Circulaire du Premier ministre sur l’usage des logiciels libres dans l’Administration

85
22
sept.
2012
Communauté

Le Premier ministre Jean‐Marc Ayrault vient de diffuser à l’ensemble des ministères une circulaire concernant l’« Usage du logiciel libre dans l’administration ».

Cette circulaire constitue une avancée majeure pour le logiciel libre dans les systèmes d’information de l’État. Elle recense les succès passés et les cas d’utilisation les plus appropriés, permettant ainsi de dégager les axes d’une véritable politique en matière de logiciel libre et open source. Le groupe de travail de la DISIC, qui a rédigé la circulaire, met tout particulièrement l’accent sur les bénéfices économiques du logiciel libre pour ceux qui le déploient, mais il n’oublie pas de souligner l’importance des contributions, et fixe des objectifs précis en la matière : de 5 à 10 % du montant des économies réalisées doivent être réinvestis sous la forme de contributions.

Dans un courrier accompagnant cette circulaire, Jean‐Marc Ayrault souligne les avantages du logiciel libre : « moindre coût, souplesse d’utilisation, levier de discussion avec les éditeurs ».

Suivez le lien « lire la suite », pour quelques analyses et commentaires rédigés par le CNLL.

Sortie de Firefox 59

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, antistress, Christophe "CHiPs" PETIT, Adrien Dorsaz, M5oul et Xavier Claude. Modéré par Yvan Munoz. Licence CC by-sa
Tags :
84
18
mar.
2018
Mozilla

La version 59 de Firefox est sortie le 13 mars. Elle apporte son lot de nouveautés, ses améliorations de performances (notamment pour les utilisateurs de macOS) et un souci toujours accru de protéger la vie privée de ses utilisateurs (versions bureau et mobile).

Logo Firefox

Sortie du noyau Linux 4.6

84
6
juin
2016
Linux

La sortie de la version stable 4.6 du noyau Linux a été annoncé le dimanche 15 mai 2016 par Linus Torvalds. Le nouveau noyau est, comme d’habitude, téléchargeable sur les serveurs du site kernel.org.

Le détail des évolutions, nouveautés et prévisions est dans la seconde partie de la dépêche (qui est sous licence CC BY-SA).

GNOME 3.18 Göteborg est disponible

84
24
sept.
2015
Gnome

On ne présente plus GNOME, l’environnement de bureau libre et convivial.

GNOME 3.18 Göteborg est sorti le 23 septembre 2015. Le bureau continue sa transformation et s’améliore sur de nombreux points. À l’occasion de cette version, un nom de code a été adopté. L’équipe a en effet décidé de reprendre le nom de la ville où s’est déroulé le dernier GUADEC.

Six mois se sont écoulés depuis la version précédente. Il est donc temps d’aborder ici les faits marquants parus durant ce nouveau cycle : les progrès sous Wayland, un accent sur les changements dans Fichiers, une nouvelle application et bien plus encore !

Logo de Gnome

Remplacement de Photoshop par Krita dans une université parisienne

Posté par . Édité par Benoît Sibaud, ZeroHeure, Ontologia et Snark. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
84
17
jan.
2015
Graphisme/photo

Après avoir réussi une levée de fonds de près de 20 000€, le projet Krita a une bonne nouvelle pour cette année 2015.

Le département Arts et Technologie de l'Image (ATI) de l'université Paris 8 est en train de remplacer Photoshop par Krita cette année.

Ce département a pour but d'apprendre aux étudiants :

  • à utiliser des logiciels graphiques (2D, 3D, effet spéciaux et Compositing) ;
  • à programmer les leurs (en Python, C# ou C++).

Jusqu'à récemment il utilisait Adobe Photoshop mais à cause de prises en charge inadaptées de l'entreprise, le département a décidé de le remplacer.

Krita logo

systemd pour les administrateurs, partie 1 et 2

84
2
août
2014
Technologie

On vous parle depuis longtemps de systemd. On vous dit que c’est très bien. La plupart des distributions l’ont adopté (Fedora, openSUSE, Mageia, Frugalware, Arch, etc.), vont l’adopter (Debian, Ubuntu) ou vous permettent de l’utiliser de manière optionnelle (Gentoo, etc.). Mais, savez‐vous l’utiliser ?

Voici une série d’articles didactiques pour apprendre à utiliser systemd et vous permettre de mieux l’appréhender et de comprendre les avantages qu’il apporte par rapport aux systèmes précédents.

Les informations ci‐dessous sont tirées, traduites et adaptées du blog de Lennart Poettering et sont accessibles dans la langue de Shakespeare aux adresses ci‐dessous :

GNOME 3.10 : chantier public

84
25
sept.
2013
Gnome

La cinquième itération de GNOME 3 est publiée ce mercredi 25 septembre 2013. Un jalon de plus sur la longue route vers un bureau convergeant tactile / souris-clavier. Au programme : un menu système unifié, des nouvelles applications multimédia et des débuts prometteurs pour Wayland. Notre dossier vous propose un tour d'horizon des nouveautés, des captures d'écrans et des avis sur cette nouvelle mouture.
logo Gnome

Sortie de la version 4.7 du compilateur GCC

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Benoît Sibaud, Nils Ratusznik, Xavier Claude, NeoX, Christophe Guilloux et j. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
84
22
mar.
2012
GNU

La nouvelle version majeure du compilateur GCC du projet GNU vient de sortir (voir l'annonce).
Écrit à l'origine par Richard Stallman, le logiciel GCC (GNU Compiler Collection) est le compilateur de référence du monde du logiciel libre. Il accepte des codes source écrits en C, C++, Objective-C, Fortran, Java, Ada, Go et il fonctionne sur une multitude d'architectures.

Dans la suite de la dépêche, vous pourrez découvrir les nouveautés et les optimisations mises en œuvre dans cette version 4.7 de GCC, ainsi qu'un entretien avec Torvald Riegel, qui a développé avec Richard Henderson et Aldy Hernandez le code gérant la mémoire transactionnelle.

Punix, le baptême du feu

84
19
mar.
2012
Noyau

Punix (Punny Unix) est un système d'exploitation développé par Christopher Williams pour les calculatrices Texas Instruments à base de Motorola M68000.
Le projet avance lentement mais sûrement, et le 7 mars dernier, Christopher a passé une étape importante : l'installation et l'exécution de Punix sur une machine réelle, sa TI 92 Plus.

Punix est un projet intéressant pour ceux qui souhaitent étudier le fonctionnement d'un système d'exploitation POSIX, mais qui ont peur de se perdre dans les sources d'un poids lourd du libre comme Linux. Ce projet intéressera aussi ceux qui aiment programmer en assembleur au plus près de leur matériel et sans MMU, ceux qui aiment les architectures simples, et tout hacker qui aime dépasser les limites d'un système, juste parce que c'est possible !

Le test de Punix sur une vraie machine est l'occasion de présenter l'architecture matérielle visée, le système d'exploitation en lui-même et les outils pour développer. Au menu : des forks, des trolls et des vaporwares, mais surtout beaucoup de logiciel libre, énormément de passion, et un n-ième clone d'Unix.

Punix ? A (free) operating system (just a hobby, won't be big and professional like gnu)*.

Six nouveaux services chez Framasoft (30 au total)

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Benoît Sibaud, ZeroHeure et palm123. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
83
6
oct.
2016
Internet

Framasoft fête le deuxième anniversaire de sa campagne https://degooglisons-internet.org/ qui vise à :

  1. sensibiliser à la problématique de la centralisation d’Internet ;
  2. démontrer au public que des alternatives (libres) existent et sont utilisables ;
  3. essaimer cette démarche pour éviter que l’association ne devienne elle‐même ce qu’elle combat (un point centralisateur).

À l’occasion, l’association vous propose de nouveaux services tout au long de la semaine.
Alternatives à Google Groups (via Sympa), Evernotes (via Turtl), Google Forms (via Drupal), Skype (via Jitsi Meet) ou Google Calendar (via ownCloud/Nextcloud).

La semaine prochaine, ce sera le tour de MyFrama (un service permettant de ne plus perdre ou oublier les adresses URL de ses Framadates, Framapads, Framacartes et autres). Puis, l’annonce officielle du collectif CHATONS (qui correspond à la phase d’essaimage citée plus haut).

La carte Dégooglisons

Détails des nouveaux services dans la suite de la dépêche.

Travailler avec des expressions rationnelles

83
8
fév.
2016
Technologie

Les expressions rationnelles sont un outil d’analyse de texte par un ordinateur. Elles permettent de décrire des enchaînements de caractères d’une complexité suffisamment grande pour être réellement utiles, mais suffisamment faible pour être implémentées efficacement. Elles sont d’une importance capitale pour le théoricien des langages comme pour l’UNIX power user.

Dans cette dépêche, nous :

  • décrivons brièvement la notion abstraite d’expression rationnelle et recensons les implémentations les plus courantes sur un système Unix ;
  • présentons quelques commandes permettant de rechercher des motifs décrits par une expression rationnelle dans un texte, réécrire des fichiers automatiquement ou transformer et analyser des fichiers structurés automatiquement en utilisant des expressions rationnelles ;
  • montrons comment améliorer votre productivité avec Emacs grâce aux expressions rationnelles.

Dans cette dépêche, nous allons nous pencher sur les expressions rationnelles (souvent nommées abusivement expressions régulières suite à une traduction littérale de regular expression). Elles permettent de représenter formellement un motif de recherche, par exemple : un caractère alphabétique majuscule suivi de quatre caractères minuscules, puis deux chiffres et un point à la fin. Les expressions rationnelles représentent un outil puissant pour qui sait les utiliser à bon escient mais nécessitent une phase d’apprentissage non négligeable. La diversité des moteurs et des syntaxes n’aide pas non plus à leur simplicité, et les confusions entre les différents outils peuvent parfois donner des résultats surprenants.

Xfce 4.12 est là !

83
2
mar.
2015
Serveurs d'affichage

Xfce est un environnement de bureau basé sur GTK+ qui se veut léger, simple mais complet, souple, modulaire, portable et respectueux des standards portés par Freedesktop Ce 28 février est sortie la version 4.12, après presque 3 ans de développement depuis la version 4.10, et quelques versions intermédiaires dont la 4.11. Cette version est une « évolution sans révolution », le projet continue de se focaliser sur l'expérience utilisateur.

Xfce

Reparlons de Let’s Encrypt

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Yvan Munoz, ZeroHeure, Benoît Sibaud, Xavier Teyssier et Nÿco. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa
82
24
fév.
2016
Sécurité

Let’s Encrypt est une autorité de certification fournissant gratuitement des certificats de type X.509 pour TLS. Dans le dernier journal où il était question de Let’s Encrypt, des commentateurs ont demandé des retours d’expérience :

On est sur LinuxFr.org, moi je t’aurais surtout demandé « Comment ? ». J’ai l’intention de m’y mettre aussi, mais je n’ai pas encore franchi le pas et j’aimerais avoir des retours d’expérience.

En effet, y a largement matière à s’étendre sur l’utilisation de Let’s Encrypt. Cette dépêche est donc un ensemble pas forcément cohérent de réflexions sur des points divers et variés (sans aucune prétention à l’exhaustivité), agrémentées d’un peu de « retours d’expérience » et de conseils (qui valent ce qu’ils valent).

Convention : « Let’s Encrypt » (en deux mots) désignera l’autorité de certification délivrant des certificats par l’intermédiaire du protocole ACME Automatic Certificate Management Environment »), tandis que « Letsencrypt » (en un seul mot) désignera le client ACME officiel.

Paperwork 0.3

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Nils Ratusznik et Benoît Sibaud. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
82
16
fév.
2016
Bureautique

Paperwork est l'outil idéal pour les flemmards qui veulent numériser tous leurs documents papiers. Il s'agit d'une interface graphique conçue avec une idée en tête : "scan&forget" (« numériser et puis voilà fini »). Lire, trier et indexer les papiers est un travail de machine, pas d'humain. Paperwork est diffusé sous licence GPLv3 ou plus.

Les principaux changements sont :

  • une interface graphique revue et corrigée, un grand merci à Mathieu Jourdan pour ses propositions et ses contributions ;
  • moins de dépendances (pour faciliter l'empaquetage dans les distributions) ;
  • et comme toujours, plein de nouveaux bugs, toujours plus originaux les uns que les autres… :-)

Le nom de code de cette version est Ohh shiny !

En gros, vous pouvez toujours gérer votre paperasse comme un flemmard, mais avec une application qui a une meilleure tête.

Une faille nommée « shellshock »

82
28
sept.
2014
Sécurité

« ShellShock », une faille dans l'usage du shell Bash, est sous les projecteurs depuis quelques jours. Le terme est un jeu de mot entre la stupeur propre à l'obusite des combattants de la première guerre mondiale et l'interface système shell. Nous vous proposons des explications sur cet évènement particulier, son périmètre, les conditions de son exploitation, les surfaces d'attaques, et les solutions proposées, déjà mises en œuvre ou à venir. Enfin, une revue de presse sera dressée, cette faille s'étant transformée en évènement.