Logiciel libre et création d'entreprise : entretien avec le créateur de MediaArea.net SARL

Posté par (page perso) . Édité par baud123 et tuiu pol. Modéré par Nÿco.
46
9
déc.
2011
Commercial

Cette dépêche est la première d'une série concernant la création d'entreprise autour du logiciel libre. Cette série consiste en des entretiens de créateurs d'entreprise dont le modèle économique est basé sur (ou gravite autour) du logiciel libre.

J'ai lancé l'idée dans un journal linuxFR et il y a eu pas mal de retours, de commentaires, de propositions. L'idée originale provient d'un commentaire de Jux s'adressant à Zenitram et concernant son expérience personnelle de création d'entreprise. À noter aussi, la dépêche de Loïc d'Anterroches sur Indefero

Sun^WOracle Solaris 11

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags :
24
12
nov.
2011
Commercial

Oracle ayant racheté Sun, c’est désormais de Oracle Solaris dont il faut parler. Et, justement, Oracle Solaris 11 est sorti, avec tout plein de logiciels libres dedans.

Un peu de recul. Oracle Solaris 11 Express, la « pré‐version », était déjà sortie l’an dernier, annonçant donc une version finale proche. Sun Solaris 10 était sortie en 2005.

Malgré l’abandon d’OpenSolaris, la version libre de Solaris initiée par Sun, mais tuée par Oracle après le rachat de ce dernier, cette nouvelle version est truffée de logiciels libres comme GNOME, Compiz, X.Org, Firefox, Thunderbird, CUPS… Pour ceux qui désirent une version libre de Solaris, il faut donc se tourner vers les forks d’OpenSolaris comme Illumos ou OpenIndiana.

Bien sûr, après s’être présenté comme les rois du « grid » avec son SGBDR, quand ce concept était à la mode, Oracle présente désormais « son » Solaris 11 comme le roi du « cloud » (« First Cloud OS » et « First fully virtualized operating system »). Les fonctionnalités « chaudes » sont les Solaris Zones, le système de fichiers ZFS et d’autres fonctions liées à la sécurité. Disponible pour x86 et SPARC, Solaris 11 n’est pas disponible pour Itanium.

ERP OpenConcerto 1.1 disponible

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
22
16
oct.
2011
Commercial

La version 1.1 du logiciel OpenConcerto vient de sortir. OpenConcerto est un logiciel complet de gestion d’entreprise incluant : gestion commerciale, comptabilité et paye.

Il dispose également d’une interface pour les points de vente (caisse) que nous n’avions pas eu le temps d’inclure dans la version 1.0.

OpenConcerto est disponible pour Linux, Mac OS X et Windows.

Le logiciel, sous licence GPL, est téléchargeable dès maintenant en version 1.1 sur toutes les plates‐formes prises en charge en versions monoposte et multiposte.

À la différence des solutions habituelles du secteur que l’on peut trouver dans les logiciels libres, OpenConcerto n’est pas une application Web, mais une application riche. Avec l’ajout de modules spécifiques, OpenConcerto constitue un PGI (ERP) véloce et adaptable. Il est actuellement utilisé en production dans des sociétés avec plus de 100 utilisateurs simultanés.

Cette application écrite en Java repose sur des bases de données libres, dont MySQL, PostgreSQL et H2.

Volvo IT teste auprès de ses utilisateurs chinois un poste de travail Open Source

Posté par (page perso) . Modéré par baud123.
Tags :
30
18
sept.
2011
Commercial

Dans un entretien accordé au site d’actualités ZDNet.fr, des responsables de la division informatique du constructeur Volvo reviennent sur le projet pilote en cours qui permet de tester auprès de ses utilisateurs chinois un poste de travail open source basé sur la distribution Ubuntu.

Les principales difficultés rencontrées, une partie des éléments techniques et surtout les résultats au niveau financier y sont présentés sans détours. Volvo IT vise 80 % des fonctionnalités des postes Windows sur les postes GNU/Linux, et ce n’est pas la migration des logiciels qui a été le plus dur :

« La difficulté que nous n’avions pas forcément mesurée à l’origine était l’acceptation utilisateur. Nous avions considéré que le véritable frein serait la compatibilité des applications business. Cela a été un problème, et le reste à ce jour, mais moins que l’acceptation utilisateur », souligne le responsable de Volvo IT.

L’article souligne aussi l’intérêt du coût marginal de cette solution, une fois l’investissement initial effectué ; ajouter un nouveau poste a un coût très faible, contrairement aux autres solutions qui demandent un achat de licences pour chaque utilisateur. Il faut cependant noter que ces postes chinois sont très différents du reste du groupe, car ils dépendent de moins d’applications métier et ces dernières sont plus facilement remplaçables.

Journée Le Logiciel Libre au service du professionnel

Posté par . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags : aucun
8
12
sept.
2011
Commercial

L'Espace Moselle numérique (Conseil Général et CCI de la Moselle) et l’association GOALL (Groupe d'organismes acteurs du Libre en Lorraine) organisent une journée "Le Logiciel Libre au service du professionnel", le vendredi 28 octobre 2011 de 10h00 à 17h00.

Un projet original mêlant logiciel libre et accessibilité

Posté par . Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
31
10
sept.
2011
Commercial

Pour accéder à un ordinateur, les personnes souffrant d'un handicap visuel ont besoin d'un logiciel capable de retranscrire ce qu'affiche l'écran sur un afficheur braille ou sur une synthèse vocale. Or, alors que les logiciels traditionnels représentent un coût très élevé, le logiciel libre offre des alternatives crédibles, à la portée de tous et opérationnelles, dont le futur est prometteur et encourageant. Il est, à ce stade de développement, en mesure de répondre aux enjeux éthiques et économiques futurs.

Mais pour un débutant ayant des relations distantes avec l'informatique, voire qui vient de perdre la vue, est en train de la perdre ou a un enfant handicapé visuel, s'informer sur les solutions existantes peut s'avérer complexe. D'abord car elles sont nombreuses, ensuite car on peut les combiner et les personnaliser à l'infini, mais tout peut devenir un peu technique et complexe pour obtenir un environnement ultra facile à utiliser; enfin parce que la communauté est très vaste, foisonnante et il peut être difficile de s'orienter, de trouver l'aide adaptée.

C'est la raison pour laquelle un utilisateur expérimenté a décidé de devenir auto-entrepreneur pour offrir une prestation de service globale, où il est un intermédiaire entre les personnes aveugles ou malvoyantes et la communauté du logiciel libre. Plus d'infos en deuxième partie de dépêche pour ceux que ça intéresse.

Lancement de la bêta d’Elveos

46
7
sept.
2011
Commercial

Elveos.org, est un site Web de financement collaboratif pour les logiciels libres dont la version bêta vient d’être lancée. Ce site a été créé afin d’offrir une nouvelle source de financement aux développeurs de logiciels libres. Le principe est simple : Elveos permet à plusieurs utilisateurs de se grouper pour acheter une fonctionnalité dont ils ont besoin sur un logiciel libre.

Chaque utilisateur peut ainsi créer une demande de fonctionnalité, ou proposer une contribution financière sur une demande déjà existante. Une fois que la somme des contributions sur une demande est suffisante, un développeur peut réaliser la fonctionnalité demandée, puis récupérer l’argent. En fait, n’importe quel développeur peut faire une offre de développement, en indiquant quelle somme d’argent il attend, en combien de temps et comment il compte répondre à la demande.

Un développeur peut aussi utiliser Elveos pour financer certaines évolutions de sa feuille de route : il crée une demande de financement sur le site Elveos et précise le montant nécessaire pour effectuer le développement.

En un mot, c’est un système de « bounty ». Vous pouvez trouver plus de détails sur le fonctionnement du site dans la suite de la dépêche ou dans la documentation. L’équipe d’Elveos attend vos retours, demandes de fonctionnalités, rapports de bogues et contributions.

Co-financement d'un logiciel de transfert vers machine-outil

Posté par . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
22
11
août
2011
Commercial

Il n'existe pas de logiciel libre pour transférer des fichiers de programme d'usinage d'un ordinateur vers une machine-outil, via une liaison série. Un projet de développement est proposé, un appel est lancé pour trouver des entreprises intéressées pour participer au co-financement.

Sortie de Creme CRM en version 1.0

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
18
13
juil.
2011
Commercial

Creme est un logiciel de Gestion de la Relation Client, (Customer Relationship Management (CRM) en anglais) sous licence AGPLv3.

Creme est développé en langage Python grâce au cadriciel (framework) web Django pour la partie serveur, avec également un peu de Javascript avec la bibliothèque JQuery pour la partie client.

Cette version 1.0 est une solution offrant la plupart des fonctionnalités classiques qu’on attend de ce genre d’outil, mais avec une approche plutôt originale. Sa plus grande spécificité est de mettre la notion de relation au centre de l’outil. Un exemple serait une société A reliée à une société B par la relation « est client de ». Ce concept très simple est applicable à toutes les entités (contacts, sociétés, factures, rendez-vous, etc.), sachant que les utilisateurs peuvent créer leurs propres types de relations. Il est donc naturel d’adapter Creme à sa façon de travailler (en affichant les informations qui vous semblent pertinentes), et les possibilités des rapports que vous pouvez générer sont très grandes.

Plus d’informations dans la suite de la dépêche.

Sortie de Maarch Entreprise 1.2

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
23
15
juin
2011
Commercial

L’équipe Maarch vient de publier sous licence GPL 3 la version 1.2 de Maarch Entreprise, son application métier dédiée à l’archivage électronique (SAE), la gestion des archives physiques, et la gestion documentaire (GED — gestion électronique des documents).

Maarch Entreprise est un outil d’archivage et de GED de production, répondant en standard à la plupart des besoins de gestion opérationnelle de contenu d’une organisation. C’est une solution capable d’absorber de gros volumes documentaires (plus de 150 millions chez Numericable, par exemple).

Écrite en PHP 5, Maarch Entreprise est une application Web optimisée pour la circulation et la conservation de documents dans un environnement certifiable NF Z 42-013, ISO 14721 (OAIS), MoReq2.

OpenConcerto, la version 1.1 de l’ERP a besoin de vous !

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
21
10
juin
2011
Commercial

Le code source de la nouvelle version du logiciel OpenConcerto vient de paraître.
Si vous vous sentez l’âme d’un contributeur ou d’un testeur qui n’a peur de rien, cette version est pour vous ! À court terme, elle deviendra la version 1.1 finale. Toutes vos idées sont les bienvenues.

OpenConcerto est un logiciel complet de gestion d’entreprise incluant : gestion commerciale, comptabilité, paye et point de vente (caisse).

Il est disponible pour Linux, Mac OS X et Windows.

Le logiciel est sous licence GPL et téléchargeable en version 1.0 et en bêta 1.1. La version 1.0 a totalisé plus de 12 000 téléchargements !

À la différence des solutions habituelles que l’on peut trouver dans les logiciels libres, OpenConcerto n’est pas une application Web, mais une application riche.

Cette application écrite en Java repose sur des bases de données libres dont MySQL, PostgreSQL et H2.

Appel à projets « Outils Web innovants en entreprise »

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
13
5
mai
2011
Commercial

Le ministère de l’industrie a lancé la semaine dernière un nouvel appel à projets « Outils Web Innovants en entreprise ».

Selon le texte de l’appel à projets, « le dimensionnement typique est un projet de deux à quatre partenaires, porté par une PME éditrice, d’une durée d’un à deux ans, demandant une aide d’une centaine de milliers d’euros ». Le montant total des subventions disponibles pour cet appel serait d'un million d’euros, ce qui signifie qu’une dizaine de projets environ pourraient être retenus.

L’appel à projets mentionne « [l’]ouverture de l’application ou du service, notamment par le biais d’interfaces de programmation (API), respect des standards existants, et/ou diffusion du code en open source, pour garantir une diffusion aussi large que possible », comme un des critères de sélection des projets.

Afin de répondre aux questions qui pourraient se poser, et permettre aux porteurs de projets de trouver d’éventuels partenaires, les pôles Systematic et Cap Digital organisent à Paris une réunion d’émergence de projets ce vendredi 6 mai à 16 h à La Cantine.

Cet appel à projets vient à la suite d’un appel similaire qui avait été lancé en 2009 et qui avait vu deux projets labellisés « logiciel libre » financés : Data Publica et Wiki 3.0, porté par XWiki.

Le CIGREF s'intéresse à la maturité de l'Open Source

Posté par (page perso) . Modéré par baud123. Licence CC by-sa
Tags : aucun
26
19
avr.
2011
Commercial

Le CIGREF, club informatique des grandes entreprises françaises, vient de publier un document fort intéressant sur les logiciels Open source. Certes, on y utilise dans bien des cas ce vocable à la place de Logiciel Libre et il y est écrit que OpenOffice.org n'a pas de licence mais dans l'ensemble, le document est très positif.

Il faut bien avoir en tête qu'il s'agit de la façon dont les grandes entreprises considèrent les logiciels libres. Cela est représenté sous forme de diagrammes à la fin du document.

Le cas d'OpenOffice.org a été analysé en détail, tant pour les motivations de son emploi et sa mise en œuvre que pour son respect des normes et le rachat de SUN par Oracle. On trouvera dans ce document d'autres éléments intéressants comme la résistance au changement de la hiérarchie intermédiaire ou le coût de gestion et du recensement des licences propriétaires.

Ce document est sans doute annonciateur d'un basculement massif et tant attendu des grandes entreprises vers les logiciels libres.

Enfin une liste des modules existants sur OpenERP

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
Tags :
10
1
avr.
2011
Commercial

OpenERP, le logiciel de gestion d’entreprise, vient de lancer un site présentant toutes les applications existantes sur OpenERP. On y trouve déjà plus de 1000 applications qui vont de la gestion de la relation client à la comptabilité, en passant par la gestion de projet ou le parc de voitures d’une entreprise. Toutes ces applications sont libres, basées sur OpenERP et intégrées entre elles.

Le grand intérêt du site OpenERP Apps est qu’il met en valeur les contributions communautaires qui, jusqu’à présent, étaient pour la plupart simplement hébergées sur Launchpad dans plus de 1300 branches et 95 projets différents.

La fin de l’aventure pour D‑Cubes

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags : aucun
31
23
mar.
2011
Commercial

En Belgique, l’ASBL « Les Jeunes Entreprises » organise chaque année la création de « mini‑entreprises » créées et gérées par des jeunes, dans le but de les former au monde professionnel. Ces entreprises doivent commercialiser des produits, généralement de petits objets comme des coussins, des bougies, etc..

D‑Cubes est l’une de ces mini‑entreprises, déjà présentée dans cette dépêche, ainsi que celle-ci, et gérée par un groupe de quatre étudiants de rhéto (terminale française). Son projet est d’assembler des ordinateurs compacts et à faible consommation, livrés sous openSUSE Linux 11.4.

Les mini‑entreprises sont des projets formidables permettant de découvrir des choses magnifiques et de s’amuser. Malheureusement, toute bonne chose a une fin et toutes les mini‑entreprises doivent être liquidées le premier avril. D‑Cubes a donc fermé son espace de vente il y a quelques jours.

Maintenant que D‑Cubes ne va plus vendre d’ordinateurs, nous n’avons plus besoin de nos prototypes, qui sont désormais bradés.

Qy.net de Quietty, le nouveau né de la famille NetTop

Posté par (page perso) . Modéré par patrick_g.
Tags :
19
8
déc.
2010
Commercial
Vous avez sans doute déjà vu ou entendu parler des Nettop. Ce sont des petits ordinateurs destinés à accomplir les tâches les plus courantes (web, courrier, bureautique, multimédia). Le nettop est caractérisé par sa compacité, sa faible consommation énergétique et une absence de bruit participant à un bon confort d'utilisation. Potentiellement, ce marché est immense et il fait la part belle à Linux.
Parmi ces machines, il y a les petits boîtiers sans écran, par exemple :
  • Linutop et Eee_Box qui peuvent se fixer au dos d'un écran ;
  • Zotac ainsi que Acer Revo et Arbyte, des mini-PC peu encombrants se situant à la frontière des Desktops ;
  • Et beaucoup d'autres.

Et les « tout-en-un » ou all-in-one :Le nouvel arrivant, le qy.net de Quietty est produit par une entreprise française. C'est une machine complète, compacte, intégrée dans l'écran comme Ordissimo et E-Sidor, entièrement statique, donc absolument silencieuse. Elle est même rapide car le processeur Sempron de la dernière génération en fait une machine trois fois plus rapide que celles construites autour des processeurs Atom. C'est un all-in-one au prix d'un nettop. Une jolie performance.

Qy.net est destiné à ceux qui ne veulent pas « faire de l'informatique » mais l'utiliser. Pour cela, il est livré avec une distribution basée sur Ubuntu 10.04 mais avec Xfce et Compiz. Il n'y a qu'à brancher le clavier, la souris, l'alimentation et tout fonctionne 40 secondes plus tard, même le courrier et il n'y a rien à configurer.

Ces caractéristiques devraient intéresser les entreprises, en particulier les PME où la maintenance est souvent problématique ainsi que les primo-accédant à l'informatique. Pour aller encore plus loin, Quietty propose une formule d'abonnement pour mettre l'utilisateur à l'abri des surprises et lui offrir la tranquillité que laisse suggérer le nom de la marque.

Une originalité est que cette machine possède deux ports Ethernet gigabit. Elle peut donc faire le bonheur des geeks qui lui trouveront d'autres usages. Ceci fera l'objet d'un autre article...

Donner des ailes au Logiciel Libre !

Posté par (page perso) . Modéré par tuiu pol.
Tags :
9
15
nov.
2010
Commercial
"Comment réussir avec le Libre sans se trahir ? (et sans s'oublier)"

Le logiciel libre ouvre des opportunités d'engagement professionnel, mais c'est un engagement difficile, souvent synonyme de précarité pour les développeurs et ses acteurs alors que paradoxalement l'économie du libre se développe. C'est un engagement exigeant, car les règles qui régissent le logiciel libre modifient forcément les relations marchandes et les modes d'organisation du travail. C'est parfois encore se confronter à une idéologie qui considère que tout engagement est forcément altruiste et que la recherche d'un profit, même si la démarche est non spéculative et qu'elle vise à rétribuer correctement le travail, est forcément suspecte. L'Idéologie qui entretient délibérément la confusion entre logiciel libre et gratuité est le supplément d'âme du capitalisme. Elle est finalement assez peu regardante, voire contribue à l'évolution sécuritaire des technologies et au profilage marketing des internautes.

Comment arriver à lier des intérêts, parfois contradictoires, pour construire une solution commune? C'est autour de cette question que « Libre Informatique » et C.Q.M.D. ont bâti une offre de formation/séminaire permettant de travailler concrètement cette question pour faciliter l'engagement professionnel et l'entreprenariat afin qu'il ne soit pas un sacerdoce ou un acte de rédemption au profit du roi de Prusse.

Sortie de Nuxeo EP 5.4 - plate-forme de gestion documentaire libre

Posté par (page perso) . Modéré par Mouns.
Tags :
11
10
nov.
2010
Commercial
Nuxeo, éditeur de logiciels libres et innovants français, vient d'annoncer la sortie de Nuxeo EP 5.4, plate-forme d'ECM libre basée sur les technologies Java EE 5 et OSGi.

Cette nouvelle version intègre plus de 400 évolutions et corrections par rapport à la version précédente, la 5.3.2. Parmi les principales nouveautés: un « Admin Center » qui permet à la fois de monitorer et de mettre à jour son instance de l'application et qui donne accès à un « Marketplace », catalogue en ligne d'applications métiers et d'extensions dédiées à la gestion documentaire ; les « Content Views », qui aident les développeurs à réaliser les vues métiers sur leurs documents ; la navigation par facettes ; un service de routage de documents, qui présente une alternative simplifiée aux moteurs traditionnels de workflow ; le support du standard CMIS 1.0 (Content Management Interoperability Service), via le projet Apache Chemistry auquel participe activement Nuxeo ; le support de JBoss 5 (en parallèle à Tomcat tout seul) et la simplification du modèle de déploiement ; enfin, un travail sur les performances, qui a permis de passer des benchmarks à 10 millions de documents.

Nuxeo EP est à présent disponible sous trois distributions différentes: Nuxeo Core Serveur, version minimaliste, destinée aux développeurs, qui fournit essentiellement un serveur CMIS prêt à être embarqué dans des applications métiers; Nuxeo CAP (« Content Application Platform »), version simplifiée, destinée à être étendue par les développeurs par des extensions; et enfin Nuxeo DM (« Document Management »), qui intègre la plupart des fonctions traditionnelles de la GED. Enfin, Nuxeo EP constitue également la base d'autres applications open source dans le domaine documentaire: Nuxeo CMF (« Case Management Framework », pour la gestion du courrier et des dossiers de cas métiers), et Nuxeo DAM (« Digital Asset Management »), pour la GED multimédia.

Nuxeo EP est un projet libre sous licence LGPL, avec un dépôt de source Mercurial, un bug tracker ouvert, et une communauté d'utilisateurs et de contributeurs active.

Le Syntec Informatique publie son Guide Open Source

Posté par (page perso) . Modéré par Christophe Guilloux.
Tags :
13
6
oct.
2010
Commercial
En préalable de l’Open World Forum, la semaine dernière à Paris, a eu lieu dans les locaux du Syntec Informatique la présentation du nouveau Guide “Réflexions sur la construction et le pilotage d’un projet Open Source”.

Résultat de deux ans de travail, il regroupe le travail d’avocats, d’architectes, de responsable de propriété intellectuelle, et de nombreux autres acteurs d’un grand nombre de sociétés françaises (parmi lesquelles Steria, Novell, Bull, Red Hat, CSC, HP, Microsoft, Logica, Sodifrance, Devoteam, Logitas, SAGE, Ingres, Orange, Linagora) intéressées à partager les meilleures pratiques autour de la gestion de projet comportant des composants Libre ou Open Source. Il est à mon avis très utile pour les nombreuses PME françaises qui se posent encore des questions sur ces sujets en apportant des réponses développées mais aussi des conseils pratiques d’organisation ou d’outillage par exemple.

Le guide est disponible sous licence Creative Commons CC by-sa 3.0 et GNU FDL 1.3 et les contributions sont souhaitées pour son amélioration dans le temps pour en faire un incontournable ! Enregistrez-vous sur le site dédié : http://opensourceguide.info/

Nouvelle version de Dolibarr ERP/CRM disponible

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco.
10
4
oct.
2010
Commercial
Dolibarr est un PGI/GRC (Progiciel de Gestion Intégré/Gestion de Relation Client) destiné aux petites et moyennes entreprises. La version 2.9 finale de Dolibarr ERP/CRM est une mise à jour majeure. Elle a subi une phase bêta de plusieurs mois, la première bêta étant sortie à l'occasion des RMLL (Rencontres Mondiales du Logiciel Libre).

Google va vous faire payer pour des raisons de sécurité

Posté par (page perso) . Modéré par j.
Tags :
24
27
août
2010
Commercial
Google se targue d'avoir pris en compte la sécurité des extensions Chrome/Chromium depuis le premier jour. Dans un souci d'aller toujours plus loin dans la sécurité, Google a décidé d'ajouter deux nouvelles mesures :
  1. Les développeurs devront maintenant payer 5$ pour pouvoir proposer leurs extensions et thèmes sur la galerie. Cela va permettre d'empêcher les vilains pirates^Wcrackers de proposer leurs extensions malicieuses tout en permettant aux gentils développeurs de continuer à proposer les leurs (pour peu qu'ils n'habitent pas dans un pays du tiers monde, où 5$ peut représenter une somme conséquente et où faire le versement avec google checkout ne sera pas toujours possible).
  2. Les extensions liés à un domaine particulier pourront désormais être estampillées. Les développeurs peuvent maintenant utiliser Google's webmaster tools pour associer leurs extensions aux domaines qu'ils contrôlent.

Nous ne pouvons que saluer les efforts totalement désintéressés de Google pour améliorer la sécurité. Ces mesures ne servent en aucun cas à préparer le terrain pour le Chrome Web Store dont, par pure coïncidence, Google a annoncé la mise en ligne de la developer preview le même jour : les développeurs peuvent ainsi mettre en ligne les extensions qu'ils souhaitent proposer sur le futur store depuis... la galerie des extensions de Chrome.

Comment taxer les acteurs du e-commerce ?

Posté par . Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
15
24
juil.
2010
Commercial
Une discussion intéressante a eu lieu mercredi 21 juillet lors de la commission parlementaire : impact sur les finances de l'État du développement du e-commerce.

Pourquoi parler de ça ?
Parce que c'est un sujet qui concerne sûrement pas mal de monde à différents niveaux : contribuable, client, ou fournisseur de services.

La question est assez importante puisqu'il s'agit de savoir quelle peut être la position de l'état pour récupérer sa part dans les nouveaux modes de transaction apparus avec Internet. Le problème est que si tout le monde est d'accord sur le principe de base qu'il est normal d'avoir des taxes pour participer au fonctionnement des services publics, chacun a de bons arguments à faire valoir sur ce qu'il possible ou non de taxer.

Nuxeo lance le premier logiciel libre de gestion de cas métiers

Posté par (page perso) . Modéré par Xavier Teyssier.
Tags : aucun
14
8
juil.
2010
Commercial
Nuxeo, éditeur de la plateforme d'ECM open source du même nom, a annoncé la semaine dernière la sortie initiale de Nuxeo CMF ("Case Management Framework"), le premier framework open source de gestion de cas métiers ("Case Management", en anglais).

La gestion de cas métiers, ou gestion de dossiers électroniques, répond à un besoin pressant des entreprises et des administrations : permettre de coordonner le travail de réponse à des sollicitations (ex : appels d'offres, réclamations, enquêtes, audits, questions, etc.) suivant des processus contrôlés et qui impliquent des équipes souvent pluridisciplinaires (ex : administratifs, juristes, experts, etc.).

Nuxeo CMF répond à ces besoins en proposant les briques de base de telles applications (cas, files de traitements, workflow, gestion des droits, base de connaissance), permettant ainsi de créer facilement et rapidement des applications métiers dédiées à un domaine ou une entreprise particuliers.

C'est un projet open source, basé sur Java EE et la plateforme d'ECM de Nuxeo, avec un dépôt de source Mercurial, un gestionnaire de tâche ouvert, et un forum de discussion.

NdM : le logiciel est sous licence LGPL

Grenoble (Isère) : le Logiciel libre est-il une solution pour votre entreprise ?

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags :
7
25
juin
2010
Commercial
Nous organisons une présentation dans la région Rhône-Alpes (Isère) sur le thème le logiciel libre est-il une solution pour les entreprises. Notre objectif, à travers cette matinée, est à but informatif. C'est l'occasion pour les décideurs des entreprises d'aujourd'hui (gérants, responsables informatiques...) de découvrir des alternatives aux logiciels propriétaires.

Bonita : Une solution open source de gestion de processus métier simple et puissante

Posté par . Modéré par Nÿco.
11
23
juin
2010
Commercial
Bonita est une solution Open Source (GPL) dédiée à l'automatisation de processus métier. Le projet de Bonita Software (BonitaSoft) a été co-fondé par Miguel Valdés Faura, un ancien ingénieur en informatique de l'Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) afin de proposer une alternative Open Source aux solutions existantes commerciales dans le domaine BPM (Business Process Managment).

Très rapidement remarqué, Bonita s'est vu décerner un prix "Open Innovation Awards" en 2009 (voir la dépêche linuxfr d'Open World Forum parue cette semaine) et rejoint le consortium OW2 où il est l'un des logiciels les plus téléchargés.

Cette solution logicielle s'articule autour de trois composants :
  • Un studio de modélisation de processus "Bonita Studio", qui tente de relever le défi du standard Business Process Management Notation (BPMN) avec une solution graphique "simple et intuitive", reprenant les concepts d'un tableau blanc.
    Cet éditeur de processus s'accompagne également de nombreux connecteurs vers des bases de données (PostgreSQL, MySQL, Sybase...), des annuaires LDAP, des services web (SugarCRM, Twitter, Facebook, Google...) ainsi que vers d'autres solutions logicielles (Jboss Drools, Microsoft SharePoint, Microsoft Exchange, Alfresco...).
  • Un moteur d'exécution des processus. Celui-ci est assez flexible pour s'adapter à diverses architectures de systèmes d'information et suffisamment extensible pour intégrer de nouveaux services ou standards qui peuvent émerger dans le BPM.
  • Une interface utilisateur de contrôle permettant de lancer l'exécution de processus et de vérifier sous forme de boîte aux lettres de réception le résultat des processus.
Après un an d'existence, BonitaSoft est devenu l'un des principaux éditeurs de solutions BPM open source et connaît une ascension internationale (France, Espagne, États-Unis, Brésil, Canada, Suisse, Belgique et Malaisie). Pour fêter cet anniversaire, la version 5.2.1 de Bonita vient de sortir et la version 5.3 est déjà en route. Seul bémol, la documentation nécessite une inscription (gratuite) et la solution est "packagée" uniquement pour la plate-forme Win32.