Sortie de CLFSWM 1212

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Benoît Sibaud et Xavier Teyssier. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
29
9
déc.
2012
Technologie

La version 1212 de CLFSWM vient de sortir récemment.
Pour rappel, CLFSWM (Common Lisp FullScreen Window Manager) est un gestionnaire de fenêtres où les fenêtres sont la plupart du temps maximisées à l'écran.
CLFSWM est constitué de cadres qui peuvent contenir d'autres cadres ou des fenêtres. Il peut être manipulé au clavier ou avec la souris. Et il dispose de menus pour les actions moins fréquentes.

Le cadre ou la fenêtre courante est maximisé à l'écran. Les cadres peuvent être créés au fur et à mesure avec le clavier ou la souris et peuvent arranger leurs enfants (cadres ou fenêtres) de manières différentes (maximisés, pavés, en colonnes…).

Voici un exemple d'agencement que l'on peut obtenir sur un double écran :

 CLFSWM dual screen

Vous trouverez plus de détails sur les changements depuis la dernière version dans la suite de la dépêche.

Prochainement sur votre machine de développement : Git 1.8.1, Ruby 2.0 et LLVM 3.2

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
28
6
déc.
2012
Technologie

Coup sur coup, trois versions préliminaires ont été annoncées pour des outils de développements qui peuvent avoir une incidence sur votre environnement d'ici la fin du mois : la rc0 de Git 1.8.1, la preview2 de Ruby 2.0 et la RC2 de LLVM 3.2. Si vous utilisez l'un de ces outils, n'hésitez pas à aller donner un coup de main pour les tests.

Libre choix du lecteur PDF

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Bruno Michel. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
51
24
nov.
2012
Technologie

Le format PDF ou Portable Document Format a été créé par Adobe en 1993 et normalisé par l'ISO en 2008 sous la référence ISO 32000-1:2008.

Trois sous-ensembles du format PDF ont également été normalisés par l’ISO :

La gratuité du lecteur Acrobat Reader a grandement facilité la diffusion de ce format et Adobe a pu vendre ses logiciels de création de PDF en situation de monopole et conserver la stabilité du format jusqu'à la normalisation du format.

Ainsi, beaucoup de gens pensent qu'il n'y a qu'un lecteur, plus grave, certains indiquent comment le télécharger sur le site d'Adobe et pire encore d'autres l'imposent, ce qui est contraire à la notion de format ouvert qui promeut l'interopérabilité et non la simple compatibilité.

Ce qui est anormal, c'est qu'une administration fasse de la publicité (gratuite de surcroît) pour une entreprise et laisse croire qu'il n'existe aucune autre solution que Adobe pour lire (et créer) des documents au format PDF.

C'est pourquoi la FSFE a ouvert le site pdfreaders.org et lancé une pétition pour que les administrations mettent un pointeur sur le site PDFreaders qui propose des lecteurs pour tous les systèmes d'exploitation.

NdM : merci à Oumph pour avoir complété cette dépêche.

De tout, de rien, des bookmarks, du bla‐bla #47

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
20
23
nov.
2012
Technologie

Comme à sa presque habitude, voici un petit condensé de ma veille.

Vous l'aurez remarqué, il y a un peu de lag… mais bon, c'est aussi le principe ;-)

Comme toujours, il s’agit comme souvent essentiellement de bookmarks, très légèrement commentés. Pour cette fois, il y a un peu moins de contenu, mais pourquoi pas, je pense que ça conviendra peut-être mieux à certains. Et je ne voulais pas attendre une semaine de plus, ce serait moins intéressant.

C’est plutôt orienté développement, essentiellement côté Web, javascript, ruby, mais j’essaie aussi de toujours avoir deux ou trois petites choses annexes. Le but étant juste de partager et d’initier discussions, débats, avis, touckevouvoulez.

Comme toujours, vous trouverez une liste des liens présentés en fin d’article, pour que les plus rapides puissent cliquer directement sans lire le bla‐bla qui traîne autour.

Bonne lecture !

Linotte 2.0

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
26
14
nov.
2012
Technologie

C'est avec fierté que je vous présente la version 2.0 du langage de programmation Linotte. La particularité de ce langage est qu’il est entièrement en français. Ainsi, il offre à des jeunes programmeurs (jeune par l’âge ou l’expérience dans ce domaine) d'entrer dans le monde de la programmation très facilement, de par sa syntaxe simplifiée et son approche programmatique particulière.

Cette version 2.0 marque le passage vers l'âge adulte du projet (8 ans de vie !).

Un nombre important de changements ont été apportés notamment dans le cœur du langage : des erreurs de jeunesse corrigées, un travail sur l'amélioration de la lisibilité du langage et des corrections de bogues.

Sortie de LuaJIT 2.0.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît, Nÿco, baud123, Benoît Sibaud, tuiu pol et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags : aucun
27
12
nov.
2012
Technologie

Le 12 novembre, LuaJIT 2.0.0 a été publié par Mike Pall, après 3 ans de développement et 11 versions bêta. LuaJIT est un interpréteur et compilateur Just In Time pour le langage Lua. L'interpréteur est une machine à registre (et non à pile, comme la JVM ou .NET) avec 93 opcodes.

LuaJIT est compatible, aussi bien au niveau API que ABI, avec Lua 5.1, ce qui signifie que, non seulement tout code source Lua 5.1 fonctionne sur LuaJIT, mais également tout module d'extension natif compilé pour Lua 5.1.

C'est une réécriture complète par rapport à la version 1.x, qui était jusqu'à ce jour la version stable destinée à la production, mais qui ne prenait en charge que l'architecture x86 et n'offrait pas de module FFI (Foreign Function Interface).

LuaJIT est disponible pour les plateformes classiques (Linux, BSD, Mac OS X, Windows), mais aussi pour des plateformes mobiles ou de jeux : Android, iOS, PS3. LuaJIT permet la compilation croisée, il est donc également disponible sur des environnements visant l'embarqué, comme Buildroot.

LuaJIT prend en charge les architectures suivantes : x86, x64, ARM, PPC, MIPS. Toutefois, le mode JIT ne fonctionne pas sur certaines plateformes, comme par exemple iOS ou Windows 8/ARM.

Le Top 500 de novembre 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123 et Xavier Teyssier. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
64
12
nov.
2012
Technologie

Le quarantième Top 500 des supercalculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de la conférence Supercomputing 2012 qui a lieu à Salt Lake City aux États‐Unis.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines, puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur spécifique de performances extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche…

Supercopier 2.3

13
11
nov.
2012
Technologie

Le développement du logiciel Supercopier — dont le projet était mort et le site officiel hors‐service — a été repris par les développeurs du logiciel Ultracopier. La version 2.3 de Supercopier est sortie, elle est en version candidate.

Supercopier et Ultracopier sont des logiciels sous GPL 3 pour remplacer la boîte de dialogue de copie de fichiers. Ils proposent la reprise sur erreur, la limitation de la vitesse, la reprise/pause, la gestion des erreurs/collisions, etc.

L’objectif est de refaire le projet en Delphi propre, pour pouvoir utiliser le compilateur libre et moderne qu’est Lazarus. Dans un premier temps, le projet consistera juste à faire de la maintenance.

Dans cette version 2.3, nous avons surtout une amélioration de l’empaquetage, et un meilleur support des Windows modernes.

Un certain nombre d’améliorations sont tout de même prévues dans la prochaine version (2.4, en 2013) :

  • version 64 bits ;
  • version portable ;
  • meilleures icônes ;
  • prise en charge du protocole catchcopy et utilisation de ces DLL pour une prise en charge correcte des nouveaux Windows.

Ultracopier étant plus moderne et multi‐plate‐forme, il est voué à remplacer Supercopier. Mais certaines idées pourraient être reprises, ou même prises d’Ultracopier pour être intégrées à Supercopier.

De tout, de rien, des bookmarks, du bla‐bla #45

38
7
nov.
2012
Technologie

Comme à sa presque habitude, voici un petit condensé de ma veille.
Il s’agit comme souvent (mes journaux et maintenant mes dépêches) essentiellement de bookmarks, très légèrement commentés. C’est plutôt orienté développement, essentiellement côté Web et JavaScript, mais j’essaie aussi de toujours avoir deux ou trois petites choses annexes. Le but étant juste de partager et d’initier discussions, débats, avis, touckevouvoulez.

Comme toujours, vous trouverez une liste des liens présentés en fin d’article, pour que les plus rapides puissent cliquer directement sans lire le bla‐bla qui traîne autour.

Bonne lecture !

FusionDirectory 1.0.4

20
7
nov.
2012
Technologie

L’équipe de FusionDirectory est heureuse de vous annoncer la publication de la version 1.0.4 de FusionDirectory. Pour ceux qui ne connaissent pas cet outil, sachez qu’il s’agit d’un gestionnaire d’infrastructure. Il vous permet de gérer via une interface Web :

  • les utilisateurs : UNIX, Samba, informations administratives ;
  • les groupes : UNIX, Samba ;
  • les services : SMTP, IMAP/POP, DHCP, HTTP, dépôts Debian, DNS, antivirus, Asterisk ;
  • les serveurs : déploiement via FAI/OPSI et paramétrage ;
  • les postes clients : déploiement système et applications.

Logo FusionDirectory
Plus de détails sur cette version 1.0.4 dans la suite de la dépêche.

De tout, de rien, des bookmarks, du bla‐bla #44

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123, Nÿco, Bruno Michel et Benoît. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
46
1
nov.
2012
Technologie

NdM : CrEv publiait cette série de veille technologique orientée Web dans ses journaux. Nous (modérateurs) lui avions demandé s’il souhaitait les publier en dépêches, ce qu’il a fait déjà à deux reprises. Voici donc le résultat de l’étape, CrEv a rédigé cette dépêche dans l’espace de rédaction. Merci donc à tous.

Comme à sa presque habitude, voici un petit condensé de ma veille.
Il s’agit comme souvent (mes journaux et maintenant mes dépêches) essentiellement de bookmarks, très légèrement commentés. C’est plutôt orienté développement, essentiellement côté Web et JavaScript, mais j’essaie aussi de toujours avoir deux ou trois petites choses annexes. Le but étant juste de partager et d’initier discussions, débats, avis, tousckevouvoulez.

Comme toujours, vous trouverez une liste des liens présentés en fin d’article, pour que les plus rapides puissent cliquer directement sans lire le bla‐bla qui traîne autour.

Bonne lecture !

Blue Mind 1.0 est disponible !

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123, patrick_g, Florent Zara et Xavier Claude. Modéré par Florent Zara.
50
30
oct.
2012
Technologie

Un an après l’annonce du projet, Blue Mind, la nouvelle messagerie collaborative est maintenant prête pour une mise en production. Blue Mind se positionne comme une solution moderne, aboutie, innovatrice et une alternative sérieuse aux solutions de type Exchange, Lotus Domino ou Zimbra.

Blue Mind couvre un large périmètre :

  • messagerie et partage de boîtes aux lettres ;
  • partage de calendriers, utilisateurs, ressources, recherche de disponibilités ;
  • partage de contacts, carnets d’adresses, liste de distribution ;
  • administration graphique, multi‐domaine, tâches planifiées ;
  • gestion d’annuaires, utilisateurs, groupes ;
  • gestion avancée de la mobilité iPhone, iPad, Android en mode push ;
  • ouverture maximale avec services Web, greffons, file de messages et un kit de développement à venir ;
  • gestion de la collaboration possible via Thunderbird ou Outlook ;
  • etc.

Bref, l’ensemble des fonctionnalités d’une solution entreprise, traitées de façon simples et compréhensives.

NdM : Blue Mind est sous licence GNU Affero General Public License v3 et/ou CeCILL v2.

Lazarus n’est pas mort \o/

39
27
oct.
2012
Technologie

Ce n’est sans doute pas Niklaus Wirth, le père du Pascal, qui se retournera dans sa tombe. Le 28 août, Lazarus est passé en version 1 (puis 1.02).

Lazarus est un environnement de développement intégré permettant de programmer en Pascal objet en utilisant le compilateur Free Pascal et une bibliothèque de composants la LCL (Lazarus Component Library). Autrement dit, un clone libre de Delphi.

Lazarus

NdM : merci à olivierweb, baud123, Amine « nh2 » Brikci‐Nigassa, Professeur Méphisto, maboiteaspam et Nÿco pour avoir contribué à cette dépêche.

Membres de la communauté Drupal : Participez à la soirée de lancement de Drupagora avec DrupalFr

Posté par . Édité par Davy Defaud, baud123 et Florent Zara. Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
5
25
oct.
2012
Technologie

C’est à l’occasion de Drupagora, qui ouvre ses portes le vendredi 9 novembre prochain, que l’association DrupalFr et Drupagora organisent une grande soirée communautaire dédiée aux développeurs et aux acteurs de la communauté.

Plus de 200 participants sont attendus ce jeudi 8 novembre au soir, à La Cantine (151 rue Montmartre, Passage des Panoramas, 12 Galerie Montmartre, 75002 Paris), pour échanger sur les aspects techniques de Drupal. Cette soirée est avant tout une formidable opportunité de rencontrer la communauté technique et les développeurs qui utilisent et font Drupal. Le coup d’envoi de cette soirée sera donné par Christophe Villeneuve de l’association DrupalFr et Nicolas Silberman, directeur technique de Mediapart et co‐organisateur de Drupagora.

Vous êtes un développeur, un membre de la communauté DrupalFr, et vous souhaitez participer à la soirée de lancement de Drupagora ? Inscrivez‐vous vite sur : http://drupagora.com/2012/soiree-communautaire. Vous êtes DSI, chef de projet et vous souhaitez participer à Drupagora : http://www.drupagora.com/2012/.

De tout, de rien, des bookmarks, du bla‐bla #43

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
21
25
oct.
2012
Technologie

Comme à sa presque habitude, voici un petit condensé de ma veille. Il s’agit essentiellement de bookmarks, assez peu commentés. Le but étant juste de partager et d’initier discussions, débats, avis, touckevouvoulez.

La majorité des liens est classiquement orientée développement, JavaScript et CSS.

Comme toujours, vous trouverez une liste des liens présentés en fin d’article, pour que les plus rapides puissent cliquer directement sans lire le bla‐bla qui traîne autour.

Bonne lecture !

Documentation du format du Journal

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Florent Zara, Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
Tags :
26
22
oct.
2012
Technologie

L’un des reproches fait au journal, l’outil de journalisation système — log — de systemd, est l’utilisation d’un format binaire initialement non documenté et pour lequel aucune promesse de stabilité n’avait été faite.

Une partie de ces reproches est maintenant caduque, puisqu’un document apparu hier sur le wiki de systemd documente en profondeur le format du journal. Le comportement que doit avoir un logiciel souhaitant lire ou écrire le journal sans passer par l’interface de programmation de journald est également décrit.

L’équipe s’est même engagée à garantir la stabilité, tant pour le format binaire que pour le format texte d’exportation.

NdM : merci à Mjules pour son journal.

Concours de programmation CodinGame

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco et baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
18
20
oct.
2012
Technologie

Le 25 octobre à 18 h aura lieu CodinGame #2, un challenge de programmation qui permet de remporter des Nexus 7 et, pour ceux qui le souhaitent, de trouver un boulot. C’est gratuit, ça se passe en ligne et c’est anonyme.

L’épreuve dure 3 heures, pendant lesquelles il faut essayer de résoudre 3 problèmes dans le langage de son choix parmi C, C++, Python, PHP, Java et C#. L’environnement de développement proposé donne accès à un éditeur de code et un shell Bash, pour lancer son programme depuis le navigateur.

Vous pouvez aussi venir sur place :
Cap Omega, Rond-point Benjamin Franklin, 34960 Montpellier.

NdM : Il semble qu’il ne soit pas requis que le code produit soit libre/open source…

OpenELEC 2.0 annoncé

Posté par . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123 et Enj0lras. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
32
17
oct.
2012
Technologie

OpenELEC 2.0, la distribution GNU/Linux embarquée incluant XBMC, vient d’être publiée.

OpenELEC est une distribution GNU/Linux embarquée ayant pour but de permettre l’utilisation d’un centre multimédia (media center), autrement nommé « ordinateur cinédom » (HTPC — Home Theatre PC) de la même manière que n’importe quel appareil connecté à votre télévision, tel qu’un lecteur de DVD ou un récepteur TV numérique externe. Allumez votre appareil et OpenELEC est prêt à l’usage en moins de 10 secondes — aussi rapide que certains lecteurs de DVD. Il suffit d’une simple télécommande pour accéder à ses fonctions.

De tout, de rien, des bookmarks, du bla bla #42

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123, Christophe Guilloux, patrick_g, Bruno Michel et Florent Zara. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
33
17
oct.
2012
Technologie

NdM : Nous (modérateurs) avons demandé à CrEv s’il souhaitait poster sa série en dépêches plutôt qu’en journaux, car elle nous plaît et elle aura plus de visibilité ainsi. Nous sommes tous preneurs de vos retours, veuillez commenter cette dépêche. D’autre part, l’étiquette « veille technologique » vous permet de retrouver les journaux précédents.

Pour cette première en dépêche, j’ai essayé de faire plutôt soft. Comme d’habitude (mes journaux), vous trouverez pas mal de choses côté développement, essentiellement côté Web et JS, mais aussi deux ou trois petites choses annexes.

Une liste de l’ensemble des liens présentés est accessible à la fin de l’article.

Bonne lecture !

Sortie de OPSI 4.0.2-2 en version testing/experimental

Posté par . Édité par Davy Defaud, baud123, Xavier Teyssier, Nÿco, Florent Zara et Christophe Guilloux. Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
14
9
oct.
2012
Technologie

Le projet OPSI (Open PC Server Integration) sort sa nouvelle publication 4.0.2-2 en version testing. OPSI, est un système de gestion de postes clients sous Windows, tournant sur des serveurs GNU/Linux et distribué sous licence GPL v3.

Contrairement à la précédente version (qui était une mise à jour mineure), cette version majeure fournit des extensions à la version existante. La mise à jour peut être effectuée en utilisant les dépôts opsi4 habituels et ne nécessite aucune migration. Cette nouvelle version peut être utilisée dès qu’elle a été importée. Une nouvelle machine virtuelle basée sur Ubuntu 12.10, avec le connecteur Nagios pré‐configuré, est disponible au téléchargement.

Parmi les nouvelles fonctionnalités :

  • une amélioration de l’interface de gestion opsi-configed ;
  • un inventaire matériel amélioré ;
  • l’intégration des pilotes améliorée ;
  • un correctif de sécurité pour Windows Produits Netboot ;
  • un nouveau programme « opsi détecteur de configuration », qui détermine le type d’installation ;
  • de nouvelles commandes opsi-winst.

Drupagora, événement Européen sur Drupal dédié aux chefs de projets et DSI

Posté par . Édité par Davy Defaud. Modéré par Davy Defaud.
Tags : aucun
5
5
oct.
2012
Technologie

Face au succès rencontré lors de la première édition de Drupagora, qui s’est tenue à guichet fermé en novembre dernier, les organisateurs se sont mis en quatre pour nous préparer une seconde édition avec :

  • un programme de conférences et de débats encore plus riche que l’an passé, animés par des personnalités reconnues du secteur ;
  • un nouvel espace dédié à des projets libres souhaitant venir à la rencontre d’un public de professionnels (développeurs, décideurs, presse…).

En à peine une année, Drupagora a su se positionner comme l’événement majeur en Europe dédié au système de gestion de contenu Web Drupal. Cette seconde édition aura lieu à la Maison des associations du 13e arrondissement de Paris, le vendredi 9 novembre 2012 de 9 h à 18 h. Elle est destinée, comme l’an passé, à un public fonctionnel : chef de projet, directeur informatique.

Nicolas Silberman, DSI Web de Mediapart et Cyril Pierre de Geyer, directeur des études et de l’innovation d’Epitech, donneront le coup d’envoi de cette seconde édition qui s’annonce riche !

Par ailleurs, en parallèle des conférences, les professionnels du secteur se sont mobilisés et accueilleront les visiteurs, afin de leur présenter les offres et solutions autour de cette technologie.

Fotoo Hosting : un service autohébergé pour mettre en ligne rapidement ses images

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Xavier Teyssier et Nÿco. Modéré par j. Licence CC by-sa
40
4
oct.
2012
Technologie

Vous connaissez peut‐être ImageShack, imgur, TinyPic et bien d’autres encore. Tous ces services ont en commun la possibilité d’envoyer une ou plusieurs images rapidement pour les rendre disponibles en ligne, par exemple dans un forum, ou pour partager un album de photos de vacances, etc. Contrairement à Flickr ou Picasa (et Piwigo, zenphoto et autres équivalents libres), leur but n’est pas d’archiver, classer et trier ses photos, mais simplement de partager rapidement du contenu avec n’importe qui.

Eh bien, Fotoo Hosting, tout comme l’excellent Jyraphe, est une application PHP permettant de faire la même chose que ces imgur et autres TinyPic, sur son propre serveur, sans rien avoir à configurer. Il suffit de copier un seul fichier, et hop !

Fotoo Hosting permet d’envoyer des fichiers seuls (JPEG, PNG, GIF, GIF animé, et XCF et SVG, si ImageMagick est installé) et des albums photos constitués de plusieurs fichiers JPEG. Les grandes images sont redimensionnées avant envoi (en JavaScript) pour soulager votre bande passante, ainsi que le processeur de votre serveur. Il est ensuite possible de partager ces photos très simplement avec un lien court. Les photos peuvent être publiques ou privées (elles n’apparaissent alors pas dans la liste des images hébergées).

Fotoo Hosting est un logiciel libre distribué sous licence AGPL v3.

OSDC.fr : le programme est en ligne

Posté par . Édité par Davy Defaud, Sébastien Aperghis-Tramoni, GeneralZod et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
18
4
oct.
2012
Technologie

Le programme de la conférence Open Source Developers’ Conference France 2012 est en ligne. Comme l’année précédente OSDC.fr a lieu au sein de la partie CODE d’Open World Forum, les 12 et 13 octobre 2012 à l’Eurosites George V, Paris. L’entrée est libre et gratuite.

OSDC.fr, c’est la diversité

Avec des présentations sur des langages variés comme Scala, Clojure, Erlang, Haskell, sur la programmation parallèle bas niveau (multi‐cœur) comme haut niveau (Hadoop) et de nombreux autres sujets.

OSDC.fr, ce sont des experts : Harald Welte

OSDC.fr invite cette année le hacker allemand Harald Welte, connu pour pour ses nombreuses participations à des projets libres (NetFilter, OpenMoko, GPL Violations), ainsi qu’en tant que fondateur de l’association GPL Violations. Il présentera Osmocom, les projets associés et l’utilisation d’Erlang.

Sortie de Gambas 3.3

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Adrien Prokopowicz, NeoX, baud123, Pierre Jarillon, Benoît Sibaud et Florent Zara. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
56
30
sept.
2012
Technologie

Gambas est un langage de programmation orienté objet, basé sur un interpréteur BASIC, et une plate‐forme de développement complète. Il comporte, entre autres, un compilateur, un interpréteur, un tas de modules complémentaires (appelés composants) et un environnement de développement intégré. Le tout est distribué sous licence GNU GPL v2 ou supérieure.

Gambas 3 est sorti le 31 décembre 2011, il y a maintenant neuf mois.

Profitons donc de la sortie de Gambas 3.3 pour faire un point sur les nouvelles fonctionnalités de ce langage de programmation.

Pour plus d’informations sur Gambas, la lecture de la précédente dépêche est vivement conseillée, ainsi que la consultation du site du logiciel.

Gambas Almost Means BASIC !

SOGo 2.0, compatibilité native avec Outlook maintenant disponible 

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
32
28
sept.
2012
Technologie

Inverse, société spécialisée en développement et déploiement de logiciels libres, annonce la sortie de la version 2.0 finale de SOGo.

Cette version permet aux utilisateurs Microsoft Outlook d’utiliser directement toutes les fonctionnalités offertes par SOGo — comme si c’était un serveur Microsoft Exchange —, une première dans le domaine du Libre. Une solution clef en main, sous la forme d’une machine virtuelle, est disponible pour tester facilement toutes les facettes du produit.

SOGo est un « collecticiel » (groupware) axé sur l’extensibilité et le respect des standards ouverts. Il permet aux utilisateurs de Mozilla Thunderbird / Lightning, Apple iCal / iPhone et maintenant Outlook, de collaborer dans un environnement moderne et cohérent. Il propose les composants classiques des collecticiels : carnet d’adresses, gestion de courrier électronique et calendriers partagés. La comptabilité native avec Microsoft Outlook est possible grâce à l’intégration des projets OpenChange et Samba4.

SOGo est édité sous licence GPL v2.