Sortie de GeeXboX 2.0

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
25
19
sept.
2011
Technologie

Après de bien longues et laborieuses années de développement, le projet GeeXboX vient de mettre à disposition (enfin !) la version 2.0 de sa distribution. Pour information, pour les plus jeunes, ou pour mémoire, pour les plus anciens, le projet GeeXboX a été fondé en 2002 pour créer une distribution GNU/Linux spécialisée dans le multimédia et dont la vocation est de transformer le PC de tout un chacun en véritable « set‐top box » multimédia (également communément appelé HTPC — Home Theater Personal Computer — de nos jours).

À l’origine basé sur une surcouche applicative à MPlayer, le projet a mis un temps certain pour se renouveler, du fait d’une architecture logicielle limitative. Après bien des essais (infructueux) de développement ou de réutilisation du projet MediaCenter de demain (à savoir MPUI, une surcouche à MPlayer, suivi de Freevo et, bien sûr, du développement de Enna sur une base EFL), le projet connaît aujourd’hui une deuxième jeunesse, en proposant LA référence du marché en termes de fonctionnalités, via le projet XBMC.

La distribution garde cependant ce qui a toujours fait son charme : utilisation en LiveCD ou LiveUSB, reconnaissance automatique du matériel, temps de démarrage raccourci et taille microscopique (72 Mio, bien plus que cela a pu être, mais cela reste raisonnable) et utilisation intuitive pour le néophyte (par clavier, souris, télécommande), sans nécessiter une quelconque connaissance informatique.

De l’open source dans la mobilité douce

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
18
9
sept.
2011
Technologie

Un nouveau concept dans le domaine du développement durable offrant des solutions pour la mobilité douce, à savoir le vélo. Qu’est‐ce que le concept Velorux ? Velorux a pour but d’apporter des solutions aux villes, aux collectivités publiques et aux entreprises soucieuses des problèmes liés à la mobilité douce, et donc directement à monsieur et madame tout le monde pratiquant le vélo.

Review Board 1.6

34
7
sept.
2011
Technologie

Review Board est une application web libre de revue de code collaborative. Originellement initiée chez VMware, elle est développée en Python/Django, et publiée sous licence MIT. Review Board se repose sur SVN et Git, mais aussi le vénérable CVS, ainsi que Bazaar et Mercurial (et accessoirement les proprios Perforce et ClearCase).

La revue de code étant un des parents pauvres du développement logiciel par son côté rébarbatif, un outil centralisé et collaboratif se révèle bien évidemment très largement supérieur à des méthodes empiriques par courriel et bavardages en ligne éparpillés. De plus, il amène un côté convivial et fun, couplé à un début d’effet social. Si la « sauce » prend dans une équipe de taille moyenne, cela peut beaucoup apporter en termes de qualité de code, entre autres.

La version 1.6 vient d’être publiée et apporte beaucoup de nouveautés : la liste est trop longue pour être détaillée ici. Pour ceux qui ne connaissent pas, jetez un rapide coup d’œil sur les copies d’écran. Review Board permet de gérer les requêtes de revue, les revues en elles‐mêmes, les diffs et les commentaires. En outre, ce logiciel propose un tableau de bord avec statistiques.

IBM lance la mémoire transactionnelle dans le matériel

45
7
sept.
2011
Technologie

Le supercalculateur Sequoia (prévu pour être le plus puissant supercalculateur lors de sa sortie) ne fera pas que battre des records de FLOPS, il utilisera aussi des processeurs BlueGene/Q d’IBM, les premiers processeurs commerciaux à utiliser une mémoire transactionnelle matérielle. Le processeur développé par Sun et annulé avec le rachat par Oracle, aurait également dû le prendre en charge.

C’est l’occasion d’expliquer ce qu’est la mémoire transactionnelle : une technique peu connue car elle pose des problèmes de performance lorsque plusieurs processus ou fils d’exécution (threads) doivent accéder à une valeur partagée.

N. D. A. : Merci à Nÿco, NeoX et Michel Barret pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Petites brèves : MediaGoblin, CloudStack, Walt Disney et G'MIC

Posté par (page perso) . Modéré par Bruno Michel. Licence CC by-sa
36
4
sept.
2011
Technologie

GNU MediaGoblin

Ce projet en devenir se veut une alternative libre pour héberger et partager ses photos et vidéos (un concurrent de Flickr et Picasa). Le but est de lutter contre la centralisation des services Internet, il est annoncé pour septembre / octobre 2011, vous pouvez y contribuer via les ML et irc ou en essayant le code en développement.

Le projet est réalisé en Python et est disponible sous licence AGPL.

CloudStack devient opensource

CloudStack est un gestionnaire de machines virtuelles, basé sur libvirt. Il permet d'utiliser la ligne de commande, une interface web ou une API RESTful. Il prend en charge les machines suivantes : KVM, Xen, Oracle VM et VMWare.

L'entreprise a été rachetée par Citrix en juin et le logiciel qui est distribué sous deux versions dont une était propriétaire est désormais entièrement libre sous licence GPL. Il est développé en Java.

Walt Disney libère ses outils

Les studios Walt Disney mettent à disposition une partie des logiciels qu'ils utilisent pour leurs réalisations. On retrouve évidemment des logiciels dédiés au graphisme mais aussi un générateur de tests unitaires Python et un gestionnaire de paquets pour Mac OS.

Les licences dépendent des logiciels mais on retrouve Apache, BSD et MIT.

GREYC's Magic Image Converter (G'MIC)

G'MIC (GREYC's Magic Image Converter) est un projet proposant à la fois un outil en ligne de commande, un greffon pour GIMP et une bibliothèque C++, pour le traitement générique des images 2D ou 3D. La dernière version 1.5.0.2 de ce framework vient de sortir, apportant de nouveaux filtres et commandes, et renforçant la stabilité de l'interpréteur du langage de script intégré. Le greffon pour GIMP est aujourd'hui la partie du projet la plus visible et la plus utilisée, mais elle est aussi la plus limitée, puisque GIMP ne gère ni les images 3D volumiques, ni les images à valeurs flottantes ou à grand nombre de bits (16 ou 24), ce que la version en ligne de commande peut faire.

G'MIC est développé dans l'équipe Image du GREYC (unité de recherche CNRS), à Caen / France.

Merci à dtschump pour son aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Petites brèves : ebooks, nwm et Cloud Foundry

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
23
31
août
2011
Technologie

Apprendre un langage

Si vous souhaitez apprendre un langage de programmation, deux livres au format électronique peuvent vous aider : Learning Go et Smooth CoffeeScript, qui parlent respectivement — vous l’aurez deviné — des langages Go et CoffeeScript. Ils sont tous deux sous une licence Creative Commons (CC by-nc-sa pour le premier et CC by pour le second) et bien écrits.

Le gestionnaire de fenêtres nwm

Dans le cadre de la compétition Node.js Knockout, le projet nwm est apparu. Il s’agit d’un gestionnaire de fenêtres sous Node.js qui utilise la libev pour communiquer avec X11. Le projet est encore très instable, mais mérite un petit clin d’œil.

Cloud Foundry

Cloud Foundry est une solution de « Platform as a Service » (PaaS) libre développée par VMware. Elle rencontre un certain succès, et des partenariats se sont montés :

  • la partie cliente et la partie serveur de Cloud Foundry sont empaquetées dans la prochaine version d’Ubuntu, et il semblerait que Canonical ne souhaite pas en rester là ;
  • VMware travaille avec Dell pour intégrer Cloud Foundry à Crowbar, l’outil d’installation de nuages de Dell ;
  • Opscode a écrit des recettes du chef pour déployer simplement Cloud Foundry.

Drupal Commerce 1.0 est arrivé

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet.
20
25
août
2011
Technologie

Commerce Guys annonce la sortie de Drupal Commerce 1.0, la première plateforme E-Commerce développée nativement pour Drupal.

Drupal Commerce tire partie du coeur de Drupal 7 pour proposer une gestion des processus de commande et de paiement, alliée à une gestion des contenus produits, ainsi que des fonctions avancées telles que la personnalisation, les recommandations et la recherche à facettes.

Drupal Commerce est dès lors compatible avec les milliers de modules de Drupal. Ce haut niveau d’intégration permet également d’appliquer à Drupal Commerce l’ensemble des pratiques valables pour Drupal.

Quelques brèves sur la supervision

32
6
août
2011
Technologie

Depuis quelques mois, le monde libre de la supervision sort de sa léthargie : des projets revivent, de nouveaux projets apparaissent... Dans les dépêches récentes de LinuxFr.org, on a vu le célébrissime Nagios sortir une nouvelle version mineure, histoire d’essayer de montrer que non, ce projet n’est pas encore mort. De même, nous avons régulièrement droit sur LinuxFr.org à des dépêches sur Shinken, le tout nouveau projet de supervision, qui couvre déjà la quasi totalité des fonctionnalités de Nagios, et qui continue à évoluer.

Mais l’actualité du monde de la supervision est bien plus vaste que cela. Voici quelques pointeurs vers certains des évènements de ces derniers mois qui n'ont pas encore été mentionnés sur LinuxFr.org.

e-venement v2 « Irish Baileys » vient d'arriver

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
16
13
juil.
2011
Technologie

e-venement v2 vient de sortir dans les bacs en « rc1 », au petit nom de « Irish Baileys », pour suivre la tradition de la v1... comme quoi tout ce qui était bon dans la v1 a été gardé mais redistillé.

L'idée de cette version 2 est d'offrir un logiciel libre de billetterie informatisée et de gestion des relations publiques à la fois toujours plus pointu et fiable et toujours en prise directe avec les besoins réels des structures d'accueil (salles de spectacle, salons, discothèques, stades, etc.). Ici avec l'adoption du framework Symfony, e-venement gagne en souplesse en diminuant fortement sa dette technologique.

Il n'existe qu'un seul logiciel libre de billetterie informatisée au monde, c'est e-venement ! Et il est conforme au Code Général des Impôts en France (si vous travaillez avec Libre Informatique), il est en cours d'adaptation pour la Pologne, le Maroc, la Tunisie, et prochainement peut-être le Canada... Alors n'attendez plus ! Parlez-en autour de vous, venez contribuer à son développement.

Fusionforge 5.1 & sa communauté

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
28
11
juil.
2011
Technologie

Fusionforge, anciennement Gforge, anciennement Sourceforge, publie sa version 5.1, résultat de un an de développement et près de 3000 commits. Cette version est une consolidation des efforts réalisés pour relancer la vitalité de ce projet trop méconnu ou oublié.

La version 5.1 est dédiée à Alexandre Neymann, contributeur gforge puis fusionforge, décédé il y a peu.

Un point historique des forges, des nouveautés de fusionforge ainsi que de sa communauté est contenu dans le corps de cette dépêche.

Un entretien avec Lennart Poettering

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
64
5
juil.
2011
Technologie

Lennart Poettering est un développeur Red Hat/Fedora connu pour être remarquablement prolifique. Après Avahi et Pulseaudio c'est maintenant le démon d'init systemd qui l'occupe depuis plusieurs mois et qui a fait une entrée tonitruante dans le monde du libre.

Lennart ne déguise pas sa pensée et il ne craint pas de choquer en dévoilant ses opinions. Il est d'avis que seuls les systèmes basés sur Linux peuvent vraiment concurrencer les OS propriétaires et, en conséquence, ses choix techniques ne tiennent pas compte des autres systèmes libres.
Son franc-parler a parfois provoqué des batailles homériques sur les listes de discussion des différents projets et les gens du GCU-Squad sont à deux doigts de lancer un tueur à gages à ses trousses.

Pour toutes ces raisons, il est sans doute bon de faire le point avec lui et de l'interroger calmement sur ses projets et sur sa vision du libre.
LinuxFr a donc effectué un entretien avec Lennart, dont vous trouverez une traduction en seconde partie de la dépêche.

Encore une fois les anglophones sont incités à lire la version originale de l'entretien qui est postée en commentaire de la dépêche.

Ouverture de l'appel à communications Drupagora - 10 novembre - Paris

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
11
4
juil.
2011
Technologie

Soyez intervenant lors de la première édition de Drupagora, le nouvel événement dédié à Drupal et aux technologies web !

  • Vous êtes expert sur un domaine lié aux technologies du web ?
  • Vous avez utilisé Drupal dans un contexte spécifique (référencement, forte charge, client reconnu, projet innovant) ?
  • Vous participez à un projet Open Source lié à Drupal ?

Pour cette première édition, les thèmes particulièrement mis en lumière seront les suivants :

  • Drupal de A à Z : débuter avec Drupal, quand faut il utiliser Drupal, réussir un projet avec Drupal, vendre avec Drupal, choisir son hébergement...
  • Industrialisation de Drupal : performances, tests...
  • Technologies autour de Drupal : Référencement, HTML 5, plugins...

Ces conférences sont à destination de professionnels des métiers du web. Trois types de profils sont particulièrement ciblés :

  • chefs de projets ;
  • directeurs Informatiques ;
  • développeurs Web (PHP, HTML, .Net, Web 2.0).

Date limite d’envoi de proposition : vendredi 2 septembre 2011

Opa, un nouveau langage pour le développement d’applications Web

Posté par Henri . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
46
22
juin
2011
Technologie

Après des années d’efforts, nous sommes heureux d’avoir libéré le code d’une nouvelle technologie Web nommée Opa. La licence choisie est la GNU Affero General Public License version 3 (AGPLv3).

Cette dépêche a pour but de vous expliquer ce qu’est, et n’est pas, Opa.

Sortie du Top 500 de juin 2011

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
45
20
juin
2011
Technologie

Le trente‐septième Top 500 des super‐calculateurs mondiaux est sorti aujourd’hui à l’occasion de l’« International Supercomputing Conference » qui a lieu à Hambourg en Allemagne.

Rappelons que le Top 500 se base sur une soumission volontaire (de nombreuses machines puissantes mais classifiées ne participent pas à la course) et sur un comparateur de performances spécifique extrêmement parallélisable (le code Linpack qui concerne la résolution de systèmes d’équations linéaires).

L’analyse dans la suite de la dépêche.

Richard Stallman donne son avis sur les e‐books

Posté par . Modéré par j. Licence CC by-sa
40
10
juin
2011
Technologie

Richard Stallman, après s’être exprimé sur les notebooks, et netbooks, s’exprime à présent sur les e-books (livre électronique).

Comme lors de ses précédentes critiques, ce dernier s’appuie sur quelques expériences et exemples, et publie un petit document qui résume à l’extrême son avis, de manière extraordinairement concise.

Cfengine : un outil de gestion de configuration libre

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags :
17
25
mai
2011
Technologie

Sa récente version 3 marque un tournant majeur dans son histoire, en évolution depuis plus de 15 ans. Cfengine offre aujourd’hui une solution robuste aux problématiques d’administration de parcs hétérogènes.

La gestion de configuration permet de définir et de maintenir dans le temps la cohérence d’un système ou d’une application en fonction de son cahier des charges initial, des politiques de sécurité générales de l’entreprise ou spécifiques à une application, des bonnes pratiques du métier et des exigences de conformité au sein d’une entreprise.

En automatisant les procédures de configuration existantes, il est possible de faire un pas vers une gestion industrialisée du SI. Cfengine offre ainsi une vigilance continue, qui permet de mettre en œuvre des réparations automatiques ou de lever des alertes si la conformité des règles établies venait à défaillir.

Cfengine est une solution fiable, multi‐plate‐forme (Linux, BSD, Windows, UNIX), économe en ressources (consommation inférieure à 1 % des serveurs actuels), avec une architecture éprouvée et adaptée à la montée en charge.

LLVM 2.9 !

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
45
8
avr.
2011
Technologie

La version 2.9 de LLVM vient de sortir et a été annoncée par Chris Lattner le 6 avril !
Pour ceux qui se posent encore la question, LLVM est une suite de compilation concurrente de GCC, sous licence UIUC (semblable à BSD), qui a pour but de produire des briques de bases modulaires pour construire toute sorte de programmes : compilateurs, debugger, assembleur, etc. L'aspect hautement modulaire permet également de pouvoir travailler sur une petite partie et d'en faire bénéficier toutes les autres. C'est notamment le cas des optimisations : en effet, LLVM utilise une représentation intermédiaire (IR) parfaitement spécifiée et les optimisations se font sur cette représentation. Et ce n'est qu'un des nombreux avantages de LLVM.

Cette version 2.9 permet de consolider plein d'aspects de LLVM. Parmi les nouveautés principales, on notera :

  • la génération de code a été améliorée, en particulier pour l'architecture ARM ;
  • l'optimisation au moment de la liaison (LTO) a été améliorée également ;
  • un nouvel allocateur de registre a été écrit, mais n'est pas activé par défaut pour cette sortie ;
  • l'infrastructure Machine Code est désormais utilisée par défaut pour produire du code objet directement (plutôt que de passer par un assembleur externe) ;
  • Clang, le compilateur C/C++/Objective-C/Objective-C++ gère le C++0x de mieux en mieux, avec l'ajout des rvalue references et des variadic templates ;
  • LLDB, le débugger du projet LLVM, atteint un certain stade de maturité alors que ce n'était qu'un projet larvaire à la dernière sortie.

Pharo 1.2

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
28
6
avr.
2011
Technologie

Le projet Pharo est fier d’annoncer la sortie de Pharo 1.2 — troisième version majeure d’un environnement Smalltalk libre, qui se veut innovant et de qualité.

Révision # 12345

Le mardi 29 mars 2011, la révision #12345 (sans blague) a été promue version finale de Pharo 1.2, branche débutée en juin 2010 et gelée en janvier 2011. La communauté a vu une évolution majeure de l’infrastructure de développement avec la mise en place de serveurs d’intégration continue. Les images Smalltalk Pharo Core (environnement minimal) et Pharo (environnement de développement complet) sont maintenant construites et testées automatiquement.

Pharo Core 1.2 passe 7836 tests unitaires, Pharo 1.2 pas moins de 10 760 tests. Une communauté internationale de développeurs a travaillé dur plusieurs mois pour s’assurer de la compatibilité de Pharo avec plusieurs bibliothèques et plates‐formes, dont Seaside 3.0.3 avec ses 1599 tests qui passent.

Enlightenment France et Ordissimo organisent une journée de présentation des EFL

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
18
31
mar.
2011
Technologie

Le 7 mai prochain, toute l’équipe d’Enlightenment France vous accueillera dans les locaux d’Ordissimo à Montrouge pour vous présenter les technologies vous permettant de développer vos applications avec les Enlightenment Foundation Libraries.

Lors de cette journée, nous vous apporterons également toute notre expertise pour vous aider à avancer sur vos projets, tout cela, bien sûr, dans la bonne humeur et la convivialité qui caractérisent la communauté Enlightenment.

RunDeck 1.2 : automatisation de l’administration de serveurs

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
17
29
mar.
2011
Technologie

RunDeck est un outil d’automatisation de l’administration de serveurs : en deux mots, il vous permet de définir des tâches qui seront exécutées sur plusieurs machines distantes via SSH. Écrit en Java, il dispose de deux interfaces : une CLI (Command Line Interface) et une interface Web (via une application grails) qui dispose d’une API REST. Et, bien sûr, RunDeck est libre (licence Apache v2).

Quelques fonctionnalités :

  • CLI et interface Web ;
  • les tâches sont composées d’une ou plusieurs étapes : des commandes distantes, des scripts, ou des références à d’autres tâches ;
  • les tâches peuvent avoir des options (qui peuvent venir de systèmes extérieurs), avec validation au moment de l’exécution ;
  • les tâches sont organisées par groupes et par projets ;
  • les tâches peuvent être programmées pour s’exécuter à intervalles réguliers, ou à une heure précise (syntaxe cron) ;
  • il y a un système de notification par e-mail en cas de succès et / ou d’échec d’une tâche ;
  • la connexion aux serveurs se fait par SSH avec une clé (la liste des serveurs peut être récupérée depuis un système extérieur) ;
  • pas besoin d’installer d’agent sur les serveurs (un serveur SSH suffit) ;
  • authentification (interne ou LDAP), et support d’ACL pour restreindre les actions des utilisateurs ;
  • historique complet des tâches executées (qui, quoi, quand)

Les nouveautés de la version 1.2, sortie le 16 mars dernier :

  • l’API REST, qui permet de demander l’exécution de tâches via d’autres outils ;
  • support du format YAML, en plus du XML, pour définir les tâches, les ACL et les ressources ;
  • le support des options multiples.

Petites brèves : Phonon 4.5 et Xen 4.1

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
24
28
mar.
2011
Technologie

Xen 4.1

Xen , la solution de virtualisation et de paravirtualisation, est sorti en version 4.1. Cette version apporte la gestion de plus de 255 processeurs et des grandes pages mémoires de 2 Mio et 1 Gio. Les instructions AVX pour les processeurs x86 sont aussi prises en charge, et un nouvel ordonnanceur, plus performant dans les opérations à faible latence (comme le réseau), fait son apparition.

La paravirtualisation est un moyen pour avoir une ou plusieurs machines virtuelles bien distinctes de l’hôte (par exemple, une machine Solaris et une machine FreeBSD sur un hôte Linux). Cependant, il faut que ces systèmes virtuels soient préparés à être virtualisés pour que la paravirtualisation fonctionne ; ceci empêche d’utiliser n’importe quel système de virtualisation, tels que KVM ou VirtualBox.

Phonon 4.5

Cette nouvelle version apporte la prise en charge de Zeitgeist, ce qui permet de journaliser les lectures de contenus multimédia, et l’API gère les boutons des menus DVD (mais pas encore le back‑end). Les widgets de Phonon sont désormais disponibles dans Qt Designer, ce qui permet de l’utiliser très facilement et de créer un lecteur vidéo en 30 secondes.

Pour rappel, Phonon est une couche d’abstraction qui facilite la lecture de contenus multimédia. Le but n’est pas de fournir une liste exhaustive de fonctionnalités pour le traitement vidéo ou audio, mais de permettre à chaque application de facilement jouer un son ou une animation.

Elixir, enfin une syntaxe agréable pour Erlang ?

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
26
26
mar.
2011
Technologie

Elixir est un langage de programmation qui s’appuie sur Erlang et sous licence MIT. Il propose une syntaxe agréable, inspirée de celle de Ruby, et un modèle objet à base de prototypes.

Erlang est un langage fonctionnel avec un typage dynamique, une évaluation stricte et une assignation unique. Il convient bien pour des applications distribuées, résistantes aux erreurs et sans arrêt grâce au mécanisme de rechargement à chaud. Mais c’est également un langage qui peut sembler difficile à apprendre et dont la syntaxe peut rebuter. Elixir propose une manière élégante de profiter des avantages d’Erlang. Il est notamment possible d’appeler des modules Erlang sans conversion des types de données, et donc sans impact sur les performances.

Elixir est encore très jeune et recherche des contributeurs pour aider au développement de sa bibliothèque standard. Pour installer Elixir, vous aurez besoin d’Erlang R14B01, et je vous invite à parcourir le README pour découvrir ce langage. Mais voici un avant-goût sous la forme d’un très classique « Hello World » :

module World
  def say_hello
    IO.puts "Hello World!"
  end
end

World.say_hello

Le logiciel de D.A.O. gratuit DraftSight est disponible en bêta pour Linux

Posté par Arnaud Malherbe . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
19
16
mar.
2011
Technologie

Dassault Systèmes annonce la disponibilité pour Linux de DraftSight, son logiciel propriétaire de dessin assisté par ordinateur(D.A.O.), concurrent et compatible avec le leader du marché, AutoCAD.

Dassault Systèmes, premier éditeur mondial de solutions C.A.O. 3D et de gestion du cycle de vie des produits (PLM — Product Lifecycle Management), annonce la disponibilité de son logiciel DraftSight en version bêta pour Linux. Il peut être téléchargé gratuitement à l’adresse http://www.3ds.com/fr/products/draftsight/download-draftsight/.

DraftSight pour Linux permet de créer, modifier et visualiser, des fichiers au format DWG, le format d'AutoCAD, devenu le standard de fait des professionnels du D.A.O.. Il fonctionne avec différents systèmes d’exploitation tels que GNU/Linux et MacOS X (en version bêta), et Windows XP, Vista et Seven, en version définitive.

« Nous nous réjouissons d’annoncer enfin la disponibilité de la version bêta de DraftSight pour la communauté Linux », déclare Aaron Kelly, General Manager, DraftSight chez Dassault Systèmes. « Nous travaillons sur la version Linux depuis le lancement de DraftSight et avons enregistré une augmentation sensible de la demande pour cette version au cours des derniers mois. Dès le début, notre objectif est de répondre aux attentes des utilisateurs en leur fournissant des produits adaptés à leurs besoins. »

Les utilisateurs de la version bêta de DraftSight bénéficient gratuitement des services proposés en ligne par les membres de la communauté ouverte SwYm, où ils peuvent accéder à des ressources d’assistance et de formation, interagir avec d’autres utilisateurs, poser des questions et partager leurs expériences. La communauté DraftSight est l’un des premiers réseaux sociaux conçus par les ingénieurs pour les ingénieurs, les concepteurs et les architectes.

NdM: la page Wikipédia sur le logiciel cite comme « compétiteurs » les logiciels libres BRL CAD, Qcad et SagCAD.

Hudson devient Jenkins, Riak 0.14, Chrome abandonne H264

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
19
12
jan.
2011
Technologie
s/Hudson/Jenkins/

Hudson, le serveur d'intégration continue en Java, va devenir plus indépendant d'Oracle. Cela a plusieurs conséquences :
  • Hudson est une marque déposée et en l'absence de garanties d'Oracle, le dépositaire, il a été décidé de changer de nom : ce sera maintenant Jenkins ;
  • Le dépôt pour le code sera hébergé par Github ;
  • Le reste de l'infrastructure va également sortir du giron d'Oracle, à commencer par les mailing-lists.


++Riak

Riak est une base de données NoSQL de type clé-valeur dont l'intérêt principal est de pouvoir ajouter ou supprimer des nœuds très simplement. La version 0.14 est sortie début janvier :
  • Le map-reduce de Riak a bénéficié d'améliorations très conséquentes ;
  • Deux nouveaux outils permettent de débugger plus simplement les clusters ;
  • Bitcask, le moteur de stockage par défaut de Riak, est plus efficace et on peut configurer les périodes de temps plus favorables pour les opérations de nettoyage.


cat H.264 > /dev/null

Google a annoncé que les prochaines versions de Chrome ne vont plus prendre en charge le codec H.264. Cette décision fait partie de la stratégie de Google de mettre en avant son codec WebM.