Tulip disponible en version 3.5.0

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
36
5
avr.
2011
Science

Tulip, le logiciel de visualisation et d’édition de graphes développé par une équipe du LaBRI (Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique), est disponible en version 3.5.0.

Cette version apporte des nouveautés importantes, des améliorations de l’interface graphique et corrige un certain nombre de bogues.

La suite de cette annonce est une traduction de l’annonce officielle.

NdM : Tulip est sous licence LGPL.

Sortie d'OrbisGIS 3.0 « Barcelona »

Posté par . Modéré par tuiu pol.
Tags :
16
7
fév.
2011
Science
L'équipe de développement de l'Atelier SIG (IRSTV FR CNRS 2488) est heureuse de vous annoncer la sortie de la dernière version stable de son système d'information géographique : OrbisGIS 3.0 « Barcelona ».

OrbisGIS est un système d'information géographique libre et gratuit, multi-plate-forme, développé en Java. Il est particulièrement dédié à l'analyse scientifique de données géographiques. Les manipulations sont réalisées grâce à des scripts SQL et/ou BeanShell.

Pymecavideo sort en version 5.3

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
22
12
déc.
2010
Science
Pymecavideo :
  • C'est un logiciel sous licence GPLv3 développé avec Python et Qt4 qui permet d'ouvrir des vidéos et d'en pointer certains points pour en extraire les coordonnées.
  • se veut un remplaçant libre et multi-plateformes de Regavi ou Avimeca.
  • est utilisé par des professeurs de physique dans les lycées pour étudier les changements de référentiels ou certaines lois du mouvement.


Un de ses points forts est l'ergonomie et la rapidité de prise en main.

Pymecavideo vient de fêter son 300e commit depuis qu'il est chez Tuxfamily \o/ !

CAElinux 2010 et Salome-meca 2010

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
16
27
oct.
2010
Science
Avec quelques mois de retard (un ou deux pas plus), nous avons le plaisir de vous informer de la mise à jour d'un projet déjà paru ici il y a quelques années.

Rendre les résultats de la recherche scientifique accessibles à tous

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
31
22
oct.
2010
Science
La quatrième Open Access Week, ou semaine de la publication à accès ouvert, a été lancée le lundi 18 octobre. Il s'agit d'une initiative devenue extrêmement populaire en très peu de temps : ce type de diffusion des résultats de la recherche scientifique a réussi à se frayer un chemin, balayant le préjugé que "publier dans un journal Open access est moins prestigieux que les autres". Et cela ne fait que commencer. Voici un petit regard en arrière.

Du droit de bidouiller : un test génétique fait fi des brevets sur les gènes

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
53
15
oct.
2010
Science
Tout le monde en parle : dans un article publié il y a quelques jours dans la revue Genome BIology, deux chercheurs de l'Université du Maryland ont créé un programme pouvant identifier 68 mutations associées avec une susceptibilité accrue aux cancers du sein et des ovaires. Jusqu'ici, rien de spectaculaire : il y a un tas de geeks qui écrivent des programmes extras. Celui-ci est tout de même un peu spécial : comme je l'avais relaté il y a quelques mois, la bataille juridique autour des brevets accordés à l'entreprise Myriad Genetics pour la possession et exploitation exclusive des séquences des gènes incriminés fait rage. Voilà que ce programme (libre) présente un do-it-yourself (« faites-le-vous-mêmes ») test génétique et ce, sans avoir peur de brevets.

Prix IgNobel 2010

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
30
2
oct.
2010
Science
Les prix Ig Nobel (jeu de mot sur ignoble et Nobel) 2010 ont été attribués le 30 septembre dernier. Rappelons qu'ils récompensent des publications ou des travaux scientifiques qui font des recherches inusuelles et imaginatives. Les vainqueurs ont tous fait des choses qui ont d'abord fait rire puis réfléchir les gens.

Liste des prix :
  • Management : de la promotion aléatoire pour gagner en efficacité dans une entreprise
  • Ingénierie : collecte de mucus et gaz de baleines par hélicoptère
  • Physique : port de chaussettes sur chaussures pour éviter les chutes sur sol gelé
  • Biologie : fellation chez les chauves souris
  • Paix : le juron pour mieux tolérer la douleur
  • Santé : des microbes dans les poils des scientifiques qui les manipulent
  • Transport : du fin stratège myxomycète physarum polycephalum pour l'organisation du transport
  • Économie : Goldman Sachs, AIG, Lehman Brothers, Bear Stearns, Merrill Lynch et Magnetar pour avoir « créé et promu de nouvelles manières d'investir de l'argent en maximisant les gains financiers et en minimisant le risque pour l’économie mondiale, ou une portion de celle-ci »
  • Médecine : influence des montagnes russes sur l’asthme
  • Chimie : 3 chercheurs américains et la compagnie pétrolière BP pour avoir montré que l’eau et l’huile sont miscibles
Ces prix sont évoqués depuis plusieurs années sur LinuxFr.org (2001, 2002, 2004, 2005, 2006, 2008, etc.). Et puis ça change des Prix FSF du logiciel libre (Awards for the Advancement of Free Software) (2001 et 2001, 2002, 2005, 2008, John Gilmore et Internet Archive en 2009, etc.) ou même des plus pessimistes Big Brother Awards (2000, 2001 et 2001, 2002, 2003, 2005, 2007, 2009, 2010/ etc.) ou Darwin Awards.

Publication de Quantum GIS 1.5 « Tethys »

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
Tags :
15
1
août
2010
Science
Le projet Quantum GIS vient de publier la version 1.5 de son système d'information géographique, elle répond au doux nom de « Thetys ». Cette version est le résultat de six mois de développement ; une quarantaine de nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées, et plus de 350 problèmes ont été corrigés.

Pour rappel, un Système d'Information Géographique (SIG) est un logiciel permettant d'éditer et de consulter un ensemble de données dans un espace de coordonnées, cela va de la simple composition de cartes de randonnées aux analyses de terrain avancées telles que l'estimation de la durée d'ensoleillement d'une parcelle ou de l'interpolation d'un horizon géologique.

QGIS est un projet sous GPL qui utilise la bibliothèque Qt 4 et s'interface avec d'autres logiciels tels que GRASS et MapServer. Il peut servir de base pour créer de nouvelles applications ou extensions ; il en existe plus d'une centaine à l'heure actuelle !

Sortie de Tulip 3.4.0

Posté par . Modéré par patrick_g.
28
22
juil.
2010
Science
Tulip est un logiciel d'édition et de visualisation de graphes assez puissant, très stable et surtout capable de gérer des graphes très volumineux. Sa version 3.4.0 apporte de nombreuses nouveautés, des optimisations, mais elle est surtout l'occasion de faire le point sur ce logiciel un peu méconnu. En effet, certains logiciels plus jeunes et parfois moins puissants sont plus en avant de la scène aujourd'hui.

Pour permettre à Tulip d'obtenir l'attention qu'il mérite, voici une description plus détaillée du logiciel.

MBF : une boîte à outils pour la bioinformatique, par Microsoft

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
24
20
juil.
2010
Science
Le 9 juillet 2010, Microsoft a annoncé la sortie d'une boîte à outils informatiques pour la biologie et plus spécialement pour les analyses de génomes. Une présentation officielle semble également avoir été faite lors de la conférence de la Société Internationale de Bioinformatique (International Society for Computational Biology, ISCB), qui s'est tenue du 9 au 13 juillet 2010 à Boston. Selon la page officielle, la suite logicielle est sous licence dite libre.

Dans la suite de la dépêche, les détails, le diable, toussa.

Les résultats du LHC sous licence Creative Commons

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
44
18
juil.
2010
Science
L'accélérateur de particules LHC (Large Hadron Collider) monte doucement en puissance et les chercheurs du CERN commencent à produire des résultats scientifiques exploitables à partir des premières données.
Sous quelles licences ces articles de recherche sont-ils publiés ? Quelle est la politique officielle du CERN à ce sujet ?

Plus d'infos sur ces questions dans la suite de la dépêche.

Passage d'Urbi en Open source

Posté par . Modéré par patrick_g.
12
24
mai
2010
Science
Urbi est un framework de développement pour la robotique visant à standardiser et simplifier l'écriture de modules et comportements pour les robots, en les rendant réutilisables et en facilitant l'interaction entre robots hétérogènes.

Il comprend:
  • Un modèle de composants C++ avec gestion de dataflow : UObject ;
  • Un middleware permettant aux composants d'interagir localement ou en réseau ;
  • Un langage de script parallèle et événementiel, urbiscript, pour orchestrer les interactions entre composants ;
  • Un environnement d'exécution faisant le lien entre les composants et urbiscript.

Évolution culturelle : conquérir en copiant

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
24
21
avr.
2010
Science
Un petit billet pour parler un peu de très récents développements scientifiques dans la recherche sur l'évolution culturelle de l'espèce humaine et les conclusions intéressantes qui en ressortent.
L'essentiel : copier les actions de quelqu'un dans le cadre de la résolution d'un problème est plus efficace que ré-inventer la roue seul dans son coin.

Pymecavideo sort en version 5.0 et sera présent à InterTICE

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
20
18
avr.
2010
Science
Pymecavideo est un logiciel développé sous python-Qt4 utilisé en cours de Physique (par exemple) qui permet de récupérer les coordonnées d'un ou plusieurs points présents dans les images d'un film.

Ceci permet de récupérer la trajectoire d'un point dans un référentiel ou encore par rapport à un autre point.

Il permet aussi de visualiser rapidement les vitesses des points, soit en vecteurs, soit selon les axes mais surtout - et c'est ce qui le démarque des autres - permet de calculer une vidéo selon l'autre référentiel. Ainsi, on peut "voir" que le mouvement d'une balle lâchée sur un vélo est parabolique dans le référentiel terrestre mais vertical dans le référentiel vélo.

L'ergonomie est - selon les auteurs - simple et un certain nombre d'élèves et de professeurs l'utilisent. Plus on fait de publicité autour, plus il y en aura.

Pymecavideo est principalement développé pour Linux, mais des fois, un binaire existe pour windows.

Sur l'invitation des organisateurs, les deux auteurs, JB BUTET et Georges KHAZNADAR seront présent au salon interTICE le mardi 11 mai de 12h à 14h pour animer un atelier avec huit ordinateurs sous Lucid Lynx avec des professeurs.
Ceci dans le cadre des ateliers "le libre dans l'éducation" d'InterTICE :
InterTICE est un salon dédié au Technologie de l'Information et de la Communication pour l'Education. Si on y côtoie des logiciels privateurs comme final cut pro et du photoshop, on y côtoie aussi des fleurons du libre dans l'éducation comme OOo4Kids présenté juste après nous par Eric BACHARD.
Un peu de visibilité en plus sur les logiciels libres dans l'éducation ne fait pas de mal.

Les brevets sur les gènes jugés invalides. Bientôt les brevets logiciels ?

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
44
31
mar.
2010
Science
Lundi 29 mars 2010, une brève sur Slashdot annonçait la décision de justice contre la compagnie américaine Myriad Genetics : les brevets qu'elle possède sur deux gènes impliqués dans les cancers du sein sont invalides. Ceci est une nouvelle assez extraordinaire : en dehors des considérations philosophiques et éthiques sur la brevetabilité du vivant, la conclusion du procès est très encourageante. Cette dernière annonce le fait que breveter est un obstacle à l'innovation et la diffusion des connaissances.

L'invalidation des brevets logiciels suivra-t-elle ? Et quand ?

Sortie de QGis 1.4.0 (aka Enceladus)

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
16
21
jan.
2010
Science
À peine 1 an après la sortie de la version 1.0, Quantum Gis ou QGis, un logiciel libre (sous licence GPL) de Système d'Information Géographique (SIG), sort en version 1.4.0.

Cette version corrige près de 200 bugs et ajoute 30 fonctionnalités supplémentaires. Elle est qualifiée de version de développement. Toutefois, "en développement" est différent de "instable" ! En effet, QGis gère trois niveaux de versions :
  • La version LTS (Long Term Support) : version 1.0.2 ;
  • La version de développement : version 1.4.0 qui corrige les bugs. C'est la version la plus à jour de l'application pour la production ;
  • L'instantané SVN qui lui est la version "unstable".
Pour votre rapide information, un SIG est un système d'information capable d'organiser et de présenter des données alphanumériques spatialement référencées, ainsi que de produire des plans et des cartes. Pour faire simple, les logiciels de SIG permettent de faire de la géométrie très facilement (en tout cas, plus qu'avec du papier millimétré). Traditionnellement, les données sont organisées en couche d'objets géométriques. Ces couches se gèrent comme des calques dans les logiciels de dessin.

Même s'il existe un SIG libre depuis 1982 (Grass GIS), l'information géographique a depuis longtemps été le fait de sociétés propriétaires. La conséquence immédiate se traduit par une multiplicité de formats de fichiers de données tous plus in-interopérables les uns que les autres. Par bonheur, QGis intègre GDAL/OGR, une bibliothèque de gestion d'une (très) grande majorité de ces formats propriétaires.

En terme de positionnement, QGis est un SIG de type bureautique (orienté utilisateur final et présentation) avec une interface complètement graphique.

Pour terminer, QGis est développé en C++ et utilise la bibliothèque/framework Qt. Son architecture lui permet d'utiliser des extensions codées en Python. Sachez enfin que, pour vous faciliter la vie, l'équipe de développement prend soin d'empaqueter son logiciel pour un grand nombre de systèmes d'exploitations (qu'ils soient libres ou propriétaires) : Slackware, OpenSuse, Ubuntu (Karmic, Jaunty et Intrepid), Debian Lenny (non officiel), Mac OS X, MS Windows.

Fabrice Bellard bat le record des décimales de Pi

Posté par . Modéré par Bruno Michel.
48
5
jan.
2010
Science
Fabrice Bellard, bien connu ici pour être entre autre l'auteur de QEMU, vient de battre le record de calcul du nombre de décimales de Pi. Il a calculé environ 2 700 milliards de décimales de ce nombre magique.

La performance vient surtout du matériel utilisé : Fabrice a utilisé un ordinateur de bureau tournant sous Fedora 10, alors que le précédent record, ayant calculé environ 2 577 milliards de décimales, avait utilisé un supercalculateur japonais (113 téraflops en pointe soit la quarante-deuxième position au dernier Top500).

Logiciels libres : un défi scientifique

Posté par . Modéré par Jaimé Ragnagna.
Tags :
14
9
nov.
2009
Science
L'UFR d'informatique de l'Université Paris Diderot organise une conférence-débat intitulée "Logiciels libres : un défi scientifique"
animée par Roberto Di Cosmo et Ralf Treinen. Elle aura lieu durant la Fête de la Science, le 20 Novembre 2009, de 14h30 à 15h45 en Amphi 4C de la Halle aux Farines, sur le campus de Paris Diderot.

Roberto Di Cosmo et Ralf Treinen sont tout deux professeurs de l'Université Paris Diderot et participent au projet de recherche européen MANCOOSI, dédié à la gestion des systèmes logiciels complexes que sont les distributions de logiciel libre. Dans cette conférence, destinée à la fois au grand public et à la communauté du libre, sera exposé le fruit de leurs réflexions sur le logiciel libre et sur les nouveaux défis pour la recherche scientifique en informatique posés par son mode de développement et déploiement radicalement différent de celui du logiciel propriétaire.

OpenViBE - Nouvelle version 0.4.0

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud.
Tags :
14
24
oct.
2009
Science
La version 0.4.0 d'OpenViBE est disponible en téléchargement.
OpenViBE est une plateforme opensource permettant de créer, tester et utiliser des interfaces cerveau ordinateur (Brain-Computer Interfaces, BCI). Plus généralement, OpenViBE peut être utilisé dans diverses applications de neuroscience temps-réel ou de réalité virtuelle ou pour des applications médicales, notamment pour les personnes atteintes de handicaps (rééducation, thérapie, aide, accessibilité).

Un grand merci à Christoph Veigl pour sa contribution rapide et efficace. N'hésitez pas à nous rejoindre et à contribuer (nous cherchons notamment des personnes capables de packager la plateforme sous Linux). !

À partir de cette version, nous avons décidé qu'une nouvelle version d'OpenViBE serait publiée tous les 3 mois. Vous pouvez donc attendre la version 0.5.0 autour de Noël, la 0.6.0 vers la fin mars etc...

Nous attendons vos retours et espérons que vous apprécierez travailler OpenViBE autant que nous !

Celestia 1.6.0 : Les étoiles dans votre salon

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
24
14
juil.
2009
Science
Celestia est un logiciel multiplate-forme libre (sous licence GPL) qui permet de simuler et d'observer le ciel avec une grande qualité de visualisation.

La version 1.6.0 est sortie il y a quelques jours et c'est une bonne occasion pour faire le point sur le logiciel et pour parler des nouveautés

Sortie de QElectroTech en version 0.2

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
11
28
juin
2009
Science
Presque 10 mois après la version 0.11, QElectroTech sort en version 0.2.
Pour rappel, QElectroTech (ou QET pour faire court) est un logiciel libre permettant de réaliser des schémas électriques.
Il est distribué sous licence GNU/GPL et développé en C++ avec la bibliothèque Qt 4.

Il y a un mois, l'équipe taguait une version bêta et résumait la notion de fichiers projets, principale nouveauté de cette version, ainsi : auparavant, un fichier .qet ne pouvait contenir qu'un schéma. Désormais, il s'agit d'un conteneur pour zéro, un ou n schémas (qui constituent alors des « folios ») accompagnés d'une collection d'éléments électriques embarqués. Ceci améliore grandement la "portabilité" des fichiers, qui peuvent maintenant être ouverts sur n'importe quelle machine, même si celle-ci ne disposait pas de tous les éléments électriques nécessaires.

Le développement va maintenant pouvoir se poursuivre vers la prochaine version majeure de QElectroTech. Celle-ci devrait être axée sur l'amélioration de la gestion des textes et sur l'export au format DXF.

Linux et les choses, libre et humanités

Posté par (page perso) . Modéré par Jaimé Ragnagna.
8
9
juin
2009
Science
Linux et les Choses a changé de peau. Depuis trois années d'existence, ce petit site sans prétention est toujours là !

Loin d'être exhaustif et ne touchant pas toutes les disciplines en sciences humaines, Linux et les Choses est aussi le reflet de l'expérience personnelle de son auteur et des contributeurs. Il présente à ce jour :

  • 100 courtes notices sur différents logiciels libres (on notera le recensement des logiciels consacrés à la bibliographie)
  • De la documentation pratique, des articles (tribunes) et divers autres documents pour la promotion des logiciels libres.

Sortie de QElectroTech en version 0.2 bêta

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
15
24
mai
2009
Science
QElectroTech sort ce week-end en version 0.2 bêta. Pour rappel, QElectroTech (ou QET pour faire court) est un logiciel libre permettant de réaliser des schémas électriques. Il est distribué sous licence GNU/GPL et développé en C++ avec la bibliothèque Qt 4.

La principale nouveauté de cette version par rapport à la 0.11 est la notion de fichiers projets : avant, un fichier .qet ne pouvait contenir qu'un schéma. Désormais, il s'agit d'un conteneur pour zéro, un ou n schémas (qui constituent alors des « folios ») accompagnés d'une collection d'éléments électriques embarqués. Cette dernière nouveauté améliore grandement la "portabilité" des fichiers, qui peuvent maintenant être ouverts sur n'importe quelle machine, même si celle-ci ne disposait pas de tous les éléments électriques nécessaires.

Jon Kleinberg, le roi rebelle du petit monde

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags : aucun
10
18
mai
2009
Science
L'ACM (Association for Computing Machinery) a décerné son prix Infosys 2008 à Jon Kleinberg, professeur à l'université de Cornell, spécialiste des réseaux sociaux. C'est l'occasion de revenir sur cette notion au cœur de l'informatique actuelle.

La notion scientifique de réseau social est vraisemblablement due à Stanley Milgram. Pour vérifier une idée évoquée par Frigyes Karinthy dans sa nouvelle Chaînes, il lance une expérience en 1967 : il choisit une "cible" et des personnes de départ, puis il envoie à celles-ci des lettres leur demandant de contacter la cible ou, s'ils ne la connaissent pas, de passer le relais (postal) à la personne de leur entourage la plus susceptible de la connaître. Dans tous les cas, on envoie une carte à Milgram pour lui rendre compte. On peut donc considérer Milgram comme l'inventeur de traceroute, anticipant de vingt ans le programme informatique. Le résultat de cette expérience du petit monde est maintenant connu sous le nom de six degrés de séparation. C'est en effet le nombre moyen d'étapes que les lettres ont mis pour arriver à destination.

Sortie de Coban 0.9

Posté par . Modéré par tuiu pol.
16
21
jan.
2009
Science
Coban est un logiciel libre pour électricien (sous licence CeCILL) qui permet de faciliter les calculs courants et répétitifs de cette profession.

La nouvelle version intègre un module d'estimation de puissance de chauffage à installer dans les locaux tertiaires ou industriels.

Coban est multi plate-forme et fonctionne sous GNU/Linux, Windows et Mac OS.