Fotoo Hosting : un service autohébergé pour mettre en ligne rapidement ses images

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Xavier Teyssier et Nÿco. Modéré par j. Licence CC by-sa
40
4
oct.
2012
Technologie

Vous connaissez peut‐être ImageShack, imgur, TinyPic et bien d’autres encore. Tous ces services ont en commun la possibilité d’envoyer une ou plusieurs images rapidement pour les rendre disponibles en ligne, par exemple dans un forum, ou pour partager un album de photos de vacances, etc. Contrairement à Flickr ou Picasa (et Piwigo, zenphoto et autres équivalents libres), leur but n’est pas d’archiver, classer et trier ses photos, mais simplement de partager rapidement du contenu avec n’importe qui.

Eh bien, Fotoo Hosting, tout comme l’excellent Jyraphe, est une application PHP permettant de faire la même chose que ces imgur et autres TinyPic, sur son propre serveur, sans rien avoir à configurer. Il suffit de copier un seul fichier, et hop !

Fotoo Hosting permet d’envoyer des fichiers seuls (JPEG, PNG, GIF, GIF animé, et XCF et SVG, si ImageMagick est installé) et des albums photos constitués de plusieurs fichiers JPEG. Les grandes images sont redimensionnées avant envoi (en JavaScript) pour soulager votre bande passante, ainsi que le processeur de votre serveur. Il est ensuite possible de partager ces photos très simplement avec un lien court. Les photos peuvent être publiques ou privées (elles n’apparaissent alors pas dans la liste des images hébergées).

Fotoo Hosting est un logiciel libre distribué sous licence AGPL v3.

OSDC.fr : le programme est en ligne

Posté par . Édité par Davy Defaud, Sébastien Aperghis-Tramoni, GeneralZod et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags : aucun
18
4
oct.
2012
Technologie

Le programme de la conférence Open Source Developers’ Conference France 2012 est en ligne. Comme l’année précédente OSDC.fr a lieu au sein de la partie CODE d’Open World Forum, les 12 et 13 octobre 2012 à l’Eurosites George V, Paris. L’entrée est libre et gratuite.

OSDC.fr, c’est la diversité

Avec des présentations sur des langages variés comme Scala, Clojure, Erlang, Haskell, sur la programmation parallèle bas niveau (multi‐cœur) comme haut niveau (Hadoop) et de nombreux autres sujets.

OSDC.fr, ce sont des experts : Harald Welte

OSDC.fr invite cette année le hacker allemand Harald Welte, connu pour pour ses nombreuses participations à des projets libres (NetFilter, OpenMoko, GPL Violations), ainsi qu’en tant que fondateur de l’association GPL Violations. Il présentera Osmocom, les projets associés et l’utilisation d’Erlang.

Sortie de Gambas 3.3

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Adrien Prokopowicz, NeoX, baud123, Pierre Jarillon, Benoît Sibaud et Florent Zara. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
56
30
sept.
2012
Technologie

Gambas est un langage de programmation orienté objet, basé sur un interpréteur BASIC, et une plate‐forme de développement complète. Il comporte, entre autres, un compilateur, un interpréteur, un tas de modules complémentaires (appelés composants) et un environnement de développement intégré. Le tout est distribué sous licence GNU GPL v2 ou supérieure.

Gambas 3 est sorti le 31 décembre 2011, il y a maintenant neuf mois.

Profitons donc de la sortie de Gambas 3.3 pour faire un point sur les nouvelles fonctionnalités de ce langage de programmation.

Pour plus d’informations sur Gambas, la lecture de la précédente dépêche est vivement conseillée, ainsi que la consultation du site du logiciel.

Gambas Almost Means BASIC !

SOGo 2.0, compatibilité native avec Outlook maintenant disponible 

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Nÿco. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
32
28
sept.
2012
Technologie

Inverse, société spécialisée en développement et déploiement de logiciels libres, annonce la sortie de la version 2.0 finale de SOGo.

Cette version permet aux utilisateurs Microsoft Outlook d’utiliser directement toutes les fonctionnalités offertes par SOGo — comme si c’était un serveur Microsoft Exchange —, une première dans le domaine du Libre. Une solution clef en main, sous la forme d’une machine virtuelle, est disponible pour tester facilement toutes les facettes du produit.

SOGo est un « collecticiel » (groupware) axé sur l’extensibilité et le respect des standards ouverts. Il permet aux utilisateurs de Mozilla Thunderbird / Lightning, Apple iCal / iPhone et maintenant Outlook, de collaborer dans un environnement moderne et cohérent. Il propose les composants classiques des collecticiels : carnet d’adresses, gestion de courrier électronique et calendriers partagés. La comptabilité native avec Microsoft Outlook est possible grâce à l’intégration des projets OpenChange et Samba4.

SOGo est édité sous licence GPL v2.

Appel à participations pour OSDC.fr

Posté par . Édité par Davy Defaud et Benoît Sibaud. Modéré par Davy Defaud.
Tags : aucun
15
12
sept.
2012
Technologie

L’objectif d’OSDC.fr est de rassembler les développeurs francophones de différentes communautés autour des technologies innovatrices de la programmation. Après deux éditions en autonome, nous sommes, depuis 2011, associés à l’Open World Forum et à ses nombreux partenaires, afin de vous offrir une expérience toujours plus riche.

Pour la 4e édition de cette conférence en France, nous vous proposons de réunir les communautés autour de la programmation inspirée par tous les langages libres, tels que Perl, Python, Ruby, PHP, SmallTalk et de nombreux autres.

Le but est d’apprendre par la découverte de l’univers de chacun des langages. Il y a souvent plus à apprendre en termes de concepts ou de techniques non liés à un langage particulier.

Pour cela, nous vous invitons à participer à OSDC.fr, soit en proposant des présentations, soit simplement en nous rejoignant les 12 et 13 octobre 2012 lors de l’Open World Forum à l’Eurosites George V (Paris). L’entrée est libre et gratuite.

L’auto‐hébergement, kesako, où en sommes‐nous ?

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Davy Defaud, Nils Ratusznik et Nÿco. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
27
10
sept.
2012
Technologie

Les solutions d’auto‐hébergement existent maintenant depuis quelque temps, et je souhaite revenir un peu sur celles‐ci, afin d’ouvrir un débat sur leur utilité (c’est en plein dans mon actualité avec le projet qy.share, mais il n’y a pas que lui). Il me semble, en effet, que ces logiciels souffrent d’une image assez négative (lorsque l’on regarde l’intérêt qui leur est réellement porté par nos amis blogueurs et journalistes) malgré les services et les promesses qui sont réellement tenues. De plus, je considère qu’il y a toujours un intérêt à tester, comprendre et débattre sur des logiciels en manque de reconnaissance, surtout lorsque ceux‐ci commencent à être nombreux et proposent des services pertinents.

NdM : merci à vejmarie pour son journal.

Rudder 2.4 - Gestion de configuration dans une UI

20
21
août
2012
Technologie

Rudder est un logiciel de gestion de configuration basé sur CFEngine 3 et FusionInventory. Il permet de visualiser les inventaires des serveurs de votre système informatique, de créer des règles pour les configurer, et de voir leur état d'application en temps réel, le tout dans une interface web. L'interface graphique est écrite en Scala, tandis que l'agent de configuration (CFEngine 3) est écrit en C (et est donc très léger). Le tout s'installe très simplement grâce à des paquets tout faits sur de nombreux OS, sous licence libre (licence AGPLv3).

La première bêta de la nouvelle version 2.4 vient de sortir et inclut de nombreuses nouveautés, dont :

  • Une API REST
  • Gestion simple des autorisations dans l'UI
  • Affichage détaillé du reporting niveau par niveau de l'état d'application des règles de configuration sur le SI
  • Inventaire des machines virtuelles, variables d'environnement et processus de chaque nœud géré
  • Import/export de toutes les configurations via archive ZIP ou dépôt git
  • Suivi de toutes les modifications dans l'UI, avec détails et messages de changements
  • Très nombreuses améliorations d'ergonomie et de présentation dans l'UI

OCaml 4.00.0 est sorti

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet, Xavier Teyssier et Christophe Guilloux. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
42
11
août
2012
Technologie

La nouvelle version 4.00.0 du langage OCaml est disponible en ligne depuis le 26 juillet 2012. Aussi, la réunion des développeurs OCaml (OUD'2012) aura lieu cette années à Copenhague le 14 septembre. Venez nombreux !

Parmi les dernières nouveautés disponibles dans cette version 4.00.0 :

  • l'introduction des types de données algébriques généralisés (Generalized Algebraic Data Types - GADTs), qui permettent de détecter encore plus de bugs dès la compilation ;
  • le générateur de code pour ARM a été complètement réécrit ;
  • les types des modules de première classe sont maintenant inférés quand cela est possible, et les modules peuvent eux-mêmes être extraits par filtrage ;
  • le compilateur est disponible sous forme de bibliothèque, et une nouvelle option -bin-annot permet de sauver l'arbre de syntaxe typé, ce qui devrait permettre l'apparition de nouveaux outils de développement plus évolués (refactoring, etc.) ;
  • optimisation des fonctions partielles ;
  • détection de code mort ou inutile (variables, open, champs, constructeurs, labels, etc.) ;
  • émission de directives CFI pour améliorer le debuggage sous GDB.

Petites brèves : TextMate2 en GPL et JQuery 1.8,

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Christophe Guilloux et Lucas Bonnet. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
22
11
août
2012
Technologie

Si vous ne suivez pas les journaux de LinuxFr.org (section du site modérée a posteriori), vous êtes certainement passé à côté des dernières petites nouvelles du monde logiciel.

TextMate2, un IDE tournant exclusivement sous Mac OS X et relativement apprécié, vient de voir son code source publié sous GPL v3 par Allan Odgaard, son développeur principal. La motivation annoncée pour la libération du code est la base toujours croissante d'utilisateurs qui voulaient bidouiller mais que le système limité de bundles (des extensions dans le langage de TextMate) ne permettait pas de satisfaire. Quant au choix de la GPLv3, il semble lui motivé par le fait :

  1. d'éviter tout fork propriétaire. Cependant l'auteur n'est pas fermé à relicencier sous une licence "moins restrictive" au cas par cas des morceaux de code.
  2. d'envoyer un message à Apple et sa politique d'enfermement de l'utilisateur toujours plus croissante.

Il ne faut pas s'attendre à un port de TextMate sous Linux/BSD, car c'est de l'Objective-C et du Cocoa.

Quant à jQuery, il est disponible en version 1.8. Plus de 160 bugs annoncés comme corrigés. Parmi les principaux changements, on notera :

  • Sizzle, le moteur de sélection, entièrement retravaillé
  • Le code gérant les animations a été aussi revu et débogué, les rendant plus "extensibles"
  • Le préfixage automatique des CSS
  • Plus de souplesse avec $(html, props)
  • et quelques éléments non documentés ont été retirés (les données des événements internes : $(element).data(“events”), Deferred.isResolved(), Deferred.isRejected(), $(element).closest(Array), $.curCSS et $.attrFn

Le tout dans une petite cure d'amaigrissement du code par rapport à la 1.7.2

RivendellBoxes en production

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
18
25
juil.
2012
Technologie

La famille des Boxes de Tryphon s'agrandit pour proposer une solution clé-en-main au logiciel libre libre de gestion d'antenne radiophonique : Rivendell. De nombreuses radios sont intéressées par les possibilités offertes par les logiciels libres. Mais leur constat est qu'il est difficile de réunir les compétences en interne pour mettre en place des outils libres en production, en particulier pour des systèmes “complexes” comme Rivendell.

Après un hiver productif, les premières RivendellBoxes étaient expérimentées au printemps chez Radio Grésivaudan. Elles gérent depuis le début juillet l'antenne 24h/24. Vendredi dernier, c’était au tour de l’équipe de Radio Campus Montpellier. Le mois d'août verra 3 nouveaux déploiements.

Branchées et configurées en quelques minutes, les RivendellBoxes permettent aux radios "sans geek" de rejoindre la communauté des utilisateurs de Rivendell (réunie sur la liste de discussion rivendell-fr pour les francophones).

NdM : merci à Alban Peignier pour son journal.

Présentation d'iPXE, un chargeur d'amorçage en PXE

54
23
juil.
2012
Technologie

Il est parfois nécessaire de faire démarrer une machine sur le réseau (par exemple, une machine sans disque dur) : la technologie la plus courante utilisée sur x86 s'appelle PXE et permet l'amorçage depuis un serveur TFTP. La plupart des cartes réseau modernes intègrent une implémentation de PXE, cependant la spécification ne décrit que le protocole susnommé dont les limitations se font vite sentir sur des configurations un peu complexes.

Heureusement pour nous, il existe depuis 1995 un projet libre qui a pour but le développement d'un firmware de carte réseau bien plus flexible que ce que l'on peut trouver actuellement, il s'agit d'iPXE.

Dans la suite de cette dépêche, vous trouverez une explicitation détaillée de l'étape d'amorçage d'une machine ainsi qu'une présentation des possibilités offertes par iPXE.

Merci à Nÿco, Sébastien Koechlin, ZeroHeure, Xavier Teyssier, Nils Ratusznik, tankey, Xavier Claude, oinkoink_daotter et Benoît pour avoir participé à la rédaction de cette dépêche.

Puppet : lancement d'un cursus de formation en français

Posté par . Édité par Xavier Teyssier, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
24
10
juil.
2012
Technologie

Pour répondre à la demande croissante des administrateurs systèmes autour de l'outil Open Source Puppet, Objectif Libre lance un cursus complet composé de deux formations pour les administrateurs systèmes sous Linux qui souhaitent installer Puppet au sein de leur infrastructure.

Puppet est un outil puissant de configuration centralisée de parc informatique machines et serveurs. En bref c'est le meilleur ami, l'outil indispensable des administrateurs systèmes qui gèrent un parc composé de nombreuses machines !

En tant que centre de formation dédié à l'infrastructure système sous Linux, Objectif Libre propose un cursus de deux formations entièrement rédigé par des experts du domaine qui assurent une montée en compétence des administrateurs système pour installer, configurer et optimiser les performances de Puppet au sein de leur infrastructure.

La première formation intitulée « Initiation à la configuration centralisée avec Puppet » se déroule sur trois jours. Elle est à destination des administrateurs ou utilisateurs de système sous Linux et permet d'atteindre les objectifs suivants :

  • découvrir la configuration automatisée ;
  • savoir mettre en place Puppet pour gérer et configurer un parc hétérogène de systèmes ;
  • utiliser des outils pour améliorer son utilisation de Puppet.

La deuxième formation s'intitule « Formation avancée à la configuration centralisée avec Puppet » et dure aussi trois jours. Cette formation nécessite une certaine maîtrise de Puppet et vous permet de :

  • gérer la montée en charge de Puppet ;
  • gagner en souplesse d'utilisation de Puppet ;
  • obtenir de meilleurs rapports sur l'état des éléments de Puppet ;
  • coupler Puppet avec d'autres outils pour aller plus loin.

Version finale d'ultracopier 0.3

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Claude et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
18
8
juil.
2012
Technologie

Pour ceux qui ne le connaissent pas, c'est un utilitaire de copie de fichiers, c'est-à-dire qu'il remplace la boîte de dialogues qui s'ouvre quand on fait un copier-coller.

Cette version apporte de nombreux changements (résumé dans la précédente dépêche pour la bêta). La volonté de l'auteur de développer une alternative libre (sous licence GPLv3) et multiplateforme, a porté ses fruits.

Petits changements depuis la bêta :

  • Apparition du greffon rsync (permet de faire des sauvegardes avec une interface)
  • Apparition du greffon dbus (j'ai besoin d'aide pour le débugger et faire que les environnements de bureau s'interfacent dessus, ou sur le greffon en socket unix)
  • Ouverture officielle de la boutique pour supporter ultracopier La prochaine version majeure ne sera qu'un remake en Qt5 qui sortira dans quelques mois.

Ocsigen : repenser le développement des applications HTML5

Posté par séverine maingaud . Édité par baud123, Nÿco, Pierre Jarillon et Xavier Claude. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
39
28
juin
2012
Technologie

Ocsigen est une technologie libre de développement de sites et applications Web client-serveur. Une de ses particularités est d'offrir la possibilité d'écrire les côtés client et serveur non seulement dans le même langage, OCaml, mais comme un seul et même programme. Particulièrement bien adaptée au développement d'applications HTML5 très dynamiques, Ocsigen permet également de repenser et simplifier l'implémentation des comportements standard des sites Web traditionnels (signets, bouton « back », liens, formulaires, etc.). En outre, il permet de combiner ces deux approches de manière très naturelle.

Ocsigen met l'accent essentiellement sur deux points : d'une part, offrir un langage très expressif, ce qui permet d'écrire du code simple et court ; d'autre part, aider à produire du code et des applications fiables et faciles à maintenir. C'est la raison pour laquelle Ocsigen utilise OCaml, un langage de programmation compilé très puissant et au système de type très riche. La grande expressivité d'OCaml est complétée par un grand nombre de nouveaux concepts inédits et spécifiques au Web (services, sessions sophistiquées, etc.) qui permettent de simplifier l'implémentation de comportements dynamiques complexes. De plus, Ocsigen exploite au maximum le typage d'OCaml pour qu'un maximum de garanties de fiabilité soient données dès la compilation (par exemple la validité des liens). Cela va même jusqu'à la vérification à la compilation que les pages générées seront conformes aux recommandations du W3C !

NdM : Ocsigen est sous licence LGPL 2.1

WAARP : le moniteur de transfert de fichier Open Source

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Xavier Teyssier, tuiu pol, baud123, Nÿco et Nils Ratusznik. Modéré par tuiu pol.
48
22
juin
2012
Technologie

Avec la montée en puissance du Big Data, le transport sécurisé de grands volumes de documents entre sites distants est une problématique récurrente des SI qui gèrent des quantités croissantes de ressources.

Waarp est né de la volonté d’une équipe de professionnels de créer et d’animer un outil communautaire à même d’assurer le transfert de fichiers dans des contextes sécurisés et performants.

Waarp est le nouveau nom du logiciel libre OpenR66 (licence GPL). Cet outil Open Source de monitoring de transfert de fichiers fut créé pour pallier les limites de performances de la passerelle propriétaire CFT, et supporter 10.000 transferts simultanés dans le cadre de la plate-forme d'échange de la DGFIP (Ministère des Finances à Bercy).

Sortie du Top 500 de juin 2012

Posté par (page perso) . Édité par baud123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
43
18
juin
2012
Technologie

Le trente‐neuvième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’« International Supercomputing Conference » qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Nouvelles technologies à l’assaut de la démocratie éthiopienne

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, Pierre Jarillon, baud123 et Nÿco. Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags : aucun
46
11
juin
2012
Technologie

L’Ethiopie était en voie de démocratisation depuis l’élection d’une assemblée constituante en juin 1994 (voir l'article Wikipédia Politique en Éthiopie). Cependant le premier ministre Meles Zenawi, du Front démocratique révolutionnaire du peuple éthiopien (FDRPE), gouverne depuis 1995. La situation s’est dégradée sur l’échelle de l’indice démocratique, passant d’un gouvernement dit hybride à un pays autoritaire en 2010. En cause, l’installation d’un parti unique de facto avec une victoire à 99 % du FDRPE aux élections de 2010, des lois très restrictives sur les médias et les financements de la société civile et politique (voir l'évolution de l'indice démocratique).

Les nouvelles technologies, en bien ou en mal, influent sur l’état de la démocratie dans le pays.

En 2007 David Kobia, programmeur kényan, fonde Ushahidi, une plateforme Internet qui permet à quiconque de signaler un évènement par mobile, mail ou le web. Ces informations sont ensuite agrégées pour pouvoir être analysées. Initialement prévu pour signaler des affrontements postélectoraux, le projet a été par exemple utilisé lors du tremblement de terre début 2009 en Haïti pour sauver des vies (cf Le Monde diplomatique, mai 2009, La diplomatie du téléphone portable à la conquête des pauvres, par Laurence Allard). Malgré son très relatif succès pour les élections en Éthiopie en 2010, avec seulement 15 rapports, le projet montre comment on peut allier nouvelles technologies, avec du libre, et aider à la transparence démocratique avec une surveillance citoyenne active en utilisant des communications privées.

Moins réjouissant, Tor vient de signaler la mise en place de censures sur l’Internet éthiopien à l’aide du Deep packet inspection . Le filtrage est effectué lors de l’initialisation de la connexion TLS. Or, la société qui a le monopole est l’Ethiopian Telecommunication Corporation, dirigée par… France Télécom. Même si la décision semble venir du gouvernement sur place, le détaché de France Télécom semble ne pas s’en émouvoir et avance le prétexte habituel de lutte contre la contre-façon. Encore une fois une entreprise provenant du sol des droits de l’homme ne se distingue pas dans ce domaine en Afrique.

Le langage D

Posté par (page perso) . Édité par B16F4RV4RD1N, Bruno Michel, baud123, Xavier Claude, patrick_g, Benoît, lordblackfox, Amine "nh2" Brikci-Nigassa et NeoX. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags : aucun
51
9
juin
2012
Technologie

Le langage D est un langage extrêmement puissant et intuitif à l'utilisation. Nombre d'entre nous sommes au courant de l'existence de ce langage. Mais il reste pourtant mal connu. Par le biais de cette dépêche je vous propose de découvrir ou redécouvrir ce puissant langage.

dlogo

Opa 0.9.3 est sorti

Posté par . Édité par Florent Zara et baud123. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
21
7
juin
2012
Technologie

Opa est un langage de programmation libre sous licence AGPL dérivé de Ocaml au service du développement d'applications web. Son développement avance à grande vitesse depuis la mise à disposition du code sous licence libre il y a un an.

Aujourd'hui est sortie la version 0.9.3 qui amène de nombreuses améliorations, dont le support des plateformes FreeBSD et Windows, des fonctionnalités supplémentaires concernant la gestion des données et la concurrence.

Nouvelle version OPSI 4.0.2 avec connecteur Nagios

Posté par . Édité par Manuel Menal et Nÿco. Modéré par patrick_g.
Tags :
14
4
juin
2012
Technologie

Le projet OPSI (Open PC Server Integration) sort une nouvelle version.

Pour ceux qui ne connaissent pas Opsi, il s'agit d'un système de gestion des postes clients sous Windows basé sur des serveurs Linux. OPSI intègre le déploiement automatique des systèmes d'exploitation Windows, l'installation de logiciels et de leur mises à jour, la gestion des licences ainsi que les inventaires matériels et logiciels.

L'interface graphique, facile d'utilisation, est traduite en anglais, allemand, français. OPSI est distribué sous licence GPLv3.

La nouvelle version d'OPSI donne la possibilité d'utiliser des outils de suivi standard comme Nagios ou Icinga pour surveiller les progrès et les résultats des déploiements de logiciels faits par OPSI. En outre, le connecteur Nagios peut être utilisé pour contrôler le fonctionnement du serveur OPSI. Le connecteur Nagios offre aussi un moyen facile d'intégrer tous les clients Windows à la surveillance à l'aide de opsi-client-agent pour fournir des informations de suivi.

Le COBOL est mort, vive le COBOL

Posté par eraso . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Florent Zara.
Tags :
29
2
juin
2012
Technologie

Qui aurait pu croire que le COBOL serait toujours aussi actif à l'ère des langages objets.

Mais aujourd’hui les éditeurs de compilateurs COBOL manquent de politique tarifaire concurrentielle et c'est dans cette absence d'alternatives abordables que le logiciel Open Source s'est développé.

À l'instar de beaucoup d’outils de migration COBOL vers un autre langage, OpenCobol agit comme un pré-processeur COBOL vers C au même titre que ecpg de Postgres est un pré-processeur de Pro*C vers C. Et c'est là que se trouve le génie, même si certains pourraient considérer que conserver des programmes en COBOL est un handicap, tout le monde s’accorde pour en reconnaître la facilité de maintenance.

Tout code migré d'un langage vers un autre impose un effort technique louable, mais perd souvent en lisibilité. Et les équipes de développement s'attacheront davantage au langage cible qu'à l'esprit du langage source, voire aux fonctionnalités à maintenir.

COBOL est bien mieux adapté aux applications manipulant les chiffres et fournissant des rapports que tout autre langage comme le C, le java : gardons notre patrimoine COBOL et faisons des économies. Pour information OpenCobol sert de compilateur et de run-time pour le logiciel de paie de la préfecture de Nagasaki, pour le logiciel de comptabilité publique et budgétaire utilisé par le conseil général du Val de Marne (Progiciel d’environ 1,5 million de lignes COBOL).

Ce billet est là pour rappeler que toute technologie a pour objectif de rester innovante mais surtout d'être efficace.

Version de Nash 1.1 pour mieux connaître sa ville

Posté par ANDRE Ani . Édité par Benoît Sibaud, Davy Defaud et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
12
29
mai
2012
Technologie

Une nouvelle version du logiciel libre Nash a été publiée récemment. Nash est un logiciel qui permet d'aider les débutant en informatique à trouver facilement des informations utiles et pratiques sur leur ville, comme les horaires de bus, la météo, les sorties et spectacles.
On peut également noter des rendez-vous (comme un intervenant à domicile, par exemple) et enregistrer des contacts.

NdM : Nash est sous licence GPL.

Les changements pour cette 2e version :

  • ajout d’un menu pour vérifier les mises à jour ;
  • ajout des principales villes de la région française Centre ;
  • dates en français.

E-vote : les esprits se déchaînent en Suisse.

39
29
mai
2012
Technologie

Comme l'ont prouvé de nombreux journaux et dépêches sur Linuxfr.org et aussi des articles un peu partout sur le web, le vote électronique (ou e-vote) français inquiète par ses implémentations calamiteuses - par ordinateurs de vote ou par internet - et ses solution pensées à moitié (et encore je suis gentil). Et bien vous n'êtes pas les seuls. Un système de vote par internet est actuellement en tests en Suisse et des problèmes et autres bugs ont déjà été relevés. Cette dépêche est une compilation (avec quelques modifications pour rendre le tout un peu plus fluide) d'articles écrits par Tengu et illambias. Il s'agit d'analyses à la fois techniques, sociales et démocratiques du système suisse.

Bonne lecture !

Sortie d'Asterisk 1.8.12 et 10.4.0

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Pierre Jarillon. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
8
24
mai
2012
Technologie

La convergence téléphonie - données démarrée depuis quelques années est en phase de finalisation.
La voix sur IP ou Voip s'est imposée en remplacement des communications TDM.
Les protocoles SIP et H323 remplacent désormais le SS7 chez les opérateurs jusque chez les particuliers. Ceci non pas seulement pour des raisons d'économie mais aussi pour la richesse des nouveaux services (Visio, voicemail, mobilité, etc.).

Au milieu des solutions PABX propriétaires : une solution libre développé par Digium : j'ai nommé Asterisk. Asterisk et la potion Magisk ? Attention à ne pas confondre avec le prénom du héros de Bande dessinée, lapsus classique dont personne ne vous tiendra rigueur. Ce logiciel robuste, stable est déployé en production dans de nombreuses sociétés et on le trouve dans les dépôts de la plupart des distributions.

La quantité de fonctionnalités est considérable et les librophiles trouveront aussi leur bonheur sur le sujet. Que ce soit par curiosité personnelle ou dans le cadre professionnel Asterisk vous invite à vous plonger dans le monde des télécommunications.

Les versions 1.8.12 (avec support à long terme) et 10.4.0 (début de numérotation à la "Chrome / Firefox") sont sortie ce mois-ci pour corriger divers bugs.

En route pour HTTP/2.0

86
24
mai
2012
Technologie

HTTP est devenu au cours des dernières années le protocole à tout faire. Au départ prévu pour servir de l'information structurée par lien hypertexte, il est aujourd'hui utilisé pour tout et n'importe quoi. Cette évolution ne va pas sans poser de problèmes. C'est pourquoi sous l'égide de l'IETF un groupe de travail httpbis s'est mis en place.

Logo IETF

Une nouvelle mouture du protocole tarte à la crèmeHTTP est donc en route. Faisons un petit tour de son histoire et des projets en cours, avant d'écouter ce qu'à a nous en dire Willy Tarreau qui s'est particulièrement investi dans le groupe de travail httpbis.

NdM : Merci à Nÿco, Florent Zara, patrick_g, Raoul Volfoni, baud123, warwick, Nils Ratusznik, NeoX, zebra3 et Benoît pour leur contributions à cette dépêche.