L'administration française s'appuie doucement mais sûrement sur les logiciels libres

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
22
sept.
2005
Communauté
L'administration s'appuie doucement mais sûrement sur les logiciels libres. La majorité des nouveautés du site de l'ADAE en septembre y sont liés.
  • Accessibilité numérique ("le respect des normes internationales, en particulier les recommandations internationales produites par le Web Accessibility Initiative (WAI)")
  • CybEO II ("Pour améliorer l'outil, l'ADAE a fait appel à une communauté de contributeurs élargie") (sous licence CeCILL v2)
  • Une « Open Source Academy » en Grande-Bretagne
  • Logiciels libres et collectivités territoriales
En passant, ceux qui pensent que les administrations basculent vers le libre parce qu'elles y trouvent des applications gratuites, ne manqueront pas de remarquer que ces administrations s'investissent et produisent à leur tour des ressources libres.

Les JDLL 2005 : 14 et 15 octobre

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
0
19
sept.
2005
Communauté
L'Association Lyonnaise pour le Développement de l'Informatique Libre (ALDIL) organise en partenariat avec l'Ecole Supérieure de Chimie Physique Electronique de Lyon les 7èmes journées du Logiciel Libre.

Elles se dérouleront les 14 et 15 octobre 2005 de 8h30 à 18h à CPE Lyon. Le thème de cette année sera : "Les logiciels Libres et l'innovation".

GCompris 7.0.1 dans les bacs

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
0
17
sept.
2005
Communauté
L'équipe de développement de GCompris vient de sortir la version 7.0.1 de ce Logiciel Libre éducatif primé aux Trophées du Libre 2003.

Cette version est particulièrement dédiée au monde des écoles car elle intègre des fonctionnalités qui faciliteront l'utilisation de GCompris dans celles-ci. En effet, le développement s'est focalisé sur la gestion, notamment pour les utilisations en classe. L'outil gcompris_edit a été remplacé par une nouvelle implémentation est accessible avec l’icône ’configuration de GCompris’ du bureau (comme avant), ou par la commande ’gcompris -a’.

GCompris inclut maintenant plus de 70 activités et cette nouvelle version ajoute un sudoku, des mangeurs de nombres et une version contre l'ordinateur du memory. Difficile de conserver la concentration des enfants avec autant de choix !

Avec le nouveau module d’administration, les professeurs peuvent créer des profils par groupes d’utilisateurs. Les professeurs peuvent facilement enregistrer plusieurs profils, dans lesquels les activités proposées ne sont pas les mêmes. Mieux, l'enseignant peut maintenant finement adapter les activités. Par exemple, un professeur français peut configurer l’activité ’clique sur la lettre’ pour avoir les consignes en anglais (ou une autre langue), comme d'ailleurs dans les autres tableaux de lectures.

D'un point de vue technique, la base de données des profils est sauvegardée dans une base de données relationnelle grâce à sqlite. La base de données peut-être partagée entre plusieurs ordinateurs en utilisant NFS par exemple, afin que tous les ordinateurs d'une salle utilisent la même configuration.

Il nous manque encore des fonctionnalités importantes comme les rapports d'utilisation par élève mais c'est bien la suite logique de nos développements.

NdM : rappelons que GCompris est disponible pour les Unix (Linux, MacOS X, etc.) et pour Windows, et est distribué sous licence GPL, mais avec une petite originalité : la version binaire complète pour Windows n'est pas proposée au libre téléchargement, mais seulement à l'achat.

Wikipédia-party à la Cité des sciences de La Villette

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
14
sept.
2005
Communauté
La première wikipédia-party se tiendra le samedi 17 septembre 2005 à la Cité des sciences de La Villette, en compagnie des membres de Parinux, de l'association Wikimédia France et des participants réguliers de Wikipédia.

Nous vous proposons de participer ensemble à l'élaboration de cet ouvrage, en compagnie de participants réguliers qui pourront vous aider si vous êtes perdus.

Nous vous demanderons de sélectionner un thème que vous connaissez bien et de rédiger ou corriger les pages de l'encyclopédie afin de partager votre savoir avec d'autres internautes.

Si vous êtes toujours perplexes quant à l'organisation et à la bonne marche du projet, des wikipédiens expérimentés pourront vous aider dans votre travail d'édition et de mise à jour des pages encyclopédiques.

L'atelier se déroulera à l'espace Carrefour numérique de la Cité des sciences le samedi 17 septembre 2005 de midi à 18h.

Appel à conférences pour les 5ème Journées du Libre à Montpellier

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
13
sept.
2005
Communauté
ALL, Association pour le Logiciel Libre, organise les 5ème Journées du Libre à Montpellier, en partenariat avec l'ADULLACT et Cogitis, du 8 au 10 décembre 2005. Ces trois journées porteront respectivement sur les thématiques suivantes : Collectivités, Entreprises, et Grand Public.

Pour cet événement, nous recherchons des conférenciers qui souhaitent partager leurs expériences et leurs savoir-faire.

Les personnes intéressées peuvent soumettre leur(s) proposition(s) par courriel au comité de sélection (cf. Dossier de candidature). La date limite de dépôt des propositions est fixée au lundi 26 septembre 2005 (23h59, heure de Montpellier).

LRS : support optimisé de LVM pour la sauvegarde système

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
13
sept.
2005
Communauté
Linbox améliore le Linbox Rescue Server (LRS).
Avec le LRS il est désormais possible, probablement pour la première fois, de créer des images disques optimisées de systèmes intégrant une couche LVM (Logical Volume Management) 1 et 2.

Le LRS s'adresse aux utilisateurs de RedHat, Fedora Core, Suse, Mandriva qui étaient jusqu'à présent obligés de créer de telles images en mode "raw", que ce soit avec un logiciel propriétaire (ex : Ghost enterprise 9.0) ou libre (partimage). Par opposition au mode raw, le mode optimisé permet de ne sauvegarder que les secteurs utilisés permettant ainsi un gain de temps à la sauvegarde / restauration et un gain d'espace disque.

La version libre (GPL) du LRS supporte les systèmes de fichiers Ext2, Ext3, ReiserFS, XFS et LVM v1/v2. La version propriétaire, qui supporte également FAT et NTFS, est en cours de libération (cf articles 01 et LinuxFR).

Comme toujours, une image ISO auto-installable est disponible afin de tester rapidement les nouvelles fonctionnalités.

Quatrième Jeudi du Libre Toulousain

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
12
sept.
2005
Communauté
Un groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse propose aux amateurs de ces logiciels de se retrouver le quatrième jeudi de chaque mois pour échanger autour du Logiciel Libre, discuter de nos projets respectifs et pourquoi pas de lancer des initiatives locales autour du Libre. Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.

Le précédent et premier Qjelt avait réuni une quarantaine de personnes.

La deuxième édition aura lieu le jeudi 22 septembre à 20 heures au restaurant Le Barbu, 9, rue Clémence Isaure à Toulouse. Le restaurant propose une formule entrée-plat pour 11 Euros.

Afin de pouvoir réserver, une inscription est demandée (cf premier lien).

Journée internationale du Logiciel Libre

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
12
sept.
2005
Communauté
Samedi dernier, le 10 septembre 2005, s'est tenue la seconde Journée Internationale du Logiciel Libre. Cette action a pour objectif d'informer le public des avantages techniques, éthiques et pratique des logiciels libres, et ce à l'échelle mondiale.

Tous les passionnés de LL étaient invités à se regrouper en "équipes" locales pour faire passer le message de cette journée du Logiciel Libre. Des centaines de ces équipes se sont formées partout dans le monde pour célébrer l'évènement, organisant des install parties, des conférences et des ateliers.

Alors que l'évènement touche tout juste à sa fin (fuseaux horaires obligent), les premiers rapports d'équipes et photos commencent à affluer sur le Wiki du SFD (Software Freedom Day). L'équipe française quant à elle, mise en place par l'APRIL, a tenu un stand à la Fête de l'Humanité pendant le week-end.

Plusieurs "sponsors" participaient à l'évènement, notamment la fondation Ubuntu, la Free Software Foundation et le plus récent Free Software Magazine.

Mambo devient Joomla

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
7
sept.
2005
Communauté
Il y a du nouveau du côté de Mambo, l'un des principaux outils de gestion de sites Web opensource (CMS), récompensé de nombreuses fois.

Mambo est une application PHP/MySQL originellement développée par la société Miro et qui existe depuis plus de cinq ans. Mais depuis l'annonce faite par Miro d'un projet de création d'une fondation supervisant le projet Mambo, et de peur que ce projet ne perde son aspect libre et opensource, de nombreux développeurs ont décidé de prendre du recul et de créer un fork de Mambo qui soit réellement libre (licence GPL) et qui soit surtout guidé dans ses futures évolutions par les besoins de la communauté plutôt que par la société Miro via sa fondation (dixit les développeurs).

Ainsi, trois semaines après la scission entre Miro et l'équipe de développement de Mambo, la communauté des développeurs et des utilisateurs s'organisent autour d'un nouveau nom : Joomla.

Joomla se veut être un fork libre de Mambo, fork dirigé par la communauté et non plus par la société Miro.

Le rappel des faits :
[1] Le 17 août 2005 : la scission via une lettre ouverte des développeurs à la communauté
[2] Le 19 août 2005 : Le point de vue des développeurs
[3] Le 25 août 2005 : la réponse de la société Miro

NdM : voir aussi la dépêche précédente Départ de l'équipe des développeurs Mambo

Google Summer of Code : posez vos stylos !

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
2
sept.
2005
Communauté
Le programme de Google, «Summer of Code», finançant des étudiants qui apportent leur contribution au logiciel libre, vient de s'achever.
400 étudiants choisis en juin ont eu tout l'été, jusqu'à hier, pour remplir le contrat pour lequel ils avaient été sélectionnés et qui consistait en la création d'un nouveau logiciel ou l'amélioration d'un autre déjà existant, avec la contrainte que tout ceci se passe sous une licence libre. Afin de faciliter cette tâche, tout le monde était sous la tutelle d'une organisation qui assignait à chacun un tuteur personnel.

Ces organisations étaient des plus diverses, et la plupart du temps des grands acteurs du libre : Apache, FreeBSD, Gnome, KDE, Ubuntu, Fedora, Perl, Python, OOo, Wine, Samba, Subversion, Jabber, Blender...

Ceux dont les tuteurs auront jugé que le contrat initial a été rempli recevront 4000$ (et un T-shirt) de la part de Google, en plus des 500$ déjà attribués à tout le monde.

Si on fait abstraction des problèmes divers liés aux taxes, le fisc américain étant une organisation bureaucratique, tout s'est déroulé sans accroc majeur.
Bien que les chiffres ne soient pas encore disponibles, il semblerait que la majorité des participants aient réussi à compléter leur projet, ou du moins à arriver à un stade « releasable ».

Et là où les choses deviennent vraiment intéressantes, c'est qu'une avalanche de projets, pour la plupart remarquables, ont fait leur apparition...
Même si là non plus, la liste complète et officielle n'est pas encore disponible (il est à espérer que Google la publie rapidement), voici quelques projets qui ont été menés à terme.

Un apéro SPIP à Lille

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
1
sept.
2005
Communauté
L'équipe de Lille ne déroge pas à la règle, un apéro SPIP se tiendra dans la capitale des Flandres ce vendredi, juste avant la braderie, à l'EFAS (105 rue d'Artois).

Vous pouvez apporter à boire et à manger !

NdM : sont aussi prévus des apéros SPIP à Nouméa, Lyon, Paris, etc. mais pas forcément le même jour.

le Logiciel Libre s'invite à Castenau le Lez (34)

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
1
sept.
2005
Communauté
Pour la 3ème année consécutive, l'association ALL, en partenariat avec la MJC de Castelnau le Lez (34) organise une session gratuite et complète de prise en main d'un ordinateur 100% logiciel libre.

Chaque vendredi soir à 19H30 (en dehors des vacances scolaires) tous les publics sont les bienvenus pour poser des questions et découvrir de nouveaux logiciels libres. L'idée étant: "dis-moi quel logiciel tu utilises habituellement, on va le remplacer par un logiciel libre"

On démarre gentiment avec OpenOffice.org, on finit l'année en gravant notre Knoppix personnalisée...

First Jeudi de septembre 2005

Posté par . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
31
août
2005
Communauté
Le First jeudi de septembre 2005 aura lieu Jeudi 1er Septembre 2005 20h au Hall's Beer Brewery,

Hall's Beer Brewery
68, rue Saint-Denis
75001 Paris
Métro Châtelet ou Les Halles

Il est préférable de s'inscrire pour pouvoir réserver le nombre de places suffisantes pour la bonne tenue de la réunion.

NdM Yves Mettier, contributeur régulier de DLFP, nous fait également savoir qu'il va être normalement présent au First jeudi pour dédicacer son livre paru chez O'Reilly : Le C en action

Médaille d'or pour la France aux Olympiades Internationales d'Informatique

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
29
août
2005
Communauté
Les 17èmes IOI (International Olympiad in Informatics) se sont déroulées du 18 au 25 août à Nowy Sacz en Pologne et ont réuni 276 lycéens de 70 pays différents. Cette compétition annuelle propose aux candidats de se confronter lors de deux épreuves de 5 heures, chacune composée de trois problèmes d'algorithmique. Les solutions des candidats, écrites en C, C++ ou Pascal, sont évaluées automatiquement par les serveurs d'évaluation (sous Linux bien sûr).

Lors de cette édition, la France a obtenu ses meilleurs résultats depuis sa première participation en 1996 : Mehdi Bouaziz a obtenu une médaille d'or et la 9ème place au classement général, Jacques-Henri Jourdan a obtenu une médaille d'argent et Stéphane Caron une médaille de bronze. Amaury Pouly s'en est également bien sorti.

L'EuroOSCON en octobre à Amsterdam

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags :
0
24
août
2005
Communauté
La 1ère Convention Open Source O'Reilly (OSCON) en Europe aura lieu les 17-20 octobre 2005 au NH Grand Hotel Krasnapolsky à Amsterdam.

L'OSCON est une conférence organisée chaque année aux USA ; O'Reilly a décidé d'organiser son pendant Européen : l'EuroOSCON.

Au menu beaucoup de conférences, comme le résume Nat Torkington, le président du comité des programmes de EuroOSCON :
« Nous avons une session complète pour le monde de l'entreprise, couvrant les pays en voie de développement, les "business models", et l'avenir de l'Open Source en Europe.
L'événement fait également la part belle à Java, Linux et aux technologies émergentes. Nous aurons aussi un tutoriel sur Asterisk et une grande session sur Python.
Nous avons convié à la fête aussi bien les meilleurs conférenciers européens que les pointures américaines de l'Open-Source. Nous avons sélectionné les technologies Open Source les plus importantes, depuis les technologies Web comme AJAX, Ruby on Rails, jusqu'aux technologies serveurs comme MySQL et Apache. »


Les inscriptions sont ouvertes, les prix sont .. peu attractifs (voir la page des inscriptions). Il est à noter que pour toute inscription effectuée au plus tard le 29 août, vous bénéficiez de 400 euros de remise. De plus, les membres des Groupes d'Utilisateurs (User Groups) bénéficient de 25% de remise quelle que soit leur date d'inscription.

Sun propose à son tour une technologie de DRM... Open Source ! (sous CDDL)

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
24
août
2005
Communauté
Le président de Sun Jonathan Schwartz, a annoncé ce 21 août à la Progress and Freedom Foundation's qui se déroule à Aspen, la mise en place du projet Open Media Commons.

Ce projet a pour but de proposer une plate-forme commune pour les différentes technologies DRM existantes et donc de former un standard.

C'est à associer à un autre projet de Sun, déjà en cours celui-là : Dream pour "DRM Everywhere Available" et qui est sous licence CDDL (Community Development and Distribution Licence), la même licence qu'OpenSolaris. Ce projet dispose d'une API pour faciliter la programmation.

À ce jour aucune grande compagnie ne semble avoir emboîté le pas de Sun sur la solution proposée. Sun espère évidemment que les groupes tels que Sony, Apple et Microsoft signent avec lui et répond qu'« ils sont intéressés par les compagnies qui aimeraient avoir une solution DRM Libre et Open-Source sur le marché. Ceux qui préfèrent un seul vendeur ou une unique solution n'ont pas la même vision que nous ».

Bref une initiative toujours préférable à la situation actuelle où le DRM sert beaucoup à tenter de protéger les revenus d'un système audio-visuel peut-être obsolète...

Pique-nique du Libre à Paris

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
23
août
2005
Communauté
Le deuxième pique-nique du libre, organisé par Parinux est ouvert à tous les membres de la communauté du logiciel libre et à leur famille dans le sens large du terme.

Il est prévu pour le samedi 27 août 2005 dans le Parc des Buttes-Chaumont. Rendez-vous de 12h00 à 12h15 à l'entrée. Après, il faudra trouver le groupe dans le parc. Un plan sur le site de Parinux devrait vous y aider.

Les organisateurs vous demandent d'apporter quelque chose à boire et à manger et si vous le voulez, une couverture, ainsi que vos ballons de foot, de volley, pétanque, badminton, cerf-volant, etc.

Last Jeudi à Pau (France, 64)

Posté par . Modéré par Sylvain Rampacek.
Tags :
0
16
août
2005
Communauté
Les utilisateurs de logiciel libre et de GNU/Linux, et tous les systèmes libres se retrouvent le dernier jeudi de chaque mois pour discuter de vive voix.

Le prochain Last Jeudi sera donc le 25 août 2005 Au bureau, place Clémenceau (centre ville de Pau), à partir de 20h30

Tous les utilisateurs de logiciel libre sont les bienvenus ainsi que toutes les associations.

Le thème de la soirée sera GNU/Linux 64 bits, GNU/Linux Debian Etch, Debian Core, Xen, le routage...

Nouveautés de la fondation Apache

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags : aucun
0
12
août
2005
Communauté
Pendant que l'actualité se focalise sur certaines fondations du monde du Libre, d'autres comme la fondation Apache ne chôment pas pour autant et continuent d'aligner les nouveautés.

La fondation Apache, créée autour du projet de serveur HTTP, a pour but de fournir les meilleurs outils sur les technologies de l'Internet. Elle regroupe une trentaine de projets principaux, eux-mêmes pouvant héberger, à leur tour, des projets en liaison avec eux (comme le projet Jakarta, relié principalement aux projets Java côté serveur).

Nous allons faire une petite revue des évènements de la fondation durant ces dernières semaines, la majorité de ces nouvelles n'ayant pas été couverte par une dépêche sur LinuxFr.

[Café Philo] Le travail et le logiciel libre

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
0
12
août
2005
Communauté
Qu'est-ce qui pousse une multitude de programmeurs à travers le monde à donner de leur temps pour une activité qui est généralement productrice de biens gratuits ?

La collaboration au sein de projets "libres" (logiciels ou autre) amène une nouvelle manière de penser le travail, ou plutôt rappelle que derrière ce mot se cachent deux notions différentes, l'une induite par la nécessité de subvenir à ses besoins (travailler pour gagner sa vie), la seconde témoignant de la volonté de créer des biens durables.

Si l'organisation des sociétés modernes tend à réduire l'activité humaine à la production de biens de consommation et à subir les lois de la nécessité, le modèle de développement des logiciels libres apporte une nouvelle ouverture en redonnant au "producteur" et/ou au "consommateur" la possibilité d'agir.

Un article de David M. Berry paru en avril 2005 dans Free Software Magazine et aujourd'hui traduit en français sur Framasoft.

Une étude pour utiliser Linspire dans les collèges de l'Indiana

Posté par . Modéré par Nÿco.
Tags : aucun
0
11
août
2005
Communauté
La semaine passée, Linspire a annoncé le démarrage dans l'Indiana (États-Unis) d'un projet pilote pour la mise en place de machines bureautiques GNU/Linux dans les établissements scolaires de l'État.
Le projet vise, à terme, à permettre à chaque étudiant du secondaire d'avoir accès à une machine bureautique sous GNU/Linux dans chaque salle de classe qu'il visite pendant la journée. Si le projet réussit, ce sera donc autour de 300 000 PC qui pourraient être déployés sous GNU/Linux durant les prochaines années.

Durant ces trois dernières années des milliers de machines ont déjà été installées dans des douzaines de classes. Annette Wilson, directrice technique du lycée Randolph Southern Jr./Sr. de Lynn, souligne (traduction libre) :
Les enfants apprécient d'avoir leur propre ordinateur durant la classe. Ils peuvent faire leurs projets et explorer l'Internet sur ces machines - ils les emploient même pour prendre des notes pendant la classe au lieu d'utiliser des cahiers. Il n'y a aucune différence pour eux s'ils utilisent GNU/Linux ou un autre système - ils veulent juste des ordinateurs qui fonctionnent, et c'est ce qui se passe.

Linspire s'est associé avec un constructeur basé dans l'Indiana, Wintergreen, pour proposer des machines performantes à bas coût.

Quatrième Jeudi du Libre Toulousain

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
11
août
2005
Communauté
Un groupe d'utilisateurs de Logiciels Libres de Toulouse propose aux amateurs de ces logiciels de se retrouver le quatrième jeudi de chaque mois pour échanger autour du Logiciel Libre, discuter de nos projets respectifs et pourquoi pas de lancer des initiatives locales autour du Libre.

Ce repas est ouvert à tous, amateurs de l'esprit du Libre, débutants ou techniciens chevronnés.

Le prochain et premier Qjelt (Quatrième Jeudi du Libre Toulousain) aura lieu le jeudi 25 août à 20 heures au restaurant La Gouaille, 6, rue Joutx Aigues à Toulouse, à quelques pas du métro Esquirol.

L'inscription des participants est souhaitée sur http://libre.humanoidz.org/qjelt/ afin de pouvoir réserver.

Derrière vos distributions et logiciels favoris... le retour.

Posté par (page perso) . Modéré par Amaury.
Tags :
0
10
août
2005
Communauté
Après avoir fait la connaissance des développeurs, de leur travail et de leurs états d'âmes grâce à l'article de Thomas sur les planètes, il faut aller plus loin dans la connaissance des logiciels libres.

Un logiciel est fait de lignes de code, et dans ces quelques millions de lignes il y a forcément quelques erreurs qui se sont glissées. Il est donc nécessaire à chaque communauté de suivre de manière centralisée et ouverte l'ensemble des problèmes qui touchent les logiciels en question.

Le système de suivi de bugs le plus utilisé est Bugzilla. Outil web écrit en Perl à l'origine pour Mozilla, il nécessite Apache et MySQL. Mais il en existe bien d'autres, tous offrants des avantages bien distincts.

Les systèmes de suivi permettent donc aux développeurs de suivre et de participer à l'évolution de la correction des bugs. De même il permet aux utilisateurs avancés, comme aux plus débutants, de formuler des problèmes, d'aider à en trouver les causes, de multiplier les tests et pourquoi pas de suivre leur résolution en silence. Tout système de suivi permet également à tous de formuler des demandes d'évolutions en terme de fonctionnalités d'un logiciel en proposant des améliorations.

Côté distributions, on peut facilement accéder au système de suivi de Debian (qui n'est pas Bugzilla), mais aussi aux Bugzillas de Mandriva, Fedora, SUSE, Ubuntu et Gentoo.

Du côté des logiciels, il existe Gnome, KDE, Mozilla, Apache, Kernel et OpenOffice.org.

Tous les (futurs) utilisateurs de logiciel libre sont encouragés à s'inscrire sur les Bugzilla de leurs projets libres favoris afin de mieux suivre, mieux connaître, mieux comprendre les mécanismes de celui-ci, mais aussi de voir les développeurs ½uvrer quasiment en direct. Ce suivi permet également parfois d'avoir quelques infos toutes fraîches avant tout le monde !

Globalement, c'est toute la communauté du logiciel en question qui y gagne à avoir des utilisateurs et développeurs qui communiquent sur les bugs et évolutions. Suivez vos logiciels favoris en suivant leurs problèmes. Ainsi, vous pourrez aider les autres utilisateurs à mieux progresser.

Derrière vos distributions et logiciels favoris...

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
0
10
août
2005
Communauté
La popularité des blogs croissant de jour en jour, de nombreux développeurs ou utilisateurs de Logiciels Libres tiennent aujourd'hui de tels journaux. Grâce à RSS, ces blogs peuvent être agrégés en Planet, regroupant les dernières entrées de blogs ayant un thème commun.

Grâce à ces Planet, on peut suivre l'actualité de certaines distributions ou logiciels en lisant les impressions, les expériences, les idées de développeurs ou utilisateurs. On y trouve souvent des informations intéressantes, inédites et on y découvre ainsi parfois ce qui se déroule derrière notre distribution ou logiciel favori.

Ainsi, du coté des distributions, on trouvera Planet Debian, Planet Debian Fr, Planet Gentoo, Planet Mandriva, Planet Fedora, Planet SuSe ou Planet Ubuntu. Du coté des logiciels, on trouvera par exemple Planet Gnome, Planet Gnome Fr, Planet KDE, Planet Mozilla, Planet Apache, Kernel Planet ou Planet OpenOffice.org. On trouvera également des Planet autour de langages, comme Planet Python ou Planet Perl.

La plupart de ces sites sont basés sur Planet, un agrégateur de flux RSS. Ces Planet génèrent également un flux RSS auquel il est possible de s'abonner pour recevoir tous les billets postés par les personnes enregistrées sur une planète.

L'OSDL annonce un projet de mise en commun de brevets

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
0
10
août
2005
Communauté
L'OSDL (Open Source Development Labs), un consortium visant à « accélérer l'adoption de Linux » annonce aujourd'hui la création d'un projet destiné à centraliser des brevets qui seront utilisés pour défendre les logiciels libres. Ceci pour permettre au développeurs de logiciels libres « d'innover sans peur ».

En effet, une méthode très courante qui protège les grosses compagnies des brevets de leur concurrents est d'en avoir d'autres qui font que l'attitude la plus raisonnable est la tolérance mutuelle.

NdM : c'est un petit peu le principe de la course à l'armement et l'équilibre par la peur tant affichée lors de notre chère guerre froide.