Silverpeas 5.14 est sortie

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, ZeroHeure, Davy Defaud, NeoX, palm123 et Bruno Michel. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
26
27
mar.
2014
Technologie

Après plusieurs mois de développement et de débogages intensifs, Silverpeas 5.14, le portail collaboratif et social clé en main, est sorti officiellement la semaine dernière.

Silverpeas

Silverpeas est un portail collaboratif et social libre (AGPL v3) écrit en Java/JEE. Son objectif est de faciliter la mise en relation des utilisateurs, leur collaboration, le partage des connaissances et des bonnes pratiques. Pour ce faire, il offre une ergonomie intuitive et de nombreuses applications prêtes à emploi (environ une trentaine) : gestion documentaire (GED), archivage de courriels, importation de documents numérisés, workflow documentaire, réservation de salles, organisation de réunions, liens de téléchargement temporaires, blogs, formulaires en ligne, petites annonces, bulletins, flux RSS, etc.

Vous découvrirez plus en détails cette version en deuxième partie de dépêche.

Spéciale Lennart Poettering : nouvelles versions de systemd et PulseAudio

41
21
mar.
2014
Technologie

La sortie de la dernière version de PulseAudio coïncide avec celle de trois nouvelles versions de systemd, c’est donc l’occasion de faire une dépêche spéciale Lennart Poettering !

Lennart Poettering <3

photo de Harald Hoyer sous CC-BY-SA-3.0

Neovim : une refonte de vim pour le 21è siècle

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, BAud et Benoît Sibaud. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
Tags :
35
26
fév.
2014
Technologie

Neovim est un fork tout récent (fin janvier 2014) de Vim. Faut-il rappeler ce qu'est Vim (Vi IMproved), le fameux éditeur de texte ? Lui-même clone le plus populaire de l'ancêtre Vi ?

Logo VIM

Le logiciel a maintenant plus de 20 ans, contient environ 300 000 lignes de code de vieux C effrayant que peu de gens comprennent. Le mainteneur (unique ?) de Vim, Bram Moolenaar, refuse de factoriser certaines parties du code, et est très prudent avant d'accepter des patchs, car c'est lui qui devra en assurer la maintenance. Conséquence de tout ça : Vim est très dépendant d'une seule personne et évolue très lentement.

Neovim a pour objectif premier de simplifier la maintenance de vim :

  • modernisation du système de compilation : utilisation de cmake ;
  • suppression du code assurant la compatibilité avec de vieux systèmes ;
  • utilisation d'une bibliothèque externe (libuv) pour s'abstraire des différences entre les systèmes d'exploitation ;
  • factorisation « agressive » du code ;
  • meilleure séparation du code entre différents développeurs.

Par la suite, un nouveau système de plugins est prévu, ainsi que la possibilité de pouvoir créer plus facilement des interfaces graphiques (à la manière des plugins).

NdM : merci à Carif pour son journal.

Plan9 en GPL v2, pour les nuls

Posté par (page perso) . Édité par palm123, tuiu pol et ZeroHeure. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
52
19
fév.
2014
Technologie

L'université de Berkeley en Californie a reçu l'autorisation d'Alcatel-Lucent de publier Plan9 en GPLv2. Pour rappel, Plan9 est un OS, descendant de Unix Time-Sharing System, développé chez Bell Labs, par Rob Pike, Ken Thompson, Dennis Ritchie et d'autres.

Glenda, logo de Plan9

Comme il semble que peu de monde sache ce qu'est Plan9, voici, dans la suite de la dépêche, une rapide introduction à Plan9. Nous vous invitons à poursuivre par vous même en lisant la documentation et en installant Plan9 sur votre cluster de RaspberryPi, vos Thinkpads ou vos machines virtuelles pour vous faire une idée de la bête par vous-même.

NdA : Merci à eggman et Sygne pour leurs journaux respectifs sur le sujet, sous licence CC by-sa.

irccd, le robot IRC scriptable en Lua grandit

Posté par . Édité par tankey, Florent Zara et palm123. Modéré par Ontologia. Licence CC by-sa
Tags :
24
12
fév.
2014
Technologie

Après plusieurs mois de travail, une nouvelle version du robot irccd voit le jour. Rappelons qu'Irccd est un bot IRC écrit en C++ et Lua. Il fonctionne tel un daemon qui attend tranquillement des événements (pour y réagir ou pas) tels les messages, les changements de topic, les arrivées et départs sur un channel, etc. Il est aussi possible de contrôler le daemon irccd avec l'outil irccdctl qui permet d'envoyer des requêtes ou des messages sur un channel, etc. Irccd présente la particularité d'être extensible via des plugins en Lua.

IRC Client Daemon

La suite de la dépêche fait un tour des nouveautés de ce robot IRC pas banal.

Accès libre à la bibliothèque numérique d’ENI pendant 3 jours

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
27
10
fév.
2014
Technologie

Vous le savez sûrement, les éditions ENI font partie des amis de LinuxFr.org qui permettent de motiver et récompenser chaque mois les meilleurs contributeurs du site, accompagnés en cela par les éditions Eyrolles et Diamond (GNU/Linux Mag, aka GLMF). D’ailleurs, chacun de ces éditeurs a déjà mis en place des solutions d’accès numérique à ses livres et/ou revues, que ce soient des livres électroniques au format EPUB, HTML, PDF ou des bases documentaires accessibles en ligne sous forme d’abonnement pour essayer de s’adapter aux nouveaux usages et nouveaux supports.

Logo éditions ENI

Afin de mieux faire connaître leur bibliothèque numérique, les éditions ENI mettent en libre accès pendant trois jours l’ensemble de leur catalogue de livres numériques, au format HTML, du 11 février à minuit au 13 février à 23 h 59. Comme il y en a pour tous les goûts (ou presque), vous devriez trouver votre bonheur, même si vous êtes contre votre gré dans un environnement propriétaire. On rappelle que parmi les auteurs, certains sont des lecteurs ou contributeurs de LinuxFr.org, comme Sébastien Rohaut, par exemple. Ce qui fait que leur catalogue ne manque pas d’ouvrages sur les technologies libres et open source, que ce soit, en vrac, sur :

  • GNU/Linux, principalement Debian, Ubuntu et Red Hat ;
  • les environnement LAMP et les SGC / CMS qui tournent dessus : WordPress, Joomla, Drupal, etc. ;
  • les bases de données relationnelles (MySQL, PostgreSQL, etc.) ;
  • le courriel : Zimbra, Postfix, Amavis, etc. ;
  • ou encore des outils dédiés : Alfresco, Talend, Squid, Piwik, Nagios (à quand un ouvrage sur Shinken ? ;-)).

ENI 1

Bref, vous avez trois jours (sur vos pauses de boulot !) pour vous faire une idée sur le fond de leurs ouvrages, la forme de la bibliothèque numérique, voire choisir votre récompense pour votre prochaine contribution sur LinuxFr.org !

Et si la meilleure des cartes RAID était libre ?

Posté par (page perso) . Édité par Nils Ratusznik, Nicolas Casanova, Tonton Th, palm123, NeoX, ZeroHeure, Jiehong, jcr83 et Nÿco. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
94
10
fév.
2014
Technologie

ZFS comme son nom ne l'indique pas n'est pas juste un système de fichiers. Plus je l'utilise plus je dirais même que le système de fichiers n'est qu'une des fonctionnalités sympa de ZFS. ZFS est avant tout un moyen d'organiser de façon efficace ses ressources de stockage, une sorte de carte RAID surpuissante.

NDA : merci à Nicolas Casanova, Tonton Th, NeoX, Jiehong, jcr83 et ZeroHeure pour leur relecture attentive

Cloud Kee Pass - version « même pas encore alpha »

Posté par . Édité par Jarvis, Ontologia, palm123, jcr83 et Nicolas Casanova. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
13
8
fév.
2014
Technologie

Tout le monde a un jour eu quelques difficultés de se souvenir d'un de ses mots de passe. Cloud Kee Pass est un nouveau projet personnel permettant de stocker ceux-ci de manière sécurisée.

NdM : merci à ondex2 pour son journal.

Le premier framework générique OCCI : erocci 0.1

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, palm123, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
15
7
fév.
2014
Technologie

erocci 0.1 vient de sortir. C'est un framework, écrit en erlang/OTP, pour construire des API OCCI (Open Cloud Computing Interface).

Qu'est-ce que OCCI ?

La principale caractéristique technique du cloud computing est de définir des services sous forme d'API REST. Le standard OCCI est un standard ouvert, défini par l'OpenGridForum, pour définir des API REST de manière plus contrainte, et donc facilement interopérables.

Jusqu'ici, OCCI a été principalement utilisé comme surcouche à des API de services d'infrastructure (IaaS) tels qu'OpenStack ou OpenNebula. OCCI est en particulier utilisé par CompatibleOne pour gérer l'interopérabilité entre services cloud.

Pourquoi erocci ?

Toutes les mises en oeuvre de OCCI sont dédiées à un type d'API particulier (en général l'API Infrastructure) avec un grand nombre de connecteurs vers des API propriétaires.

erocci est un framework complètement générique basé sur OCCI : les API sont décrites en XML et le framework gère la persistence (Mnesia pour l'instant), les différents "renderings" (JSON, XML, etc) ou même transport (HTTP aujourd'hui, mais XMPP est dans la feuille de route).

L'utilisation d'erlang/OTP ainsi que des bibliothèques cowboy (serveur web), exmpp (XMPP), jiffy (JSON) permettent d'envisager un très bon passage a l'échelle ainsi qu'une grande fiabilité.

Les prochaines étapes de la roadmap prévoient donc :

  1. XMPP comme transport ;
  2. renderings XML et OCCI (similaire aux en-têtes HTTP) ;
  3. persistence SQL et Riak ;
  4. amélioration du système de connecteurs vers des API existantes.

Tous les retours et contributions sont les bienvenus.

CARE et la reproductibilité des exécutions

74
5
fév.
2014
Technologie

CARE (Comprehensive Archiver for Reproducible Execution) vient de sortir en version 2.1.

CARE est un outil permettant d'observer l'exécution d'une commande Linux (ls, gcc, vlc, …) et de créer une archive contenant l'intégralité des fichiers utilisés lors de l'exécution de cette commande. Il est alors possible d'extraire cette archive sur une autre machine afin de relancer la commande dans le système de fichiers d'origine.

Lors de la ré-exécution, la commande sera entièrement isolée dans l'archive et ne pourra accéder qu'aux fichiers et à l'environnement présent dans cette archive. Il est important de noter que les événements extérieurs (comme les entrées clavier, réseau, …) ne sont pas archivés et doivent, si nécessaire, être recréés par l'utilisateur.

OpenStack : venez discuter avec l'association des utilisateurs francophones - Meetup#5

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara et Xavier Teyssier. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
10
3
fév.
2014
Technologie

L'association des utilisateurs francophones d'OpenStack vient d'être créée ! Elle est ouverte à tous, venez la rencontrer lors du prochain Meetup du 11 février à l'Epita ! L'association a pour objet la promotion et l'aide au développement du projet OpenStack et des projets libres associés sur le territoire français et plus largement dans les pays francophones. ’association a également pour objet de regrouper l’ensemble des utilisateurs et contributeurs francophones au projet OpenStack (développeurs, traducteurs, utilisateurs, etc…).

logo OpenStack.fr

Ainsi, et sans que cette liste ne puisse être limitative, l’association sera notamment amenée à réaliser les actions suivantes :

  • organisation et/ou participation à différentes manifestations, conférences ou expositions en France et à l’étranger ;
  • réalisation d’opérations de communication médiatique (telles que des communiqués de presse, etc…), ainsi que tous les actes nécessaires aux dites communications (tels que traductions, diffusion, etc…) de communiqués de presse provenant de la « communauté » OpenStack dans le monde entier ;
  • rédaction et/ou participation à la rédaction d'articles consacrés au projet OpenStack, sa communauté et les projets libres associés ;
  • réalisation d’opérations de promotion pour le développement du projet OpenStack ainsi que de manière générale les projets libres associés ;
  • organisation et/ou participation à des actions d'information et de sensibilisation en direction des instances locales, nationales ou internationales ;
  • recueillir et remonter les informations liées à la communauté francophone vers les instances de la Fondation OpenStack.

Venez découvrir l'association, ses actions et éventuellement la rejoindre (adhésion annuelle à 5 €), le 11 février prochain.

Quelques nouvelles sur Rust à l’occasion de la 0.9

46
21
jan.
2014
Technologie

Mozilla et la communauté Rust ont annoncé la version 0.9 de Rust le 9 janvier.

Cet article présente l'actualité de ce dernier depuis la version 0.8 détaillée en octobre. Rust est un langage orienté sûreté, concurrence, praticité. Concrètement, c’est un langage compilé, orienté système, et multi-paradigme (procédural, fonctionnel, orienté objet). Ce fut une autre sortie mouvementée dans laquelle ont été réalisés d'importants changements, et l’activité autour de Rust n’a jamais été aussi importante !

Résumé

Côté syntaxe, on assiste à une amélioration et surtout, une réduction de la variété des fermetures dans le langage. Cette version commence la dernière série de changements prévus concernant la façon dont les pointeurs sont traités dans Rust. À commencer par la dépréciation des pointeurs partagés et son symbole @, qu’il faudra remplacer par l’utilisation de types de pointeurs intelligents introduits dans la bibliothèque standard.

Le code source du compilateur et de la bibliothèque standard a été nettoyé, optimisé, et de nombreux bogues ont été corrigés. Le travail sur le compilateur a permis d’améliorer la vitesse de compilation et de faire plus d’optimisations. On peut désormais lier statiquement une bibliothèque à la compilation, et le système d’entrées/sorties de la bibliothèque standard a été réécrit.

La documentation a été améliorée et la présentation revue. L'infrastructure de construction a été elle aussi modifiée. Pour rappel, toute modification de code du dépôt Git passe en premier lieu par un robot de construction afin de la valider à l'issue de l'exécution de tous les tests.

Les changements sont détaillés dans la seconde partie de la dépêche.

Note : Comme la précédente version, la version 0.9 doit être considérée comme une version alpha, adaptée pour les curieux, les pionniers et les amateurs du langage. Il y aura encore une 0.10 et probablement une 0.11.

LLVM 3.4 et Clang 3.4

Posté par (page perso) . Édité par rewind, Yves Bourguignon, Benoît Sibaud, Xavier Claude, Xavier Teyssier, Nÿco et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
52
14
jan.
2014
Technologie

A-t-on encore besoin de présenter LLVM et Clang ? Cette suite de compilation est désormais bien établie, en particulier dans le monde du logiciel libre où elle est utilisée dans de nombreux projets (Emscripten, llvmpipe, entre autres). L'application la plus en vue associée à LLVM est sans aucun doute Clang, le compilateur C/C++/ObjectiveC officiel du projet.

Le 6 janvier dernier sont sorties les versions 3.4 de LLVM et de Clang. Les nouveautés sont détaillées dans la suite de la dépêche.

Le chiffrement homomorphe

Posté par . Édité par Sclarckone, Xavier Claude, Xavier Teyssier, jcr83, palm123, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
52
13
jan.
2014
Technologie

Voici un bref état des lieux d'un domaine encore expérimental de la cryptographie : le chiffrement homomorphe. Un schéma de chiffrement homomorphe permet d'effectuer des opérations sur des données chiffrées sans jamais avoir à déchiffrer ces dernières.

NdM : merci à Elyotna pour son journal.

Kalray un processeur massivement parallèle très impressionnant : Qu’il est loin le temps de mon ZX81

90
8
jan.
2014
Technologie

Quand je regarde les ordinateurs de compétition que nous utilisons aujourd’hui et ceux avec lesquels j’ai découvert l’informatique, j’ai l’impression de voir l’évolution de la vie sur terre — qui a commencé il y a environ 3,5 milliards d’années avec l’apparition des premières bactéries, pour arriver jusqu’à l’homme plus ou moins évolué que nous sommes aujourd’hui — ramenée à une soixaine d’années si l’on part du transistor jusqu’aux processeurs les plus avancés d’aujourd’hui, parmi lesquels le processeur MPPA MANYCORE de Kalray.

Petit état de l'art des systèmes d'initialisation (1)

60
3
déc.
2013
Technologie

Ces dernier temps, la question de l'initialisation du système d'exploitation a été au cœur des trolls discussions. Nous allons faire un point sur les différentes approches mise en œuvre possédant une implémentation libre.

Dans cette première partie, nous allons voir arbitrairement quatre systèmes d'initialisation : OpenRC, rcNG, Upstart et runit.

Nous n'aborderons pas systemd du fait qu'il a déjà été évoqué dans de nombreux contenus (ici, ici et par exemple).

Note : merci à Jarvis Jiehong, needs, Fopossum, Brndan, Joël Thieffry, Storm, MrSpackMan, Nils Ratusznik, Misc, reno, Sylvain Blandel, Benoît Sibaud, lenod,talou, etenil, qui sont les véritables auteurs de cette dépêche.

Liquidprompt version 1.7

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
42
2
déc.
2013
Technologie

Le Liquid Prompt est un prompt fluide affichant de manière limpide des informations utiles là où vous les verrez : le prompt de votre shell bash ou zsh.

Le liquidprompt était déjà bien rempli de fonctionnalités, mais vu la quantité de travail de fond accompli sur la branche de développement, il coulait de source qu'il était temps de sortir une nouvelle version stable.

Une vague de bugfix (notamment une meilleure compatibilité avec zsh, FreeBSD, OpenBSD et OS X) mais surtout un torrent, que dis-je, un raz-de-marée, d'optimisations (notamment dans les dépôts mercurial ou bazaar) écoulées par le nouveau mainteneur, Olivier Mengué.

Quelques gouttes de fonctionnalités, également :

  • affichage du temps mis par la dernière commande (s'il dépasse un seuil, dans le plus pur style liquidprompt) ;
  • l'affichage du nombre de lignes modifiées dans les dépôts fossil ;
  • la température affichée est maintenant la moyenne des maximums ;
  • désactivation du support de gestion de version pour l'utilisateur root (plus logique d'un point de vue sécurité).

Je ne voudrais pas trop me mouiller, mais je crois qu'on a là un excellent cru.

Concours de programmation CodinGame le 23 novembre 2013

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud et palm123. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
10
21
nov.
2013
Technologie

La prochaine édition de CodinGame, le challenge de code en ligne, aura lieu le samedi 23 novembre 2013 à 18h.

L'événement accueillera des développeurs du monde entier pour leur permettre de passer un bon moment, défier leurs pairs, gagner des prix ou entrer en contact avec des sociétés attractives en France, en Angleterre et au Brésil.

Le Top 500 de novembre 2013

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
40
18
nov.
2013
Technologie

Le quarante‐deuxième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence Supercomputing SC13 de Denver (Colorado).

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code LINPACK, qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

wxWidgets 3.0

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, Xavier Claude, fravashyo et palm123. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
38
12
nov.
2013
Technologie

Après des années de développement, et une phase RC entamée début octobre, la nouvelle version stable de la bibliothèque graphique libre wxWidgets est désormais disponible. Il faut dire que wxWidgets 2.8.x est présente depuis décembre 2006, et nous en sommes actuellement à la version 2.8.12 datant de mars 2011 ! Cette nouvelle version apporte une certaine fraîcheur à cette bibliothèque plus que stable.

logo wxwidget

Parmi les nouveautés, on peut retenir notamment :

  • une prise en charge de l’Unicode bien meilleure, transparente et simplifiée ;
  • un nouveau portage pour OSX / Cocoa (via wxOSX), permettant le développement d’interfaces applicatives en 64 bits sous OS X ;
  • la prise en compte de GTK+ 3 dans wxGTK ;
  • une nouvelle bibliothèque wxRibbon pour réaliser des interfaces sous forme de ruban;
  • une nouvelle interface d’édition de propriétés, wxPropertyGrid ;
  • l’ajout de contrôles graphiques persistants qui sauvegardent et restaurent leur état automatiquement ;
  • la documentation, qui passe du LaTeX à [Doxygen], incluant des captures d’écran des contrôles. Suite à ce changement, l’équipe est friande de vos retours, surtout que la syntaxe est, a priori, plus simple et la soumission de patches aussi.

Consultez le journal des modifications complet, si vous voulez plus de détails sur les nouveautés et surtout les changements. En effet, cette nouvelle version majeure apporte son lot d’incompatibilités, surtout dues au passage à l’Unicode. Une synthèse des changements incompatibles avec la version 2.8 est disponible. Mais, encore une fois, il est préférable d’aller dans le détail si vous êtes développeur.

WireShark passe à Qt

Posté par . Édité par Florent Zara, Xavier Teyssier, Benoît Sibaud et tankey. Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
30
25
oct.
2013
Technologie

Wireshark, le célèbre logiciel d'analyse de paquets réseau, va progressivement passer d'une interface en GTK vers une interface en Qt. La raison invoquée est que de plus en plus d'utilisateurs sont sur autre chose que Linux et que certains voudraient bien l'avoir sur leur tablette (iPad ou basée sur Android) mais également que GTK a un mauvais rendu sur OSX ou Windows. Dans les commentaires du blog, il y a même une intervention de Miguel de Icaza pour défendre son bébé mais ça n'a pas l'air de prendre.

Logo Wireshark

Après Subsurface, LXDE et WireShark quelle sera la prochaine appli à délaisser GTK au profit de Qt ?

NdM : merci à Nonolapéro pour son journal.

OpenStack 2013.2 ("Havana") est sortie !

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Nÿco et Xavier Teyssier. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags :
22
22
oct.
2013
Technologie

Thierry Carrez a annoncé le 17 octobre la version 2013.2 d'OpenStack, solution [IaaS] libre créée en 2010. Cette version est surnommée «  Havana  ». L'objectif du projet OpenStack est de permettre à toute organisation de créer et d'offrir des services de cloud computing en utilisant du matériel standard.

Le projet OpenStack est organisé sous forme de composants, chacun d'eux avec une fonction particulière (voir en seconde partie). Deux nouveaux composants ont ainsi été intégrés à cette version, tout d'abord Ceilometer (solution de Metering et Monitoring) et Heat (moteur d'orchestration basé sur des modèles).

Cloud et logiciel libre : où en est-on ?

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
22
16
oct.
2013
Technologie

Si certaines technologies tendent à s'imposer, comme OpenStack sur l'IaaS, il existe cependant une grandes diversités de solutions, soit concurrentes soit complémentaires, pour construire un cloud. Voici les différentes interviews vidéos du track cloud qui a eu lieu lors de l'Open Wolrd Forum 2013 à Paris. Cette année un focus particulier a été fait sur l'Orchestration et l'évolution vers le PaaS.

À noter aussi la précédente dépêche OpenStack : Havana , heat et communauté française sur le sujet.

Héberger son courriel

85
11
oct.
2013
Technologie

Au vu d’un précédent sondage, les lecteurs ont largement envie de plus de howto/documentation. Voici donc un tutoriel pour mettre en place une solution pour héberger ses courriels. Jusque‐là, c’est assez classique, mais on va aller un peu plus loin en ajoutant une solution pour lutter contre le pourriel (spam), qui apprend en fonction de ce que l’utilisateur configure. Cette solution vise une installation pour quelques utilisateurs maximum (on ne parle pas de LDAP, par exemple). Qui plus est, ils doivent être de confiance, car ils ont accès à certaines commandes qui peuvent poser des problèmes. Ils n’ont pas non plus de quota maximum.

L’installation et la configuration ont été testées sur Debian Wheezy, mais devraient fonctionner pour toute distribution.