Buildroot 2010.02 est sorti !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
30
8
mar.
2010
Matériel
Buildroot est un outil permettant la construction de systèmes Linux embarqués. Il automatise le processus de téléchargement, configuration, compilation et installation de tous les composants d'un système Linux embarqué : chaîne de compilation croisée, chargeur de démarrage, noyau, système de fichiers racine avec BusyBox, bibliothèques graphiques, réseau, multimédia, etc.

Utilisant le même système de configuration que celui du noyau, Buildroot permet de générer un système embarqué adapté à vos besoins. Il permet de compiler en standard près de 600 paquets : BusyBox, X.org, D-Bus, DirectFB, Gtk, Qt, GStreamer notamment, et il est très aisé d'ajouter d'autres paquets. Buildroot est utilisé officiellement par plusieurs fabricants de matériel, notamment Atmel, Armadeus Systems et Calao Systems et de nombreuses sociétés l'utilisent pour leurs projets Linux embarqué, notamment industriels.

OpenWrt Backfire 10.03 bêta disponible

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
17
5
mar.
2010
Matériel
L'équipe d'OpenWrt est fière de vous annoncer la sortie de la version bêta de la prochaine version majeure, appelée Backfire. Le test de cette version permettra de faire remonter les divers bugs et problèmes en vue de la stabilisation de la version finale.

Les binaires peuvent être téléchargés à l'adresse suivante : http://downloads.openwrt.org/backfire/10.03-beta/

Les changements apportés en particulier par cette version sont :
  • Le noyau utilisé par brcm-2.4 est mis à jour en 2.4.37 ;
  • Les autres cibles sont mises à jour en 2.6.30 ou 2.6.32 ;
  • GCC mis à jour en 4.3.3 pour les cibles ARM/MIPS , 4.4.3 pour PowerPC ;
  • uClibc version 0.9.30.1 ;
  • Le pilote b43 sous noyau 2.6 est utilisé pour les composants Broadcom 11g ;
  • Le pilote ath9k pour les composants Atheros 11n ;
  • La prise en charge de nombreux matériels à base d'Atheros ar71xx ;
  • Magicbox est maintenant intégré dans la cible ppc40x.


Nouvelles cibles :
  • brcm63xx - Modems/routeurs ADSL Broadcom ;
  • cobalt - Appliances Cobalt Networks sur processeurs MIPS ;
  • orion - Routeurs Marvell Orion.


Problèmes connus :
  • La résolution IPv6 par uClibc peut entraîner des erreurs de segmentation ;
  • Le serveur httpd de busybox peut se bloquer ou faire des erreurs de segmentation, néanmoins, LuCi utilise lucid pour servir les pages http ;
  • LuCi est toujours en cours de développement pour suivre cette version, quelques options de configuration sont manquantes, notamment pour les switchs et le 802.11n.

Note : nous vous avions promis depuis longtemps de vous dire lorsque les pilotes Wi-Fi Broadcom sur plate-forme BCM47xx avec noyaux 2.6 seraient prêts, c'est le cas :)

Open-PC l'ordinateur compatible avec le Libre

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
19
20
jan.
2010
Matériel
L'Open-PC, le premier ordinateur de la communauté pour la communauté sera disponible fin février. Il s'agit d'un ordinateur de bureau qui devrait être économique en énergie, prêt à l'emploi et facile à mettre à jour. Il n'utilise que du matériel supporté par GNU/Linux, avec lequel il est livré. L'environnement de bureau KDE est pré-installé.

Toutes les décisions concernant l'architecture, le design, le prix ont été concertées avec la communauté (par le truchement de sondages en ligne).

NdM : l'Open-PC n'utilise pas un BIOS libre comme certains ont pu le dire.

Sortie d'OpenWrt Kamikaze 8.09.2

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
22
11
jan.
2010
Matériel
L'équipe d'OpenWrt, la distribution Linux pour routeurs Wi-Fi est fière de vous annoncer la sortie de Kamikaze 8.09.2.

Cette version achève la série Kamikaze 8.09.2 en apportant les correctifs suivants :
  • Le module de suivi de connexion pour PPTP a été supprimé de la cîble brcm-2.4 rendant le port forwarding non-fonctionnel après quelques heures ;
  • Ajout de la sélection d'antenne par gpio sur les Nanostation loco2 ;
  • Le support des switch IC+ IP17C dans swconfig a été rajouté pour le D-Link DIR-300 et d'autres matériel à base d'Atheros ;
  • Ajout d'un format d'image combinée (kernel+rootfs) et du support de sysupgrade ;
  • Correction des problèmes avec Ethernet sur Fonera+ ;
  • Correction de la régression sur le Netgear WGT634U introduite avec 8.09.1 ;
  • La gestion de la notification explicite de congestion (ECN) de TCP est désactivée par défaut ;
  • Amélioration de la fiabilité de sysupgrade ;
  • Ajout du support des tables de partitions FIS dans mtd pour les systèmes utilisant RedBoot ;
  • Création d'images VMware VMDK pour x86 ;
  • Correction de la configuration d'IPv6 au boot ;
  • Nombreux correctifs pour Madwifi ;
  • Correction d'ImageBuilder et du SDK ;
  • Correction du mode failsafe (restauration des réglages) sur Fonera+ et Fonera 2.0 ;
  • Correction des fuites mémoire dans miniupnpd ;
  • Correction des problèmes liés à l'échappement dans ddns-scripts ;
  • Mise à jour de X-Wrt en 8.09.2 ;
  • Mise à jour de LuCI en v0.8.8 ;
  • Intégration des mises à jour de sécurité pour openswan, tiff, libpng, le noyau Linux, curl, gnutls, openssl et dnsmasq.
Une liste complète des changements est disponible ici : https://dev.openwrt.org/milestone/Kamikaze 8.09.2

Attention : la cible brcm47xx (noyau 2.6) ne fonctionne pas correctement avec les chipsets Wi-Fi Broadcom, nous recommandons donc brcm-2.4 si l'utilisation du Wi-Fi est critique.

La date de sortie de la prochaine version n'est pas encore fixée, mais cette dernière utilisera les noyaux 2.6.30 et supérieurs et prendra en charge davantage de matériel.

Création d'un planet sur le fait soi-même (diy) francophone

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags : aucun
20
8
déc.
2009
Matériel
Je vous annonce la création d'un site regroupant des articles issus de différents blogs sur le sujet du « fait soi-même », on pourrait résumer cela à un « Do It Yourself francophone ».

Actuellement, les articles sont plus axés sur les réalisations électroniques, mais le fait soi-même s'étend à beaucoup de domaines (liste des catégories). Il faut noter que la plupart des réalisations sont faites à l'aide et grâce à des logiciels libres comme :
  • Kicad pour la réalisation de schémas électroniques / typons
  • Avrdude pour la programmation des Avr

  • Le projet Arduino
  • J'en passe...


Les projets résultants restent dans le domaine du libre, les sources le sont, les schémas le sont, bref, toute la chaîne est libre la plupart du temps.

Sur LinuxFR, il y a quelques mordus d'électronique qui seront sûrement ravis de découvrir un site de ce genre et qui voudront peut être nous rejoindre sur le planet. Ce sera avec plaisir et comme on dit : plus on est de fous...

Intel présente un prototype de processeur x86 octatétracontacœur

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
24
4
déc.
2009
Matériel
Le projet TeraScale d'Intel vient d'atteindre une nouvelle étape : un prototype de microprocesseur x86 à 48 cœurs. Intel cite comme possibilités d'utilisation l'informatique nébuleuse, où un grand nombre de processeurs sont rassemblés en un même endroits pour mutualiser leur utilisation, ou encore la vision par ordinateur.

TeraScale, un terrain d'expérimentation dans la voie des processeurs massivement multicœurs, avait déjà conduit à la réalisation de Polaris, un processeur octacontacœur (80), mais avec de petits cœurs au jeu d'instruction réduit. Cette fois, grâce à la gravure en 45 nm et à une technologie de haute permittivité (high-k), ce sont bien des cœurs x86 complets qui sont gravés sur une puce de la taille d'un timbre.

Comme chaque cœur gère son état individuellement et peut même s'éteindre, la puce consomme, selon son utilisation, entre 25 et 125 watts. Les cœurs sont regroupés par paires reliées entre elles par un réseau maillé dont chaque lien fonctionne à 64 Gio/s.

Contrairement aux processeurs actuels, la puce n'utilise pas de mécanisme de cohérence de cache, car la communication entre les cœurs repose sur le passage de messages. Le fondeur a présenté une machine basée sur cette puce fonctionnant sous Linux et Windows. Une telle machine peut se voir dotée de plusieurs puces à 48 cœurs et d'un maximum de 64 Gio de mémoire vive.

Sortie de la version 3.2 du Projet Armadeus

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
9
2
déc.
2009
Matériel
La version 3.2 du "Projet Armadeus" a vu le jour ce mardi 1er décembre 2009.
Pour rappel, le "Projet Armadeus" vise à faciliter le développement de systèmes embarqués à base de Logiciels Libres. Il est basé sur la combinaison logicielle : U-Boot, Linux et Buildroot/Busybox/uClibc.

Le projet est "alimenté" par deux entités :
  • l'association Armadeus Project, qui fournit un support bénévole aux particuliers et aux écoles
  • la société Armadeus Systems, qui conçoit la majorité des cartes électroniques utilisées par le projet et fournit un support commercial aux entreprises désirant développer des solutions embarquées sur base Linux

Les modules embarqués (APFxx) supportés par le projet sont sur base ARM9+FPGA, permettant à ceux qui le souhaitent d'améliorer aussi bien leurs compétences logicielles que matérielles (conception électronique numérique).

Les nouveautés de la version 3.2 sont :
  • passage de SVN à GIT
  • ajout de Pygame, Quake et de AsDevices (bibiliothèque facilitant l'accès aux ressources matérielles des modules APF)
  • meilleure prise en charge des cartes APF27 (à base de Freescale i.MX27) : nouvel écran tactile 7 pouces, sortie HDMI/DVI, prise en charge expérimentale de Xenomai
  • corrections de bugs et meilleure organisation des sources en prévision de l'arrivée de nouvelles fonctionnalités matérielles (extension "Wireless")

Open Graphics lance la production de l'OGD1

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
39
15
nov.
2009
Matériel
La carte de développement du projet Open Graphics, OGD1, est en cours de fabrication. Les circuits imprimés ont été fabriqués, l'assemblage des composants a commencé. Les cartes seront prêtes d'ici 6 à 8 semaines (fin d'assemblage et test). Le but du projet Open Graphics est de fournir une carte vidéo 3D aux spécifications ouvertes et aux pilotes libres.

OGD1 est une carte « vidéo » de développement, utilisant un FPGA, la structure interne de la carte est modifiable (câblage des portes logiques). On peut donc y essayer des « logiques graphiques », validant ainsi le GPU et les pilotes avant de lancer la production de la carte graphique utilisateur qui elle utilise un ASIC (puce non modifiable) dont le coût par unité est plus faible.

Du fait de l'utilisation d'un FPGA, ces cartes sont relativement chères (750 US$) pour une utilisation comme simple carte vidéo, elles sont donc principalement destinées au développement. En fait, ces cartes permettent la réalisation de n'importe quel type de matériel (carte son, wifi, etc.) même si elles sont orientées carte graphique, l'ajout de modules est possible.

Hardware Locality (hwloc)

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
23
6
nov.
2009
Matériel
Hardware Locality (hwloc) est une bibliothèque détectant le matériel et l'exposant de manière portable et générique aux utilisateurs et applications. Cela permet notamment aux applications d'adapter leur comportement à la complexité interne croissante des machines modernes, avec une hiérarchie sophistiquée de processeurs, cœurs, caches partagés, threads, nœuds NUMA

Connaître les besoins précis des applications est difficile. Mais connaître l'organisation des cœurs, caches partagés, et autres ressources matérielles, l'est tout autant, en particulier si on souhaite rester portable. Réécrire une application à chaque fois qu'on l'utilise sur une nouvelle machine est inenvisageable. hwloc est là pour se charger de détecter le matériel et de l'exposer de manière abstraite et portable sous la forme d'un arbre, soit par son interface de programmation en C, soit par des outils en ligne de commande. L'outil lstopo fournit par exemple une vue graphique de la hiérarchie de processeurs, caches, cœurs… exportable dans de nombreux formats via Cairo (voir le lien vers les exemples ci-dessous). D'autres outils permettent notamment de verrouiller des tâches à certains processeurs, cœurs…

NAS LaCie Network Space : un firmware alternatif

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
23
28
oct.
2009
Matériel
NdM : Julien04 nous fait part dans les journaux d'un firmware alternatif auquel il a participé. Nous avons souhaité mettre en valeur son retour d'expérience

« J'ai commandé un NAS grand public (LaCie Network Space 1 TO). Ça coûte une centaine d'euros, disque de 1To compris, donc on imagine bien que les performances seront à la hauteur du prix. Mais au delà des performances, ce sont les fonctionnalités qui m'ont déçu ! En effet, il propose bien le partage FTP et samba, mais seulement un partage public et un seul partage privé (login/pass). Or une séparation des droits est indispensable pour moi...

Puisque le NAS tourne via Linux, j'ai cherché un firmware alternatif, mais rien n'était disponible. Seulement des personnes motivées qui arrivent à obtenir un accès telnet grâce à une faille dans l'interface web. Ils mettent à jour ou ajoutent certains logiciels, rien de plus concret. Et puis j'ai remarqué qu'un NAS Philips, le SPD8020, était très proche techniquement (même carte de développement de la société Marvell) et surtout que quelqu'un maintenait un firmware alternatif ! Cette personne, nommée jippiejajee, un hollandais, a pris le temps de m'aider à comprendre la structure du disque LaCie et à la modifier pour pouvoir utiliser son firmware alternatif Philips. Pour résumer, il faut
  • Sortir le disque du NAS ;
  • Refaire toutes les partitions ;
  • Formater un peu d'ext3 et utiliser dd pour importer certaines partitions brutes.
jippiejajee a du adapter son firmware à la séquence de démarrage (boot) imposée par le hardware LaCie, j'ai débuggué et maintenant ça fonctionne ! Il en a donc fait une version à part entière qui possède son propre tutoriel. Ce firmware propose tout ce qui me manquait :
  • Gestion des utilisateurs ;
  • Meilleure gestion des partages ;
  • Des fioritures comme partage NFS, client torrent, etc. ;
  • De meilleurs performances en samba et en FTP.
Le libre a encore gagné ! J'espère que d'autres pourront délivrer leur NAS grâce à ce firmware alternatif. »

Le plus petit serveur du monde sous Linux !

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
23
18
oct.
2009
Matériel
Ce n'est plus un secret pour personne, Linux se cache partout tant et si bien que certains pensent qu'il existe plus de machines Linux dans l'embarqué que de Windows dans les PC. L'un de ces matériels pouvant de préférence fonctionner avec Linux serait le plus petit serveur du monde.

À peine plus gros qu'un connecteur RJ45 (33,9 x 16,3 x 13,5 mm), pesant 9,6 grammes, ce tout petit serveur est basé sur un processeur FreeScale ColdFire 32 bits à 166 MHz (le MCF548X ?) équipé de 8 Mo de mémoire vive et 16 Mo de mémoire flash. Ce minuscule serveur nommé XPort Pro est le dernier-né de la famille XPort, de modules de calcul et de réseau Ethernet intégrés de la société Lantronix. Il possède en outre de nombreuses interfaces dont I²C, CAN, GPIO ou encore 1-wire. Il est possible de l'alimenter par Ethernet (PoE).

Son utilisation dans l'embarqué est d'autant plus intéressante qu'il est compatible IPv6. Il est destiné à de très nombreuses applications, en particulier dans le domaine de la domotique. Il supporte également SSHv2 et SSLv3.

NdM : Merci à fraph de nous avoir signalé l'existence de ce petit bijou !

Atelier ST-Ericsson : Linux sur la plateforme mobile multimédia 3D NHK-15

Posté par . Modéré par baud123.
Tags :
12
29
sept.
2009
Matériel
Le 14 Octobre ST-Ericsson organise à Grenoble/France, un atelier entièrement consacré au déploiement et à la programmation de Linux sur sa plateforme de téléphonie mobile multimédia Nomadik qui équipe les smartphones de Nokia et de Samsung. Coût de l'inscription: 200 Euros TTC Tous les participants recevront gratuitement le kit d'évaluation NHK-15 de ST-Ericsson d'une valeur de 1000 Euros. ATTENTION ! le nombre de places est limité. Les orateurs sont des ingénieurs experts de ST-Ericsson ainsi que des personnalités reconnues de la communauté Linux (A. Rubini pour le noyau Linux, M. Juszkiewicz pour l'environnement Poky, JC Plagniol sur UBoot, etc...) Évènements liés se déroulant à Grenoble :
  • 14-15 Octobre 2009 : Embedded System Exhibition (pour les sociétés désirant exposer leur savoir faire dans le domaine de l'embarqué) ;
  • 15-16 Octobre 2009 : Embedded Linux Conference Europe (la conférence Linux embarqué de référence en Europe).

Publication des vidéos de l'Embedded Linux Conference 2009

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
22
6
août
2009
Matériel
Comme à chaque conférence importante traitant de Linux embarqué, la société Free Electrons était présente et a enregistré les conférences. Cette fois-ci, c'est avec la participation de Satoru Ueda et Tim Bird (de Sony), que Michael Opdenacker et Thomas Petazzoni (de Free Electrons) vous proposent les vidéos des conférences de Embedded Linux Conference 2009, qui s'est tenue du 6 au 8 avril à San Francisco. Les vidéos sont mises à disposition sous les termes d'une licence libre. La prochaine Embedded Linux Conference Europe aura lieu les 15 et 16 octobre 2009 à Grenoble.

On retrouvera notamment une conférence du mainteneur Linux embarqué du noyau Linux, David Woodhouse, des conférences sur les problématiques temps réel, sur l'instrumentation et le déboguage, la gestion mémoire, le portage sur diverses architectures, la gestion de l'énergie, le multimédia, le temps de démarrage, les systèmes de fichiers, les systèmes de build et bien d'autres sujets encore.

À noter que Free Electrons, société de développement et de formation dans le domaine de Linux embarqué, a animé plusieurs présentations et BOF (Bird of a Feather, sessions de réflexion) lors de cette conférence :

  • Une conférence sur Buildroot, un outil de construction de systèmes Linux embarqué

  • Une conférence sur les systèmes de fichiers pour Flash

  • Une BOF sur les outils de construction de systèmes Linux embarqué

  • Une BOF sur les problématiques de taille (taille du noyau, des applications en espace utilisateurs, les solutions pour réduire la taille, etc.)


La liste complète des vidéos est disponible dans la suite de l'article. Nous publierons prochainement les vidéos du thème embarqué des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre qui se sont déroulées à Nantes début juillet.

[Droneries] EMAV 2009

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
16
25
juil.
2009
Matériel
Contrairement à certaines idées reçues, tous les drones ne ressemblent pas a des Predators tout comme tous les robots ne sont pas des Terminators en puissance. En effet, loin des caméras de télévision, une scène amateur se développe basée sur des centrales de navigation Open Source et faciles d'accès avec des stations sol sous Linux telles les Paparazzi, les Ardupilot et autres UAV DevBoard soutenuees par une communauté très active.

Cette communauté se rassemble lors d'évènements au cours desquels des petites compétitions à la fois ludiques et techniques sont organisées dans une ambiance bon enfant.

C'est le cas par exemple de l'EMAV 2009 qui se déroulera au Cultuurcentrum TU Delft, à Delft, au sud des Pays Bas du 14 au 17 septembre. Sachant que le vent est souvent très présent en cette saison; les évolutions extérieures vont être assez intéressantes ;-)

Alors, vous venez ?

Publication des spécifications de ACPI v4.0

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
22
24
juin
2009
Matériel
Le 16 juin 2009, les spécifications de la v4.0 de l’ « Advanced Configuration and Power Interface » (ACPI) (interface avancée de gestion de la configuration et de ressources) sont disponibles : attentions les yeux, cette bible pèse plus de 700 pages !

Cette spécification est le fruit d’un travail qui a démarré il y a plus de 10 ans maintenant, et qui a été réalisé par différents acteurs : Intel en première ligne, accompagné par HP, Microsoft, Phoenix Technologies et Toshiba. Évidemment cette nouvelle mouture apporte son lot d’améliorations, notamment en termes de stabilité et de fonctionnalités liées à l’économie d’énergie.

Cependant, on peut noter que Intel, pourtant leader sur l'ACPI, semble également explorer une nouvelle voie, au travers du projet Simple Firmware Interface (SFI) qui vise à proposer une interface plus simple pour les systèmes légers tels que les netbooks et autres terminaux internet mobiles (MID).

Sans être exhaustif, voici une liste des principaux domaines impactés par cette nouvelle révision des spécifications de l'ACPI :

  • Refonte globale de la spécification ;

  • Domaine d'horloge ;

  • Support de l'APIC x2 ;

  • Support de la mise en veille des processeurs logiques ;

  • Correction de la table de caractéristiques maximum du système ;

  • Correction au niveau des mesures d'énergie ;

  • Support de l'USB 3.0 ;

  • Amélioration du modèle de calcul des températures ;

  • Support des périphériques d'alarme ;

  • Extensions liées à la gestion des batteries ;

  • Monitoring et reporting sur l'utilisation de la bande passante mémoire ;

  • Amélioration de l'interface de gestion des erreurs ACPI.

Solaire libre

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
33
10
juin
2009
Matériel
La production photovoltaïque a fait un bond ces dernières années, grâce à un système de subvention efficace. Les onduleurs qui transforment le courant continu en courant alternatif ont souvent une interface réseau pour en extraire des informations.

Les fabricants proposent chacun leur outil pour s'y connecter ; comme toujours, c'est mal foutu, et pour le système d'exploitation dominant exclusivement.

Conférénce sur la métrologie des entrées/sorties

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
13
8
juin
2009
Matériel
Comme chacun le sait, les performances d'un ordinateur ne dépendent pas uniquement (loin s'en faut) de la seule vitesse du ou des processeurs. Mais aussi (et surtout ?) de la performance des couches de stockage.

C'est pourquoi l'association GUSES (Groupe d'Utilisateurs francophones de Solaris et OpenSolaris) se propose d'organiser une présentation de la métrologie des entrées/sorties. Bien entendu, cette présentation est axée autour du système d'exploitation OpenSolaris, mais les concepts restent bien entendu applicables pour n'importe quel UNIX.

Au programme :
  • Les différents composants liés aux couches de stockages (logiciels et matériels) ;
  • La gestion du cache ;
  • Le rôle du matériel ;
  • Mesure des performances et optimisation.

Cette présentation sera assurée par un administrateur système senior, le 16 Juin, à partir de 19h30, dans les locaux de Sun Paris - 32 Avenue Monceau 75008 (attention, Sun n'est plus basé à Iena).

Sortie d'OpenWrt Kamikaze 8.09.1

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
12
3
juin
2009
Matériel
L'équipe d'OpenWrt, la distribution destinée aux routeurs, est fière de vous annoncer la sortie de Kamikaze 8.09.1.

Les binaires sont générés à partir de la révision SVN r16278, et sont disponibles en téléchargement ici : http://downloads.openwrt.org/kamikaze/8.09.1/

C'est une mise à jour de la version 8.09 comprenant notamment les changements suivants :
  • Les pilotes mac80211 non fonctionnels ont été supprimés, et seront réintroduits corrigés pour la prochaine version ;
  • Le bug de port forwarding NAT avec brcm-2.4 est corrigé ;
  • Les derniers noyaux stables 2.6.25 & 2.6.26 sont utilisés ;
  • L'intégration d'hostapd a été corrigée ;
  • madwifi a été corrigé ;
  • sysupgrade (mise à jour à chaud) a été amélioré et corrigé ;
  • Amélioration du script client d'udhcpc ;
  • Suppression du support madwifi pour noyaux 2.4 ;
  • Le routage multicast est maintenant activé par défaut ;
  • La cible rb532 utilise 2.6.23 ;
  • Les routes statiques sans passerelles sont autorisées ;
  • Les serveurs DNS peuvent être surchargés en mode DHCP ;
  • Support du boot PXE dans dnsmasq ;
  • libnl-tiny et wprobe backportés depuis trunk ;
  • Les images x86 incluent la plupart des pilotes ethernet ;
  • Mise à jour vers LuCI v0.8.7.
La liste complète des changements est disponible ici : https://dev.openwrt.org/milestone/Kamikaze%208.09.1

Merci à Nicolas Thill et Andy Boyett, les nouveaux "release manager" pour cette version.

OpenViBE : sortie officielle

Posté par . Modéré par baud123.
Tags : aucun
21
17
mai
2009
Matériel
Qui n'a jamais rêvé de contrôler une machine uniquement par la pensée? Contrôler un bras bionique, ou tout simplement afficher linuxfr.org dans son navigateur préféré en un clin d'œil?

Des chercheurs de l'INRIA, de l'IRISA, de l'INSERM et de France Telecom R&D ont commencé à plancher sur le problème depuis 2006.

OpenViBE permet de concevoir, tester et utiliser des interfaces Cerveau-Ordinateur (Brain-Computer Interfaces (BCI)). Ces interfaces sont des systèmes de communication qui permettent d'envoyer des commandes aux ordinateurs simplement au moyen de l'activité cérébrale.

Flashrom, logiciel libre de mise à jour de BIOS

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
Tags :
26
7
mai
2009
Matériel
La sortie de la version 0.9.0 de flashrom est l'occasion de vous présenter cet outil très pratique.

Flashrom est un utilitaire en GPLv2 permettant d'accéder (en lecture ou en écriture) à des mémoires flash, principalement pour mettre à jour des BIOS.

Il est écrit dans le cadre du projet de BIOS libre coreboot, et permet en particulier de remplacer votre BIOS par celui-ci.

Il peut servir également à mettre à jour votre BIOS avec une mise à jour officielle, et ce directement depuis votre système. Vous pouvez ainsi facilement mettre à jour à distance le BIOS de votre serveur, sans avoir besoin de le faire redémarrer sur une disquette ou un CD.

Il prend en charge plus de 150 familles de puces sur plus de 75 chipsets et gère également de nombreuses cartes mères non standard. Pour ce qui est du système, Linux, FreeBSD, DragonFly BSD, Solaris et Mac OSX sont annoncés comme compatibles. Une version Windows existe aussi mais elle n'est pas intégrée au projet.

Atelier OpenWRT à Paris

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
9
21
avr.
2009
Matériel
Parinux vous propose de libérer vos routeurs Wi-Fi !
Nous organisons avec France-Wireless un atelier pendant lequel nous présenterons OpenWRT, micrologiciel alternatif pour un certain nombre de routeurs Wi-Fi, et ses avantages. Après cette présentation, nous procéderons à l'installation d'OpenWRT sur les routeurs que les participants auront apportés.

L'atelier se déroulera le 25 avril à la Fondation « Charles Léopold Mayer » pour le Progrès de l'Homme, 38 rue Saint Sabin, Métro Bréguet-Sabin, L5. Afin que cet atelier se déroule dans les meilleures conditions possibles, nous avons volontairement et arbitrairement limité le nombre de place à seize (inscriptions sur le site de Parinux).

Levée de fonds pour OGD1

Posté par . Modéré par patrick_g.
9
2
avr.
2009
Matériel
OGD1 est une carte de développement programmable basée sur un FPGA, supportée par le projet Open Graphics. Le but de ce projet est de concevoir une carte vidéo 3D aux spécifications ouvertes et aux pilotes libres. Linux Fund est en train de lever des fonds pour l'achat de 10 cartes de développement OGD1 afin de les donner à des développeurs.
Cette opération, ajoutée aux pré-commandes déjà enregistrées chez Traversal Technology, va permettre la mise en fabrication de la carte de développement OGD1.

Pour les personnes désirant acheter un exemplaire, le prix de la carte OGD1 vient de passer à 750$US.

Touch Book : le tueur de netbook ?

Posté par (page perso) . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags : aucun
27
5
mar.
2009
Matériel
Après le EeePC d'Asus, suivi de tous les fabricants qui se sont (com)pressés sur ce marché alors encore inexploré, voici le Touch Book. C'est la société Always Innovating qui est à l'origine de ce petit bijou, société originaire de Menlo Park, en Californie et créée par le français Grégoire Gentil.

Le Touch a cette originalité : il est bourré d'originalités ! En vrac : netbook, écran tactile détachable à dos magnétique, Linux avec le navigateur Mozilla Fennec, carte mère libre, processeur ARM, stockage MicroSD, 6 ports USB 2.0 dont trois à l'intérieur de la machine, 10h à 15h d'autonomie.

Cet appareil est en pré-commande à 399 $ (version avec clavier) et 299$ actuels (version écran seul), pour une livraison prévue à partir de juin 2009.

Le projet Armadeus passe à la vitesse supérieure

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
15
24
fév.
2009
Matériel
L'association Armadeus Project (qui a pour objectif d'aider toute personne voulant développer des systèmes Linux embarqués ouverts) permet désormais à ses membres d'acquérir, à tarif préférentiel, la nouvelle plate-forme APF27 d'Armadeus Systems (société créée par les membres fondateurs du projet Armadeus afin de répondre à la demande croissante des industriels pour des systèmes embarqués ouverts et communicants).

L'APF27 dispose d'un processeur ARM9 à 400Mhz (i.MX27 de chez Freescale), de 64 à 256 Mo de RAM DDR 32 bits, de 128 à 512 Mo de FLASH NAND 16 bits et d'un FPGA Xilinx Spartan3A. L'i.MX27 intègre les fonctionnalités suivantes (entre autres): USB Host, Ethernet, 2xSD, 6xRS232, contrôleurs LCD et capteur vidéo, 3xSPI, 2xI2C, codec H264.

Un système embarqué puissant et très polyvalent donc, mais qui sait rester sobre en consommation avec un mode veille performant et dont le kit de développement logiciel est entièrement basé sur des logiciels libres (U-Boot, Linux, Buildroot), développé conjointement par Armadeus Systems et les membres actifs de l'association, et disponible sur un dépôt SVN hébergé par SourceForge.

Le développement FPGA est facilité par l'utilisation d'un outil spécialement développé par Armadeus : POD (Peripheral On Demand). POD a été présenté aux RMLLs 2008 et est, lui aussi, mis à la disposition de la communauté libriste sous licence GPL et LGPL. L'outil a pour vocation d'encourager l'utilisation et le développement d'IPs OpenCores, compatibles avec le bus Wishbone.
Ce concept permet à un système donné de pouvoir s'adapter à son environnement en recomposant à tout moment l'ensemble des périphériques dont il dispose.

Les pilotes pour imprimante, SpliX, sortent en version 2.0.0

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
9
7
fév.
2009
Matériel
Après plus d'une année de réécriture intégrale et de tests, les pilotes proposés par le projet SpliX, pour les imprimantes Samsung, Dell et Xerox utilisant le format de données QPDL (Quick Page Description Language), sont enfin disponibles en version 2.0.0.

Avec près de 50 imprimantes supportées, cette nouvelle mouture apporte : le support du recto-verso manuel, du recto-verso inversé, de nouveaux formats et types de papiers, une amélioration des impressions couleurs ainsi que des corrections de bugs.