Sortie d’ownCloud 4.5.0

66
18
oct.
2012
Cloud

ownCloud est une application Web permettant, de manière non exhaustive, d’éditer calendriers, contacts, synchroniser ses fichiers et marque‐pages, visionner, partager et chiffrer ses documents, écouter sa musique en ligne… En plus de proposer tout cela via une interface Web, ownCloud implémente des connecteurs CardDAV (contacts), CalDAV (calendriers), WebDAV (fichiers) et Ampache (listes de lectures), en plus d’un client de synchronisation multi‐plate‐forme (GNU/Linux, Windows, Mac OS X et Android), pour avoir une fonctionnalité équivalente à SparkleShare (ou Dropbox).

logo ownCloud

Le fonctionnement d’ownCloud est modulaire, la plupart des fonctionnalités sont activables ou désactivables via l’interface Web. De nombreuses applications sont pré‐installées (même si elles ne sont pas toutes activées par défaut) afin de couvrir un large pan de fonctionnalités. Il est tout de même possible d’en ajouter ou d’en développer d’autres via l’interface apps.

ownCloud vient donc de sortir en version 4.5.0 ! Ce projet est issu du projet KDE, et est né au KDE camp 2010. ownCloud est maintenant un projet indépendant qui revendique désormais plus de 650 000 installations de sa solution.
Ce projet a été mené afin de proposer un concurrent libre au désormais célèbre Dropbox. Les premières itérations d’ownCloud ont été modestes en fonctionnalités, les développeurs n’ayant manifestement pas de feuille de route bien définie. Le projet a bien évolué depuis pour proposer, il y a quelques jours, une version 4.5 étoffée. Pendant ce temps, d’autres services semblables ont émergé chez d’autres géants de l’informatique tels que Google, Apple et Microsoft.

Techniquement, ownCloud est une application développée en PHP, elle est installable sur plusieurs serveurs HTTP comme Apache ou Nginx. Pour la base de données, on peut utiliser SQLite, MySQL ou PostgreSQL. Le connecteur WebDAV est implémenté avec le framework PHP SabreDAV, ce qui dispense d’avoir un support WebDAV fourni par le serveur HTTP. L’application Web permet d’écouter sa musique en ligne, mais aussi de visualiser ses photos et d’autres types de documents. Il est par exemple possible de visualiser des PDF avec pdf.js et les fichiers OpenDocument avec WebODF. ownCloud intègre l’éditeur Ace permettant d’éditer en ligne ses fichiers textes. L’application de gestion de fichiers gère le glisser‐déposer depuis un navigateur de fichiers traditionnel. ownCloud peut déléguer l’authentification de ses utilisateurs auprès d’un annuaire LDAP ou d’un service OpenID, et encore une fois, d’autres systèmes d’authentification sont disponibles via l’interface apps.

N. D. A. : Merci à Nÿco, olivierweb, Bruce le Nain, eMerzh, Yves Bourguignon, Le Cancre Las, RbN, Moltès, et fravashyo pour leur exemplaire collaboration à la rédaction de cette dépêche !

ownCloud 4 est sorti

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Altor, eMerzh, Benoît Sibaud, Benoît, B16F4RV4RD1N et Nils Ratusznik. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
42
24
mai
2012
Cloud

ownCloud est sorti en version 4. Pour mémoire, ownCloud est un service en ligne qui permet de stocker vos fichiers, de jouer vos musiques, d'afficher votre calendrier, de gérer vos contact, etc. Il offre un accès aux fichiers via WebDAV, un client de synchronisation sous Linux et Windows pour avoir la même version entre votre ordinateur et le serveur et offre aussi de partager votre calendrier et vos contacts via CardDAV et CalDAV. Il existe aussi un client pour synchroniser vos fichiers avec votre ordinateur.

Logo owncloud
Tout cela s'installe facilement et ne nécessite que PHP et une base MySQL ou PostgreSQL. Et si vous ne voulez pas l'installer, il existe plusieurs sites qui vous proposent un compte sur leurs installations. ownCloud.com propose même des solutions pour les entreprises.

NdA : Merci à eMerzh, Benoît et Altor pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

ownCloud 3

Posté par . Édité par Nÿco, Florent Zara, Lucas Bonnet et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
42
30
jan.
2012
Cloud

ownCloud est sorti en version 3 ce lundi 30 janvier. Ce projet, sous licence AGPL et débuté en 2010, se veut être une alternative libre aux solutions propriétaires de stockage en ligne. Il a déjà été présenté ici même à l'occasion des sorties des versions 1 et 2. Grosse nouveauté, une entreprise du même nom chapeaute maintenant le projet et va proposer des solutions payantes basées sur le projet libre.

En plus d'une interface web qui permet de visualiser, partager et éditer ses données, ownCloud implémente des protocoles standards comme WebDAV pour l'accès au fichiers, CardDAV pour l'accès aux contacts et, CalDAV pour le calendrier, ce qui permet de le synchroniser avec les OS les plus courants. L'installation ne nécessite qu'un serveur web avec PHP et MySQL ou SQLite.

ownCloud 2 dans les bacs

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
32
16
oct.
2011
Cloud

Avec le succès d’Internet, les utilisateurs stockent de plus en plus leurs données en ligne, ou encore pour faire hype, dans le « cloud ». Mettre ses données en ligne a plusieurs avantages :

  • accessible de n’importe où ;
  • partage des données facilité ;
  • le plus souvent, il n’y a aucune application à installer.

Cependant, l’utilisation de tels services peut renfermer de nombreux pièges qui nécessiteraient une dépêche dédiée pour être détaillés. Citons tout de même :

  • le souci de la vie privée ;
  • l’appropriation des données ;
  • le manque de contrôle sur ses données ;
  • le manque d’interopérabilité avec d’autres services.

Les données mises en ligne peuvent être utilisées par l’organisation afin de fournir à l’utilisateur des annonces publicitaires ciblées. D’autre part, l’organisme fournissant le service peut s’approprier des droits sur les données de l’utilisateur, par exemple en supprimant celles qui s’avèrent être gênantes. Et enfin si l’on souhaite utiliser plusieurs services différents, il faut le plus souvent ouvrir un nouveau compte pour chaque service proposé, chacun se gardant bien d’interagir facilement avec un concurrent.

Pour répondre à toutes ces problématiques, le projet KDE a annoncé en janvier 2010 la création du projet ownCloud, disponible depuis ce 11 octobre 2011 dans sa deuxième version majeure.

Écrit en PHP, ownCloud est une plate‐forme d’hébergement de données qui vise à offrir à ses utilisateurs un équivalent libre aux services en ligne propriétaires. En installant ownCloud chez lui ou dans un autre lieu de confiance, l’utilisateur peut garder un certain contrôle de ses données tout en profitant de leur accessibilité dans « les nuages ».

Le but premier d’ownCloud étant la gestion de fichiers, celui‐ci permet non seulement de gérer ceux‐ci depuis l’interface Web, mais aussi, grâce au protocole WebDAV, de monter directement le système de fichiers en utilisant votre système d’exploitation favori.

La version 2.0 apporte un certain nombre de nouvelles fonctionnalités détaillées ci‐après. ownCloud est mis à disposition sous licence AGPL version 3.

Merci à nicolas_gaudin, Rory le casseur, claudex, moules< et Spack pour leur participation.

Sortie d'ownCloud 1.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Mouns.
30
25
juin
2010
Cloud
Le 24 juin 2010 est sortie la première version d'ownCloud, un projet de la grande famille KDE visant à offrir aux utilisateurs la possibilité de stocker leurs données chez eux, avec les avantages du stockage sur serveur distant (accessible aussi bien depuis un ordinateur que depuis un PDA, chez soi ou depuis l'extérieur), mais avec tout le contrôle et le respect de la vie privée nécessaires.

Cette version est la première version stable et apporte les fonctionnalités de base du projet.

ownCloud permet de stocker sur un serveur local ou distant des fichiers, puis d'y accéder depuis un point de montage WebDAV ou directement depuis l'interface web. Les transferts sont sécurisés au moyen de SSL si le serveur accueillant ownCloud (qui n'est qu'une simple application PHP) le prend en charge. Les futures versions permettront de stocker encore plus de choses (métadonnées Nepomuk, courriels et contacts Akonadi ainsi que les paramètres de configuration de KDE).