accompagner un flux Dirac sont le Vorbis et le FLAC.

Erwin Schrödinger et Paul Dirac sont deux physiciens qui ont obtenu un prix Nobel conjoint en 1933.

Elisa Media Center 0.3.3 "Mayfly" est sortie

Posté par . Modéré par Amaury.
Tags :
0
26
jan.
2008
Audiovisuel
Elisa est une solution de media center multi-plateforme pensée pour les gens peu familiarisés avec ce type de produit.

C'est un grand pas dans l'avancement du projet qui a pour but de rendre facile et agréable le divertissement autour de ses médias. En effet, l'interface graphique a été entièrement revue afin d'en améliorer son utilisation et son esthétique. Vous pouvez maintenant parcourir vos médias à l'aide de trois modes de visualisation : en liste, en grille ou en "cover flow". La fluidité a également été améliorée. Les premiers retours utilisateurs sont très encourageants.

Bien que la majorité du développement ait été initiée sous GNU/Linux, des versions pour Mac OS X et Microsoft Windows sont en préparation.

L'ensemble des sessions de JRES en vidéo à la demande

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
0
22
déc.
2007
Audiovisuel
La septième édition des JRES a eu lieu du 20 au 23 novembre 2007 à Strasbourg. Les JRES ont pour ambition de présenter un panorama très complet en terme de technologies, d‘usages, de stratégies, d‘organisation et de développements dans le monde des réseaux, en présentant des thèmes novateurs à chaque édition. Cette conférence francophone a lieu tous les deux ans en fin d'année dans une ville différente.

L'ensemble des présentations de JRES est maintenant disponible sur le site JRES à l'adresse http://www.jres.org/planning/.En sélectionnant une présentation dans le planning, on accède directement à l'article, au diaporama et à l'enregistrement vidéo de la présentation. Ce sont donc plus de 50 heures de vidéos qui sont à la disposition de tous. Les flux sont disponibles en basse et en haute résolution. Le codec vidéo est du H264 qui peut être lu sous Linux avec VLC.

Un blog a été mis en ligne pour recueillir les réactions.

Un DVD enDRMerdant, prélude aux ennuis numériques au pied du sapin

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
11
déc.
2007
Audiovisuel
Il y a quelques jours, on m'a offert un DVD de courts-métrages (...) pour mon anniversaire. (...) Donc je mets ma galette de polycarbonate recouvert d'une fine couche d'aluminium dans mon lecteur de DVD. (...) Et là le lecteur multimédia Videolan se lance et... rien.

Ainsi commencent les mésaventures d'un utilisateur de « DVD embrouillé », l'occasion de rappeler comment lire un tel support emDRMerdé avec du logiciel libre via libdvdcss, de rappeler que la loi DADVSI est inappliquée et inapplicable, de montrer que les DRM sont une stupidité technique, de regrouper quelques témoignages d'utilisateurs légitimes en colère contre les industries du cinéma et de la musique...

Bref en cette période d'achats de Noël où un boutiquier du numérique veut développer le flicage et le filtrage sur internet sans réellement supprimer les verrous numériques, où l'on évoque un projet de loi DADVSI 2 pour 2008 et de nouvelles dispositions en préparation sur la responsabilité des hébergeurs, un petit article d'humeur qui regroupe divers liens et informations pour mieux guider les « consommateurs » (parfois connus sous le nom de citoyens ou spectateurs).

Miro 1.0 change la télévision sur ordinateur

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
14
nov.
2007
Audiovisuel
Miro, le logiciel libre (GPL) multi-plateforme de lecture, gestion, téléchargement et échange de vidéos sans DRM, vient d'être publié en version 1.0. Miro est basé sur des technologies open source et standards ouverts, tels que :La liste des fonctionnalités est impressionnante, entre autre :
  • Lecture de vidéos (bien évidemment) ;
  • Gestion de bibliothèque locale ;
  • Téléchargement de vidéos, directement depuis un site ou en P2P (BitTorrent) ;
  • Agrégation de flux de vidéos ;
  • Recherche locale ou sur les sites de vidéos.
C'est la Participatory Culture Foundation, organisation à but non-lucratif, qui développe ce logiciel. Ils avaient reçu de la Mozilla Foundation une aide financière de 100000$. Leur mission est de démocratiser la télévision ouverte sur internet. L'ancien nom de l'application était « Democracy Player ».

Songbird 'Bowie' 0.3 prend son envol

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
31
oct.
2007
Audiovisuel
Songbird est un logiciel libre multiplate-forme de gestion de bibliothèque musicale, un lecteur audio et un navigateur web. Songbird est une alternative libre à iTunes, le logiciel propriétaire d'Apple.

Il est basé sur le lecteur multimédia VLC, sur l'interface XULRunner (comme Firefox, Thunderbird, Sunbird ou Nvu) ainsi que sur la base de données SQLite.

Songbird est développé par Pioneers of the Inevitable. Le fondateur de la société, Rob Lord, promet qu'à terme Songbird sera le Firefox des lecteurs multimédia.

La première version publique (nom de code « Hilda ») est sortie le 8 février 2006 pour Windows, des versions existent également aujourd'hui pour Linux et Mac OS X.

NdM : publié sous GPLv2, Songbird est soumis au droit des marques : The Songbird binary contains trademarks of POTI, Inc. including, but not limited to, the name “Songbird”, logos, and page layout files (“skins”). POTI, Inc. does not express or imply any permission to use or distribute these trademarks.

Sortie d'EKD 1.3-1 pour Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
30
août
2007
Audiovisuel
EKD 1.3-1 vient de sortir. Pour rappel, EKD est une application qui se propose de faire quelques opérations de post-production aussi bien pour des fichiers animés, que pour des images. En ce qui concerne les images, EKD permet de faire du traitement par lots. EKD est sous licence GPL.

Le produit est disponible sous GNU/Linux et Microsoft Windows. Son utilisation nécessite l'installation préalable de Python, ImageMagick et Numpy.

Voici les nouveautés de cette version 1.3-1 :
  • Ajout du codage h.264, MPEG-4 et Ogg Theora (dans Animation >> Encodage) .
  • La découpe de fichier vidéo a complètement été revisitée ; la détection du fichier vidéo est beaucoup plus rapide qu'avant. Un bug d'affichage qui empêchait la découpe correcte a été corrigé.
  • Ajout de l'affichage et de l'enregistrement (dans une page HTML) des données Exif de photos.
  • Amélioration du redimensionnement des images (maintenant l'utilisateur a le choix de redimensionner des images en conservant le ratio ou en redéfinissant complètement la largeur et la hauteur).
  • Changement du menu signature (qui ne permettait d'écrire des mots que sur une seule ligne dans un lot d'images) en "Texte sur images" (qui permet d’écrire du texte sur plusieurs lignes, dans un lot d’images). Amélioration de l'interface dans cette fonction texte sur images.
  • Ajout de la création d'images au format GIF animé et morcellement/découpe d’images (présents dans la rubrique Pour le web).
  • Ajout de la transition spirale, deuxième transition au choix de l'utilisateur (fondu enchainé ou spirale).

Est-ce que le libre peut sauver MainActor ?

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
15
août
2007
Audiovisuel
MainActor est un logiciel d'édition vidéo propriétaire et payant crée en 1986 (à l'origine pour Amiga) qui est disponible sous GNU/Linux. C'est l'une des solutions de montage les plus complètes sous Linux, proche des « grands » disponibles uniquement sous Windows et Mac OS X. Elle s'est construite une communauté, ravie d'accueillir ce type de logiciel relativement absent dans le monde du libre. MainConcept, l'éditeur dudit logiciel, a annoncé il y a quelque temps l'arrêt définitif du développement.

« MainConcept has decided to discontinue the maintenance and distribution of MainActor v5, its Video Editing Suite for Windows and Linux. Users who have been editing their videos with MainActor v5 will still be supported for their technical questions within the next 3 months. "My decision to retire MainActor was a really difficult step. I have invented MainActor for Amiga in 1986 even 7 years before MainConcept has been founded," said Markus Moenig, CEO and founder of ManConcept. "But our business area has changed and today we are entirely focused on codec licensing. I want to thank all MainActor users for their support over the years ».

En autres termes (de Molière), MainConcept préfère se concentrer sur le développement de leurs codecs. Tout adepte du libre qui se respecte pense automatiquement à l'affaire Blender. La très active communauté du logiciel 3D avait réussi à réunir les fonds nécessaires (100 000$) en moins de trois mois pour libérer les sources, et permettre le succès qu'on lui connaît. Est ce que le libre peut sauver ce logiciel ? Et éventuellement en faire LE logiciel d'édition vidéo sous Linux ?

NdM : autres projets libres existants à des stades plus ou moins avancés Kdenlive (montage vidéo), Cinelerra (montage vidéo), PiTiVi (montage vidéo), Kino (montage vidéo), CinePaint (retouche d'images vidéo) et Jahshaka (montage et d'effets vidéos et de post-production).

Democracy Player change de nom et devient Miro

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
31
juil.
2007
Audiovisuel
Miro est une solution libre de lecture de vidéos ayant pour objectif de regrouper l'essentiel des sources disponibles de vidéos.

Derrière ce changement de nom se cache la recherche d'un public toujours plus important. Miro tire son nom à la fois du célèbre artiste espagnol et signifie également « je regarde », en espagnol. Un nom doublement symbolique pour ce logiciel qui essaye de se faire une place aux côtés du désormais célèbre VLC sur un tout autre créneau.

Miro est un logiciel de lecture et d'agrégation de vidéos multi-plateformes et multi-tâches :
  • Bien sûr, lecture de vidéos dans la plupart des formats vidéo en s'appuyant sur les possibilités de VLC pour la version Windows, Quicktime7 pour la version Mac, et GStreamer et Xine pour la version Linux ;
  • Gestion d'une bibliothèque basique regroupant des vidéos disponibles en local et les vidéos récupérées grâce aux flux, avec une fonction de recherche sur le nom de fichier et les descriptions liées aux vidéos téléchargées. Le lecteur conserve en outre l'emplacement de dernière lecture pour chaque vidéo ;
  • Un agrégateur de flux RSS vidéo (vidéo podcasts) ;
  • Un client Bittorrent intégré pour récupérer via des fichiers .torrent des vidéos mises en partage ;
  • Une fonction de recherche, téléchargement et visualisation de vidéos sur les principaux sites de mise à disposition de vidéos.
On voit ici que l'intérêt essentiel de Miro ne réside pas dans les capacités de lecture vidéo, mais dans sa capacité à organiser et à récupérer des vidéos mises à disposition sur le web. Après téléchargement, les vidéos peuvent être lues, puis conservées ou rejetées d'un simple clic. Un autre clic vous permet également d'envoyer le lien vers une vidéo du web de votre choix, par mail, grâce au service Videobomb, ou de poster la vidéo sur del.icio.us, digg, reddit, et videobomb bien sûr : une façon de lier agrégateur personnel et sites communautaires.

Miro est actuellement en version Public Preview 1, mais bénéficie des versions stables des logiciels de lecture de VLC, Quicktime7 ou Xine, ce qui lui donne de facto une maturité qui lui permet d'être relativement stable et utilisable. De philosophie clairement libre et ouverte, Miro est sous licence GPL et si le nom, le logo et l'icône sont soumis à des trademarks de la fondation Participatory Culture Foundation, le reste est placé dans le domaine public.

GeeXboX 1.1

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
2
juil.
2007
Audiovisuel
Un an après la sortie de la version 1.0, le projet GeeXboX revient dans une version 1.1, fortement mise à jour. Pour rappel, il s'agit d'une distribution Linux embarquée (et d'origine française) à vocation multimédia, disponible sous forme de LiveCD (mais également installable sur disque dur, clés USB, cartes CF, etc.) pour architectures x86 et PowerPC qui permet de transformer rapidement son ordinateur en station multimédia de salon extrêmement complète avec un minimum de configuration. Le tout s'architecture sur le logiciel MPlayer comme lecteur multimédia.

Contrairement à la prochaine version 1.2 (en cours de développement), qui apportera le support du 64bits et de la HD (Haute-Definition), cette version s'affiche essentiellement comme une grosse mise à jour, proposant de très nombreux correctifs ainsi qu'un support matériel bien plus étendu. Les changements restent néanmoins conséquents et devraient ravir les amateurs du genre. L'édition, baptisée "Not a substitue for Human interaction" ne demande qu'à être essayée, mais avec modération (en cette période estivale), on y prend vite goût ;-)

Le président équatorien invite l'Amérique latine à utiliser le logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags : aucun
0
8
mai
2007
Audiovisuel
Et si nous parlions d'un autre président de la République ?

Dans une courte allocution télévisée Rafael Correa, président de la République d'Équateur, a récemment invité les pays d'Amérique latine à adopter les logiciels libres (voir traduction ci-dessous).

C'était à l'occasion du FLISOL 2007, Festival Latinoamericano de Instalación de Software Libre.

Boxtream v0.996 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
2
mai
2007
Audiovisuel
La version 0.996 de Boxtream est sortie. C'est la toute première version qui ne nécessite plus qu'un seul périphérique firewire pour un fonctionnement minimal, aussi elle peut être utilisée par toute personne possédant un simple caméscope. L'objet de cette annonce est donc d'amener de nombreux testeurs et pourquoi pas contributeurs, ce qui était difficilement possible auparavant.

Boxtream est un projet matériel et logiciel visant à construire un studio d'enregistrement et de diffusion audio et vidéo autonome. La partie logicielle peut désormais être utilisée sans nécessiter de matériel relativement cher (dont nous avons la chance de disposer), ce qui le met à la portée d'un plus grand public.

Ce système est la version "transportable" du système que nous avons conçu à la Faculté de Médecine de l'Université de Nice-Sophia Antipolis et utilisons pour diffuser certains cours en direct et à la demande (environ 50 heures/semaine). Il permet en particulier de diffuser un intervenant avec sa présentation informatique synchronisée au sein d'une seule et même vidéo. Ce système remplace avantageusement le trio RealServer+RealProducer+RealPlayer que nous utilisions auparavant.

Le logiciel est écrit en Python et distribué selon les termes de la licence GNU GPL. Il se compose d'un backend utilisant GStreamer et exposant une API XML-RPC, et d'un frontal graphique utilisant wxWidgets. Cinq scénarios d'enregistrement/streaming sont inclus, mais d'autres peuvent facilement être ajoutés.

Sortie de EKD 1.2-5 pour Linux !

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
9
avr.
2007
Audiovisuel
Une nouvelle version d'EKD pour Linux vient de voir le jour .
EKD (EnKoDeur-Mixeur) a été à l’origine fait uniquement pour encoder des animations au format divx, mpeg1 ou motion jpeg, il a ensuite évolué pour proposer des opérations de post-production pour les fichiers animés et les images . Concernant les images, EKD fait du traitement par lot (c’est à dire qu’il peut travailler avec une ou plusieurs images sans aucun soucis). EKD utilise les applications suivantes : Mplayer, Mencoder et les commandes ImageMagick, Python et Python Imaging Library.

Ce n'est pas une version majeure, mais elle amène un certain nombre d'améliorations qui sont notamment :
  • La possibilité de changer la taille de la police de caractère, la couleur du fond, la couleur de la police, la couleur du fond des boutons et du menu, la couleur de la police des boutons et du menu, et pour finir, la possibilité de choisir un thème de couleurs (parmi les 12 choix possibles) .
  • EKD est disponible en version française, mais aussi maintenant, en version anglaise (pour les utilisateurs ayant leur système configuré dans une langue autre que le français) .

Une émission de télé sur les logiciels libres

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
31
mar.
2007
Audiovisuel
Le dimanche 1er avril 2007 de 18h à 19h sera rediffusée sur la chaîne Direct 8 (TNT gratuite) l'émission 8-FI du 18 mars.

Elle est intitulée Le Monde du Libre, les succès de l'Open Source, avec 4 invités autour de l'animateur Dominique Delport : Sophie Gautier (OpenOffice.org), Pierre Baudouin (Wikimedia France), Tristan Nitot (Mozilla Europe) et Thierry Stoehr (AFUL).

C'est forcément incomplet (le temps est court, même en presque une heure), mais il y a été question de Wikipédia, d'OpenOffice.org, de Firefox et Thunderbird, et de logiciel libre en général. Avec aussi un peu de formats ouverts, un peu de RGI, de la vente liée Détaxe Racketiciel, ou encore l'Assemblée nationale.

On peut suivre l'émission en direct sur le site de Direct 8, à la télévision sur la TNT, via le câble ou via une « box » ADSL. L'émission est aussi disponible en podcast video sur le site de ZDNet France et aussi via iTunes. Pour un format plus ouvert comme Ogg Theora, ne pas hésiter à signaler si cela a été converti.

Kino 1.0.0

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
20
mar.
2007
Audiovisuel
Le logiciel libre d'édition vidéo Kino est sorti ce lundi 12 mars en version 1.0.0. Avec une version mineure tous les deux mois depuis un an, le développement est resté aussi soutenu que sa popularité.

Parmi les nouveautés on notera la possibilité d'envoyer directement depuis Kino sa vidéo sur blip.tv. Une démonstration de cette fonctionnalité est disponible sur kino.blip.tv.

Avec cette version, Dan Dennedy (chef du projet Kino), a voulu souligner la maturité du projet. Dans l'annonce de la sortie il informe que malgré les qualités du logiciel et du plaisir qu'il a à travailler dessus il ne prévoit pas d'évolution importante dans la période à venir.

Le fait que l'architecture vieillissante du logiciel l'empêche d'ajouter facilement des fonctionnalités qu'il juge comme souhaitables pour ce type de logiciel lui fait penser que l'avenir se trouve du côté du framework MLT sur lequel il travaille également avec Charlie Yates (co-développeur de Kino). Ce projet, en plein essor, a permis à kdenlive de devenir rapidement un bon logiciel d'édition vidéo dont les utilisateurs saluent la facilité d'emploi (à comparer avec l'ergonomie de Kino). Au final il semble que Kino va continuer sa route mais qu'à moyen terme un Kino 2 utilisera MLT.

Divergence Numérique On TV !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
6
mar.
2007
Audiovisuel
Après quelques semaines sans nouvelles de nos petites émissions sur les logiciels libres, Freenews TV et Divergence FM ont l'honneur et la joie de vous apprendre qu'à partir de ce jour une nouvelle émission fait partie de la programmation de cette chaîne résolument tournée vers les internautes (surtout freenautes en fait).

Vous l'aurez deviné, c'est de divergence Numérique dont il s'agit ! Pour l'instant, avec un décalage d'environ deux semaines mais sans doute à partir de la rentrée 2007 en direct live, vous pourrez suivre nos aventures joyeuses et mouvementées.

Le menu de l'émission :
  • Les nouvelles du front
  • la chronique littéraire
  • la chronique du Labo-Linux
  • 64 bits et alors ? (Quid de GNU/Linux et des processeurs 64 bits)
  • l'agenda du libre
La première émission a été faite un peu à l'arrache, mais on vous promet, on fera mieux la prochaine fois.

Au fait, c'est visible à partir d'aujourd'hui :)

Vidéos des conférences du FOSDEM 2007

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
4
mar.
2007
Audiovisuel
Le Free and Open Source Software Developers' European Meeting s'est déroulé cette année les 24 et 25 février à Bruxelles. Les vidéos des conférences principales ont déjà été mises en ligne par l'équipe d'organisation, au format Ogg Théora.

On retrouve tout d'abord les keynotes du samedi matin, avec l'ouverture, l'intervention de Pieter Hintjens, président de la FFII, sur les brevets logiciels en Europe, l'intervention de Jim Gettys sur le projet One Laptop Per Child puis l'intervention de Simon Phipps, de Sun Microsystems, sur la libération de Java.

Le samedi après-midi était séparé en deux thématiques principales. D'un coté la thématique noyau, avec une conférence sur ReactOS, une implémentation libre de Microsoft Windows, par Aleksey Bragin, suivie d'une présentation de LinuxBIOS, par Ronald Minnich, puis d'une présentation sur le noyau, par Andrew Morton. De l'autre coté, la thématique Desktop applications, avec des interventions autour du serveur graphique, en commençant par celle de Keith Packard sur X.org, puis celle de Kristian Høgsberg sur AIGLX et enfin celle de Øyvind Kolås sur GEGL.

Le dimanche matin, il y avait également deux thématiques. La première sur la sécurité, avec une intervention de Pete Herzog sur le thème Security Testing, puis de H.D. Moore sur le Metasploit Framework et enfin de Kern Sibbald sur Bacula, un logiciel de sauvegarde. La seconde thématique portait sur le Web, avec une présentation de Plone 3.0 par Paul Everitt, puis de Drupal par Dries Buytaert et enfin une présentation de Mozilla par Mike Schroepfer.

L'après-midi, les deux thématiques étaient Internet Services et Development and Languages. Du coté d'Internet Services, une présentation de Tom Baeyens sur JBoss JBPM, de Peter Saint-Andre sur le thème Secure ommunications with Jabber et de Jeremy Allison sur Samba. Du coté Development and Languages, une présentation de Miguel de Icaza sur le thème Turbocaching Linux With Mono, puis de Jim Blandy sur les GDB tracepoints et enfin de Federico Mena Quintero sur Profiling Desktop Applications.

Le FOSDEM s'est terminé par une conférence de Georg Greeve intitulée Beyond GPLv3, puis par une fermeture par les organisateurs.

Toutes les conférences sont en anglais. Bonne séance !