Performous 0.7.0 disponible

Posté par . Édité par Christophe Guilloux et Nÿco. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
32
20
nov.
2012
Jeu

Deux ans après la dernière version et 375 changements, l'équipe de Performous est heureuse de vous annoncer la sortie de cette nouvelle version. Petit rappel, Performous est un jeu de rythme de type Rock Band ou Guitar Hero, mais qui possède également une partie Karaoké de très bon niveau (semblable à celui de SingStar) mais n'essayant pas forcément de recopier l'aspect de ces différents jeux de rythme. Performous propose également une partie danse, similaire à celle proposée dans StepMania. Un gros travail a été fait pour cette version sur l'optimisation du rendu, avec le passage à OpenGL2 et l'utilisation des shaders.

Le quatrième Humble Bundle pour Android est arrivé

Posté par . Édité par fravashyo, xaccrocheur, Nÿco, Xavier Teyssier et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
12
13
nov.
2012
Jeu

Le Humble Indie Bundle est une opération proposant régulièrement à la vente une série de jeux vidéo indépendants à prix libre dans une période de temps limitée. Les jeux proposés sont toujours multiplateformes (Mac OS X, GNU/Linux, Windows, et pour cette version Android), sans DRM, et les revenus peuvent être partagés, à la convenance de l'acheteur, entre les créateurs des jeux, des organisations à but non lucratif et Humble Bundle Inc. qui dirige ces opérations et fournit la bande passante.

Ce humble bundle est commercialisé jusqu'au 23 novembre.

À ce sujet, l'équipe de Humble Bundle vient d'engager à plein temps un développeur, Edward Rudd, qui s'assurera que tous les jeux sont bien portés sous Linux, ce qui est une bonne nouvelle pour notre plate-forme. Il s'est déjà occupé du portage de 17 jeux pour Humble Bundle dans le passé.

La description des jeux est disponible en seconde partie de dépêche.

PixJuegos, les jeux libres à la mode espagnole , Olé !

Posté par (page perso) . Édité par Benoît Sibaud et Christophe Guilloux. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
9
12
nov.
2012
Jeu

PixJuegos est un groupe de développeurs indépendants de jeux video créé en 2006 initialement par deux programmeurs : Carles Vicent et Pablo Navarro (panreyes) rejoints rapidement par Danner, musicien, et DaniGM (Daniel Garcia Moreno) artiste.

Les sources de cette dépêche sont le site officiel PixJuegos et l'interview du fondateur par l'association LanPower.

Les avancées des jeux pour GNU/Linux au mois d’octobre

38
9
nov.
2012
Jeu

Steam fait beaucoup parler de lui en ce moment, mais la plate‐forme GNU/Linux n’a pas attendu le bon vouloir de Valve [NdM : solution propriétaire de DRM nouvellement arrivée sur système GNU/Linux] pour devenir une plate‐forme de jeu vidéo ! Que s’est‐il passé durant le mois dernier ? Voici un petit aperçu du développement de certains jeux (libres ou non) qui courtisent le manchot sur sa banquise…

N.D.A. : Merci à baud123 pour sa relecture tout au long de la rédaction de cette dépêche et pour ses multiples corrections, même les plus petits détails comptent !

De nouveaux jeux libres à découvrir

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123 et NeoX. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
18
5
nov.
2012
Jeu

Et de 4 ! Voici la quatrième compilation de l’association LanPower produite en 2012. C’est avec un plaisir non dissimulé que l’association dévoile son dernier CD de l’année : le CD tout public Série 1.

Avec cette compilation, nous débutons une nouvelle série de 2 CD qui porte le numéro 1. Pourquoi cette numérotation, bien que ça soit la cinquième série ? Suite à un trou historique, la série 1 avait disparu (pour devenir la série 2).

Lors de la réalisation des premières compilations, il y a plus de 5 ans, nous ne pensions pas faire autant de CD de jeux libres originaux et sympathiques.

Cette nouvelle série en est pourtant un exemple avec de très belles réalisations, telles que Plee The Bear, Pink Pony ou Tower Toppler, accompagnés des jeux phares YoFrankie et Hedgewars.

Comme l’on peut s’en douter, les créateurs sont internationaux, et parmi les développeurs principaux ou à l’initiative du projet, on peut remarquer quelques français — Plee the Bear, Kitsune et 2H4U —, japonais — Area2048, Gunroar —, américains — Cultivation —, espagnols — Pixbros, Holotz Castle — et allemands — Blobby Volley.

L’association LanPower n’a pas ménagé ses efforts pour les mettre en forme ou les améliorer : correction de la traduction de Cultivation, traduction des manuels de Area2048, Gunroar, Cultivation, réalisation d’icônes et d’installateurs.

Comme d’habitude, les jeux sont en version Windows, mais existent tous sous GNU/Linux. En outre, l’interface étant compatible GNU/Linux grâce à Wine, ils peuvent être testés pour certains sur ce système d’exploitation à partir du CD (voir les notes de compatibilité).

Développez vos jeux vidéo facilement avec BennuGD

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, Christophe Guilloux, baud123 et Nils Ratusznik. Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
12
25
oct.
2012
Jeu

Bennu Game Development est un environnement de développement de jeux vidéo libre en mode console, qui a été créé en 2008 par un argentin, Juan José Ponteprino, alias SplinterGU. C’est un dérivé de Fenix 0.93 (de Carlos Falo Hervás et José Luis Cebrián), lui‐même fork du langage DIV du logiciel DIV Game Studio de Daniel Navarro Medrano.

Bennu veut dire phénix en égyptien ancien. BennuGD est donc un langage de programmation interprété multi‐plate‐forme, libre et optimisé pour le jeu vidéo. Il convient aux codeurs débutants et aussi expérimentés. SplinterGU y a intégré le concept de modularité permettant d’utiliser des extensions tierces, comme le réseau, les manipulations graphiques avancées, la lecture de MPEG, l’analyse de XML… BennuGD permet de faire des jeux 2D rapides, mais aussi en 3D grâce au moteur Irrlicht ou grâce aux développements d’un groupe colombien.

Bennu Game Development

Grooms grooms : Le go libre et facile

Posté par Nicolas . Édité par Davy Defaud, Nÿco, NeoX et Xavier Teyssier. Modéré par patrick_g.
Tags :
47
9
oct.
2012
Jeu

J’ai découvert il y a quelques mois le jeu de go. La particularité du jeu de go, c’est que pour y jouer avec quelqu’un qu’on connaît sur le Web (qui plus est, n’est pas geek), ce n’est pas simple. Il faut :

  • installer un logiciel : il existe des applications Windows, GNU/Linux, Mac OS X, Android, iPhone, Web ;
  • installer les pré‐requis : il existe GNU Go et d’autres IA, les applications Web sont en Java ;
  • se créer un compte sur un serveur IGS/KGS ;
  • retrouver son collègue sur le serveur.

D’autre part, autant j’aime bien jouer en temps réel, autant j’aime bien jouer au coup par coup, pour prendre le temps de réfléchir autant de temps que je le souhaite. Et là, plus rien ! Je n’ai trouvé aucun logiciel qui me satisfasse.

J’ai donc créé un logiciel libre (Web) en HTML/JavaScript/PHP qui permet de se créer un salon en 20 secondes et de jouer immédiatement.

La suite en seconde partie…

Sortie d’Unvanquished alpha 8, et nouveau site Web

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, gillux, baud123 et Bruno Michel. Modéré par j. Licence CC by-sa
26
8
oct.
2012
Jeu

Unvanquished est un jeu de combat stratégique opposant deux équipes de natures très différentes : les aliens et les humains.
Le jeu mêle simulation de tir, corps à corps, défense et prise de territoire, construction de base (armurerie, armes de défense automatiques, pièges) et gestion des ressources (les évolutions, armes ou protections s’achètent, les éléments constituant la base consomment des ressources énergétiques, les morts nourrissent ou enrichissent l’adversaire et doivent donc être économisées)… Unvanquished est un jeu libre.

Le projet Unvanquished vient donc de sortir une nouvelle version de son jeu et de mettre en ligne son site Web !

logo d'Unvanquished

Merci à baud123 et à gillux pour leur participation à la rédaction de cette dépêche.

Ryzom, un nouveau départ

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco, baud123, Benoît Sibaud et Florent Zara. Modéré par patrick_g. Licence CC by-sa
74
26
sept.
2012
Jeu

Ryzom est un MMORPG, c’est‐à‐dire un jeu de rôle en ligne massivement multijoueur. Son monde est la planète végétale Atys. Il serait trop long de tenter de décrire cet univers très riche et complexe. Le site commercial, les guides officiels et communautaires peuvent y aider. Plusieurs articles ont déjà été rédigés sur LinuxFr.org, car c’est le premier jeu de cette ampleur qui a été libéré (tant d’un point de vue moteur que données graphiques), au bout de plusieurs tentatives infructueuses. Le jeu est maintenu par la société Winch Gate et va, au cours de cette semaine, connaître une petite révolution : la fusion de trois mondes parallèles, dans trois langues différentes (allemand, anglais et français) en un seul.

Logo Ryzom

Je tiens à insister sur le fait que je ne suis pas du tout un spécialiste de Ryzom. Je m’y suis intéressé depuis qu’il a été libéré (c’est un jeu sous licence libre, j’y reviendrai en deuxième partie). J’y ai joué depuis qu’un client officiel pour GNU/Linux existe, et je me suis même abonné, plus pour soutenir le jeu, que pour profiter du déblocage des hauts niveaux que je suis loin d’atteindre.

J’ai découvert un univers très mature, avec des joueurs ouverts, qui, même s’il ne profite pas des univers gigantesques d’autres MMORPG, reste un petit monde complexe, plein de secrets, où la forte interaction entre les avatars tient une place prépondérante. Ce jeu, de par sa nature, peut décourager les hardcore gamers (joueurs passionnés) en quête de conquêtes, puissance et artefacts, ainsi que les casual gamers (joueurs occasionnels), de par sa relative complexité. Il est ainsi majoritairement composé de mid‐core gamers (entre les deux), des joueurs modérément réguliers, mais fidèles, considérant le jeu comme un hobby, sans que ça devienne une obsession, car même des avatars faibles peuvent tenir un rôle important via un roleplay (interprétation du personnage) bien tenu, y compris sans être connecté au jeu (via le forum, par exemple).

C’est dans ce contexte que la fusion des mondes sera sûrement passionnante, car elle va démultiplier les interactions possibles. Mais celle‐ci ne se sera pas faite sans accroc.

Mais avant de vous proposer de venir ou revenir un jour, pourquoi pas, rejoindre les réfugiés d’Atys, je vais en deuxième partie tenter de résumer l’histoire, réelle, de Ryzom et de cette fusion des mondes.

Escenadil, un moteur de jeu d’aventure en mode texte

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, baud123, Xavier Claude, Benoît Sibaud, Florent Zara et Bruno Michel. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
Tags :
25
24
sept.
2012
Jeu

Escenadil est un projet libre de moteur de jeu d’aventure en texte, sous la même licence que Perl, que j’ai commencé au mois d’août. Le but est de pouvoir facilement écrire une petite aventure (voire pas si petite) en éditant un simple fichier YAML.

Project Eternity : un jeu de rôle à l’ancienne bientôt sur GNU/Linux

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Xavier Teyssier et Xavier Claude. Modéré par Davy Defaud. Licence CC by-sa
33
23
sept.
2012
Jeu

Depuis quelques jours, un nouveau projet est proposé sur Kickstarter. Il s’agit de Project Eternity, qui se propose de refaire un RPG (Role Playing Game), jeu vidéo de rôle isométrique à l’ancienne, dans la lignée des Baldur’s Gate, Fallout, et Arcanum.

Humble Indie Bundle 6

Posté par (page perso) . Édité par Davy Defaud, Nÿco et Florent Zara. Modéré par j. Licence CC by-sa
Tags :
14
19
sept.
2012
Jeu

Voici le nouvel arrivage de jeux pas chers, compatibles GNU/Linux, parfois d’assez bonne facture, mais pas libres.

Au programme :

  • Torchlight (Diablo‐like) ;
  • Rochard (plate‐forme dans un univers sci‐fi) ;
  • Shatter (casse brique) ;
  • S.P.A.Z. (jeu de tir à la 1re personne) ;
  • Vessel (plate‐forme et puzzle) ;
  • et, en bonus, Dustforce (plate‐forme acrobatique), si vous donnez plus que le panier moyen.

Côté compatibilité GNU/Linux, il faut faire attention, car comme mentionné dans leur fiche technique, Torchlight et Shatter demandent une glibc d’une version supérieure ou égale à 2.12 ; ce qui n’est pas le cas de Debian Squeeze par exemple.

D’autre part, il faut savoir que la compatibilité GNU/Linux des jeux Humble Indie Bundle est toujours hasardeuse. On peut tomber sur des versions natives, comme des portages empaquetant Wine. Sans compter sur la sortie prématurée de certains titres annoncée comme telle (ex : Vessel), dont les versions GNU/Linux et Mac devraient être fraîchement démoulées dans les prochaines 72 heures et des bogues déja connus, mais inclus dans la version 1.0 du bundle. Bref, bonne chance à tous !

NdM : merci à tuxicoman pour son journal.

« Nikki and the robots » : sortie du mode histoire en « pay what you want »

Posté par (page perso) . Édité par baud123, Davy Defaud, Nÿco, Florent Zara, Bruno Michel et Benoît Sibaud. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags :
26
18
sept.
2012
Jeu

Peut‐être connaissez‐vous déjà Nikki and the robots, jeu de plate‐forme sous licences libres LGPL et CC-by-sa, développé par Joyride Laboratories. Le jeu est assez bien fait, plutôt joli et, dans l’ensemble, assez addictif : il faut tout simplement activer un ensemble d’interrupteurs répartis dans le niveau.

Le gameplay relativement classique est assez efficace, et les différents éléments de puzzle (notamment les fameux robots) ou encore les sauts sur les murs ajoutent encore à l’intérêt du jeu. La possibilité d’éditer simplement ses propres niveaux et de les proposer en ligne est un gros plus.

http://joyridelabs.de/img/artwork-02.png

Nikki and the robots donc, vient de démarrer une opération de vente à prix libre du mode « Histoire du jeu », qui consiste en une suite de niveaux non-libres. Cela est très inspiré des Humble Indie Bundles, et ça se passe sur buy.joyridelabs.de. Le code du site de vente de Humble Indie Bundle est aussi libre et disponible pour qui voudrait faire une opération similaire. Bref, pour une fois qu’on a un jeu libre (moteur et graphismes) qui ose un modèle économique innovant, foncez !

Pièce 7 du concours Plee the Bear

Une histoire de fork

44
22
août
2012
Jeu

Dans un récent journal, il a été fait état du problème des forks dans les jeux libres… Mais, plutôt que de tirer des conclusions sur des suppositions, et si nous étudions un exemple concret ? Alors, voici une histoire de fork !

Je propose une rétrospective historique avec une petite analyse et quelques avis personnels.

NdM : merci à Thomas DEBESSE pour son journal.

Prolongez les vacances avec les CD DirectPlay

Posté par (page perso) . Modéré par Nÿco. Licence CC by-sa
Tags :
20
19
août
2012
Jeu

L'association LanPower innove et annonce la première série de jeux libres de sa nouvelle collection de CD : les CD Direct Play. De quoi s'agit-il ?

Ce sont des compilations de jeux « portables », sans installation et exécutables directement à partir du CD à la manière d'une console de jeux. Cette compilation a été réalisée à partir du travail sur la GameKey 700 sortie en juin 2012. Notez qu'un effort de traduction a été fait puisque 14 jeux sur 20 sont traduits ou possèdent une documentation en français. Avec ce nouveau produit l'association compte toucher un public adepte du "Ready to Play".

Liste des jeux inclus
2H4U, Area 2048, BillardGL, Cuby, Cultivation, FishFillets, Gunroar, Heroes, Holotz's Castle, Jump'n Bump, Kitsune, ManiaDrive, Neverball, Neverputt, Pathological, Ri-li, Sable, Slime Volley, SolarWolf, Yoda Soccer

Voilà de quoi faire patienter les enfants jusqu'à la rentrée !

Un troisième Humble Indie Bundle pour Android

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Claude et Florent Zara. Modéré par Christophe Guilloux. Licence CC by-sa
18
18
août
2012
Jeu

Le Humble Indie Bundle (ou paquet humble indépendant) est arrivé en version 3 sur Android. Pour rappel, il s'agit d'une opération régulière proposant des jeux vidéo indépendants à prix libre dans une période de temps limitée. Les jeux proposés sont toujours multiplateformes Linux, Mac OS X et Windows, et sans DRM.

Au menu, et avant le 30 août, les jeux indépendants de cette fournée sont :

  • Smartphones :
    • BIT.TRIP BEAT : un jeu où il faut attraper des projectiles, chaque projectile attrapé produit une note de musique, si vous laissez un projectile s'échapper, vous risquez de perdre le rythme.
    • Fieldrunners : un tower defense
    • Spirits, si vous payez plus que la moyenne : un jeu de plate-forme et de réflexion.
  • Tablettes :
    • SpaceChem, pour les plus de 5 pouces de diagonale (1280x800 pixels) : il faut assembler les atomes en molécules complexes pour créer de puissant réacteur.
    • Uplink, pour les plus de 7 pouces de diagonale : un jeu de réflexion où il faut cracker des systèmes informatiques.

Comme d'habitude, vous payez ce que vous voulez, et vous répartissez comme vous voulez entre les jeux et les associations. Notez que les installeurs sont utilisables sur autant d'appareils que vous le souhaitez. Attention aux compatibilités matérielles.

NdA : merci à EggMan pour son aide à la rédaction de cette dépêche.

Libération du jeu Dark Reign 2

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco. Modéré par Benoît Sibaud. Licence CC by-sa
Tags :
31
8
août
2012
Jeu

Environ 8 ans après mon journal annonçant la libération du jeu de Stratégie en Temps Réel (STR - RTS en anglais) Warzone 2100, je prends de nouveau la plume pour annoncer la libération d'un RTS : Dark Reign 2.

Le jeu, développé par Pandemic Studios et édité par Activision, est sorti sous Windows en juillet 2000 (en France tout du moins). Après un rapide coup d'œil sur le Web, il semble que le jeu soit vraiment sympathique (genre ici un 16/20 sur jeuxvideo.com), même s'il commence à dater un peu évidemment.

La page du projet indique que pour le moment la compilation nécessite Visual C++ 6.0 (SP1) ; en outre, après avoir parcouru rapidement les sources, j'ai l'impression que le jeu utilise uniquement DirectX. Mais le constat était un peu similaire pour Warzone 2100, et de courageux codeurs l'ont rapidement fait tourner sous Linux avec OpenGL (et le jeu a depuis notamment reçu de nombreuses contributions graphiques le rendant bien plus joli).

Le projet cherche un codeur C++ afin de faire marcher de nouveau le multijoueur ; le jeu s'appuyait à la base sur le service WON fermé par Sierra en 2004 d'après Wikipédia.

Les assets sont libres (sinon je n'aurai pas parlé de jeu libre :) ), mais je n'ai pas l'impression que les sources des assets aient été libérés. Dommage (même s'il ne faut pas rêver, ça n'aurait pas été des .blend !).

Il n'est pas encore arrivé le jour où le moteur des jeux commerciaux sera libre à leur sortie (et leurs assets libérés une fois la commercialisation du jeu terminée), mais ne boudons pas notre plaisir cela reste une super nouvelle, et j'espère que ce genre d'initiative se produira encore souvent. Merci à Activision et Pandemic Studios.

NdM : merci à GuieA_7 pour son journal.

War§ow 1.0 est sorti !

35
30
juil.
2012
Jeu

En développement depuis 2000, avec une première sortie en 2005, Warsow (ou War§ow) est enfin sorti en version 1.0 ce samedi 28 juillet 2012 !

C'est un jeu de tir subjectif multijoueur en réseau orienté e-Sport. Il est basé sur le moteur libre Qfusion, une modification très avancée du vénérable moteur de Quake Ⅱ, Id Tech 2.

Le moteur est sous licence GPL, ce qui permet de le modifier et de le porter facilement et librement (par le passé, il a déjà été porté sur MorphOS par exemple), mais il n'y a pas de licence précise pour les données de jeu, ce qui interdit leur redistribution. Ce n'est donc pas un jeu libre. Warsow 1.0 est disponible pour Windows, Linux et Mac OS X.

Minetest et les jeux 3D par blocs

Posté par (page perso) . Édité par Florent Zara, Nÿco et baud123. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
42
20
juil.
2012
Jeu

Les jeux de contruction 3D par blocs sont devenus très populaires et à la mode surtout depuis la sortie du jeu Minecraft de Markus Persson alias Notch (version 1.0 publiée le 18 novembre 2011).

De quoi s'agit-il ? Ce sont des jeux dans un univers en 3D d'assez grande dimension ou la plupart des objets sont dessinés sous forme de gros blocs avec de gros pixels (ce style graphique est aussi appelé Pixel Art). On est donc très loin des jeux en 3D hyper réalistes qu'on a l'habitude de voir. À ce stade on pourrait penser qu'un tel jeu n'aurait aucun succès. Celui de Minecraft nous montre le contraire.

Nous vous proposons, dans la suite de la dépêche, un historique ainsi qu'une alternative libre.

Sintel The Game Alpha 1.1

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît, Benoît Sibaud et baud123. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
28
10
juil.
2012
Jeu

Le jeu de la fondation Blender, basé sur le thème du dernier flim, est sorti en version Alpha 1.1. Pour l'instant, il faut télécharger le jeu et l'exécuter dans Blender 2.6+ (File > Open > sintel_the_game_alpha).

Les graphismes sont sous licence cc-by-3.0 et le code sous licence GPLv3. C'est un jeu à la troisième personne dans lequel il faut diriger l'héroïne du film au long de sa quête. Une vidéo de démonstration du mode d'apprentissage est en ligne dans l'article d'UbuntuVibes.

NdA : Je n'ai pas réussi à faire tourner le jeu. Et merci à Nÿco baud123 et Benoît pour leur aide lors de la rédaction de cette dépêche.

Le site jeuxlibres.net préserve le patrimoine vidéoludique libre

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et tuiu pol. Modéré par j. Licence CC by-sa
33
27
juin
2012
Jeu

Créé le 19 mai 2004 (sortie de la première version bêta) par Ced117, Tito et Jibone, le site jeuxlibres.net répertorie les jeux vidéo sous licences libres (entièrement libres). Il semble que cela soit l'un des seuls sites au monde de ce type.

Ces jeux sont développés en général par des amateurs, des développeurs d'une précédente version, ou bien des étudiants qui cherchent à montrer leur capacités (le développement d'un jeu même en 2D est souvent d'une grande complexité). Malheureusement, au bout de quelques années, ils commencent à être délaissés : les sites officiels disparaissent et les archives avec.

On peut citer par exemple : Sable, Pengupop, Asteroid Arena, Starfighter, Nain Porte Quoi, Triplex Invader, Foobillard (perte de la version d'origine sous Linux), Jump'n Bump (perte de la version d'origine sous Linux), Mango Quest, PyTraffic, Biloba.

C'est là qu'intervient le site jeuxlibres.net qui lors de la création d'une fiche, effectue un téléchargement des binaires ou des sources. Ceux-ci sont alors stockés sur le serveur du site. Bien que cela ne soit pas sa fonction première, dans le cas des jeux délaissés, le site jeuxlibres.net devient alors la seule possibilité de récupérer les archives Zip. Sans cela, un développeur qui souhaiterait faire un fork, reprendre le développement du jeu ou chercher des idées, n'aurait pas de possibilités de retrouver les sources.

C'est donc un pan de notre culture collective internationale (ici vidéoludique) qui est ainsi préservée. Merci à jeuxlibres.net

Newton Adventure 1.6: dernière version corrective avant la refonte graphique

Posté par (page perso) . Édité par Xavier Teyssier, Benoît et tuiu pol. Modéré par baud123. Licence CC by-sa
30
21
juin
2012
Jeu

Newton Adventure est un jeu libre de plateforme 2d mettant en scène un personnage (Newton) ayant la faculté de modifier la gravité. Le joueur peut ainsi faire tourner les décors et atteindre des plateformes qui sont hors de portée dans un jeu classique.
Cette version corrige quelques bugs gênants et sera probablement la dernière avant la refonte graphique.

Voici les principaux changements:

  • correction d'un bug qui rendait le menu principal très très lent sur cette configuration ;
  • ajout d'un panneau dans chaque premier niveau de chaque quête permet d'afficher l'aide pour les 99% de joueurs qui ne lisent pas l'aide avant de jouer ;
  • correction d'un bug qui amenait Newton à être coincé dans un mur par un tir de canon ;
  • affichage du score récolté avec diverses actions dans le jeu ;
  • correction de la détection de collision avec les pièges mobiles.

Jouez en toute liberté avec la GameKey 700 série 1

Posté par (page perso) . Édité par Nÿco, Benoît Sibaud et Nils Ratusznik. Modéré par Nils Ratusznik. Licence CC by-sa
10
14
juin
2012
Jeu

L'association LanPower présente la GameKey 700 série 1 : une nouvelle compilation de jeux libres et portables.

Avec plus de 7000 téléchargements des premières séries depuis 2010, les GameKeys sont un franc succès. L'association LanPower annonce la sortie du dernier opus de ce type de compilation.

Une utilisation très simple : décompressez l'archive ZIP sur une clé de 1 giga-octets ou plus et lancer "go.exe". L'interface qui apparaît donne un accès rapide à chaque jeu. Celle-ci est aussi compatible Linux grâce à Wine (cependant, le taux de réussite par ce biais est seulement de 36 % : nous recommandons plutôt, d'utiliser la version native de ces jeux sous Linux.)

Une fiche descriptive, des captures d'écran ainsi que des indications pour démarrer, accompagnent chaque jeu. Un effort de traduction a été fait puisque 10 jeux sur 14 sont traduits ou possèdent une documentation en français.

Liste des jeux présentés : 2H4U, Area 2048, Battle for Wesnoth, BillardGL, Cultivation, Gunroar, Heroes, Kitsune, Lineo, Pathological, Ri-li, Sable, Slime Volley, SolarWolf

Voilà de quoi s'occuper pendant de longues heures.

Le code source de Colobot rendu public

Posté par . Édité par Nÿco, tuiu pol et Benoît Sibaud. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa
41
7
juin
2012
Jeu

Vous vous souvenez de Colobot ? Ce jeu est un OVNI sorti en novembre 2001 (eh oui) uniquement sur plateforme Windows. La trame de fond (un scénario de colonisation spatiale) n'est qu'un prétexte. Ce jeu propose de se familiariser avec la programmation de divers robots, pour déléguer des tâches cruciales à votre survie lorsque vous arrivez sur une nouvelle planète.

Le sujet avait été brièvement abordé sur LinuxFR il y a quelques années. L'important est qu'apparemment le code source de ce programme a été rendu public par l'éditeur sous licence GNU GPL à la demande de fans de Colobot en Pologne (Polski Portal Colobot).

Le but est de rendre le jeu portable dans un premier temps (en intégrant SDL et OpenGL) et de l'améliorer par la suite. Avis aux amateurs qui veulent participer à ce projet. Il y a un forum en anglais sur le site du Portail Polonais Colobot !

Le Humble Indie Bundle n°5 est disponible

Posté par . Édité par Nÿco et Florent Zara. Modéré par Florent Zara. Licence CC by-sa
Tags : aucun
15
4
juin
2012
Jeu

Pour ceux qui ne connaissent pas le principe, le concept du Humble Indie Bundle est de vendre un pack de 4 ou 5 jeux indépendants disponibles pour Windows, Mac et Linux, cela pour un prix libre : vous choisissez combien vous payez, et combien de ce que vous payez va aux développeurs des jeux, à des œuvres caritatives (l'EFF et Child's Play) ou aux gens qui gèrent la logistique des Humble Bundles.

NdM : merci à Pierre Bourdon pour son journal.

Humble Indie Bundle n°5