Petites brêves : ODF et Cassandra

Posté par (page perso) . Édité par khalahan, Nils Ratusznik, Brndan et Nÿco. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
23
28
avr.
2012
Technologie

Apache Cassandra 1.1 est sortie

La base de donnée NoSQL de la fondation Apache est sortie en version 1.1, cette base de données est destinée à stocker beaucoup de données sur une architecture distribuée tout en étant tolérante aux pannes et offrants de grandes performances.

Les nouveautés sont un cache amélioré, une amélioration du langage de requête CQL (Cassandra Query Language, un sous-ensemble de SQL), un contrôle du stockage, une intégration d'Hadoop, un contrôle du répertoire des données et une amélioration de la montée en charge.

Microsoft Office 15 prendra en charge ODF 1.2

Microsoft a annoncé à la conférence ODF plugfest, hébergée par Microsoft, que sa suite Office intégrerait la gestion d'ODF 1.2 dans sa version 15

Le gouvernement hongrois soutient le développement d'ODF

Le gouvernement hongrois a annoncé investir 370 millions de Forints (environ 1,25 millions d'Euros) dans le développement d'applications utilisant le format ODF. La somme sera répartie entre le département d'informatique de l'université de Szeged et la société Multiráció qui développe EuroOffice, une suite bureautique issue d'OpenOffice.

Démonstration bluffante du projet DirectFB

Posté par . Édité par baud123 et patrick_g. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
33
21
avr.
2012
Technologie

Cette dépêche est la version évoluée du journal de reno

Le projet DirectFB vise à fournir une bibliothèque graphique pour avoir une interface graphique, sans serveur X en utilisant le « framebuffer linux ».

La version 1.6 de DirectFB se faisant attendre, l'équipe de développement publie une vidéo de démonstration de la prochaine version.

Squash TM : nouvel outil pour la gestion du patrimoine de tests

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
19
18
avr.
2012
Technologie

Squash TM est une solution libre, sous licence LGPL v3, de gestion du patrimoine de tests, à l'instar de Salomé-TMF ou encore TestLink. Il permet de gérer l'ensemble des étapes d'une recette, généralement fonctionnelle, de la gestion des exigences à l'exécution des campagnes de test, en passant par les cas de tests, les scénarios, la gestion des anomalies, les comptes-rendus d'exécution, le reporting, etc. Pour la partie gestion des anomalies, il ne réinvente pas la roue et s'interface actuellement avec l'outil (libre) Mantis, mais d'autres sont prévus comme JIRA.

Logo Squash TM

Par rapport à d'autres solutions, il est aussi nativement multi-projets, chaque utilisateur pouvant accéder à l’ensemble des projets sur lesquels il a les droits, et inter-projets, un projet donné pouvant référencer les items d’un ou plusieurs projets tiers (cas de test, exigences…). Toujours par rapport à la concurrence, libre ou propriétaire, Squash TM est également une application légère ne nécessitant pas le déploiement d'ActiveX comme Quality Center ou d'applet Java comme Salomé-TMF. Techniquement, l'application web se base sur les frameworks Java et Javascript suivants : Spring 3, Spring MVC, Hibernate, JasperReport et JQuery.

Fin mars dernier est sortie la version 1.1 de Squash TM. Cette nouvelle version apporte de nombreuses nouveautés : versionning et workflow de gestion des exigences, gestion des pré-requis et de la criticité d'un cas de test, import en masse de cas de tests, organisation de plan de test en suites de test, etc. L'ensemble des fonctionnalités est disponible sur le site du projet.

Événement G6 - IPv6 - 11 avril 2012 - Paris

Posté par . Édité par Manuel Menal et Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
19
5
avr.
2012
Technologie

Le 6 juin 2012 l'ISOC organise le lancement officiel et définitif d'IPv6 avec le World IPv6 Launch. Le G6 et les grands acteurs de l'Internet français se mobilisent en organisant une journée de préparation et d'échanges afin que la France ait la place qu'elle mérite dans ce lancement mondial. Si au niveau des infrastructures, la France se place à un haut niveau (en particulier grâce à Free qui propose IPv6 à tous ses clients ADSL dégroupés), il n'en va pas de même aux niveaux des fournisseurs de contenus et de services.

Le 11 avril 2012 représente une première étape dans la préparation en France du lancement mondial prévu le 6 juin. Ce sera l'occasion de réunir pionniers IPv6, constructeurs et acteurs qui se lancent afin de faire le point sur les besoins en matière de déploiement et les moyens existants ou à mettre à disposition pour y parvenir. La journée comportera notamment des présentations, des témoignages, des débats sur les solutions et les technologies disponibles pour activer IPv6 à partir du 6 juin.

De nombreux acteurs de tous horizons ont déjà répondu présents :

  • Enseignement et recherche (Telecoms ParisTech, Telecom Bretagne, G6),
  • Opérateur de transit et de services (NeoTelecoms, AFNIC),
  • Constructeurs (Cisco Systems, Juniper Networks, Stonesoft).

Et pour mettre un peu d'animation dans les démos des équipementiers, BreakingPoint Systems nous a concocté des plans de tests IPv6 très poussés.

Vous trouverez toutes les informations sur cet événement sur la page http://g6.asso.fr/launch/

Le programme présenté sur le site n'est pas encore finalisé et nous espérons voir la liste des partenaires s'agrandir !

L'inscription est évidemment gratuite, néanmoins, merci d'envoyer un mail à info@g6.asso.fr.

Rendez-vous le 11 avril à Telecom ParisTech.

Début du Google Summer of Code 2012

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, baud123 et Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
Tags :
26
27
mar.
2012
Technologie

L'édition 2012 de « Google Summer of Code (GSoC) » est lancée, c'est l'occasion de rappeler le rôle et l'utilité du GSoC, notamment pour le monde du libre.

NdM : merci à Vincent Lucas pour son journal.

Version 1.0 de Julia

Posté par (page perso) . Édité par reno, Nÿco, Brndan, Xavier Teyssier, olivierweb et Bruno Michel. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags :
40
4
mar.
2012
Technologie

Julia, un langage de programmation peu connu, a atteint la version 1.0 (disponible uniquement sur Linux et Mac OS X actuellement). Le langage a été créé par des scientifiques et se veut donc optimisé pour leurs besoins : le calcul scientifique, l'apprentissage automatique (machine learning en anglais), la fouille de données (data mining), le calcul algébrique linéaire à grande échelle et le calcul distribué et parallèle.

Ils veulent un langage :

  • Très simple à apprendre, mais qui puisse aussi convenir aux « hackeurs sérieux » : Julia a une syntaxe facile à apprendre pour les utilisateurs de Matlab, tout en étant homoiconique avec des vrais macros comme le Lisp.
  • Aussi utilisable pour la programmation « normale » que Python, aussi simple pour les statistiques que R, aussi naturel pour le traitement de texte que Perl (Julia supporte les PCRE), aussi puissant pour l'algèbre linéaire que Matlab et aussi bon pour lier des programmes ensemble que le shell.

Avec une implémentation :

  • Open source avec une licence peu contraignante : Julia est sous licence MIT.
  • Aussi performante que le C tout en ayant la dynamicité de Ruby : quelques benchmarks sont sur la page d'accueil de Julia qui est dynamiquement typé avec annotation optionnelle de type (et dispatch multiple).
  • Fournissant un mode interactif et compilé.

Bref, ils sont ambitieux ! Leur manuel de référence est assez bien fait : à vous de juger…

NdA : Merci à Nÿco, olivierweb, Brndan et particulièrement à reno pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

ExaProxy, un proxy HTTP filtrant

Posté par (page perso) . Édité par Lucas Bonnet et Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
26
1
mar.
2012
Technologie

ExaProxy est un nouveau proxy HTTP s'ajoutant à une longue liste de logiciels libres (SQUID, haproxy, varnish, tinyproxy…). Il se place dans le secteur de niche des proxy filtrants principalement desservis commercialement par des entreprises comme BlueCoat ou Fortinet.

Dans ce domaine, SQUID est la plus connue des solutions libre grâce à une interface simple permettant l’écriture rapide de modules de filtrage qui reçoivent l'IP de hôte connecté avec la requête faite. SQUID supporte aussi ICAP/eCAP pour ceux qui veulent modifier la requête et la réponse du serveur.

Cependant, afin d'avoir un filtrage différent par IP d'origine, il est impossible d'utiliser SQUID avec un load balancer de niveau 7, comme haproxy, qui change l'IP d'origine. Seules les solutions de haute disponibilités ré-écrivant l'adresse MAC de destination (comme ipvsadmin) sont adaptées. De plus, SQUID ne présente pas les requêtes de type CONNECT.

ExaProxy est donc un forward proxy permettant de filtrer ou router le trafic transitant dans un cluster de manière très souple, et permet l'utilisation du header X-Forwaded-For quand l'IP de l’hôte est masquée. Une autre utilisation peut être comme passerelle entre machines IPv4 et IPv6.

Le fonctionnement du serveur peut-être observé via une interface web sur le port local 8080.

Conférence 14 mars 2012, Paris : IT : Concilier meilleures pratiques et contraintes du quotidien

Posté par . Édité par NeoX, Florent Zara, Benoît Sibaud, baud123 et Xavier Claude. Modéré par tuiu pol.
Tags : aucun
10
29
fév.
2012
Technologie

Cette conférence (en anglais) se tiendra le mercredi 14 mars de 8h30 à 10h30 au 87 rue de Turbigo, 75003 Paris.

Parmi les sujets abordés, on retrouvera « disponibilité, prévention des risques, sécurité, industrialisation, gestion des changements, partage des connaissances » et leur « [conciliation] avec les contraintes technologiques, budgétaires et décisionnelles ». Le programme en trois points :

  • The Third Wave of IT Management – Mark Burgess
  • L’alliance CFEngine – Normation, naissance d’une offre de drift assessment
  • Conformité des systèmes de pilotage – Retour d’expérience – Eutelsat

Elle est organisée par la société Normation, avec la présence de :

  • Mark Burgess, précurseur dans la gestion de configuration logicielle et CTO fondateur de la société CFEngine AS
  • et aussi Enrico Bigaignon, Satellites Control Division, Eutelsat.

Le nombre de places étant limité, les organisateurs vous invitent à vous inscrire (gratuitement) le plus rapidement possible.

NdM : CFEngine AS produit notamment un outil de gestion de parc informatique sous licence GPL. Eutelsat produit notamment une Eutelsat Multimedia Platform à base de « technologie open source » (dont un noyau Linux) fournie avec Windows Media Digital Rights Management.

Actionaz, un logiciel d'automatisation libre

59
28
fév.
2012
Technologie

Actionaz est un logiciel libre d'automatisation d'actions. Il vous permet de créer des scripts contenant des actions en utilisant une interface graphique. Plus besoin d'être un développeur pour profiter de l'automatisation sur PC ! Actionaz est disponible sous licence GNU/GPL et est développé en C++ avec l'aide du framework Qt. De ce fait, le logiciel fonctionne sur les systèmes d'exploitation basés sur GNU/Linux ainsi que sous Windows.

Son but est de vous éviter d'avoir à répéter des actions comme des clics ou des pressions de touches. Il comporte 42 actions différentes allant de la lecture d'un fichier son au téléchargement d'une page Web ou d'un fichier, en passant par la lecture ou l'écriture d'un fichier texte. Sous Windows, vous avez également la possibilité de créer des scripts exécutables qui pourront être démarrés sur un ordinateur où Actionaz n'est pas installé.

Logo Actionaz

Sortie de DragonFly BSD 3.0.1

Posté par (page perso) . Édité par baud123, NeoX et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
37
22
fév.
2012
Technologie

Le projet DragonFly BSD est heureux de vous annoncer la sortie de la version 3.0 de l'OS à la libellule.

Mascotte

DragonFly BSD est un fork de FreeBSD qui est apparu en juin 2003, pour continuer le développement de la branche 4.x de FreeBSD.
Le développeur principal du projet, Matt Dillon, jugeait que le système de threading de FreeBSD 5 n'allait pas dans la bonne direction. À la place, DragonFly utilise un système de serializing tokens et surtout un système de threads noyaux légers nommé LWKT. DragonFly inclut également le système de fichiers à haute disponibilité Hammer.

Sortie de Opa 0.9.0 « S4 »

Posté par . Édité par Florent Zara, Xavier Claude, patrick_g et Lucas Bonnet. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags : aucun
24
21
fév.
2012
Technologie

Opa, le langage de développement d'applications web libre, est sorti en version 0.9.0 nommée « S4 ».

Opa est un langage unique qui spécifie les codes client, serveur et base de données d'une application. Opa est aussi une plate-forme d'exécution unique des applications web, basée sur une réécriture propre (en OCaml) de l'ensemble de la pile applicative web.

Brèves Apaches : Delta Cloud et Trafic Server

Posté par (page perso) . Édité par Yves Bourguignon, baud123 et NeoX. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
20
20
fév.
2012
Technologie

Delta Cloud

Delta Cloud est un projet de Red Hat donné à la fondation Apache en mai 2010. C'est une API RESTful qui permet de déployer facilement des applications dans le cloud. Concrètement, cela permet de déployer avec la même API des applications sur les serveur EC2 d'Amazon ou des serveurs RHEV-M hébergés en local (la liste des API de cloud prises en charge est bien sûr bien plus longue).

Delta Cloud était donc un projet en incubation, il est désormais un projet Apache à part entière. Le mode de fonctionnement de la fondation est de faire rentrer tous les projets via l'incubateur afin d'organiser le projet pour qu'il suive les règles de la fondation (notamment basées sur la méritocratie). Si le projet suit les règles et qu'il est suffisamment vivant, il devient un projet à part entière de la fondation.

Traffic server

Il n'y a pas d'actualité récente pour ce projet, mais comme il n'a jamais été évoqué sur LinuxFr.org, ça ne fait pas de mal d'en parler. en:Traffic Server était initialement un projet propriétaire de en:Inktomi, société qui fut ensuite rachetée par Yahoo!. Le code source de Traffic server fut cédé en 2009 à la fondation Apache et intégré à leur incubateur de projets et est devenu un projet à part entière depuis avril 2010.

C'est un serveur web de cache et un serveur proxy. C'est-à-dire qu'il permet de mettre certaines données qui ne sont pas modifiées en cache pour accélérer leur temps d'accès et décharger les serveurs de rendu. Le proxy permet de rediriger les requêtes sur un serveur qui s'occupera du rendu de la page afin notamment, de faire du load-balancing pour répartir la charge entre différents serveurs. Les performances sont au rendez-vous puisqu'il gère jusqu'à 400 To par jour chez Yahoo!.

NdA : Merci à Yves Bourguignon pour son aide lors de la rédaction de la dépêche.

Petites brèves sur ditaa, DocumentUp et Sensu

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et baud123. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
Tags :
24
10
fév.
2012
Technologie

ditaa

Dessiner des diagrammes en ascii art, c'est sympa. Enfin, c'est comme la ligne de commande, certains ne comprennent pas que l'on puisse rester avec des outils qui paraissent aussi rustiques mais pour d'autres, c'est juste impensable de faire autrement.

Heureusement, il existe ditaa, un outil sous licence GPL qui permet de créer des images à partir de diagrammes en ascii art, permettant ainsi de réconcilier les deux populations.

DocumentUp

Écrire une documentation agréable, jolie et pratique à utiliser n'est pas une tâche simple. Mark Phillips a recensé une liste de documentations remarquables sur ces critères, beautiful-docs, pour vous inspirer si vous le souhaitez. Si vous souhaitez vous lancer dans l'écriture d'une telle documentation, je vous souhaite bon courage et sachez que le résultat en vaudra très certainement la peine.

Mais pour les gens qui, comme moi, ne s'en sentent pas la motivation ou ne souhaitent pas prendre le temps de faire ça, il existe aussi une solution de facilité : DocumentUp. Cet outil, sous licence MIT, prend un fichier README depuis un dépôt github et le transforme en une page web structurée, offrant ainsi une documentation pour votre projet dont vous n'aurez pas à rougir.

À noter que le site web de DocumentUp est généré avec DocumentUp et est donc un bel exemple d'utilisation de DocumentUp.

Sensu

Sensu se veut une solution moderne de monitoring sous licence MIT, apte à travailler dans des infrastructures élastiques. Sonian, la société qui a développé Sensu, travaillait avec Nagios mais ils n'en étaient pas totalement satisfaits. Utilisant Chef et Puppet pour faire varier le nombre de serveurs et leurs rôles, ils étaient particulièrement gênés par certaines limitations de Nagios comme devoir déclarer l'intégralité des serveurs au démarrage.

Sensu est écrit en Ruby avec le framework EventMachine. Il utilise un message queue RabbitMQ pour la communication entre le tableau de bord et les sondes. Ses fichiers de configuration sont écrits en JSON et Sensu utilise Redis comme base de données pour des données transitoires.

Il est possible d'utiliser des greffons Nagios pour les sondes et d'envoyer des métriques à différents backends dont Graphite.

Les drones de combat américains basculent sous Linux

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, Nÿco et Xavier Teyssier. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
55
7
fév.
2012
Technologie

En septembre dernier le système de contrôle des drones de combat MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper a été infecté par un virus. C'est un sujet ultra-sensible puisque ces drones n'effectuent pas seulement des missions de surveillance mais aussi des missions de combat en larguant des bombes ou des missiles.

Coïncidence ou planification de longue date, il semble en tout cas que, depuis cette infection, une partie du système de contrôle de ces drones est passé sous Linux alors qu'il était auparavant sous Windows.

Plus de détails dans la suite de la dépêche.

NdM : en 2009, le réseau interne de la Marine française, Intramar, a été contaminé par le virus Conflicker, laissant des Rafale « cloués au sol » faute d'avoir pu « télécharger leurs paramètres de vol » (source Blog Secret défense et journal LinuxFr sur ce sujet). Et toujours en 2009, les drones Predator américains relayaient leurs vidéos au sol sans aucun chiffrement (source WSJ).

Petites brèves : IBM Symphony et une tablette Plasma Active

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud, baud123 et Lucas Bonnet. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags : aucun
20
29
jan.
2012
Technologie

Dernière version pour IBM Symphony

IBM a annoncé la version 3.0.1 de sa suite bureautique Symphony, la dernière basée sur OpenOffice.org 3.0. En effet, il a été annoncé précédemment que tout le code sera donné à la fondation Apache et le but est que la version suivante soit basée sur la version Apache d'OpenOffice.

Une tablette Plasma Active

Une tablette (Spark) a été annoncée : du point de vue matériel, elle ressemble à beaucoup d'autres mais c'est dans le logiciel qu'elle se démarque. En effet, elle ne tournera pas avec Android mais avec Plasma Active, l'environnement pour tablette du projet KDE.

NdA : merci à baud123 pour son aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Linotte, la programmation en français en version 1.6

Posté par . Édité par Nÿco et Xavier Claude. Modéré par Xavier Claude.
15
23
jan.
2012
Technologie

Linotte est un langage de programmation particulier dans le sens où sa syntaxe est en français. Riche et facile à appréhender, il se veut accessible à des personnes débutantes en programmation informatique.

Sept ans après sa création, la version 1.6 est sortie en ce début d'année. Mais que peut-on ajouter dans un langage en français en bout de sept ans de développement ? Les principales nouveautés se sont focalisées sur la réduction du code pour écrire des algorithmes simples et la correction des bogues.

NdM : Linotte est sous licence GPLv3

Petites brèves : Oxygen-gtk3 et ArtistiX 1.2

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Florent Zara et Benoît Sibaud. Modéré par NeoX. Licence CC by-sa
Tags : aucun
23
20
jan.
2012
Technologie

Oxygen-gtk3 1.0

Oxygen-gtk est le port du thème Oxygen de KDE pour GTK. Cela permet principalement une meilleure intégration des applications GTK dans un bureau KDE. Jusqu'à présent, seule une version pour GTK 2 était disponible, mais désormais, il y a aussi une version stable pour GTK 3.

Malgré le fait que la version soit taggée 1.0, elle n'a pas été testée sur beaucoup d'applications GTK et peut donc encore contenir de nombreux bugs. Ce logiciel libre est publié sous licence LGPL.

ArtistX 1.2

ArtistX est distribution basée sur Ubuntu destinée à être un véritable studio multimédia. Malgré cela, elle lui est antérieure car elle existe depuis 10 ans et a déjà plus de 10 versions à son actif. Cette version 1.2 est basée sur Ubuntu 11.10 et inclut Gnome 3, KDE 4.7 et plus de 2500 paquets de logiciels dédiés au multimédia.

L'auteur étant atteint d'une tumeur au cerveau, il encourage les dons à une association qui lutte contre cette maladie.

NdA : merci à Nÿco et Florent Zara pour leur contribution à cet article.

Silverpeas 5.8 est disponible

Posté par (page perso) . Édité par Manuel Menal, baud123, NeoX et Malicia. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
19
11
jan.
2012
Technologie

Après de longs mois de développement, Silverpeas sort sa version 5.8.

Silverpeas est une solution de portail collaboratif libre (AGPLv3) à l'ergonomie intuitive qui offre de nombreuses applications prêtes à être utilisées : gestion documentaire (GED), archivage de courriels, import de documents numérisés, workflow documentaires, réservation de salles, organisation de réunions, liens de téléchargement temporaires, SSO (avec CAS), blogs, wikis, enquêtes, formulaires en ligne, petites annonces, newsletter, flux RSS, indexation de contenus externes.

C'est cette richesse fonctionnelle prête à l'emploi qui différencie Silverpeas des plate-formes concurrentes.

Gambas 3 est sorti le 31 décembre 2011

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Claude et Benoît Sibaud. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
29
1
jan.
2012
Technologie

Après quatre années de développement depuis la dernière version, j'ai le plaisir d'annoncer la sortie de la version 3 de Gambas.

Gambas est un langage de programmation objet et une plate-forme de développement pour Unix basée sur un interpréteur BASIC. Il est distribué sous licence GNU GPL.

Il se compose d'un compilateur, d'un interpréteur, d'un ensemble de modules d'extensions appelés composants, d'un environnement de développement intégré complet, et d'une mascotte.

Petites brèves : Muon, LibQApt, Flare et Calypso

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
22
28
déc.
2011
Technologie

Au menu de ces petites brèves : un outils de gestion de paquets, un jeu et un serveur *Dav.

Muon et LibQApt

Muon est une suite d'outils de gestion des paquets pour KDE et pour les distributions dérivées de Debian. LibQApt est un wrapper en Qt pour la bibliothèque libapt-pkg. Le but de ces projets est donc de pouvoir manipuler les paquets deb avec une interface graphique utilisant les bibliothèques de KDE. Ces deux projets sont sortis en bêta le 27 décembre. Ils sont tous deux publiés sous licence GPLv3.

Flare en version 0.15.1

Flare est un jeu « hack and slash » sous GPL 3 et utilisant SDL, c'est-à-dire un jeu d'aventure-action plutôt orienté action qu'aventure. La version 0.15 apporte l'utilisation des police TTF, deux nouvelles zones de quête et la possibilité de modifier toutes les données du jeu via des mods.

Calypso, un serveur CalDav/CardDav/WebDav

Keith Packard a modifié le serveur CalDAV Radicale pour y ajouter la gestion en:CardDAV et WebDAV. Le but n'est pas d'en faire un fork mais, à terme, d'essayer d'introduire ces modifications dans Radicale, pour que le code soit quand même utile avant que le travail soit mergé, Keith a décidé de sortir une version de ce serveur sous un autre nom.

D'un point de vue technique, Calypso et Radicale sont en Python et sous licence GPL 3.

Petites brèves du Logiciel Libre

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Xavier Claude et Lucas Bonnet. Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
21
27
déc.
2011
Technologie

Quelques petites brèves dans l'air du temps...

Algorithmes de tri en son et en images

Cette petite vidéo montre en son et en images (vidéo) les différents algorithmes de tri : c'est à la fois très intéressant de voir enfin l'évolution des tris et comparer... et ça a un je-ne-sais-quoi d'hypnotique... What different sorting algorithms sound like

Des nouvelles autour de Unity

Dans le chapitre des configurateurs de Unity, on a :

  • MyUnity sous GPLv3, qui arrive en version 2.0 : voici quelques copies d'écran, il se présente globalement sous forme d'assistant. Il est disponible pour Ubuntu 11.04 et 11.10 sous forme de PPA.
  • Ubuntu Tweak qui arrive en version 0.6.0. C'est une interface sous forme de boîte de dialogue de préférences avec des onglets. Il prend en charge la version Ubuntu 11.10 et Linux Mint 12, et est publié sous licence GPLv2.

L'avenir du futur

Posté par (page perso) . Édité par Malicia et Nÿco. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags : aucun
17
24
déc.
2011
Technologie

Quelqu'un a dit : « Le futur, c'était mieux avant... parce qu'on pensait qu'on aurait des voitures volantes, des skates volants, une machine à voyager dans le temps, des robots qui feraient tout à notre place, maintenant on sait qu'on aura surtout des iphones plein d'applications qui ne servent pas à grand chose, le réchauffement planétaire, la montée des eaux, le chômage... voire la fin du monde pour certains. »

La fin d'année est traditionnellement la période des prévisionnistes et comme disait Pierre Dac, « la prévision est difficile surtout lorsqu'elle concerne l'avenir ». La seconde partie de la dépêche est l'occasion de revenir sur le passé, de passer sur le présent et de présenter le futur (au logis).

Décès de Norman Krim, promoteur du transistor

Posté par (page perso) . Édité par B16F4RV4RD1N et Nÿco. Modéré par Malicia. Licence CC by-sa
32
24
déc.
2011
Technologie

Après Dennis Ritchie (décédé le 12 octobre 2011, à 70 ans), père du langage C et d’UNIX, John McCarthy (décédé le 24 octobre 2011 à 84 ans), père du langage LISP et pionner de l’intelligence artificielle, et Jack Goldman (décédé le 22 décembre 2011 à 90 ans), fondateur du Xerox PARC (Palo Alto Research Center), une nouvelle figure de l'histoire de l'informatique s'est éteinte : Norman Krim s’est éteint à 98 ans le 14 décembre.

Il était un visionnaire qui dans les années 50 avait perçu le potentiel du Transistor (alors que le tube à vide dominait et que l'Europe venait de manquer le coche de cette nouvelle technologie). Son entreprise Raytheon a contribué à la diffusion des transistors comme amplificateurs (leur produit le plus connu était le CK722).

« Si à 98 ans tu n'as pas ta page Wikipédia, c'est que tu as raté ta vie et ta mort de pionnier. » Si vous pensez cela, rendez-lui hommage en lui créant une page francophone ou anglophone.

Jack Goldman, le fondateur du Xerox PARC, est mort

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, vincent LECOQ, Altor, Manuel Menal et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
24
24
déc.
2011
Technologie

Jack Goldman le fondateur du laboratoire de recherche Xerox PARC (Palo Alto Research Center) est mort ce 22 décembre 2011 à l'âge de 90 ans. Le Xerox PARC, situé dans la Silicon Valley est à l'origine du protocole Ethernet (c'était même un des projets pionniers), de la programmation orientée objet (Smalltalk), de l'impression laser et aussi des concepts d'interfaces graphiques tels que les fenêtres, les icônes et le WYSIWYG qui ont été très largement réutilisés dans les bureaux sous Unix/Linux, Mac OS ainsi que Windows.

En effet, l'histoire veut que Steve Jobs se soit inspiré des travaux du Xerox PARC qu'il a eu le loisir d'observer lors d'une visite organisée par les dirigeants de Xerox même. De l'aveu de Steve Jobs lui-même, il se souvient en être sorti avec l'interface graphique et la souris en tête, alors qu'il se souvient y avoir vu les bases de la programmation orientée objet, le réseau, le traitement de texte WYSIWYG et bien d'autres merveilles informatiques inconnues à l'époque (voir le lien sur « accidental empires » pour votre culture).

Outre le Xerox PARC, Jack Goldman a également conduit des recherches sur la batterie sodium-soufre chez Ford dans les années 1960.

Lua : il est né le divin 5.2 !

Posté par (page perso) . Édité par NeoX, Bruno Michel et Nÿco. Modéré par Nÿco.
Tags :
18
17
déc.
2011
Technologie

Lua est un langage de script libre (licence MIT), créé en 1993 à l'université Rio de Janeiro, au Brésil. Il est conçu de manière à pouvoir être embarqué au sein d'autres applications afin d'étendre celles-ci et est particulièrement apprécié pour le développement de jeux vidéo.

Nous l'attendions tous depuis fort longtemps, et au terme de longues discussions sur la mailing-liste Lua, voici la version 5.2.

Cette version fait suite à la version 5.1, sortie en 2008. Dit comme cela, cela ne fait pas vraiment version majeure. Et pourtant, les nouveautés sont nombreuses, comme dans tout logiciel qui ne fait pas la course au numéro de version.

Ci-dessous vous trouverez les changements cités dans le nouveau manuel de référence qui générent quelques incompatibilités.

NdM : merci à jseb pour son journal.