Festival "À l'Ère Libre" #3

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
Tags :
12
10
mar.
2012
Culture

Les élèves-ingénieurs de l’ESSTIN (École Supérieure des Sciences et Technologies de l’Ingénieur de Nancy) organisent la troisième édition du festival « À l’Ère Libre » le Vendredi 06 Avril 2012 à l’Autre Canal à Nancy.

Programme

  • Conférences et stands (17h30 – 00h 30) : (Entrée gratuite)

    • Carte blanche à Maura Rougieux (Mise en musique d’un film du domaine public) ;
    • Nombreux stands présentant des projets libres (LDN, Open Street Map, NYBI, Mirabellug, …) ;
    • Conférence sur l’économie et la culture libre puis conférence avec LDN (Lorraine Data Network) et le collectif « regards citoyens » (diffusion et partage de l’information politique).
  • Concerts à partir de 21h : (réduit : 5€, normal : 8€, sur place : 11€)

    • Concerts d’artistes libres : Eclectek (Acid Punk, Lille), Dubamix (Dub, Paris) et Keiko Tsuda (Math Rock Electronique, Lyon) ;
    • Concert live de Missill (Electronique Hip-hop, Paris).

En bonus : Ramène ta clé USB, repars avec du son !

Culture, événementiel et billetterie : sortie de e-venement v2.0

23
4
mar.
2012
Culture

Quatorze mois après le début du développement de la version 2, sept mois après la première Release Candidate, e-venement v2.0 « Irish Baileys » est sorti !

  • Une gestion des relations publiques qui se complète (emailing, étiquettes, recherche avancée, géolocalisation, extractions, cartes d'adhésion, etc.) ;
  • Une billetterie plus adaptée (intégration de billetteries extérieures -dont Ticketnet, La Fnac, etc., livres détaillés, facturation affinée..)
  • Une interface webservice qui gagne en robustesse, et une interface de vente en ligne (avec e-voucher) qui a été testée de plus en plus largement

Toujours seul logiciel libre de billetterie informatisée, qui plus est conforme au Code Général des Impôts français, les perspectives de développement du logiciel en sont d'autant plus motivantes. Maintenant que la version 2 est « stable », il est possible de se lancer dans les réelles innovations poussées par les demandes réelles de ses utilisateurs (organisateurs de spectacles vivants, cinémas, structures événementielles…)

Et n'oubliez pas que l'équipe d'e-venement est toujours à la recherche de développeurs (potentiellement aussi dans une perspective professionnalisante), d'utilisateurs (clients ou non), de testeurs, d'ergonomes… écrire à admin@libre-informatique.fr

NdM : e-venement est sous licence GPL 2 or later et codé en PHP avec PostgreSQL comme base de données.

Logo e-venement

Pourquoi investir sur des auteurs vivants quand les morts sont aussi rentables ?

Posté par . Édité par baud123, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par baud123.
86
22
fév.
2012
Culture

L’exploitation des auteurs morts par les Majors de la culture nuit à la création, empêchant la diffusion d’une traduction, ou la représentation d’une pièce de théâtre.
Le domaine public est en train de disparaître, on le cède irrationnellement à des Majors. Les licences libres constituent-elles la seule alternative pour les auteurs qui ne souhaitent pas que « leur mort nuise » à l’exploitation de leurs œuvres et au domaine public ? Il y a urgence à soutenir de nouveaux entrepreneurs innovants sur de nouveaux modèles de diffusion, respectueux des auteurs et de leur public.

Droit d’auteur, quel héritage ?

Posté par . Édité par Malicia, Benoît Sibaud, baud123 et patrick_g. Modéré par patrick_g.
Tags : aucun
35
13
fév.
2012
Culture

Jérémie Nestel évoque le droit d'auteur et son héritage, la privatisation de la connaissance, la responsabilité de l'auteur, la différence entre matériel et immatériel, les brevets sur les semences et sur les médicaments, etc.

NdM : Initialement paru chez LibreAccès, le texte publié en seconde partie de cette dépêche est placé sous licence Art Libre et est écrit par Jérémie Nestel. Il est repris ici avec quelques corrections.

Sortie du livre "Sharing", par Philippe Aigrain

14
6
fév.
2012
Culture

Le livre Sharing : Culture and the Economy in the Internet Age, co-écrit par Philippe Aigrain et sa fille Suzanne, est sorti le 1er février dernier. Sharing défend, en anglais, la légitimité du partage hors-marché des œuvres numériques entre individus.

Le livre décrit un modèle de financement (« la contribution créative ») conçu pour rendre soutenable une économie culturelle dans un contexte où le partage non-marchand entre individus est reconnu comme un droit.

Sharing est publié selon un modèle hybride à quatre composantes :

  • le livre papier commercialisé dans le monde entier ;
  • des eBooks commerciaux au format ePub ;
  • une version numérique sous licence CC BY-NC-ND ;
  • un site web interactif, où il est possible de
    • commenter le texte des différents chapitres,
    • télécharger le code source et des jeux de données,
    • ainsi que tester les modèles avec vos propres paramètres.

La SACEM autorise l'utilisation des licences Creative Commons Non Commerciales

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Malicia et Lucas Bonnet. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
27
24
jan.
2012
Culture

Une expérimentation sur 18 mois est en cours depuis le 1er janvier pour l'utilisation des licences Creative Commons non commerciale (CC-by-nc) pour le partage, l'échange et l'usage de leurs oeuvres dans un but non lucratif. C'est à la fois une avancée pour la culture libre car cela permet d'officialiser ces licences dans le monde très fermé de la perception des droits musicaux français et un coup d'arrêt aux besoins de réformes du droit d'auteur.

La SACEM communique a minima sur ce sujet qui pourrait modifier la manière de créer de la musique si l'expérimentation de 18 mois porte ses fruits : l'utilisation des licences Creative Commons est autorisée dans le cadre d'un usage non commercial des oeuvres que ce soit pour le partage, l'échange ou leur usage. Les auteurs ne perdront pas leurs droits sur une oeuvre en CC-by-nc. Cela facilitera la création de sites de culture libre et la diffusion des oeuvres.

Pour l'instant, la communauté manque de recul par rapport à cette annonce et manque d'exemples pratiques d'utilisations réelles de cette possibilité. Par contre, cette reconnaissance fait sauter un argument dans la lutte contre les lois Hadopi puisque maintenant les oeuvres libres sont reconnues et rentrent dans le cadre de la loi actuelle.

Bref un pas en avant (licence libre reconnue par la SACEM) pour deux en arrière (plus possible de dire que la SACEM ne reconnaît pas le droit au partage et de critiquer HADOPI pour manque d'offre légale).

Mango, le prochain film de l'institut Blender, est ouvert aux précommandes

Posté par (page perso) . Édité par detail_pratique, Xavier Claude, Nÿco et Benoît Sibaud. Modéré par Pierre Jarillon. Licence CC by-sa
Tags :
30
18
jan.
2012
Culture

Après l'orange, la pêche, le durian et dans un autre domaine le projet abricot, l'Institut Blender continue de garnir la corbeille de fruits avec une mangue !

Qu'est-ce que le projet Mango ?

Mango est le nom de code d'un film qui devra sortir vers la fin de l'été 2012. Ce sera un court métrage de 3 à 5 minutes produit par l'Institut Blender, un studio néerlandais qui travaille à produire des films et jeux vidéos libres. L'histoire se passera à Amsterdam, dans un environnement de science-fiction.

Le logiciel libre de modélisation Blender tiendra donc une place capitale dans la réalisation de ce film qui mettra en scène des acteurs dans un décor en 3D. Comme Sintel, il sera probablement réalisé en 4K puisque le Cinegrid d'Amsterdam sponsorise déjà le projet.

mango open movie project

Lancement du Framabook « Option Libre : du bon usage des licences libres » le 30 janvier 2012

Posté par . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et Lucas Bonnet. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
22
13
jan.
2012
Culture

Aboutissement d'un projet mené durant plusieurs années, un nouvel ouvrage dédié à l'étude des licences libres, leurs origines et méthodes d'utilisation vient grossir les rangs de la collection Framabook.

C’est dans la joie et la bonne humeur, et grâce au soutien de la Cantine de Silicon Sentier, que sera organisé le 30 janvier 2012 (de 18h45 à 21h30) le lancement du livre. Cette soirée permettra également de donner la parole à un certain nombre d’acteurs, professionnels ou communautaires, qui contribuent tous à cette cause commune : Alexis Kauffmann, Michel Vivant, Adrienne Alix, Patrice Bertrand, Sophie Gautier, Florent Latrive, Gael Musquet et Joseph Paris. Vous y êtes tous conviés !

La compréhension du « Libre », qui ne peut plus être réduite aux seules licences régissant logiciels et créations diverses, révèle un nouveau paradigme qui irradie la société tout entière et dans toutes ses facettes. Offrant un peu d'agrément dans une société concentrée sur la menace du piratage, les licences libres font figure de véritables partenaires de l'innovation en répondant autrement aux défis du numérique et de la mondialisation.

Destiné à constituer une base saine et pérenne de discussions et d'échanges entre tous les acteurs de la création (qu'ils cherchent à élargir leur vision de la matière ou à perfectionner leur compréhension des mécanismes sous-jacents), l'ouvrage « Option Libre » explore le sujet dans une approche large mêlant théorie et pratique et contient :

  • une description du cadre légal associé aux créations d'esprit, les équilibres inhérents aux différents droits et les nouveaux rapports liés à l'utilisation des licences libres ;
  • une présentation des principaux mouvements de la culture libre, leurs histoires et organisations ;
  • la proposition de quelques clés principales pour lire, comprendre et utiliser les licences libres ;
  • enfin, un éclairage sur les repères et réflexes utiles pour piloter un projet diffusé sous licences libres.

Joyeux anniversaire, Isaac Asimov !

46
3
jan.
2012
Culture

Le 2 janvier est la date à laquelle Isaac Asimov fêtait son anniversaire. Je ne pense pas que cette personne en particulier ait besoin de présentation détaillée, tout particulièrement ici. Je ne sais pas pour vous, mais c'est resté un de mes auteurs préférés tous genres confondus et, contrairement à des gens comme Vance ou Zelazny, il s'est même bonifié avec le temps.

« Option Libre. Du bon usage des licences libres »

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, baud123 et Xavier Claude. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
18
23
déc.
2011
Culture

Framasoft et le projet Framabook sont heureux de vous annoncer la sortie d'un livre très attendu : Option Libre. Du bon usage des licences libres, par Benjamin Jean.

En effet, « très attendu », car il manquait cruellement (et pas seulement en France) une véritable expertise de l'usage des licences libres, de leurs effets concrets sur les équilibres actuels de la propriété intellectuelle et leur impact sur les stratégies de développement dans les entreprises du logiciel libre et du secteur plus général de la culture. Ainsi, l'ouvrage touche tout aussi bien le citoyen que le créateur (fussent-ils différents), « à l’heure où les manœuvres politiques et lobbyistes cherchent à étendre et renforcer les droits de propriété intellectuelle ».

Joyeux Noël sur France 2, avec Blender !

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco et baud123. Modéré par baud123.
49
16
déc.
2011
Culture

J'imagine que vous le savez déjà, mais tous les ans, France 2 diffuse à cette période de l'année des spots spéciaux sur le thème de Noël. Cette année, j'ai fait partie de l'équipe au sein de l'entreprise 17Mars qui a travaillé sur ce projet ! Et si je poste cela ici, vous vous imaginez bien que c'est parce que la 3D a été entièrement réalisée sur le logiciel libre Blender.

La diffusion de ces spots a commencé depuis hier, sur France 2 donc, et voici un petit aperçu de ce qui vous attend ! Voir le clip sur YouTube (Flash). Joyeux Noël, un peu en avance !

Jean-Pierre Berlan réagit sur « les certificats d'obtention végétale »

Posté par . Édité par tuiu pol, Nÿco, patrick_g et Lucas Bonnet. Modéré par Nÿco.
Tags :
26
7
déc.
2011
Culture

Le 14 novembre 2010, Richard Stallman et Jean-Pierre Berlan (agronome et membre du conseil scientifique d'Attac France) participaient à une conférence sur la préservation des biens communs. Ce fut la deuxième rencontre de ces deux grands scientifiques pour dénoncer ensemble la guerre faite envers ceux qui souhaitaient librement partager des logiciels ou tout simplement des graines.

Nul ne pouvait prévoir que le Parlement adopterait en novembre 2011 une proposition de loi UMP sur « les certificats d'obtention végétale », sanctionnant la réutilisation des semences. On aurait pu s'attendre à des mobilisations nationales...

J'ai souhaité rencontrer à nouveau Jean Pierre Berlan, pour le faire réagir. Je vous propose donc un pré-montage de cette rencontre.

À l’Ère Libre #3 : appel à projets

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud et Xavier Teyssier. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags : aucun
4
22
nov.
2011
Culture

L’équipe du festival À l’Ère Libre prépare la troisième édition de cet événement, qui aura lieu le vendredi 6 avril 2012 à L’Autre Canal Nancy.

Nous lançons un appel à projets autour de la culture libre et des logiciels libres. Vous habitez dans l’est de la France, vous êtes un artiste, un contributeur à un projet libre. Vous souhaitez présenter et faire la promotion de ce que vous faites. Contactez‐nous via le formulaire de contact.

Selon le projet proposé, nous pourrions prendre en charge certains frais (déplacements, impressions, cachets…).

De plus, nous souhaitons filmer, voire retransmettre en direct (audio, voire vidéo, les concerts et les conférences), pour cela nous sommes preneurs d’idées et de coups de main.

Enfin, nous recherchons activement des partenaires qui pourraient nous apporter une aide financière, un apport en nature (goodies, par exemple) ou une visibilité en termes de communication…

Intouchables, Forces Spéciales et Polisse : le cinéma français se porte bien

Posté par . Modéré par tuiu pol. Licence CC by-sa
Tags : aucun
20
3
nov.
2011
Culture

Je vous propose trois critiques de films français récents :

  • Intouchables ;
  • Forces Spéciales ;
  • Polisse.

Qui devraient, je pense, intéresser les DLFPiens, voire leur plaire.

Random #041 (23 octobre 2011)

Posté par (page perso) . Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
14
25
oct.
2011
Culture

Random est l’émission radiophonique du groupe DegenereScience Lille. Elle passe un dimanche sur deux, de 19 h à 20 h, sur les ondes de Radio Campus Lille (la première et la plus ancienne radio libre de France, fondée en 1969 !). Depuis octobre 2009, c’est une émission consacrée à la contre‐culture hacker, au bidouillage, aux libertés numériques et à la société de l’information.

Après un long été de vacances aléatoires, l’émission Random entame sa troisième année et revient sur les ondes de Radio Campus !

Au menu de cette quarante‐et‐unième émission : un dossier spécial sur les RFID !

Prochaine émission : Random #030, le dimanche 6 novembre 2011, de 19 h à 20 h sur Radio Campus !

Richard Stallman à Sciences Po : Une société des réseaux libérée

Posté par . Modéré par Xavier Teyssier. Licence CC by-sa
24
11
oct.
2011
Culture

Libertés Numériques, l’association du numérique à Sciences Po, accueille pour la première fois Richard Stallman, fondateur du mouvement du logiciel libre.

Richard Stallman animera une conférence suivie d’un débat sur le thème « A Free Digital Society — Pour une société des réseaux libérée ». Cette conférence, en anglais et ouverte à tous, se tiendra le mercredi 19 octobre à 19 h dans le grand amphithéâtre Émile Boutmy à Sciences Po.

À cette occasion, Richard Stallman reviendra sur l’évolution de la technologie et du droit. Il discutera de l’importance de la protection des libertés fondamentales dans l’environnement numérique, et plaidera en faveur du modèle ouvert et socialement juste pour l’Internet, la technique et les arts.

Infos et inscriptions :
http://www.libertesnumeriques.net/evenements/stallman-19octobre2011.

Est‐il démocratique, adapté et rentable que l’anglais soit la langue internationale ?

35
10
oct.
2011
Culture

Dans une série de vidéos, Claude Piron, psychologue et ancien traducteur, dissèque les mécanismes linguistiques, au travers d’une analyse critique du choix de l’anglais comme langue internationale.

Après avoir mis en lumière l’importance de la maîtrise d’une langue lors d’échanges internationaux politiques, économiques, scientifiques et autres, il montre en quoi le choix de l’anglais comme langue internationale :

  1. n’est pas démocratique ;
  2. est inadapté ;
  3. a un résultat, par rapport à l’énergie et aux sommes dépensées pour son apprentissage, proche de 0 ; ce qui ne serait jamais accepté dans d’autres domaines.

NdM :

Debtocracy

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
31
13
sept.
2011
Culture

Debtocracy est un documentaire de Aris Hatzistefanou sur la situation financière de la Grèce et les origines de la dette grecque. Ce film est placé sous licence Creative Commons Paternité-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 (CC by-sa) et a été financé par crowdfunding.

La première partie de la dépêche porte sur l'aspect communautaire et libre du documentaire. La deuxième partie est une critique du film.

Conférence Hadopi Versus Licence Globale : quels enjeux ?

Posté par . Modéré par Lucas Bonnet.
22
9
sept.
2011
Culture

Le Mardi 13 septembre 2011 de 19h00 à 21h00 à la Médiathèque des Halles - 8 porte Saint Eustache 75001 Paris - Métro : Chatelet les Halles

Conférence Hadopi versus Licence Globale : quels enjeux pour Internet et la création ? Libre Accès et Musique Tangentes posent la question de la viabilité, d’hadopi, de la licence globale à des acteurs politiques et des experts. Les enjeux liés à la création et à internet seront évoqués aux participants. Véritable sujet de société, la licence globale est une approche encore nouvelle en France, pays des droits d’auteur depuis 1777... Cette rencontre permettra à tout un chacun de se forger une opinion et de soumettre ses interrogations aux intervenants. Technopol soutient toutes les alternatives à la répression et les nouveaux mode des financement de la création."

  • Benjamin Bayart - Président de French Data Network
  • Benjamin Lancar - Président des Jeunes Populaires et Secrétaire National à la Nouvelle Economie à l’UMP
  • Ludovic Pénet - Laboratoire des Idées du Parti Socialiste
  • Maxime Rouquet - Président du Parti Pirate
  • un représentant de la SACEM (sous réserve)

  • Modérateur : Jérémie Nestel - Président de Libre Accès

NdM : dépêche placée sous licence Art Libre.

Le documentaire « Copier n’est pas voler » de COAGUL

26
18
mai
2011
Culture

Pour ses dix ans, l’association de promotion des logiciels libres de Côte d’Or, COAGUL, a organisé une projection / débat sur le thème de la copie, la protection et la diffusion des œuvres. Cette projection a eu lieu au cinéma d’art et d’essai dijonnais l’Eldorado le jeudi 12 mai 2011.

L’association a monté, pour l’occasion, un documentaire, « Copier n’est pas voler », utilisant des ressources libres disponibles sur Internet. Le documentaire, d’une heure, a été monté avec le logiciel libre Blender. Le sous‐titrage a également été réalisé par COAGUL, parfois sur la base de sous‐titres existants. Le travail de l’association est sous licence CC-by-sa.

Nous remercions les acteurs, involontaires, de ce documentaire qui, en diffusant sous licence libre, ont permis de faire une création originale.

Les dix ans de COAGUL continuent avec deux journées autour du logiciel libre à l’IUT de Dijon, les 27 et 28 mai 2011.

L'Union des Photographes veut la mort du Libre

Posté par . Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
67
14
mai
2011
Culture

L'UPP, dit l'Union des Photographes Professionnels, a déclaré la guerre aux photographies Libres de droits. Visiblement, les microstocks mais aussi les licences CC, largement utilisés dans les projets tels que Wikipedia, sont dans leur ligne de mire. Selon le communiqué publié sur le site de l'UPP c'est une une nouvelle structure, nommée L'Association Contre le Libre de Droits qui a été créée lors du dernier congrès.

Le but de cette association est, je cite, de lutter contre l'utilisation d’oeuvres visuelles dites « libres de droits » et contre leur commercialisation à un prix dérisoire. Le danger est plus réel qu'il n'y parait, au Portugal un texte de loi sera bientôt proposé qui interdira purement et simplement le Libre (le logiciel n'est pas impacté).

Parce que le Libre, ce n'est pas que Linux ou l'informatique, mais c'est aussi la musique, la photographie ou l'écriture. Il faut veiller à ce que ce genre d'initiative ne s'étende pas en Europe, car le risque d'une interdiction pure et simple des médias Libres est un avenir possible. Si un tel texte de loi voyait le jour en France, même un site tel que LinuxFr.org pourrait être déclaré illégal puisqu'une partie au moins de son contenu est sous licence CC.

18 avril 2011 : Soirée à Paris autour des projets d’Inlibroveritas et de Kassandre

Posté par . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara.
Tags : aucun
9
15
avr.
2011
Culture

Libre Accès vous invite à une soirée autour d’In Libro Veritas et de Kassandre, deux acteurs majeurs dans la promotion des artistes utilisant des licences libres. Elle se tiendra le 18 avril 2011 à 20h30 au :
1 bis rue de la solidarité
75019 PARIS
(dans les locaux de réseau 2000)

Cette soirée sera l’occasion de regarder "Presque" le nouveau film de Joseph Paris, et d’assister à des lectures d’œuvres littéraires publiées sur le site d’Inlibroveritas.

Foire du Libre mercredi 6 avril 2011 à Louvain-la-Neuve (Belgique)

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
13
3
avr.
2011
Culture

Mercredi 6 avril 2011 se tiendra une « Foire du Libre » à Louvain-la-Neuve en Belgique avec de nombreux exposants et des conférences toute l'après-midi.

Voici en résumé les festivités prévues. Plus d'informations concernant les exposants sont disponibles dans la seconde partie de cette dépêche.

  • : Salle d'étude des Sciences et auditoire Sciences 02 de l'Université Catholique de Louvain (UCL) à Louvain-La-Neuve (Belgique)

  • Quand : Mercredi 6 avril 2011 de 12 à 19h

  • Pour qui : Tous publics ! Passionnés, étudiants, futurs diplômés, (futures) entrepreneurs, membres d'A.S.B.L. (Associations loi 1901) et O.N.G. à la recherche d'outils informatiques, (futurs) professeurs, instituteurs, comptables, gestionnaires d'entreprises, économistes, juristes, informaticiens, etc.

  • Quoi : Des stands pour rencontrer des représentants, contributeurs et développeurs de Logiciels Libres (Beernet, Blender, Cairo-Dock, Claroline, Drupal Belgique francophone, Free Software Foundation Europe, Inkscape, LaTeXila, LouviLUG, Mozilla Europe, OOo4kids, OpenERP, PHP Compta, Ubuntu Belgique et éventuellement le passage de représentants de sociétés comme RedHat et Novell) ainsi que des conférences.

  • Combien : Gratuit avec une possibilité de se désaltérer en discutant!

Vous pourrez assister à des conférences dont l'horaire est le suivant:

  • 13h00 : Ouverture
  • 13h15 : Ubuntu, bien plus qu'un OS
  • 14h15 : L'impact des licences libres, pour qui et pour quoi ?
  • 15h15 : Beernet, pBeer-to-pBeer network
  • 16h15 : iCampus, vous connaissez vraiment ?
  • 17h15 : Claroline entre présent et futur : un projet open source wallon reconnu mondialement
  • 18h15 : OpenERP, comment gérer une entreprise avec un Logiciel Libre

Manifeste pour une Création Artistique Libre par Roberto Di Cosmo

Posté par (page perso) . Modéré par Lucas Bonnet. Licence CC by-sa
Tags : aucun
17
5
mar.
2011
Culture

Roberto Di Cosmo est l'auteur en 1998 du très célèbre article Piège dans le Cyberespace. Suite au succès de cet ouvrage, il publie Le Hold-up planétaire. Toujours aussi vigilant face aux dérapages de notre société, Roberto vient de publier Manifeste pour une création artistique libre dans un internet libre. Ce document, qui devrait avoir le même retentissement que les précédents, peut être téléchargé au format PDF. Pour une lecture confortable en tous lieux, il existe aussi sous forme de livre aux éditions InLibroVeritas.

Dans son manifeste, Roberto analyse et dénonce tous les mécanismes qui mettent en péril la création artistique et la liberté sur Internet. Il montre comment les lois DADVSI et HADŒPI, dictées par une industrie musicale décadente ne résoudront pas les problèmes de cette industrie, car le budget des ménages est limité et la part accordée à la musique est en compétition avec de nouveaux loisirs.

Le plus intéressant est la méthode que Roberto propose pour rémunérer la création artistique. Certes, c'est une licence globale, mais la méthode de répartition des rémunérations est très novatrice et saine. Elle permettrait de faire vivre correctement beaucoup d'artistes et ainsi de stimuler la création artistique. Cette méthode est une répartition selon une courbe concave. Découvrez-la vite en lisant le texte de Roberto... Et faites le lire ou offrez-le à vos amis et à vos élus...