Songbird 'Bowie' 0.3 prend son envol

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
31
oct.
2007
Audiovisuel
Songbird est un logiciel libre multiplate-forme de gestion de bibliothèque musicale, un lecteur audio et un navigateur web. Songbird est une alternative libre à iTunes, le logiciel propriétaire d'Apple.

Il est basé sur le lecteur multimédia VLC, sur l'interface XULRunner (comme Firefox, Thunderbird, Sunbird ou Nvu) ainsi que sur la base de données SQLite.

Songbird est développé par Pioneers of the Inevitable. Le fondateur de la société, Rob Lord, promet qu'à terme Songbird sera le Firefox des lecteurs multimédia.

La première version publique (nom de code « Hilda ») est sortie le 8 février 2006 pour Windows, des versions existent également aujourd'hui pour Linux et Mac OS X.

NdM : publié sous GPLv2, Songbird est soumis au droit des marques : The Songbird binary contains trademarks of POTI, Inc. including, but not limited to, the name “Songbird”, logos, and page layout files (“skins”). POTI, Inc. does not express or imply any permission to use or distribute these trademarks.

Sortie d'EKD 1.3-1 pour Linux

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
0
30
août
2007
Audiovisuel
EKD 1.3-1 vient de sortir. Pour rappel, EKD est une application qui se propose de faire quelques opérations de post-production aussi bien pour des fichiers animés, que pour des images. En ce qui concerne les images, EKD permet de faire du traitement par lots. EKD est sous licence GPL.

Le produit est disponible sous GNU/Linux et Microsoft Windows. Son utilisation nécessite l'installation préalable de Python, ImageMagick et Numpy.

Voici les nouveautés de cette version 1.3-1 :
  • Ajout du codage h.264, MPEG-4 et Ogg Theora (dans Animation >> Encodage) .
  • La découpe de fichier vidéo a complètement été revisitée ; la détection du fichier vidéo est beaucoup plus rapide qu'avant. Un bug d'affichage qui empêchait la découpe correcte a été corrigé.
  • Ajout de l'affichage et de l'enregistrement (dans une page HTML) des données Exif de photos.
  • Amélioration du redimensionnement des images (maintenant l'utilisateur a le choix de redimensionner des images en conservant le ratio ou en redéfinissant complètement la largeur et la hauteur).
  • Changement du menu signature (qui ne permettait d'écrire des mots que sur une seule ligne dans un lot d'images) en "Texte sur images" (qui permet d’écrire du texte sur plusieurs lignes, dans un lot d’images). Amélioration de l'interface dans cette fonction texte sur images.
  • Ajout de la création d'images au format GIF animé et morcellement/découpe d’images (présents dans la rubrique Pour le web).
  • Ajout de la transition spirale, deuxième transition au choix de l'utilisateur (fondu enchainé ou spirale).

Est-ce que le libre peut sauver MainActor ?

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
15
août
2007
Audiovisuel
MainActor est un logiciel d'édition vidéo propriétaire et payant crée en 1986 (à l'origine pour Amiga) qui est disponible sous GNU/Linux. C'est l'une des solutions de montage les plus complètes sous Linux, proche des « grands » disponibles uniquement sous Windows et Mac OS X. Elle s'est construite une communauté, ravie d'accueillir ce type de logiciel relativement absent dans le monde du libre. MainConcept, l'éditeur dudit logiciel, a annoncé il y a quelque temps l'arrêt définitif du développement.

« MainConcept has decided to discontinue the maintenance and distribution of MainActor v5, its Video Editing Suite for Windows and Linux. Users who have been editing their videos with MainActor v5 will still be supported for their technical questions within the next 3 months. "My decision to retire MainActor was a really difficult step. I have invented MainActor for Amiga in 1986 even 7 years before MainConcept has been founded," said Markus Moenig, CEO and founder of ManConcept. "But our business area has changed and today we are entirely focused on codec licensing. I want to thank all MainActor users for their support over the years ».

En autres termes (de Molière), MainConcept préfère se concentrer sur le développement de leurs codecs. Tout adepte du libre qui se respecte pense automatiquement à l'affaire Blender. La très active communauté du logiciel 3D avait réussi à réunir les fonds nécessaires (100 000$) en moins de trois mois pour libérer les sources, et permettre le succès qu'on lui connaît. Est ce que le libre peut sauver ce logiciel ? Et éventuellement en faire LE logiciel d'édition vidéo sous Linux ?

NdM : autres projets libres existants à des stades plus ou moins avancés Kdenlive (montage vidéo), Cinelerra (montage vidéo), PiTiVi (montage vidéo), Kino (montage vidéo), CinePaint (retouche d'images vidéo) et Jahshaka (montage et d'effets vidéos et de post-production).

Democracy Player change de nom et devient Miro

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
31
juil.
2007
Audiovisuel
Miro est une solution libre de lecture de vidéos ayant pour objectif de regrouper l'essentiel des sources disponibles de vidéos.

Derrière ce changement de nom se cache la recherche d'un public toujours plus important. Miro tire son nom à la fois du célèbre artiste espagnol et signifie également « je regarde », en espagnol. Un nom doublement symbolique pour ce logiciel qui essaye de se faire une place aux côtés du désormais célèbre VLC sur un tout autre créneau.

Miro est un logiciel de lecture et d'agrégation de vidéos multi-plateformes et multi-tâches :
  • Bien sûr, lecture de vidéos dans la plupart des formats vidéo en s'appuyant sur les possibilités de VLC pour la version Windows, Quicktime7 pour la version Mac, et GStreamer et Xine pour la version Linux ;
  • Gestion d'une bibliothèque basique regroupant des vidéos disponibles en local et les vidéos récupérées grâce aux flux, avec une fonction de recherche sur le nom de fichier et les descriptions liées aux vidéos téléchargées. Le lecteur conserve en outre l'emplacement de dernière lecture pour chaque vidéo ;
  • Un agrégateur de flux RSS vidéo (vidéo podcasts) ;
  • Un client Bittorrent intégré pour récupérer via des fichiers .torrent des vidéos mises en partage ;
  • Une fonction de recherche, téléchargement et visualisation de vidéos sur les principaux sites de mise à disposition de vidéos.
On voit ici que l'intérêt essentiel de Miro ne réside pas dans les capacités de lecture vidéo, mais dans sa capacité à organiser et à récupérer des vidéos mises à disposition sur le web. Après téléchargement, les vidéos peuvent être lues, puis conservées ou rejetées d'un simple clic. Un autre clic vous permet également d'envoyer le lien vers une vidéo du web de votre choix, par mail, grâce au service Videobomb, ou de poster la vidéo sur del.icio.us, digg, reddit, et videobomb bien sûr : une façon de lier agrégateur personnel et sites communautaires.

Miro est actuellement en version Public Preview 1, mais bénéficie des versions stables des logiciels de lecture de VLC, Quicktime7 ou Xine, ce qui lui donne de facto une maturité qui lui permet d'être relativement stable et utilisable. De philosophie clairement libre et ouverte, Miro est sous licence GPL et si le nom, le logo et l'icône sont soumis à des trademarks de la fondation Participatory Culture Foundation, le reste est placé dans le domaine public.

GeeXboX 1.1

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
2
juil.
2007
Audiovisuel
Un an après la sortie de la version 1.0, le projet GeeXboX revient dans une version 1.1, fortement mise à jour. Pour rappel, il s'agit d'une distribution Linux embarquée (et d'origine française) à vocation multimédia, disponible sous forme de LiveCD (mais également installable sur disque dur, clés USB, cartes CF, etc.) pour architectures x86 et PowerPC qui permet de transformer rapidement son ordinateur en station multimédia de salon extrêmement complète avec un minimum de configuration. Le tout s'architecture sur le logiciel MPlayer comme lecteur multimédia.

Contrairement à la prochaine version 1.2 (en cours de développement), qui apportera le support du 64bits et de la HD (Haute-Definition), cette version s'affiche essentiellement comme une grosse mise à jour, proposant de très nombreux correctifs ainsi qu'un support matériel bien plus étendu. Les changements restent néanmoins conséquents et devraient ravir les amateurs du genre. L'édition, baptisée "Not a substitue for Human interaction" ne demande qu'à être essayée, mais avec modération (en cette période estivale), on y prend vite goût ;-)

Le président équatorien invite l'Amérique latine à utiliser le logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags : aucun
0
8
mai
2007
Audiovisuel
Et si nous parlions d'un autre président de la République ?

Dans une courte allocution télévisée Rafael Correa, président de la République d'Équateur, a récemment invité les pays d'Amérique latine à adopter les logiciels libres (voir traduction ci-dessous).

C'était à l'occasion du FLISOL 2007, Festival Latinoamericano de Instalación de Software Libre.

Boxtream v0.996 est sorti

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
2
mai
2007
Audiovisuel
La version 0.996 de Boxtream est sortie. C'est la toute première version qui ne nécessite plus qu'un seul périphérique firewire pour un fonctionnement minimal, aussi elle peut être utilisée par toute personne possédant un simple caméscope. L'objet de cette annonce est donc d'amener de nombreux testeurs et pourquoi pas contributeurs, ce qui était difficilement possible auparavant.

Boxtream est un projet matériel et logiciel visant à construire un studio d'enregistrement et de diffusion audio et vidéo autonome. La partie logicielle peut désormais être utilisée sans nécessiter de matériel relativement cher (dont nous avons la chance de disposer), ce qui le met à la portée d'un plus grand public.

Ce système est la version "transportable" du système que nous avons conçu à la Faculté de Médecine de l'Université de Nice-Sophia Antipolis et utilisons pour diffuser certains cours en direct et à la demande (environ 50 heures/semaine). Il permet en particulier de diffuser un intervenant avec sa présentation informatique synchronisée au sein d'une seule et même vidéo. Ce système remplace avantageusement le trio RealServer+RealProducer+RealPlayer que nous utilisions auparavant.

Le logiciel est écrit en Python et distribué selon les termes de la licence GNU GPL. Il se compose d'un backend utilisant GStreamer et exposant une API XML-RPC, et d'un frontal graphique utilisant wxWidgets. Cinq scénarios d'enregistrement/streaming sont inclus, mais d'autres peuvent facilement être ajoutés.

Sortie de EKD 1.2-5 pour Linux !

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
9
avr.
2007
Audiovisuel
Une nouvelle version d'EKD pour Linux vient de voir le jour .
EKD (EnKoDeur-Mixeur) a été à l’origine fait uniquement pour encoder des animations au format divx, mpeg1 ou motion jpeg, il a ensuite évolué pour proposer des opérations de post-production pour les fichiers animés et les images . Concernant les images, EKD fait du traitement par lot (c’est à dire qu’il peut travailler avec une ou plusieurs images sans aucun soucis). EKD utilise les applications suivantes : Mplayer, Mencoder et les commandes ImageMagick, Python et Python Imaging Library.

Ce n'est pas une version majeure, mais elle amène un certain nombre d'améliorations qui sont notamment :
  • La possibilité de changer la taille de la police de caractère, la couleur du fond, la couleur de la police, la couleur du fond des boutons et du menu, la couleur de la police des boutons et du menu, et pour finir, la possibilité de choisir un thème de couleurs (parmi les 12 choix possibles) .
  • EKD est disponible en version française, mais aussi maintenant, en version anglaise (pour les utilisateurs ayant leur système configuré dans une langue autre que le français) .

Une émission de télé sur les logiciels libres

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
31
mar.
2007
Audiovisuel
Le dimanche 1er avril 2007 de 18h à 19h sera rediffusée sur la chaîne Direct 8 (TNT gratuite) l'émission 8-FI du 18 mars.

Elle est intitulée Le Monde du Libre, les succès de l'Open Source, avec 4 invités autour de l'animateur Dominique Delport : Sophie Gautier (OpenOffice.org), Pierre Baudouin (Wikimedia France), Tristan Nitot (Mozilla Europe) et Thierry Stoehr (AFUL).

C'est forcément incomplet (le temps est court, même en presque une heure), mais il y a été question de Wikipédia, d'OpenOffice.org, de Firefox et Thunderbird, et de logiciel libre en général. Avec aussi un peu de formats ouverts, un peu de RGI, de la vente liée Détaxe Racketiciel, ou encore l'Assemblée nationale.

On peut suivre l'émission en direct sur le site de Direct 8, à la télévision sur la TNT, via le câble ou via une « box » ADSL. L'émission est aussi disponible en podcast video sur le site de ZDNet France et aussi via iTunes. Pour un format plus ouvert comme Ogg Theora, ne pas hésiter à signaler si cela a été converti.

Kino 1.0.0

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
20
mar.
2007
Audiovisuel
Le logiciel libre d'édition vidéo Kino est sorti ce lundi 12 mars en version 1.0.0. Avec une version mineure tous les deux mois depuis un an, le développement est resté aussi soutenu que sa popularité.

Parmi les nouveautés on notera la possibilité d'envoyer directement depuis Kino sa vidéo sur blip.tv. Une démonstration de cette fonctionnalité est disponible sur kino.blip.tv.

Avec cette version, Dan Dennedy (chef du projet Kino), a voulu souligner la maturité du projet. Dans l'annonce de la sortie il informe que malgré les qualités du logiciel et du plaisir qu'il a à travailler dessus il ne prévoit pas d'évolution importante dans la période à venir.

Le fait que l'architecture vieillissante du logiciel l'empêche d'ajouter facilement des fonctionnalités qu'il juge comme souhaitables pour ce type de logiciel lui fait penser que l'avenir se trouve du côté du framework MLT sur lequel il travaille également avec Charlie Yates (co-développeur de Kino). Ce projet, en plein essor, a permis à kdenlive de devenir rapidement un bon logiciel d'édition vidéo dont les utilisateurs saluent la facilité d'emploi (à comparer avec l'ergonomie de Kino). Au final il semble que Kino va continuer sa route mais qu'à moyen terme un Kino 2 utilisera MLT.

Divergence Numérique On TV !

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
6
mar.
2007
Audiovisuel
Après quelques semaines sans nouvelles de nos petites émissions sur les logiciels libres, Freenews TV et Divergence FM ont l'honneur et la joie de vous apprendre qu'à partir de ce jour une nouvelle émission fait partie de la programmation de cette chaîne résolument tournée vers les internautes (surtout freenautes en fait).

Vous l'aurez deviné, c'est de divergence Numérique dont il s'agit ! Pour l'instant, avec un décalage d'environ deux semaines mais sans doute à partir de la rentrée 2007 en direct live, vous pourrez suivre nos aventures joyeuses et mouvementées.

Le menu de l'émission :
  • Les nouvelles du front
  • la chronique littéraire
  • la chronique du Labo-Linux
  • 64 bits et alors ? (Quid de GNU/Linux et des processeurs 64 bits)
  • l'agenda du libre
La première émission a été faite un peu à l'arrache, mais on vous promet, on fera mieux la prochaine fois.

Au fait, c'est visible à partir d'aujourd'hui :)

Vidéos des conférences du FOSDEM 2007

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
4
mar.
2007
Audiovisuel
Le Free and Open Source Software Developers' European Meeting s'est déroulé cette année les 24 et 25 février à Bruxelles. Les vidéos des conférences principales ont déjà été mises en ligne par l'équipe d'organisation, au format Ogg Théora.

On retrouve tout d'abord les keynotes du samedi matin, avec l'ouverture, l'intervention de Pieter Hintjens, président de la FFII, sur les brevets logiciels en Europe, l'intervention de Jim Gettys sur le projet One Laptop Per Child puis l'intervention de Simon Phipps, de Sun Microsystems, sur la libération de Java.

Le samedi après-midi était séparé en deux thématiques principales. D'un coté la thématique noyau, avec une conférence sur ReactOS, une implémentation libre de Microsoft Windows, par Aleksey Bragin, suivie d'une présentation de LinuxBIOS, par Ronald Minnich, puis d'une présentation sur le noyau, par Andrew Morton. De l'autre coté, la thématique Desktop applications, avec des interventions autour du serveur graphique, en commençant par celle de Keith Packard sur X.org, puis celle de Kristian Høgsberg sur AIGLX et enfin celle de Øyvind Kolås sur GEGL.

Le dimanche matin, il y avait également deux thématiques. La première sur la sécurité, avec une intervention de Pete Herzog sur le thème Security Testing, puis de H.D. Moore sur le Metasploit Framework et enfin de Kern Sibbald sur Bacula, un logiciel de sauvegarde. La seconde thématique portait sur le Web, avec une présentation de Plone 3.0 par Paul Everitt, puis de Drupal par Dries Buytaert et enfin une présentation de Mozilla par Mike Schroepfer.

L'après-midi, les deux thématiques étaient Internet Services et Development and Languages. Du coté d'Internet Services, une présentation de Tom Baeyens sur JBoss JBPM, de Peter Saint-Andre sur le thème Secure ommunications with Jabber et de Jeremy Allison sur Samba. Du coté Development and Languages, une présentation de Miguel de Icaza sur le thème Turbocaching Linux With Mono, puis de Jim Blandy sur les GDB tracepoints et enfin de Federico Mena Quintero sur Profiling Desktop Applications.

Le FOSDEM s'est terminé par une conférence de Georg Greeve intitulée Beyond GPLv3, puis par une fermeture par les organisateurs.

Toutes les conférences sont en anglais. Bonne séance !

Post-production avec EKD

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
3
fév.
2007
Audiovisuel
EKD est un logiciel d'encodage et de post-production disponible pour Linux (toutes distributions confondues) et Windows XP. Il peut être utile à des particuliers et de petits studios voulant faire quelques traitements vidéo (gère aussi le traitement par lot des images d'une vidéo). Il fonctionne à partir de Python, PIL, Numpy, ImageMagick et Mplayer-Mencoder (ces applications doivent donc être au préalable installées sur la machine hôte). EKD est sous licence GPL.

Les principales fonctionnalités sont :
  • La transformation d'une série d'images en fichier vidéo (en pouvant régler le nombre d'images par seconde) ;
  • La transformation de vidéos en série d'images (donc l'inverse de la fonction précédente) ;
  • Le traitement des images par lot (entre autre, par une série de filtres, la gestion du compositing) ;
  • Gère aussi le chroma key ;
  • La lecture de vidéos.


Note : une version Mac OS X est à l'étude, le développeur n'ayant pas de machine sous la main, il recherche des personnes pouvant le guider (et tester) pour modifier le code en conséquence. Pour participer au développement d'EKD sur Mac OS X, passez par le forum officiel "Fourre-Tout" .

Itheora, un habillage pour Cortado

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
1
26
jan.
2007
Audiovisuel
Alors que la version 9 de Flash est sortie, une initiative libre vient d'apparaître sur les forum de Framasoft. Il s'agit d'un habillage graphique en PHP pour Cortado, une alternative libre en Java au lecteur Flash qui permet donc la lecture en ligne de vidéos sans avoir besoin de télécharger quoique ce soit (codecs ou lecteur).

Itheora est un habillage de Cortado, c'est à dire une interface qui permet, en plus d'une accessibilité conviviale, plusieurs fonctions très intéressantes :
  • Le choix du mode de lecture : soit via le processus Java de Cortado, soit par le greffon de votre navigateur (par exemple mplayer plugin).
  • Le téléchargement du fichier.

La promotion du système Cortado est un enjeu fondamental, c'est l'alternative du Flash Player le plus direct, et surtout le plus opérationnel. Ce système est libre, et permet la lecture/distribution du contenu au format Theora, libre également. Il s'agit d'un moyen de diffusion audiovisuel très performant, totalement libre, et multiplateforme, et je vous invite donc tous à soutenir ces deux projets.

Conseil de l'Union européenne : « Nous ne pouvons pas supporter légalement Linux »

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
2
jan.
2007
Audiovisuel
Le service de streaming [NdM : lecture en continu] du Conseil de l'Union européenne permet de regarder les conférences de presse et les délibérations du conseil. Malheureusement toutes les vidéo ne sont disponibles qu'au format WMV mais, plus grave, dans la FAQ du site, il est indiqué que :

Sur quelles plates-formes puis-je visionner en direct le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne?

Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh. Nous ne pouvons légalement pas supporter Linux. Donc la réponse est: pas de support pour Linux.


Une pétition vient d'être lancée, elle propose que le site utilise les codecs Theora pour que tout le monde puisse visionner ces vidéos librement (et légalement ?).

Pour mémoire, en France, l'Assemblée nationale diffuse ses flux aux formats Real et WMV et le Sénat en Real Video, tandis que le Parlement européen utilise WMV et Real Video. Côté services publics France Télévision réclame Windows Media Player et Radio France utilise suivant les cas WMA, Real Audio ou MP3.

À quand une vraie interopérabilité et des formats ouverts pour les administrations et collectivités territoriales, pour tous les services publics ? (« On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d'interconnexion ou d'échange et tout format de données interopérable et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en ½uvre. », loi LCEN n° 2004-575 du 21 juin 2004)

Mise à jour : la phrase dans la FAQ a été modifiée pour devenir «Le service média "streaming" du Conseil de l'Union européenne en direct peut être visionné sur les plates-formes Microsoft Windows et Macintosh.»

Vidéos de conférences sur le logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
29
déc.
2006
Audiovisuel
Avec ces températures il vaut mieux rester bien au chaud chez soi, alors pour occuper vos soirées d'hiver voici une petites listes de vidéos et de pistes audios "instructives" à télécharger, visionner et/ou écouter sans modération.

Celles ci sont classées dans la suite de la dépêche par événement et par site. Vous y retrouverez les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre de Juillet 2006, la Journée Méditerranéenne des Logiciels Libres de Mai 2006, les journées du logiciel libre 2004 et 2005 de l'Aldil, les journées du logiciel libre 2003 et 2005 des Epplug, les install-parties 2003 et 2004 de l'ENS-Cachan, le présentation des logiciels libres musicaux de Toulibre.org et enfin celles des journées du Logiciel Libre 2005 de l'association Servidéo.

Bonne occupation !

Faites parler vos fichiers avec hachoir-metadata

Posté par (page perso) . Modéré par Thomas Petazzoni.
Tags :
0
19
déc.
2006
Audiovisuel
Tous les jours, nous manipulons des dizaines de fichiers binaires sans vraiment se soucier de leur format ou de connaître toutes les informations qu'ils contiennent. Pourtant, ils sont souvent accompagnés de métadonnées qui renseignent sur leur origine et leur contenu : auteur, nom du logiciel, date de création, durée, taille, codec, genre, etc. Ces informations permettent une classification fine et des recherches multicritères très fines.

Hachoir-metadata, programme basé sur la bibliothèque Hachoir, permet de lire ces informations et les présente de manière synthétique. Tous les formats courants sont reconnus : image (JPEG, PNG, GIF, ICO...), vidéo (AVI, WMV, FLV, MKV...), audio (MP3, wav, Ogg, WMA...), archive (zip, gzip, bzip2, tar...).

Les informations sont triées par pertinence (ex les dimensions d'une image sont plus importantes que la méthode de compression). Pour les formats contenant plusieurs « documents », chaque document possède sa propre section (ex : les flux audio, vidéo et les informations générales sont séparés). Contrairement à certains outils où la présentation est calquée sur le format de fichier, hachoir-metadata classe des informations de manière générique (ex : le champ 'duration' est partagée pour une vidéo ou un son).

Hachoir-metadata n'est sûrement pas une révolution, il existe déjà une multitude de bibliothèques pour extraire les métadonnées. Mais, pour les formats supportés, il donne d'aussi bons résultats que ses concurrents voire parfois meilleurs. Au passage, essayez également le programme hachoir-urwid pour explorer vos fichiers en profondeur et découvrir d'autres informations passées sous silence.

Nouvelle version d'Avidemux !

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
0
8
déc.
2006
Audiovisuel
C'est le 2 décembre dernier que la version 2.3 d'avidemux est sortie. Avidemux est la solution d'édition de vidéo multiplateforme. On le dit clone de Virtual Dub sous Windows, mais il le surpasse dans plusieurs domaines, dont la simplicité et la souplesse.

Ce logiciel permet l'édition, le montage (linéaire), la conversion d'un bon nombre de type de fichier vidéo (mpg, avi, ogm etc...), le traitement vidéo et audio (avec un panel important de filtres), ainsi que des utilitaires (multi-pistes, la conversion dvd, la reconstruction de vidéos, la vérification des frames etc..), le tout dans une impeccable interface en GTK+.

Dans les nouveautés qu'apporte cette version, et cela en plus des "traditionnelles" corrections de bugs, des outils traitements sonores et le support du multi-piste audio, de grandes améliorations dans l'exportation en format MP4/MOV & MPEG-4 X264, l'apport du multi-threading etc..

On regrettera cependant que le conteneur MKV ne soit toujours pas à l'affiche des formats exportables, c'est même décevant quand on connaît ses nombreuses qualités.

Je vous laisse découvrir l'un des meilleurs logiciels de traitement vidéo libre à mon goût, disponible sous Linux, Windows et MacOSX.

Sortie de subtitleeditor 0.11

Posté par . Modéré par j.
Tags :
0
31
oct.
2006
Audiovisuel
Subtitleeditor est un logiciel d'édition de sous-titre sous licence GNU GPL basé sur GTK+2 qui vise à être rapide, simple et stable.

Il permet aussi la synchronisation de sous-titre avec représentations des ondes sonores directement à partir de la vidéo ou de n'importe quel média (GStreamer).

Mythtv 0.20

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
0
11
sept.
2006
Audiovisuel
Mythtv est une suite logicielle permettant d'effectuer des enregistrements TV (TNT, hertzien, satellite, câble, adsl), de regarder des DVD, lire ses films, d'écouter de la musique et bien d'autre encore et tout ça sur la télévision et via une télécommande.

8 mois après la précédente version, l'équipe de Mythtv sort une nouvelle mouture avec une liste de changement toujours aussi impressionnante !
Au menu de cette nouvelle version : début de réécriture de l'interface en OpenGL afin d'avoir des belles transitions entre les différents menus, ajout officiel d'un greffon afin de masteriser et de graver des DVD à partir des enregistrements TV directement depuis l'interface et non plus via l'accès web ou à la main, l'ajout du support multi-poste de la freebox, le lecteur DVD interne supporte (enfin) les menus et permet de lire toutes (ou presque) les vidéos au format communs (xvid, divx etc...). On notera également le support des macintels pour le frontend, d'un début d'implémentation de pile upnp (protocole de communication entre des appareils multimédia).

Les versions binaires vont apparaître doucement, mais les sources sont bien sûr disponibles.

Sortie de subtitleeditor 0.9

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
23
juil.
2006
Audiovisuel
subtitleeditor est un logiciel sous licence GNU GPL qui permet l'édition et la synchronisation de sous-titre de façon extrêmement simple ainsi qu'une prévisualisation audio et vidéo.

Techniquement le projet est développé en C++ et utilise les bibliothèques GTKmm/GStreamer.

Il est capable d'éditer plusieurs formats :
Sub Station Alpha, Advanced Sub Station Alpha, SubRip, MicroDVD, MPL2, MPsub, SubViewer 2.0.

Les licences Creative Commons et la liberté

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
17
juil.
2006
Audiovisuel
Dans des commentaires postés ici, j'ai encore pu constater que pour beaucoup de lecteurs de ce site - pourtant plus informés que la moyenne - si une oeuvre est distribuée sous une licence Creative Commons, c'est que c'est libre ! L'oeuvre en question est pourtant distribuée sous la licence Attribution-NonCommercial-NoDerivs. En clair (je reprend ici la description officielle) :
  • Vous êtes libres de reproduire, distribuer et communiquer cette création au public mais :
  • Vous devez citer le nom de l'auteur original.
  • Vous n'avez pas le droit d'utiliser cette création à des fins commerciales.
  • Vous n'avez pas le droit de modifier, de transformer ou d'adapter cette création.
Donc vous n'avez que le droit de recopier l'oeuvre, c'est une licence facilitant seulement la diffusion (dans le genre freeware/graticiel), qui n'a rien de libre.

Je pense qu'il est donc utile de donner à nouveau quelques explications sur les licences Creative Commons. Il s'agit de 6 licences restreignant, ou pas, votre liberté sur différents points. Elles sont nommées par la concaténation de ces contraintes.

Documentaires sur le logiciel libre

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
1
12
juil.
2006
Audiovisuel
La Radio de la Méduse signe un rapide documentaire grand public (22 minutes) sur le Libre à l'occasion des RMLL 2006.

Interviewés :
- Bernard Didier et Benjamin Sonntag, de l'organisation des RMLL
- Tristan Nitot, de Mozilla Europe
- Tony Galmishe, d'OpenOffice.org France
- Benoit Sibaud, de l'April

(Erratum : Netscape a été racheté par AOL et non Apple.)

Par ailleurs, le documentaire vidéo de BBC World "The Code Breakers" est disponible en téléchargement.

Divergence FM & RMLL : En direct de Vandoeuvre-lès-Nancy !

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
0
4
juil.
2006
Audiovisuel
L’an passé, ce fut avec le soutien et la participation de Radio Dijon Campus 92.2, et cette année, c'est sur le 94.2 Mhz de Radio Fajet (prononcez "fadjet" :) que Divergence Numérique sera diffusée à Vandoeuvre-les-Nancy qui a l’intelligence, le bon goût, et l’honneur d’accueillir les Rencontres Mondiales du Logiciel Libre.

Toujours plus loin, toujours plus haut ! Cette année nous serons installés au café de la Faculté des Sciences du campus de l’Université Henri Poincaré - Nancy 1, à Vandoeuvre-les-Nancy même. Le détail de ces émissions sera bien sûr connu au dernier moment, mais essaiera d’être le plus représentatif de ces 7e rencontres.

Fedora Core et Creative Commons lancent le concours Open Video

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
3
juil.
2006
Audiovisuel
L'équipe Marketing du Projet Fedora et CreativeCommons annoncent le lancement du concours Open Video ! Le but de ce concours est de promouvoir les copyrights « flexibles », la vidéo libre et le Projet Fedora.

Comment participer ?
Envoyez vos vidéos à l'adresse e-mail suivante, avant le 20 juillet 2006 : openvideo@fedoraproject.org.
Votre vidéo doit être au format OGG Theora, peser moins de 10Mo et durer moins de 30 secondes. Elle doit également être sous la licence Attribution-ShareAlike-2.5. Vous pouvez réutiliser du contenu déjà librement disponible (musique et vidéos sous licence CC).

Et les récompenses ?
Le joli camescope que l'on voit sur cette page. Les 150 premiers envois recevront une paire de tongues estampillées Fedora. Ça sent les vacances !